Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 16:36

" Nico , il y’a de l’eau plein la salle de bain … "

Mon dieu . Le cauchemar absolu . Pitié , pourvu que cela n’ait pas recommencé (cf 9 février - La Malédiction des Poiriers) . Il m’aura fallu 4 ans pour obtenir le droit de revenir dans " ma " petite chambre parisienne (dont 3 pour oser me présenter devant mon oncle qui avait modérément apprécié de découvrir 2 jours après mon passage que j’avais transformé sa salle de bain en Aqualand toboggans non compris) , mais la je n’oserais pas revenir a Paris avant que la Seine soit potable si une nouvelle merde venait a se produire …

" Allume la pompe , espérons que le moteur ne soit pas noyé (ou c’est moi qui risque de le finir , noyé … ) "

Dans un bruit assourdissant , le moteur évacua le trop plein d’eau , me permettant a nouveau de respirer , chose que j’avais oublié de faire a l’annonce de l’éventuelle catastrophe .

Ouf , pas de merde pour cette fois .

(…)

Je venais a peine de poser les pieds a Toulouse que je retrouvais Mat , Ben et Manon pour aller faire un petit golf , mes amis ayant pris goût a ce sport onéreux , mais surtout , effroyablement difficile a appréhender pour un Nico . Je m’explique .

J’ai eu le malheur dans ma tendre jeunesse de tomber sur une sombre raclure de connasse de prof (allons , je ne lui en veux pas tant que ca , j’ai juste envie de la trucider . Juste) qui m’a fait changer de main , estimant que les gauchers étaient anormaux .

En voilà une a qui je ferais bien bouffer ses propres mains voir si elle se sentirait pas plus normale …

Des lors , je manque toujours d’une certaine assurance dans l’emploi de mes mains , n’étant pas droitier , plus gaucher , et assurément , vraiment pas ambidextre (comme a pu le constater la personne ayant eut l’idée malheureusement saugrenue de me lancer une boule de pétanque pour " tester mes réflexes " . J’ai boité une semaine …) .

Parenthèse refermée . Début du drame .

Déjà , je tiens a dire que c’est super dur de comprendre le positionnement au golf . Quand je regarde Tiger Woods , je me dis " ce type la a de l’élégance " . Moi , les jambes écartées et les fesses en arrière , j’en menais pas large pendant que Manon me disait " mais penche toi ! " . Ben non , moi si je me penche je tombe par terre , et encore , dans le meilleur des cas , parce que sinon je m’empalerais plutôt et plus subtilement sur le club .

Ce qui ferait tache dans le décor sophistiqué des greens .

Et puis ce club , parlons en . Un objet a tenir des 2 mains , quelle monstruosité ! Déjà avec une main , je ne suis pas toujours aussi adroit qu’un lapin de Garenne au milieu d’un champs de mines , alors avec les deux , je deviens très vite nerveux , transpirant , fébrile et angoissé .

Un peu comme un lapin de Garenne au milieu d’un champs de mines et poursuivi de chasseurs bourrés comme des oies .

Elle est drôle Manon . " Tu tends le bras " . Ben tiens . Moi , si je tends le bras , j’ai l’impression de ressembler plus a un eskimo chassant sur la banquise qu’a un Golfeur . Et puis il me saoule Ben , avec son geste techniquement parfait et ses foutues balles qu’il envoie a l’autre bout du lac . Bon , de toute facon , ca va venir tout seul , faut juste se lancer a l’eau . Allez hop .

 


Fendant l’air majestueusement , et dans un atterrissage absolument splendide , le club allait couler a 3 mètres de la rive du lac .

 


Un silence . Tout le monde comprend que quelque chose , l’improbable vient de se passer . Les autres golfeurs ont interrompus leurs mouvements , les regards consternés convergent autour de l’endroit ou quelques secondes plus tôt , ils ont vu couler tel une réplique du Titanic un club de golf , peu habitués a ce spectacle somme toute déconcertant .

Benoît et Manon se regardent en se demandant a qui d’entre eux appartenait le définitivement perdu club .

Et le Nico semble oublier qu’il existait un sol sous ses pieds .

Toulouse est une ville maudite , ca y’est , j’en suis sur .



Partager cet article

Repost0

commentaires