Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 09:52

Ah ah, je parie qu'on t'avait jamais fait le jeu de mot, vieux.
... Si ? Tiens, surprenant.

Bref, ou voulais je en venir, moi ? Ah, oui.


Les aminches, sachez qu'une guerre cruelle se joue actuellement sur la blogosphère Toulousaine, une guerre sanguinaire où tous les coups sont permis (y compris bruler au 3ème degré le genou de son adversaire au squash. C'est fou ce que t'as la peau qui marque, tout de même, Ced), surtout les plus cruels.

Oui, dire qu'une visite de ta part doublerait mes stats actuelles, c'est cruel, Ced.

Donc, disais je, une guerre cruelle entre blogueurs Toulousains, guerre forcément déséquilibrée parce que inexplicablement, un blogueur qui dessine dans la facilité et la luxure (par exemple des animaux d'un banalité affligeante, genre le panda. Par exemple, hein) attire systématiquement 10 fois plus de lecteurs qu'un blogueur qui écrit, fut-ce brillamment (j'invente rien, c'est cette étude très sérieuse qui le dit). C'est pourquoi, pour montrer à l'ennemi goguenard qu'il y'a certes faiblesse mais qu'elle n'est que passagère des stats de ce blog, je demande à mes grognards de rentrer activement dans la lutte, et de tiens pourquoi pas envoyer l'adresse de ce blog (cliquez sur ce lien, vous allez voir c'est hillarant, si si !) aux amis/parents/connaissances travaillant dans une administration (mon lectorat le plus fidèle, inexplicablement) afin que ce blog retrouve tout son poids dans la blogosphère et n'écrase d'un dédain dédaigneux celui du comique à gros nez qui me nargue.

... Ok Ced, ca, c'était un coup bas ^^.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour connaitre la suite de l'histoire narrée par le Ced.
Notez par quel habile procédé technique le dessinateur arrive à me contrarier en ne me dessinant pas entièrement.

Rah.


Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 11:12
MAJ : Après 3 mois d'attente (au lieu des 3 semaines annoncées par le vendeur), le remboursement de la Parrot Party a finalement bien été effectué par SFR/société Parrot. Incident clos.



Bonjour ,

Je m'appelle Nicopoi , et lorsque j'ai fait l'acquisition de mon nouveau portable , à la boutique SFR place Esquirol à Toulouse , le vendeur m'a proposé d'acheter également des hauts parleurs (ref "Parrot Party") , vendus normalement 110 euros et dont il m'a assuré qu'une offre promotionnelle proposée par SFR permettait de s'en faire rembourser 99 euros , à posteriori de l'achat .

Interressé mais méfiant tout de même (j'ai hélas l'habitude d'être pris pour le roi des pigeons par les commercants en tout genre , à raison il est vrai) , j'ai alors demandé au vendeur de me  préparer lui même l'enveloppe de remboursement , et d'y mettre tous les documents nécessaires de manière a ce que je puisse la poster sitôt sorti du magasin , ce qu'il fit .

3 semaines après , j'ai reçu une lettre de SFR m'informant que je ne pouvais me faire rembourser les hauts parleurs , parce que , je cite , j'aurais oublié de joindre un code barre lié à la vente de mon téléphone .
... le dit code barre m'est tombé littéralement dans les mains quand j'ai ouvert l'enveloppe comprenant mon dossier , que je leur avais envoyé .

J'ai alors créé sur mon blog un article évoquant très humoristiquement ma mésaventure (http://www.grandnicolas.com/article-16860451.html) , et , mon blog de par son (relatif) succès étant bien référencé , très rapidement , l'article a été référencé en premier par Google à la recherche "Parrot Party remboursement" .

Ce qui est de loin la requête la moins infamante par laquelle m'arrive les visiteurs de mon blog .
Hélas .

... Et c'est ainsi que j'ai découvert que loin d'être un cas isolé , un nombre conséquent de personnes ayant souscrit à "l'offre promotionnelle" de SFR s'étaient vu renvoyer leur dossier muni de la fameuse lettre type "il manque le code barre" , ces personnes déboulant sur mon blog après une recherche sur google avec des termes comme "Parrot Party remboursement/escroquerie/comment dynamiter le siège de SFR" et m'apportant leur témoignage .

Connaitriez vous une lettre type d'insulte du genre "courtois mais incendiaire" que je pourrais faire parvenir à mon tour à Sfr ?

J'hésite également à me rendre dans la boutique qui m'a vendu son gadget pour lui expliquer ma façon de penser à la méthode de Lino Ventura souhaitant happy birthday to-you à Bernard Blier dans les tontons flingueurs . Votre opinion ?

Nicopoi
www.grandnicolas.com
06.74.xx.xx.xx


MAJ : J'ai été faire part de mon "désappointement" dans les lieux adéquats pour cela .
C'est ici : http://www.parrot.com/forums/francais/viewtopic.php?id=2520
On parie sur une réponse rapide ? On va enfin savoir si un blog sert à quelque chose ...


lino_ventura.jpg
Repost 0
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 12:50

Thedo - On My Shoulders (mais pas Over ...)


Toi !

Oui , toi , sinistre radasse aux ignobles relents bourgeois au moins aussi désagréables qu'un pet après avoir consommé du cassoulet périmé !

Tu croyais quoi ? Que tu allais t'en sortir comme cela , et enfourcher le balais que tu as usuellement dans le cul pour t'envoler vers des cieux où ton effroyable snoberie ne serait pas encore connue ?

Non mais tu m'as pris pour quelqu'un de pas rancunier ?

(...)

Il existe plusieurs méthodes pour rechercher un appartement , la sélection de l'une ou l'autre entraînant une probabilité de réussite dans ses recherches au moins aussi variable que la conviction politique d'un élu centriste .

Certains décident de tenter leur chance avec les fameuses listes : vendues par des agences , elles consistent selon ces dernières à « avoir toutes ses chances , oui oui bien sur , de trouver un T7 en collocation en plein centre ville pour moins de 200 euros par mois (charges comprises , évidemment) » .

Et le pire , c'est que y'a encore des gus pour croire des conneries pareilles .
Et acheter la liste , ce qui est encore plus navrant .

D'autres décident d'éplucher les journaux gratuit , du type pour Toulouse « le 31 » ou « publi Toulouse » , pour y trouver soit des annonces d'agences qui là encore promettent la lune ou presque (« oui , oui , bien sur , un T7 en colloca ... ah merde , vous êtes le jeune à qui j'ai vendu la liste ce matin ? Tut ... tut ... tut ... ») , soit des annonces de particuliers qui quand ils ne proposent pas de transformer l'appartement à visiter en Parc Astérix , le faisant visiter par groupe de 200 , louent un tel taudis que l'on aurait même honte (si on était pas le proprio) de le présenter comme potentiel local à poubelle .

C'est pourquoi certains passent par des agences traditionnelles (comprenez : qui ne propose pas de liste et ne publie pas des contes de fées dans des journaux gratuits) , acceptant à l'avance l'idée qu'en retour du versement d'une somme suffisante pour mettre en place un programme spatial visant la conquête de Mars , ils auront droit à une prestation de qualité qui comprendra la proposition d'appartements habitables , et un réel service durant la location de cet appartement , le tout dans la joie et la bonne humeur .

... Et il y'a , enfin , ceux qui passent par l'agence Climex , versant en frais d'agence de quoi conquérir le système solaire et qui se retrouvent avec une mégère bottant en touche à la moindre demande de renseignement , tout en affichant une mine odieusement nauséeuse .

J'aurais du bosser dans la publicité , tiens , maintenant je le sais .

(...)

Brune et moi ayant passés 3 mois à nous partager une chambre de 8m² , j'étais au début du mois de Mai 2007 près à toutes les pires extrémités pour m'assurer que nous aurions un appartement décent sitôt la collocation où nous nous trouvions arrivée à son terme .

N'ayant pas encore connu les joies de l'état des lieux avec la sinistre tourte de l'agence Climex , et bien que déjà dans de plus très bonnes dispositions à son égard , je me résignais à redemander à cette agence si elle avait l'une ou l'autre location à me proposer , pensant que les 1000 euros versés en frais d'agence 9 mois plus tôt , pour un service inexistant post signature du bail , feraient au moins que l'on me réclamerait pas une nouvelle fois de payer de quoi construire une réplique à l'échelle 1/1 de la Tour Eiffel .

La crédulité est l'un de mes traits de caractères le plus prononcé , c'est évident .

Tentant de réapprendre à sourire mollement , sans doute parce qu'un ami avait du lui confier que ça pouvait potentiellement être utile dans le commerce , notre bonne dame de l'agence nous proposa d'aller jeter un coup d'oeil du coté d'un T2 en location près de la place des Carmes .

Nous nous y sommes rendus .
Nous avons vus .
Nous l'avons pas cru .

(...)

La locataire actuelle nous attendait en bas de l'immeuble et semblait décidée à y rester durant la visite , ce qui ne m'alarmait pas outre mesure , me doutant qu'elle non plus ne devait pas éprouver plus de plaisir à supporter la dinde affranchie de Climex que l'on ne trouve de joies à s'épiler le crane à la cire .

Ca doit picoter , tout de même .

La porte de l'appartement s'ouvrait sur un décor probablement proche de ce que l'on peut trouver dans une porcherie bretonne au mois d'Août , alors que la chaleur à provoqué la mort de la moitié du cheptel de l'exploitation , et que les corps des porcins auraient implosé au 3ème jour de putréfaction . Grosso modo , hein .

C'est fou , j'arrive plus à faire véritablement imagé dans mes récits , tiens .

Des sacs de poubelle , entassés contre les murs , montaient jusqu'au plafond , constituant une certaine idée de la décoration qui aurait fait fuir jusqu'au plus déjanté des producteurs d'émission de société , Jean Luc Delarue non compris bien évidemment . Plus hallucinant , une bonne dizaine de machines à laver étaient éparpillées dans les différentes pièces , au point que l'on aurait pu se croire au Darty du coin si l'on avait fait abstraction des poubelles et rajouté une louche de sympathie sur les traits de la Climex girl .

Eh bien , en parlant des rébuts , sachez que cette dernière , la même qui allait me pousser au bord de la névrose et de l'homicide non involontaire lorsqu'elle allait , durant l'état des lieux de l'appart d'Esquirol , me reprocher un petit tas de poussière planqué insidieusement derrière une porte et nous voler 1100 euros de caution pour une bonde de lavabo manquante , a tout de même eut le toupet de nous présenter l'appartement comme habitable et à tenter de nous en faire la « vente » ...

Vieille tortue , j'avais juré que tu paierais pour tes « bons services » .
Morue , va .

Avec-Toute-Ma-Sympathie.png
Repost 0
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 17:00

Pink Floyd - Money


Internet , c'est fou ce que cela donne des idées aux gens .
Bon , malheureusement , les plus créatifs restent les plus malhonnêtes .

Avez- vous entendu parlé de la dernière fourberie en vigueur sur le net ?
... Mais non , je ne parle pas de Facebook , trop connu , quoi .

Non non , je voulais vous parler du Phishing .

(...)

Le phishing est une méthode consistant pour un type planqué bien au chaud derrière son pc , à créer de toute pièce
un site internet copie/conforme en tout point à un (site) qui vous inspire confiance et sur lequel vous n'hésiteriez pas à divulguer votre numéro de carte bleue , naïf du net que vous êtes .

Si si , il faut bien le dire .

Une fois son
site bidon mis en place , il ne lui reste plus qu'à vous hameçonner (d'ou le fait que l'on appelle ca du phishing ! Non mais vraiment , le net c'est surprise party perpétuelle) au moyen d'un mail qui retienne par son intitulé et son contenu toute votre attention .

Enlarge your Penis étant maintenant trop usiné (enfin , facon de parler) , votre compte bancaire a été suspendu est devenu la formule la plus à la mode .

En ce qui me concerne , je ne me lasse pas de trouver cette formule vachement accrocheuse .
Mais j'ai de sérieuses prédispositions à recevoir ce type de mail , alors forcément .

Voici donc le type de mail que vous seriez susceptible de recevoir :

1pp.jpg












Considérons l'exemple d'un individu paniqué de nature (appelons le pour faire simple Mr N.) recevant ce type de mail . Après avoir insulté son ordinateur , ces salauds de PayPal pas foutus de défendre les 50 misérables euros qui trainent sur ce compte et cette fichue tasse de café qui s'est renversée un peu partout lorsqu'il a tapé du poing sur la table , il clique sur le lien que lui propose le mail .

Et insulte sa fichue souris devenue toute collante à cause des 4 sucres qui caramélisaient dans son café .

2pp.jpg












Voilà Mr N. arrivé sur
le site mis en lien par le mail . L'adresse dans la barre de recherche internet explorer semble correcte , et lorsqu'il passe sa souris sur les différents liens qui parsèment la page , pas de doute , tous renvoient bien vers www.paypal.com .
Mr N. est donc à des années lumières de se douter que le site sur lequel il est n'appartient pas du tout à Paypal , et qu'il est en face d'un site pastiche dont les liens renvoient intentionnellement vers l'original de manière à troubler le pig... le Mr N , sauf bien-sûr le lien du formulaire de connexion vers lequel cette brebis égarée de Mr N va se diriger comme un seul homme pour s'identifier et pouvoir vérifier ainsi l'étendue des dégats sur son compte .

Et c'est le drame : c'est justement le fait de s'identifier qui commence à mettre en péril sérieusement son compte bancaire , puisqu'il envoie de ce fait au créateur de ce site malhonnête ses adresse mail et mot de passe qu'il utilise le plus souvent sur le net , plus précisément et si le pirate a de la chance , pour se connecter à ses comptes bancaires en ligne .

Oui , je cumule les possibilités de découvert , un compte ne me semblait pas assez marrant .

3pp.jpg









Une image de chargement s'affiche , totalement bidon puisque de toute façon , le site étant factice , le poisson pourrait taper des identifiants totalement erronés (la cigarette à des conséquences terribles sur la mémoire) , le site ne le détromperait pas .

4pp.jpg








Mr N écarquille ses grands yeux bleus lorsqu'il lit la phrase toujours un brin perturbante « votre compte a peut-être été utilisé un tiers » , et bénit le gentil préposé de Paypal qui a visiblement su être vigilant en interceptant le méchant intrus pas  beau , et qui a restreint provisoirement son compte .
Mais bon , c'est pas tout ca , mais ses 50 euros , Mr N. aimerait bien maintenant les rapatrier , histoire qu'ils puissent encore servir à boucher ici ou là l'un ou l'autre de ses découverts .

Je sais , c'est un exemple très parlant .

Ca tombe bien , tout est prévu , le site propose à Mr N de consulter extrêmement facilement une page faite pour lui permettre de rétablir son bon droit , son honneur et sa vertu .

C'est rudement bien fait , tout de même .

5pp.jpg










Feu d'artifice final , Mr N , persuadé d'être sur le site de Paypal , que cette étape est sécurisée (après tout , ne s'est-il pas logué ?) , et nécessaire pour récupérer ses sous , communique dans la joie et la bonne humeur son code de carte bleue , et peut s'attendre à un appel angoissé de son banquier dès le 2 Janvier , ce qui est toujours jovial pour commencer une nouvelle année .

Au moins , Mr N pourra toujours tenter de faire croire que c'est le même pirate qui a signé des chèques à tire-larigot durant les fêtes de noël , allons , qui peut croire que j'aurais eu le culot de dépenser autant sans vergogne , hein ? ah ah ah allons allons ...



Nota Bene : Pour les besoins de l'expérience , notre sujet Mr N aura tout de même pris le soin de se connecter avec les identifiants
bonne@annee2008.com et le mot de passe Jiraisquandmemepasmefairepiratersiconnement .

Faut pas déconner tout de même , quoi .

undefined

Repost 0
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 12:44

Sheryl Crow - My Favorite Mistake


Noël , c'est quand même une sale période .

Durant quelques jours , le centre-ville est pris d'assaut par une troupe hétéroclite d'autistes pressés comme si le Cac 40 allait s'effondrer (je n'ai pas dit Parisiens) , tout se beau monde se bousculant à qui mieux-mieux avec parfois une force suffisante pour déboîter l'épaule d'un All-Black , tout cela seulement pour arriver à dénicher l'introuvable coffret « ma copine sera folle de joie  et oubliera de me reprocher pendant au moins un mois une semaine de ne pas l'emmener assez au restau » .

Le monde serait tellement plus féerique avec des McDo proposant des tables avec chandelles ...

Tout ce grand raout de musiques niaises (c'est bien simple : chaque fois que j'entends un xylophone , j'ai des pulsions d'ultra violence qui me prennent) et de commerçants bêtement souriants et faussement intéressés me débecte . Alors c'est dit , il va falloir faire payer ses affreux marmots qui nous imposent avec leur naïveté crétinement enfantine cette foire aux bons sentiments effroyablement ruineuse .

Alors on va étudier posément une chanson de noël .
C'est parti , tiens .

Je commence par reproduire intégralement le texte d'une chanson casse-oreilles de ces fichues fêtes de fin d'année , chanson qui à elle seule aurait du à mon goût suffire à faire interner ce pitoyable larmoyeur de Tino Rossi .

Pour les âmes sensibles qui elles aussi , auraient du mal avec le niais d'importation , je leur recommande de passer directement à la fin de la zone en italique ci-dessous .

C'est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel,
A genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

{Refrain:}
Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N'oublie pas mon petit soulier

Mais, avant de partir,
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C'est un peu à cause de moi

Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m'as apporté
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t'ai commandés

{Refrain}

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises

Et quand tu seras sur ton beau nuage
Viens d'abord sur notre maison
Je n'ai pas été tous les jours très sage
Mais j'en demande pardon

{Refrain}
Petit Papa Noël...


On fait une pause que tout le monde reprenne ses esprits après ce déferlement de mièvrerie cotonneuse . Pour ceux qui feraient un malaise , je leur recommande de se visionner au plus haut vite la séquence de Battle Royale ou les petites japonaises font "la cuisine" ...

Vous allez mieux ? Parfait .
C'est parti pour l'analyse de ce tissu de conneries .

C'est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc


Sans blague ? Il est pas vert ?
Et après on s'étonne que ces cons de gosses soient à moitié daltoniens .

Et les yeux levés vers le ciel,
A genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.


Au lieu de rêvasser bêtement , ils feraient mieux de réfléchir à ce qu'ils feront plus tard , tiens .
Parce que le bac , ça arrive plus vite qu'on ne le croit , tas de morveux reniflant . Alors ! CDD Eboueur à Dunkerque ou stagiaire à vie pour les pages jaunes ?

{Refrain:}
Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N'oublie pas mon petit soulier


C'est quoi cette marmaille glousseuse qui ose réclamer ?
Moi à leur age , j'avais bien compris que la meilleure manière d'obtenir quelque chose était d'avoir l'air de ne pas la demander , tiens !

... Brune , si tu me lis ...

Mais, avant de partir,
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C'est un peu à cause de moi


Ah quand même , tiens ! Vous faites déplacer un vieillard par -5° dehors pour vos cadeaux pourris , mais vous vous rendez bien compte une fois le Gi-Joe en poche que le vieillard va se cailler comme jamais !
Tas de petits égoïstes . Rah , ça m'énerve .

Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m'as apporté
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t'ai commandés


Commandés ? Non mais tu crois quoi , poil de carotte fanée , qu'un père Noël qui a fait sa vie , a lancé son affaire malgré ses problèmes avec l'urssaf et la difficulté de faire faire des heures sup à ces crétins d'Elfes peut se faire commander quoique ce soit par un morveux de ton espèce ?

{Refrain}

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises


Mon pied au cul , oui ! Tu vas l'avoir ta surprise !

Et quand tu seras sur ton beau nuage
Viens d'abord sur notre maison


Non mais je rêve , quel petit égocentrique !
J'ai bien envie que le père Noël n'offre tes cadeaux à un petit somalien et à toi , le petit bol de grain de riz initialement prévu pour ce dernier !

Je n'ai pas été tous les jours très sage
Mais j'en demande pardon


Tu peux courir ! J'ai vu tes résultats en cours de technologie , tu crois quand même pas que l'on va récompenser un môme même pas capable de fabriquer un réveil ?

Les petits chinois rigoleraient bien de toi , tiens .

{Refrain}
Petit Papa Noël...

Ta gueule .

Rah .
Ca fait du bien .

Pere-Noel.jpg
Repost 0
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 20:57

Texas - Inner Smile


Il faut le savoir , on rigole pas avec l’effet de mode sur le net .

Ainsi , depuis le glorieux jour de 2001 où je me faisais ouvrir ma première ligne d’ADSL et téléchargeais immédiatement mon premier film , Braindead (4 jours plus tard , je trépignais comme une puce quand le téléchargement passait glorieusement le cap des 78% . Le 128K , fallait pas avoir peur de s’ennuyer) , des sites internets un peu vite prétendus incontournables aux logiciels lamentables installés puis oubliés (Google Earth , une fois passé l’incontournable « oooh que c’est beau » , tu as vite fait de ne plus que t’en servir les jours ou tu t’emmerdes royalement , en cherchant un nouveau moyen de faire tourner la terre de façon originale …) , j’ai à peu près tout essayé .

Et donc connu une bonne demi-douzaine de nausées à trop faire tourner cette foutue planète .

Depuis quelques temps , ma messagerie recevait de façon de plus en plus nourrie un mail assez insupportable , m’informant que l’un ou l’autre quidam avait décidé de s’inscrire sur Facebook .

Quoique mon instinct belliqueux me commanda dans un premier temps de réfléchir à un mail de réponse que je pourrais renvoyer et qui se voudrait clair sur mon intérêt pour ce nouveau parfait gadget inutile (« la prochaine fois que tu me spammes , je te taggue ta voiture et je t’en fais bouffer les pneus , crétin de suiveur !
») , je m’abstenais , espérant que ce nouvel effet de mode s’essoufflerait au moins aussi vite que celui qui porta Second Life .

Il faut croire que je n’ai pas été le seul à ressentir l’incroyable vide sidéral qui caractérisait cet insipide et glauque univers virtuel : Qui parle encore de Second Life ?

Et puis voilà , m’étant rendu compte que je devenais un brin conservateur en matière de nouvelles technologies , ce qui peut apparaître surprenant de la part de quelqu’un ayant écrit le slogan d’Apple Think Different sur environ 1 page sur 3 de mes agendas entre 2000 et 2002 2003 2004 merde ok je le fais toujours , je me suis dit qu’allons bon , j’allais jeter un coup d’œil à ce Facebook , que j’ai au moins moi aussi un sujet de frime dans les soirées mondaines , lorsque je dirais « Ah ah ah , j’ai moi-même ouvert un compte Facebook et je peux vous dire que vous êtes loin du compte , Baron Rothschild ! »

Et laissez moi vous dire que le Rothschild , il en mènera pas large , tiens .

(...)

Dès l’inscription , je suis tout de même assez dubitatif . On me demande tellement d’informations que j’en viens à me demander si les impôts locaux n’auraient pas créés ce site de toute pièce pour enfin retrouver ma trace .

Déménager chaque année , ce n’est pas que des inconvénients .

C’est space . Sur ce site ou je n’ai jamais foutu les pieds (c’est une image : pour peu que cela ne soit pas du figuré , l’odeur aurait tôt fait de mettre le site en faillite) , un certain nombre d’informations sur moi ont visiblement déjà été collectées , du fait que les autres idiots m’ayant précédé aient renseigné l’ensemble de la myriade de questions indiscrètes posées , avec les mêmes fougue et énergie qui caractérisaient le plus zélé des fonctionnaires sous Vichy .

Et la Cnil , à quoi ça sert qu’elle se décarcasse ?

Voilà , j’ai renseigné deux ou trois questions , juste de quoi laisser sous entendre aux quelques amis qui traîneraient dans le coin que si si , je suis toujours vivant . Maintenant , que c’est fait , jetons un petit coup d’œil à Facebook en soit même , que je comprenne au moins à quoi cela sert . Et …

… ok , Facebook , c’est uniquement ça . Pas de but , pas de motivation , pas de jeu : Facebook , cela consiste à répondre à des questions toujours plus précises et franchement consternantes , de manière à ce que la pub qui s’affiche sur votre fiche soit la plus ciblée possible sur vos centres d’intérêts . Et pour pas que l’on se sente non plus trop con à se vendre ainsi tout seul comme un grand (et meme pas pour 30 deniers!) , le site à la gentillesse de donner la liste de ceux qui comme toi , auraient été assez bêtes pour jouer le jeu d’un publicitaire gondolé devant sa nouvelle piscine de sa flambant neuve résidence de Bahreïn .

Facebook , c’est l’inverse de la fonction avance rapide qui permettait enfin de zapper la pub à la télévision . Au lieu de l’éviter , on va tout faire pour s'en mettre masochistement plein la vue .

... Et encore bravo au concepteur .

Facebook2.jpg
Repost 0
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 16:24

« Tiens, on a rencontré des amis de ta tante ce week-end ».

Passionnant. Je me reprendrais bien un peu d’arsenic, tiens.

« Figure toi que lui m’a abordé ainsi : je ne vous connais pas mais je connais votre fils. »

Sachant qu’il ne m’a vu qu’une fois il y’a 12 ans, forcément ça désoriente.

« Ah ? Mais en quoi l’avais je marqué ? », L’attention finalement accrochée.
« Vous aviez parlé de quelque chose, et tu n’avais cessé de lui dire qu’il avait tord, obstinément. Sachant qu’il avait le triple de ton age, forcément ça l’avait picoté … »

Aaaah. Lointaine époque, où je ne me laissais pas emmerder par le premier abruti de service …

(…)

Mardi dernier.

Après avoir reporté 3 fois le jour de l’état des lieux (rien de très anormal, donc), je retrouvais enfin en bas de mon nouvel ancien domicile la bonne femme de l’agence immobilière chargée de me persécuter, de toute évidence.

Il m’arrive de prendre en grippe des gens, mais je pense sincèrement que je n’ai pas eu à me forcer spécialement pour détester légitimement cette abominable logeuse de mes deux. Bien que mes collocs et moi ayions contribué à la faire figurer au Guinness des records en matière de frais d’agence immobilière (1000 euros, argh), cette sombre pouf nous traita sans doute avec autant de douceur que l’on ne traite un violeur récidiviste en milieu carcéral.

Mon dieu, ce qu’il l’a lourdé notre dossier . C’est bien simple, si l’on avait pu convertir en énergie ce qu’elle a dépensé en haussement d’épaules et soupirs alors qu’elle lisait la montagne de paperasse qu’elle nous avait mis en demeure de lui fournir, il aurait été possible de mettre en orbite autour de Pluton sa pesante mesquinerie.

La salope, comme aurait dit ce sympathique Devedjian.

Bref. C’était donc avec cette morue que le départ précipité de mes collocs m’avait contraint de passer quelques longues minutes, pas franchement adoucies par le fait que notre appartement, quoique en bon état apparent, avait tout de même subi quelques avanies qui eussent elle été subies par une vierge, auraient suffi à lui donner la réputation de Paris Hilton.

Je parle toujours d’appartement.
Je sais, faut suivre.

J’ai tout de suite senti qu’elle allait tout faire pour me donner l’envie de l’étriper.

Je l’ai regardé en serrant les dents. Elle a commencé à mouvoir son insupportable suffisance de pièce en pièce. Je la suivais, les mains dans le dos, la contemplant d’un regard assassin, du moins chaque fois qu’elle ne risquait pas de le croiser.

La gourde. Tellement occupée à critiquer la propreté de l’appartement, qu’elle ne voyait pas les énormités les plus flagrantes traces de notre passage dans l’appartement, à savoir une boiserie d’époque aussi défoncée que Doc Gynéco un soir de Nouvel an, des trous pratiqués dans le mur avec la même délicatesse que le loup qui en avait après 3 cochons, et un parquet …

Leerdamer ne mérite plus l’appellation de gruyère en comparaison.

Non, cette connasse n’a rien vu de tout cela. Tout ce qu’elle a trouvé à dire, c’était « mais vous viviez dans cette crasse ? Non mais ici, ça n’a pas été nettoyé ? Et qui s’occupait du nettoyage dans cette pièce ? Regardez, il y’a encore de la saleté ici ! » 

(…)

Je me suis souvent demandé ce que cela faisait de grandir.

Dans ma décidément naïve jeunesse, je voulais absolument grandir, pour entre autre un jour posséder ma propre carte bleue.

Au rythme de 6 cartes bleues en moyenne par an, on peut appeler ça un trauma de jeunesse.

Aujourd’hui, je sais. Grandir, ce n’est pas posséder sa carte bleue.
C’est devoir regarder une pétasse, bourgeoise et mal baisée inspecter son ancien appartement, et surtout , savoir se retenir, bien que très difficilement, de lui faire avaler un balais par l’orifice le plus adapté tout en lui hurlant à l’oreille « Et ton cul ? Tu crois qu’il est propre, connasse ? » .

Ce que je donnerais pour revenir à mes 12 ans ...

Enfant.JPG

Repost 0
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 11:26


Les aminches , la vérité ne sort plus que de la bouche des enfants (non , je ne citerais pas la blague sur Marc Dutroux … non , je ne citerais pas la blague sur …) .

Hier soir , tout content d’aller voir mes darons revenus d’un week-end à perpette les oies (Thionville , vous connaissez ? 3 maisons authentiques pour 17,3 barres HLM , environ) , je ne m’attendais pas à être reçu avec autant de violence sanguine que celle déployée dans une pub orangina rouge .

Ca a commencé comme ça :
« Au fait Nico , ta grand-mère nous a montré la première partie de ton blog que tu lui as imprimé , et vu que je ne l’avais pas lu , j’y ai jeté un coup d’œil . Autant te dire que j’ai rigolé comme une madeleine jusque tard dans la nuit , alors que ta pauvre mère tentait de dormir paisiblement … »

En gros pour les non habitués à la sémantique parentale : ce n’est pas la faute de mon père si ma douce maman n’a pas pu ronfler comme un paresseux en rut , mais la mienne , puisque coupable d’avoir écrit des lignes amusantes il y’a 2 ans de cela .

Sic .

« Et cela m’amène donc à te dire , que je trouve que tu étais plus rigolo à tes débuts . »

Je cherche des yeux mon club de golf .

« Plus … plus rigolo ? C'est-à-dire ? »

Zut , ou est il ? Ce n’est pourtant pas celui la qui a fini au fond d’un lac ?

« Eh bien , une histoire comme celle sur ton job chez les Bertolino , j’étais gondolé , je te voyais en te lisant rager parce qu’un crétin avait profité de ton absence pour séduire la bécasse de service que tu convoitais , et je sais pas , je trouve que tu écrivais de façon plus imagée … »

Les couteaux de cuisine . Ou rangent ils les couteaux de cuisine ?

« Oui , je sais , mais c’est aussi que j’ai acquis un certain style depuis , et , comment dire , je tente de faire en sortes que ça fasse un peu moins brouillon … »

Pourquoi suis-je venu déjà ?

« Non , non , je trouve que tu avais déjà un bon style à l’époque , d’ailleurs c’est rigolo , tu emploies souvent des expressions sophistiquées , mais on voit que tu ne sais pas les formuler de façon rigoureusement exacte … »

C’en était trop . J’ai passé le reste de la soirée mâchoire crispée à regarder la vidéo de l’intronisation de l’autre Nico . Moins douloureux à écouter , c’est dire .

Bref . Pour paraphraser le curé qui aura un jour l’indécente idée de me marier , « si quelqu’un à une remarque à me faire sur mon blog , aussi détestablement déplacée soit elle , qu’il le fasse maintenant , ou se taise à jamais ...
»

En quelques mots non pompeux : critiquez sivouplé , que je corrige le tir .

Ps : Quelqu’un saurait où se trouve l’armurerie la plus proche ?

zen.jpg
 
Repost 0
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 13:00


Lors d’une discussion récente avec mes colocataires , j’ai appris que lorsqu’on leur demandait avec qui ils allaient emménager et qu’ils évoquaient fut ce une demi seconde mon nom , force leur était de constater que je n’étais pas inconnu à grand monde , jouissant d’une réputation incroyablement étendue au sein du monde étudiant de Toulouse .

Après , que cette réputation soit aussi ignominieuse qu’infamante , c’est un fait regrettable .

Une fille que je ne nommerais pas , ayant décidé de lui vouer un mépris aussi monstre que celui affiché par Nadine Morano envers les caissières de Mammouth ( "Son côté "je suis belle, regardez moi, j'ai quatre enfants" ça bluffe quand on est caissière à Mammouth . Mais nous on a pas le droit de jouer cette carte là." , j’aurais jamais osé faire aussi cynique . Chapeau bas …) aurait ainsi , entendant mon nom cité parmi les membres de la colloc , eut une réaction aussi instinctive que désagréable : " Nicopoi ? Mais il sent toujours l’alcool ! "

… Priscilla , ne t’avise jamais de te trouver à nouveau une seule fois sur ma route .

Il est un fait que j’ai toujours recherché à sortir de l’anonymat dans lequel l’effroyable franchouillardise de mon nom aurait du me pousser à me complaire (P-o-i-r-i-e-r ? Et pourquoi pas Dupont ?) , banalité à laquelle mon prénom , quoique je m’en accommode , n’échappe malheureusement pas non plus .

Quand à mon physique d’un commun à m’assurer un premier rôle dans la consternante série « plus belle la vie » , je n’oserais sous peine de me jeter sous un poids lourd 10 tonnes trop m’attarder dessus .

Enfin , j’ai des yeux bleus , toujours ça de pris .

C’est sans doute pour ces quelques raisons que j’ai toujours recherché à me distinguer , parfois en bien , une infinie quantité de fois plutôt en mal , dans l’espoir futile donc nicolien d’échapper à l’oubli , sinon l’indifférence , de mes contemporains , n’hésitant pas dès lors à me lancer dans toute entreprise pouvant m’assurer une quelconque notoriété , fut elle aussi pathétique que celle de Jean Edouard , quoique je concède à ce dernier que j’aurais cédé beaucoup plus tôt que lui aux ardeurs de la blonde se frottant contre lui dans une piscine .

Il y’a des choses qui ne se refusent pas .
Et tant pis si des millions de personnes sont témoins de vos frasques , s’envoyant par mail vos (ridicules) péripéties sexuelles .

Aujourd’hui donc , force m’est de constater que je n’ai que trop réussi dans ma démarche , et pour peu qu’un truffion soit passé par Lakanal , Fermat ou UT1 , et bien que ses établissements soient à moins de 100 mètres les uns des autres ce qui me déprime quand je pense que j’ai passé ma scolarité toujours avec les mêmes têtes à claques mais passons , le dit truffion , à l’évocation de mon nom , arborera le plus souvent un rictus qui ne laissera que trop sous entendre qu’il me connaît .

Le fait que le rictus soit suivi d’un fou rire défiant sans conteste celui d’un analyste politique s’interrogeant sur l’éventuelle ou non candidature de Jacques Chirac à un troisième mandat ne m’important , dans le fond , guère .

Evidemment …


Repost 0
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 15:08

Jeudi , a une heure indécemment matinale .

(10h du matin , donc)

Le Nico émerge de son lit douillet , s’étire , jette au Tigrou qui lui fait face son quotidien « ouais , on va essayer » (le dit Tigrou est un présentoir en carton géant , sur lequel le bestiau fait un clin d’œil en levant le pouce , une manière comme une autre de se motiver le matin) , puis après s’être gratté le menton afin de se rassurer sur le besoin existentiel s’il en est d’affronter Dark Mach 3 en cette douce matinée , jette un regard a l’ordinateur posé a quelques centimètres du lit .

Il a l’air d’avoir bien dormi .
Brave petite bête .

Je relève l’écran , et alors que Firefox s’ouvre en quelques secondes qui me rendent hystériques parce que je sais qu’il faudrait que je formate mon ordi depuis des mois mais que j’en ai la flemme et que de toute façon mon lecteur Cd a rendu l’âme alors bon , je me mets a réfléchir aux petits commentaires qui doivent m’attendre bien sagement sur mon blog . Auront-ils aimé ? La tonalité un peu moins pathétique de l’article par rapport a ce que je les ai habitué n’aura-t-elle pas entraîné une chute drastique de mes stats au moins aussi éloquente que celle du cours d’Eurotunnel ? Me suis-je fait larguer comme une chaussette pendant mon sommeil ?

Les matinées sont pleines de douloureuses questions .
… Ce qu’on ne ferait pas pour justifier les grasses , matinées .

« nicopoi » .

Uh ? Tiens , over-blog doit ramer ou préparer une énième fois la transition qu’ils promettent depuis je ne sais pas combien de temps avec au moins au temps de conviction - ou mauvaise foi , c’est pareil - que moi promettant de surveiller , a l’avenir mes comptes . Bon , je réessaye …

« nicopoi » .

« Oui , ça j’ai bien compris , mais a part ça , tu me l’affiches mon blog , bête bécasse de bécane ? » s’emporta le Nico soudain plus réveillé qu’un Maya dans un chant de tir (Gibson , c’est un tordu celui la …) . Les gestes se font tremblotant . La respiration se fait difficile , et la déglutition , pour peu que je n’ai pas la gorge sèche d’un fumeur atteint d’un cancer au dernier degré , le serait de même .

« nicopoi » .

Mais bordel de merde , que se passe t’il ? Un bref coup d’œil sur d’autres blogs hébergés par over-blog me jette au visage l’évidence détestable que le problème provient bien de mon blog . Oula , ça se complique .

Qu’a cela ne tienne . Un bref coup d’œil sur l’interface d’administration devrait me permettre de reprendre le contrôle de la situation avec plus de maestria que quand j’avais du juger en quelques secondes de la meilleure attitude a suivre lorsque les freins de mon mini scooter avaient lâché , et que j’étais lancé a pleine vitesse dans la fin de la ligne droite précédent le mur de mon lycée .

J’avais sauté du mini scooter , le laissant poursuivre sa route et pulvériser un vélo idiotement posé dans sa trajectoire …

« il n’y a pas de compte associé a cette adresse mail . Veuillez réessayer » .

Il me fallait faire appel a toute ma dernière bonne volonté pour ne pas balancer ce qui me sert d’ordi , ou d’éponge pour les mauvaises langues , par la fenêtre , ouverte ou pas .
Une bordée d’injures allait raisonner longuement dans ma chambre , accompagné de menaces vengeresses a l’encontre de la sombre raclure a l’origine de ce désagrément qui , disons le clairement , me picotait un peu .

Le blog avait été effacé par une main malhonnête .

La guerre du blog allait commencer .

(Be Continued)













Starwars - Theme
Repost 0