Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
8 janvier 2006 7 08 /01 /janvier /2006 19:00
Sans doute un excès d'égocentrisme , j'ai très souvent le sentiment être l'acteur d'une série B (mais qui serait filmé a son insu) , et que tous mes proches seraient des figurants chargés d'assener les bonnes répliques au bon moment :
"Nico , t'es lourd ! (ah ah ah ah -rires enregistrés-) - oh , vous vous souvenez quand Sophie nous avait rendu visite a Playa et que Nico avait laissé trainé ses slips dans la maison ? (ah ah ah ah -rires enregistrés-) - J'ai acheté des caleçons depuis ! (oooooh -applaudissements-) "...
Mon caractère égocentrique étant doublé d'une paranoïa aigue , je passe des lors les 3/4 de mon temps disponible a me torturer . Je n'aurais jamais du voir "Truman Show" ...

Tout cela a des conséquences désastreuses . Sur mon moral dans un premier temps , sur ma vie sociale ensuite ...
 
C'est ainsi que je suis en permanence sur mes gardes , anxieux maladif . Quoi ? Ils me connaissent a peine et me proposent de venir passer la soirée avec leurs amis ? J'en suis sur , c'est un dîner de cons . Eh ! lui , il m'a regardé en souriant et il parle maintenant a l'oreille de son pote ? Ca y'est , je dois être en train de me faire dézinguer ... Le type dans la rue que je croise la , il explose de rire ? Je suis sur qu'il se moque de moi ! Quoi ? Ce type danse d'une façon grotesque derrière moi et ses potes sont morts de rire ? Je lui refait sa face de suite ou j'attend encore un peu ?

Et le pire , c'est qu'en me relisant , je me demande réellement s'il s'agit de paranoïa ou de réalisme ...
 
Dans le même registre , j'ai une tendance a "m'identifier" a des personnages fictifs . L'interne de Scrubs passe son temps a se ramasser par terre ? Pas de doute , c'est moi . Joey passe son temps a faire des blagues pas drôles et a être l'idiot du groupe ? Un scénariste m'a filmé a mon insu ...

En règle générale , je ne m'identifie que très rarement a un personnage très glorieux , ou alors lorsque le personnage l'est , ce n'est que dans une situation ou il est grotesque (par exemple Peter Parker s'explosant sur un trottoir ...)
 
Qui a dit être égocentrique signifie que l'on soit imbu de soi même ? J'aurais quelques insultes bien nourries a lui murmurer au creux de l'oreille ...
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 18:56
J'ai un problème terrible , qui a une tendance a se poser de plus en plus au fur et a mesure que je divague pour mes pauvres lecteurs : je ne sais pas parler Français , comprendre parler un Français audible au XXIeme siècle . J'utilise des termes que l'on ne trouve plus que dans des dicos imprimés dans la décennie de Gutenberg , en exagérant a peine , bien évidemment .
 
C'est terrifiant ! Ainsi , il arrive qu'un maître de conférence utilise un terme qui ne soit pas compris de mes contemporains . Dans ce cas , de l'amphi émanent des "hein ?" , "il a dit quoi?" , "c'est quoi ce mot ?" , toutes les têtes se tournent dans tous les sens et une fraternité s'instaure entre les infortunés étudiants , qui se gaussent alors de ce pauvre prof parlant un langage inconnu de tous . Et moi , honteux , dans mon coin , j'ai l'impression que s'affiche au dessus de ma tête un néon ou figurerait "extraterrestre ayant compris le mot du prof" ...
 
Qu'ais je fait pour mériter autant d'injustice ? Je ne demande qu'a parler comme tout le monde, mais a chaque fois que je tente d'utiliser des termes a la portée du premier venu , au bout de 2 phrases s'insère insidieusement un terme qui me trahira ... J'ai cherché désespérément a retranscrire une "discution type" , mais je suis incapable de me souvenir moi même des termes qui disqualifient mon Français , ils viennent naturellement et pire je suis incapable de dire ceux qui font sourire mes semblables . D'ou drame .
 
Ayant un vague penchant a l'auto complaisance , j'ai relu quelques uns de mes derniers sujets et je me suis aperçu que j'avais une effroyable tendance a rendre mes phrases de plus en plus lourdingues , et a faire durer sur 3 lignes une anecdote qui aurait pu être résumée en 3 mots .
 
C'en est pénible mais je n'y peux rien , ma prof de Français de 1ère se ruinait en aspirine a tenter de déchiffrer mes copies (il est vrai que je poussais le vice a époque , battant de copie en copie mon record personnel de longévité d'une phrase , la faisant parfois durer sur une page entière ...)
 
Il fut une période lointaine et révolue ou cette tare m'apportait plus un motif de satisfaction qu'une raison de maltraiter mes pauvres cheveux a me les arracher . Le cancre normalement constitué sait que le meilleur moyen de meubler une copie , lorsqu'il a passé un temps sur ses révisions approximativement proche de 0 minute , est de "meubler" sa copie par de longues phrases qui peuvent de ce fait donner l'illusion d'une copie bien remplie ...
 
Cette méthode aura marché jusqu'au Bac ...
Fallait bien que ça s'arrête un jour .

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 18:55
Il y'a des personnes qui vous sont antipathiques des le premier regard . Vous ne vous êtes pas encore parlé que vous vous détestez déjà , mais au lieu de dégainer le premier un couteau de boucher , vous servez a l'autre un "bonjour" accompagné d'un sourire qui ne suffit qu'a peine a ne pas démontrer toute la haine brute qui émane soudainement de vous ...
 
Victor était de ceux la . Je l'avais connu des la 4eme , et des la 4eme , ses manières de premier de la classe m'insupportaient ... en plus que la simple vue de l'énergumène suscitait en moi de violentes poussées de barbarie , ce type avait été livré en option avec la voix , que même une mue a retardement ne sut transformer en autre chose qu'une voix hérissant le poil (et dieu sait si je n'en suis , ô combien hélas , pas dépourvu) .
 
Bon , la vous devez vous dire que ce type m'a fatalement fait une crasse pour que je le déteste a ce point . Eh bien même pas . La seule chose qui me rendait dingue , c'est cet air suffisant dont il avait le malheur de s'affubler . Ce coté "comment les gens osent me parler sans baisser la voix et me dire que je suis le plus beau de la terre ?" , coté qu'il mettait particulièrement en valeur lorsqu'il me parlait . Ce qui , disons le franchement , avait une tendance a me faire réfléchir une bonne dizaine de minutes le matin , avant de partir pour le Lycée , sur la question "bon , je prends mon club de golf et je lui défonce aujourd'hui le crâne ?"
 
Il en est pas passé loin . Plus d'une fois .
 
(...)
 
Les années passent . La fin du lycée , la fac , les joies , les larmes , les merdes , les découverts qui s'entassent , etc . La routine en somme . Toutes ces petites choses qui font que les gens s'apaisent , mûrissent , grandissent , oublient les rancunes du passé ...
 
Une soirée dans un karaoké de Toulouse . Mes amis et moi - surtout moi - chantons comme des casseroles et apprécieront faire supporter nos médiocres talents a de pauvres types coincés la par leur copine qui se sent bien évidement obligée de leur murmurer a l'oreille "la prochaine chanson , c'est toi !" ...
 
Alors que nous venions de nous ridiculiser de la façon la plus absolue sur "Pretty Woman" , je vis rentrer dans le bar "le" Victor . J'allais demander a un pote qu'il m'enfile ma muselière au cas ou , lorsque je compris que les 2 superbes filles qui étaient rentrées derrière lui l'accompagnaient . Bon . On va pas mordre de suite le Victor , il peut peut-être encore servir...
 
Le Victor (notez bien que son prénom soit toujours accompagné par "le") a commencé alors son numéro . Il en profitait d'autant plus que les 2 filles qui m'avaient ôté l'envie -provisoirement- de me lancer dans un jeu de déconstruction façon puzzle , étaient des Mexicaines ne piffant pas un mot de Français . Il a passé la soirée a dire qu'il allait sortir avec Mariana , la plus jolie des 2 , et a la coller comme savent si bien le faire les lourdauds de service .
Il ne lui manquait que la pancarte en main "je ne comprend rien aux filles" et on obtenait un joli petit cliché sur pattes . Un régal .
 
J'ai fait dans le fond la seule technique de drague qui marche presque sans risque d'étalages grotesques , sous entendus que c'est une technique qui procure l'avantage ne pas s'humilier en cas d'indifférence totale de la convoitée :
Etre souriant , faire parler la Mexicaine (ça marche aussi avec les Françaises , accessoirement), et surtout au grand jamais , ne pas en faire trop .
 
Maintenant , restait a se débarrasser du Victor . le noyau de l'olive en somme .
(dans un épouvantable espagnol) "que diriez vous d'aller prendre un verre ailleurs ? L'ambiance est trop atroce ici ..." Et nous sommes partis bras dessus bras dessous , pendant que le Victor rentrait en ruminant et a vélo chez lui réviser ses cours .
 
Je revoyais Mariana le lendemain (toujours battre le fer tant qu'il est chaud) , et sur une table de "la tireuse" , elle tenta de me faire articuler correctement le "anticonstitutionnellement" Mexicain , j'ai nommé :
Parangancutimilicuaro (hop de tête et sans hésitation ! 2 ans après ! )
Les bisous échangés plus tard eurent une saveur de victoire plus torride que 5 nymphomanes lâchées dans un ascenseur ...
 
Nota Bene : petit sms envoyé par Victor 3 jours après sa "défaite" :
> Tu ne devrais pas sortir avec Nico , ce n'est pas un type bien ...
 
Nota Bene 2 : petit sms envoyé après lecture du message de Victor sur le portable de Mariana:
> Les messages que tu envois a Mariana m'ont beaucoup fait rire jusqu'a maintenant mais je ne suis pas sur que ce sera le cas du prochain ...
 
Nota Bene 3 : il y'a jamais eu d'autre message de Victor . Et je ne suis pas sur réflexions faites d'avoir bien retenu "parangancutimilicuaro" , mais c'est un détail .

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2006 5 06 /01 /janvier /2006 18:51
Il faut savoir que depuis que j'ai écrit le mail le plus méchant de ma vie a une ex (j'en ai gardé une copie) , cette dernière ne me parle plus beaucoup ...
Pour ne pas dire que l'on ne se jette plus un regard depuis plus de 2 ans quand on se croise environ 3 fois par jour a la fac .
Le mail était vraiment con ...
 
Le fait est que son nouveau copain m'est profondément antipathique . Non pas qu'il ait battu mon record personnel en l'ayant supporté déjà 2 ans , mais surtout parce que je pensais avoir ruiné ses chances en venant lui pourrir la première soirée qu'il devait passer avec elle (surtout ne pas trop approfondir la question) . Ils faisaient une soirée ciné , j'étais venu les rejoindre , et finalement il était rentré seul pendant qu'elle venait dormir chez moi .
 
Pour moi , qu'il soit retourné a l'attaque après ça , c'est tout simplement de l'anti-jeu . D'autant que je ne pouvais parer a cette nouvelle attaque puisque flanqué a ce moment la d'une copine jalouse qui avait flairé le danger . A vaincre sans péril , on triomphe sans gloire . D'ou le fait que je déteste ce type . Mais passons ...
 
(...)
 
Je devais aller faire un bowling avec des potes , c'était en Aout . Ma Fanny étant un brin fatiguée , je dus me résoudre a ne pas être accompagné ce soir la et partit rejoindre ma bande d'amis . Un de mes potes devait en retrouver d'autres qu'il avait sur Toulouse (il a émigré a Lille depuis , choix déplorable mis a part qu'il lui permettra de convoiter un salaire infiniment supérieur au mien dans quelques années) au bowling .
 
Alors que j'avais déjà enfilé "une paire de chaussures de la mort qui suintent atrocement" (j'ai cité les chaussures louées au bowling) , je me dirigeais vers le Bar afin de joindre l'utile a l'agréable , quand ... horreur ... je le croise . Le type , la , que je peux pas blairer . Enfin le mauvais joueur mentionné plus haut .
 
Je me dis , bon , acceptons , je n'ai plus qu'a ne plus le croiser de la soirée . Je reviens sur notre piste . Et je vois ce "Fabulous" , un nouveau joueur qui vient être rajouté a notre partie . Non ? Si . Le Fabulous était un pseudo extraordinairement original dérivé de son prénom , Fabien . Ca y'est , on va dire que je fais du mauvais esprit ...
 
Il a commencé a jouer , et j'ai du serrer les dents . Ca a donné un truc dans ma tête (le dit truc étant accompagné de sueurs froides) comme "non , en plus il joue bien l'enfoiré !" . Et de le voir mener au score . ME mener au score .
 
(...)
 
Alors qu'il avait fini sa partie et qu'il me restait un coup a jouer , je le menais 85 a 83 . J'ai hésité a tirer grossièrement dans la rigole , pour la forme . C'eut été une bête provocation ... Bah . Autant enfoncer le clou . J'ai fini a 89 ...
 
Je suis quelqu'un d'effroyablement rancunier . Et gamin ? Aussi , oui ...
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2006 4 05 /01 /janvier /2006 18:47
Il y'a des journées comme ça ou l'on se dit que l'on est de mauvaise humeur et que l'on sait pourquoi ...
 
Et dire que des personnes se plaignent que les fonctionnaires partent a la retraite trop tôt ! Personnellement , vu la vitesse a laquelle allait la préposé du guichet ou j'ai attendu pas patiemment du tout , je trouve qu'on devrait leur donner la retraite des la 2eme année de service ...
 
Quelle horreur que cette poste du Capitole ... déjà , vient le dilemme terrible et insoutenable : quelle file choisir ? On porte son attention sur une première , vite l'oublier : c'est toujours la pire . Des lors on fait un deuxième choix , qui aurait pu être pas mal s'il n'y avait pas le voyant "fermé" qui clignote en rouge ... des lors , plus qu'a se reporter sur un troisième choix .
 
Me voila derrière une fille qui porte comble de l'horreur des chaussettes toutes droit sorties du Magicien d'Oz , vous savez ? Celles de la sorcière qui meurt écrasée sous la maison ... je commence a prendre mon mal en patience .
jvzzzzzzzzzzz..... putain , c'est quoi ce bruit ? Rah , ils font des travaux . Quel bruit insup jvzzzzzzzzzzzzz.... portable . Mais ? Je la reconnais elle ! Garps !
C'est la vieille folle !
 
Il faut savoir que se ballade dans Toulouse un nombre incalculable de déséquilibrés dont je fais hélas partie . Mais elle , c'est le pompon . C'est une vieille tarrée qui crie partout dans les rues , avec un atroce voix stridente "Dieu est bon ! Et il va tous vous punir !" . J'ai horreur des fous , je trouve qu'ils me portent un préjudice terrible . Je pensais occuper un monopole sur le marché depuis qu'une Mexicaine m'avait prénommé "Nico Loco" ...
 
Bref , je porte une attention discrète sur la folle qui commence a tirer la langue , une vieille langue proche de celle du T-Rex dans Jurassic Park 2 ... je n'ai qu'une peur , c'est que jvzzzzzzzzzzz (putain je les avais oublié eux) donc je disais que je n'ai qu'une peur , c'est qu'elle recommence a jvzzzzzzzzzzzzzz gueuler .
 
Et c'est la , en voyant que depuis 20 minutes que j'attendais a cette fichue file d'attente je n'avais pas avancé d'un pouce , que je me suis demandé si cette vieille folle n'avait pas perdue la raison ici même ... Par exemple en voyant que la première file d'attente qu'elle avait étudiée s'était avérée finalement la plus rapide ...
 
... je suis parti dans l'instant en claquant la porte ...

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 18:46
Ayant une ressemblance plus que physique et morale avec mon père (parler de clone serait approprié ...) , je suis terriblement influencé par les récits de ses anciens exploits , et consciemment ou inconsciemment , ait une tendance a les reproduire . En mieux , si possible .
 
C'est ainsi qu'a l'époque ou j'avais un teint blaffard propre aux personnes passant plus de 10h journalières sur un pc , mon père tenta en me racontant ses quètes de naguère de faire en sortes que je me tourne un peu plus vers les filles (il faut dire que mon compteur en la matière est resté calé a 0 jusqu'a mes 16 ans ...)
 
Il s'avère qu'une histoire attira mon attention , surtout la manière dont elle était formulée : "quand j'avais ton age , j'organisais des soirées crèpes dont le déroulement était le suivant , en premiere partie de soirée on faisait sauter les crepes , en seconde on faisait sauter les nanas ..." (il mettait vraiment les bouchées double pour que je lache mon PC ...)
 
(...)
 
Les années passèrent . J'avais completement oublié cette histoire , et pour tout dire , je trouvais les miennes nettement plus interressantes ...
 
Un Vendredi soir de Janvier . Je commence a ouvrir mes cours en me disant , "bon c'est pas tout ca mais les exams commencent lundi me semble t'il ..." .
C'est alors que mon ex Théa m'appelle et me dit textuellement "je suis chez une copine , on organise une soirée crèpes , tu veux venir ?"
 
(...)
 
J'ai replié dare dare les cours , les mots "soirée crèpe" venaient de raisonner dans ma tete . Et tout ce qu'ils évoquaient comme souvenirs , meme si ce n'était pas les miens ...
 
(...)
 
Apres avoir fait le détour par une épicerie de nuit pour acheter l'absolu necessaire pour une soirée crèpes (cad du whisky et du coca , ndrl et sic) , j'arrive a la soirée . Et me met en mode radar ... "bon , 5 filles moins une (mon ex , qui etait avec son copain ...) , 3 mecs , ok les stats sont bonnes" ...
Hop . On retire le mode radar et on passe en circuit "beuverie" . Bloum , 2 heures apres je suis completement rond . Je ne sais comment , je comprend que je suis dans la salle de bain de la propriétaire des lieux en la compagnie de cette derniere , et que pour une raison que je ne m'explique pas totalement , je suis en train de l'embrasser ...
 
(...)
 
Je crois avoir compris ce soir la pendant que je faisais sauter "ma crepe" d'ou vient l'expression "tel pere , tel fils" ...
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 18:44
J'ai fait encore un rêve a la con cette nuit ... je me baladais en pleine nuit dans une grande ville que je ne connaissais pas , et la couleur ambiante me donnait l'impression être dans le jeu Half Life . Tout a coup , des lumières illuminaient le ciel , et je comprenais qu'il s'agissait de missiles . L'instant après , un énorme avion passait en rase motte au dessus de la ville , escorté par des chasseurs ...
 
Mis a part qu'il faut que j'arrête de parler de Benzekistan et de guérilla dans mon blog , je déteste ce rêve parce que ma première réaction dans ce rêve était la peur , j'étais terrorisé et ne songeait qu'a aller m'abriter en entraînant tout de même des proches qui eux avaient été tétanisés sur le moment .
 
J'ai horreur de la peur . Il m'arrive plusieurs fois par jours de serrer les dents en repensant a des moments de ma vie ou j'ai eu peur et de m'en vouloir de ne pas avoir agit autrement a ces moments la . Il faut savoir que quand je marche seul , j'ai des milliards de choses qui se bousculent dans ma tête , ce qui fait que la plupart du temps quand je me fais interpeller dans la rue par un pote , je donne l'impression de sortir d'une torpeur post-anesthésie ...
 
J'ai honte de le dire , mais un des plus beaux jours de ma vie est celui d'AZF . La , je sais que je vais faire grincer des dents , mais j'ai eu ce jour la l'occasion de vérifier quelque chose qui me tenait a coeur ... Je m'explique : chaque fois que je regardais un reportage sur la seconde guerre mondiale , je me demandais si j'aurais eu le courage être de la résistance , ou si j'aurais été un mouton qui aurait applaudit a chacun des discours de Pétain ; chaque fois que je voyais un vieux film catastrophe Américain , je me demandais si je serais un des héros du film ou le troufion de base qui se ferait bêtement guidé par le héros ; etc ...
 
Le jour d'AZF , j'ai eu la possibilité de vérifier que j'avais assez de nerfs pour ne pas être de ceux qui pleuraient bêtement , de ceux qui paniquaient des la moindre "information sure" (comme "y'a eu plusieurs explosions en ville" , "c'est un attentat place du Capitole" , et j'en passe ...) , de ceux qui courraient comme des dératés , de ceux qui se précipitaient sur les masques , etc ...
Ce jour la , j'ai été d'abord énervé devant la panique ambiante , puis j'ai pris le parti d'en rire , amusé par les différentes grotesqueries auxquelles j'ai pu assister , comme un motard qui arriva tellement vite que c'est a peine s'il ralentit pour attraper quasi au vol son gamin et repartir sur une roue .
 
Personnellement , j'ai passé après midi au bord de la Garonne a savourer ce bon temps qui m'était offert . J'ai même du bronzer ce jour la ...
 
J'aurais voulu conclure sur les 2 lignes précédentes , mais je ne pouvais pas ne pas préciser que je ne me prends pas pour un héros pour autant ... je comprend que l'on ait pu être paniqué ce jour la , mais je suis content de ne pas être de ceux la , c'est tout ...
 
Et je ne sais toujours pas si je serais un mouton le jour d'un tremblement de terre ...
 
Nota Bene : un héros aurait il une peur viscérale des requins ? (...)
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2006 2 03 /01 /janvier /2006 18:43
Malgré le fait que j'ai souvent les yeux gonflés le matin au réveil - cad un petit moment , environ de 8h a midi ... - , j'arrive parfois en émergeant un bref instant a apercevoir les trois quarts des filles de l'amphi (notez que j'aurais pu dire les 3/4 de l'amphi , j'aurais cité le même nombre de filles ...) se ruer sur la rubrique horoscope du journal "20 minutes" ...
 
Superstition bizarre et grotesque selon moi . En ce qui me concerne , je ne suis absolument pas superstitieux , et il m'arrive de faire exprès de passer sous les échelles ou de me faire couper la route par des chats noirs . Le problème , c'est qu'ayant dit ça et sachant que j'ai un nombre incalculable de tuiles qui me tombent dessus dans une même journée , je risque de rendre superstitieux tous mes lecteurs ...
 
Non , je ne suis absolument pas superstitieux . J'ai juste une ... petite "habitude" qui pourrait y ressembler , et encore . Non , non , que dis je . Pas de superstition ...
 
Bon , disons que j'ai pris l'habitude depuis maintenant une demi décennie (pourquoi ne je dis pas directement 5 ans ? Parce que je suis un chieur , même dans ma manière d'écrire...) de me rendre place du Capitole le 30 Septembre aux alentours de 22h ... alors la , je me rend au ... signe de la balance , je pose un pied dans chaque soucoupe et me voila donc face a la mairie en plein milieu du Capitole ... Non , je ne suis pas superstitieux ...
 
La , disons que je fais en somme un bilan de toutes les avanies de l'année , mais surtout , après, je commence a parler a voix basse , m'adressant a l'horloge (je sais , je suis fou) et la tutoyant , lui demandant alors tout ce que je veux qui m'arrive dans les prochains mois ...
 
C'est ainsi qu'en 2003 je lui avais demandé "s'il te plait , fait que j'ai mon année et concernant Julie , fais en sorte que ou cela se finisse rapidement , ou que ça s'améliore vite ..." . J'ai eu la confirmation que j'avais mon année 2 jours après , et ai quitté Julie parce que cocu a nouveau ... 2 jours après .
Résultats rapides garantis ...
 
De toute façon , depuis que je suis en droit , chaque année le voeux d'avoir mon année revient puisque chaque année , je suis en Septembre et que les résultats de la session de Septembre arrivent le 3 Octobre ...
 
J'ai redoublé ma 2eme année a mon avis non pas parce que je n'avais pas bossé mes cours (c'est limpide , puisque je ne bosse jamais mes cours) mais surtout parce que ... j'avais préféré rester aux vendanges et que je n'avais pu me rendre place du Capitole ce 30 Septembre 2004 ... grave erreur ... dans le mois , je redoublais , perdais mon job , était largué par Erika ...
 
Fallait pas me le dire 2 fois : je n'ai pas manqué a mon "rdv" cette année .
 
Nota Bene : abruti que je suis , j'ai dit a l'horloge cette année "pitié , je te demande juste un semestre , que je puisse passer" ...
Partager cet article
Repost0
2 janvier 2006 1 02 /01 /janvier /2006 20:46
Il m'est déjà arrivé de m'impatienter quelque peu devant l'absurdité féminine , mais j'avoue que rien ne me déconcerte autant que les valises des filles ...
 
Pour un mec normalement constitué , préparer ses vacances revient a empoigner un sac , vous savez ? Ce truc non robuste que l'on enfile facilement sur ses épaules ? Donc un mec attrape son sac , et le remplit a la va-vite avec :
- 2 pantalons (non , pas un par semaine , 1 seul servira sauf si le 1er devient trop crade)
- 3 caleçons (on en change chaque fois que ça devient vraiment indispensable , indispensable étant une notion comprise différemment selon que l'on soit mec ou fille de toute évidence)
- 3 t-shirt (dont un qui soit un peu plus "classe" que les autres, au cas improbable ou l'on sorte)
- ciel ! j'allais oublier les chaussettes . Disons une paire tous les 2 jours .
- pour finir , les quelques accessoires qui traîneraient dans la salle de bain comme brosse a dent , dentifrice , et gel pour mes désespérant cheveux (celui qui dit "et le fond de teint" n'est plus un ami)
 
Voila , c'est simple non ? C'est rapide , et vite expédié en 5 minutes si l'on a trainé en chemin . Je précise que seul le t-shirt "classe" fait l'objet d'une étude approfondie , soit 30 secondes consacrées a lui tout seul . Au maximum ...
 
Mais qu'est ce que les filles mettent dans leur valise ? Alors que mon chirurgien a du me souder l'épaule avec de l'étain tellement elle tient bien depuis que je me suis fait opérer , j'ai vu le moment ou elle allait se décrocher ce matin a tirer la valise de ma douce et tendre ! Une chose rigolote : plus votre copine est jolie , douce et fragile , plus sa valise est lourde ... je n'ai jamais autant souffert que ce matin ...
 
Mais pourquoi une valise ? Il n'y a rien de plus incohérent (valise ... fille ... incohérent ... j'ai la réponse a ma question , c'est bon) , c'est lourd rien que par soi même , c'est gros et encombrant , c'est intransportable , enfin l'horreur !
Ensuite , j'en suis a me demander ce que mets une fille dans sa valise , et au vu de celles que j'ai déjà eu a porter , j'en suis arrivé a ces suppositions :
- on trouve dans leurs valises de jolies et seyantes petites enclumes , idéales lorsque l'on arrive dans une ville que l'on ne connaît pas (ciel ! et s'il n'y avait pas de forgeron a Toulouse ?)
- on trouve aussi de magnifiques petites altères de voyage de 200kg chacune ("tu comprends , il faut que je garde la ligne mon chéri...")
- on trouve bien évidement un adorable piano a queue ("tu trouves que je joue bien ?")
- si la dame est coquette , elle ne peut se déplacer sans sa machine a laver ("j'aime pas me servir du matériel des autres , c'est une question de principe ...")
- enfin , toute femme qui se respecte ne peut aller a l'aventure et se passer raisonnablement d'un minimum d'une vingtaine de chaussures . Pardon , de paires de chaussures ...
 
Ca y'est , je sens que je vais repasser pour le bon vieux macho de service ... beaucoup d'ironie dans mes propos , pitié pas taper ...
 
(…)

Lorsque le train qui devait ramener ma Fanny dans sa ville lointaine est arrivé en gare , ma douce et tendre m'a chargé de monter sa valise (j'aurais du dire conteneur) dans le train pendant qu'elle cherchait sa place . Bonne répartition Taylorienne des taches en somme ... alors que étais encore en train de me demander s'il avait plu une averse ou si c'est moi qui suais , j'entend tout a coup le "clack" des portes du train et le sifflet du chef de gare ... d'un coup dans ma tête j'ai eu l'image du billet de train de Fanny qui comportait la mention "Toulouse Bordeaux sans arrêt" , j'ai lâché sans prévenir la valise et couru pour déboîter la porte du train et en descendre ...
 
Comme "au revoir" avec sa copine , on fait mieux ...
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 20:44
2h de route pour atteindre St Larry ... somme toute , c'était un peu juste pour arriver a décompresser après 7h de boulot , et pour arriver a accepter que je n'ai pas réussi a "repêcher" Mélanie .
 
Ca a du donner dans ma tête un truc comme ça :
- Place du Capitole : "Meeeeerde ! Mais pourquoi je suis passé par cette putain de place ! M'ont fait chiiiiiiier au boulot ! Ils me lourdent de pas avoir sauver Mélanie ! Fais chier ! ect ..."
- Toulouse +50km : "Tout le monde me fait chier !!! Et il pleut en plus !"
- Toulouse +100km : "Allons , ça va être sympa ..."
- St Larry -10minutes : "aie , ça a du se ressentir dans mon pilotage que je suis contrarié , Fanny est malade ..."
 
Arrivé sur place , je découvre 2 soirées en 1 . Il faut savoir que l'on avait donné carte blanche a Marion pour qu'elle amène des amis , aussi a t'elle invité une pote qui est venue elle avec une douzaine d'amis a elle (comme les huîtres ...) . Bref , nous connaissions ni d'Eve ni d'Adam , et y'avait même pas de pomme a croquer . Enfin bref .
 Apres avoir fait la bise a tout le monde sauf Agnès que je laisse plantée dans sa cuisine , je me dirige d'un pas joyeux vers le bar , non sans avoir éteint l'atroce musique de Marion pour la remplacer par la mienne , non moins inaudible au demeurant .
 
Mat qui savait que je venais avec des intentions hostiles vis a vis de Agnès (j'avais parlé de "sang sur les murs" me semble t'il) du penser qu'il valait mieux crever l'abcès (je parle pas de Agnès la , ndrl) de suite et me tendit la perche pour je m'échauffe la voix ...
Mat : Nico , tu as pensé a Mélanie ?
Nico : Ah j'y pense ! (hypocrite , je pensais qu'a ça) Je souhaite (hurlant , presque ...) porter un toast aux absents de ce soir !
 
Bien content d'avoir trouvé un moyen de déclencher les hostilités avec ma tête de turc préférée , je passais le reste de la soirée a faire des "mais ou est Mélanie ?" ou encore des "petite pensée émue pour Mélanie" sinon des "a Mélanie qui passe un joyeux réveillon avec ses parents" ...
J'ai bien aimé le moment aussi ou m'étant quelque peu éloigné de mon pc , je découvre en revenant que Agnès a branché son Ipod sur mes baffles . Je l'ai débranché sans ménagement et l'ai balancé négligemment , elle a failli m'arracher les yeux ... bah .

Il faut savoir que je suis un franc partisan de la diplomatie . A coups de massue ...
 
Annexe ...
 
(dans la voiture)
Fanny : ... Manon avait l'air assez en colère que l'on parte sans ranger ...
Nico : Bah , j'aurais eu des états d'âmes si je n'avais pas repensé a toutes les fois ou émergeant le dimanche matin , je devais ranger mon appart seul et perdre ainsi le temps qui me restait avant le boulot ...
Amandine : au fait , j'ai compris des que je suis arrivé qui était Agnès !
Nico : Ah ? Notre description était suffisamment imagée ?
Amandine : tu parles , des que je l'ai vu je me suis dit ça doit être elle ...
Fanny : Pourquoi ?
Amandine : Beh elle nous a reçu comme une maîtresse de maison , avec une intonation hypocrite dans la voix , enfin je sais pas moi , ça ressemblait a tout ce que vous aviez dit .
Nico : (mort de rire) Tu sais , tu n'es pas obligée de dire ça pour me faire plaisir !
Fanny : Au fait Nico , pendant que tu dormais , Ben a commencé a me parler de Mathilde ...
Nico : (beaucoup moins mort de rire) euh ... oui , il a dit quoi ?
Fanny : Il a dit ce que tu m'as dit l'autre jour , alors je lui ai répondu que je savais tout . Alors il a fait "quoi ? Il t'a raconté ça ?" et il m'a demandé ce que tu m'avais dit . Alors il a dit "ah oui , il a un peu arrangé quand même" ...
Amandine : c'est pas sympa de la part d'un ami dis donc ...
Nico : Bah , je mets ça sur le compte de l'alcool ...
 
(...)
Partager cet article
Repost0