Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 01:07

Muse - Starlight


Que s'est-il passé ?

Comment ais-je pu presque sans m'en rendre compte passer de cette douce époque , où mon plaisir essentiel consistait à empiler des petites briques rouges et bleues Légo , râlant lorsque je me massacrais les ongles à chercher dans le fond de ma caisse la brique qui me manquait , me planquant sous ma couverture lorsque mon père venu dans ma chambre me faire un bisou de bonne nuit l'avait retrouvée (aussi , quelle idée de se balader pied nus ...) , bref , de passer de cette époque de jeux de construction innocents à celle moins reluisante d'aujourd'hui , qui consiste dans sa majeure partie du temps à empiler les tuiles ?

Papou , pourquoi ne marches-tu pas sur celles la , hein ?

Lorsque j'étais petit (oui , je sais , avec un mètre 73,555 , cela n'a pas tant changé que cela . Vous ne seriez pas répétitifs dans vos vannes ? Hein ?) , j'observais avec gourmandise mes parents retirer des sous du distributeur , allant jusqu'à faire remarquer de ma petite voix fluette lorsque j'avais entendu mes parents dire « on a plus de sous à dépenser avant la fin du mois , va falloir y aller mollo » : « mais si maman ! Il te suffit de prendre ta carte et la machine va t'en donner ! »

J'ai décidément eu une prédisposition au découvert assez précoce .

Je l'ai rêvé , cette carte bleue . J'en suis très vite arrivé à la conclusion que pour devenir adulte , il suffirait d'en faire l'acquisition d'une . L'ais-je donc fantasmé , ce jour bénit , m'imaginant acheter autant de rails jouefs que je le souhaiterais , de bonbons , de tintin , de jeux Super Nintendo ...

Pourquoi personne n'a songé à me dire que chaque fois qu'un adulte dégaine sa carte bleue , il ne pense plus à « chouette , je vais pouvoir faire une chouette base spatiale avec tout ses légos que je m'offre » , mais plutôt à « Bon dieu , est ce que le chèque EDF va passer avant ou après ma paye ? » .

Et pourquoi d'ailleurs aucun adulte n'achète de légo tout court ?

J'estime avoir toujours été quelqu'un de plutôt très bonne humeur , d'enjoué et rigolo , toujours prêt à proposer des plans aux autres , foireux certes , mais au moins qui auraient l'attrait de la nouveauté , sinon de l'aventure .

... Je persiste à dire que nous aurions bien trouvé une solution s'il n'y avait pas eu la navette pour nous conduire de la gare de Luchon au téléphérique : le fait que les 100 mètres énoncés étaient peut-être effectivement 10 fois plus nombreux devient dès-lors anecdotique .
Fin de la parenthèse personnelle .

Tout cela pour dire que je me vois aujourd'hui vieillir , et cela me désole . Le fait que j'écrive anecdotiquement des brèves depuis 2 ans basées sur des faits divers aussi navrant que consternant ne m'aide pas à reposer le verre de cyanure quand je le regarde avec gourmandise les froids soirs d'hiver lorsque la dernière bûche s'éteint au fond de la cheminée (pour les propositions d'emploi de romancier , merci de m'écrire à ... euh , pardon , je m'égare) , la simple lecture des quelques lignes les plus vieillies suffisant à me démontrer que 2 petites années suffisent à faire de Nico J-2 et Nico J-0 deux étrangers que seule la menace insidieuse d'une camisole rapproche .

D'où l'expression une camisole de Damoclès au-dessus de la tête .
Je sais , on apprend plein de choses dans ce blog , c'est fou .

Ce soir à minuit , nous fêterons tous à des niveaux d'ébriété divers le passage à une nouvelle année , des espoirs aussi fous qu'irréalistes en tête , les souhaits affectueux affluant de toute part ce qui est con car le banal « bonne santé » n'empêchera pas un certain nombre de se laisser pousser un petit cancer courant février (je songe à mettre en lien une section boutique , avec en produit phare un peu de cyanure , tiens) ...

Moi , j'aimerais juste que l'on me souhaite d'arriver à repousser de quelques années de plus l'heure inéluctable du passage à l'age totalement adulte et de la chienlit qui va avec ...

... Je viens de comprendre pourquoi j'ai encore perdu ma CB 6 fois cette année .
Merci quand même à l'andouille qui m'a ramené la 7ème hier soir , je me demande encore comment j'ai pu la laisser tomber comme ça en plein milieu de la rue Pargaminière ...

Bonne année à tous !

Et je rigolais bien sur pour le cancer .
... disons courant mars .


gaston-tortues.jpg
Repost 0
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 13:41

Snow Patrol - Chocolate


Avant-Propos : Pour une certaine catégorie de mon lectorat , l'article qui suit pourrait paraître comme insultant , sinon foncièrement désagréable . Comme je me plais à le rappeler : ce blog est le plus souvent à prendre au second degré , sinon 737ème , et si je ne renie pas pour autant la moindre des lignes que j'écris , j'use le plus souvent d'expressions emphatiques dont la portée est par conséquent à prendre avec des pincettes .

Je n'ai pas dit « pince-nez » ...



A écouter un certain nombre de personnes âgées , quoique l'appellation vieux croûtons me semble la plus appropriée pour un certain nombre de cas -comme par exemple la vieille qui déverse ses cents pour payer sa baguette devant moi , rah- , nous sommes une génération de glandeurs .

Et encore . Quand le Croûton est bien luné , ce qui ne mange pas de pain .
C'est une expression , vérifiez . Si , si .

Une génération de glandeurs ? Franchement , je trouve regrettable que nous puissions passer pour tel uniquement parce que nous n'avons pas eu l'incroyable chance d'aller saluer bêtement du caporal crétin dans une caserne . J'avoue que j'aurais effectivement été réticent à devoir me taper des corvées de patates , les doigts de pied en trèfle à chaque rugissement du clairon , mais de là à considérer que ce seul argument fait de moi un glandeur , quand même !

D'abord , j'aime pas la trompette .

Contrairement à celles qui nous ont précédées , nous sommes une génération qui dans le fond , n'a que très peu de chances d'hériter un jour , notre seul futur héritage étant un droit de payer pour un système de retraites dont nous savons pertinemment que la pérennité n'a aucune chance d'être assurée jusqu'à l'age de notre propre retraite .

Attention , hein ! Je ne dis pas que je souhaite du mal à mes adorables parents , ce serait foncièrement mal interpréter mes propos .
... Parce que ma menace de mettre un jour mon père en maison de retraite connectée à internet , j'aimerais bien quand même la mettre un jour à exécution .

Je te l'avais dit papa que tu paierais de m'avoir empêché d'aller voir Jurrasic Park au cinéma .

Donc disais-je , nous avons peu de chances d'hériter . Cela implique que contrairement à nombre de nos grands parents , nous ne partons pas affronter le monde extérieur avec un petit appartement en poche . Notre réalité à nous , c'est que quand on peut s'auto-congratuler d'avoir pu trouver des garants pour convaincre une agence de nous louer un miteux T1 de 20m² , eh bien on très heureux .

... Enfin , au moins en dehors des jours où l'on croise , au moment de relever son courrier , sa vieille noix de proprio qui fait une réflexion sur le fait qu'il faudrait penser à refermer la porte du cagibi derrière soi .

Y'a des jours ou je me verrais bien en train de me servir d'une porte comme d'un casse-noisette .

Notre génération , nous dit-on avec une bienveillance qui me donne des envies de coup de pied dans le bienseillant des ridés , a la chance énorme de pouvoir étudier . La notion de chance me semble pourtant un brin contestable , lorsque l'on sait que par conséquent , grâce a cette chance , la sélection à l'embauche est devenue tellement âpre que le plus débile des aspirant-caissiers à la Sncf ne peut être embauché aujourd'hui à moins de justifier d'un Bac+3 , et j'exagère à peine .

J'ai pas encore eu vent d'un BTS Action ramassage de caddies , mais on s'en approche .

Pour pouvoir accéder à un premier job « normal » , et non alimentaire (cette notion recouvrant assez ironiquement des boulots comme Hamburger Man chez McDo ou encore technicien de Caisse chez Leclerc , sic) , il faudra , au moins pistonné de notre bonne vieille génération Tanguy , pouvoir fournir la preuve d'un diplôme au moins aussi lourd que le compte bancaire japonais de Mr Chirac , mais aussi pouvoir attester d'avoir suivi une demi-centaines de stages dont la légèreté de  rémunération soulèverait le coeur du plus désespéré des chômeurs en fin de droit .

Et encore , s'il y'a rémunération .

Tiens , puisqu'on parle du loup . Question rémunération , y'aurait matière a ce que la « génération branleurs » s'insurge un peu aussi , tiens . Saviez vous que pour nombre d'entre nous , envisager un salaire de 3000 euros revient à caresser un doux rêve promit uniquement aux diplomés des écoles supérieures de commerce , et encore ? Lorsque la boite qui fit travailler mon doux papa durant 21 ans décida de dégraisser (c'est une image , papa . Lâche cette batte ...) et l'envoya faire de la recherche du coté de l'Anpe , elle le remplaça par un tout jeune diplômé d'école supérieure de commerce , payé environ 5 fois moins .

C'est à dire qu'avec mon boulot alimentaire actuel , je gagne autant .
Allez vous étonner que l'alimentaire se transforme souvent durant les études en perpétuel ...

3000 euros , c'est donc pour nous une sorte de nirvana quasi inaccessible .
Mais combien de ceux qui nous traitent de branleurs auraient trouvé décent de ne pas pouvoir viser plus haut que 19650 francs ?

... Merci .

Les jeunes , des glandeurs ?
Peut-être . Mais on sent pas le sapin , nous .

Ah mais .


branleurs.jpg
Repost 0
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 17:36

Youssou N'dour & Neneh Cherry - Seven Seconds


Il y'a 7 ans aujourd'hui .

J'allais passer ma première vraie soirée , une soirée qui ne se terminerait pas à 22h30 à l'expiration de ma permission parentale de sortie , une soirée où je n'allais pas errer comme lors des précédentes de façade de bar en façade de bar à la recherche d'une hypothétique fête de lycéens , une soirée où j'allais enfin me sentir bien en compagnie d'autres personnes , une soirée où j'aurais l'occasion de définitivement passer ma période geek .

Il y'a 7 ans de cela , l'improbable s'était produit .

J'avais trouvé le Graal absolu du lycéen timide et complexé , ignorant tout de la chose féminine . J'étais tombé sur une soirée dont le rapport homme / femme avait été singulièrement perturbé par la tenue d'un match de football , ce qui avait eut pour conséquence de me faire volontiers accepter par des filles qui en temps normal m'auraient probablement superbement ignoré .

Je n'ai jamais aussi bien compris que ce soir là la théorie de l'offre et de la demande .
Adam Smith , toi et moi c'est pour la vie .

Elle s'appelait Lauriane . Ça a été ma première petite amie , la première fille avec qui j'ai éprouvé ce sentiment génial de « mon dieu , ca va arriver , mon dieu , ca va arriver » , sentiment d'autant plus agréable que en effet , après l'avoir accompagnée en dehors du bar où nous étions , je l'avais embrassé , une foule de sentiments se bousculant dans ma tête , peut être plus que la première fois que j'ai enfin pu expérimenter les joies du cul .

Et pourtant , sur le lit de mes parents désobligément partis en week-end , j'en ai éprouvé des trucs .

Il y'a 7 ans de cela , j'apprenais que non , le but n'est pas d'enfoncer la langue au plus profond de la gorge d'une fille , et que la réplique de «Y'a t'il un flic pour sauver Hollywood » qui m'avait poussé à essayer cette bizarrerie démontrait bien que le film était humoristique , et non sexuellement éducatif .

Inutile de dire que des lors , ma première tentative de bisou-langue avec Lauriane fut la dernière .

Il y'a 7 ans de cela , je devenais plus accroc aux filles qu'un chat ne l'est au Whiskas , au point d'avoir fait d'elles ma seule et unique priorité les années qui se sont écoulées depuis . J'en ai affreusement négligé mes études pour cela , préférant toujours une équipée noctambule pour avoir une chance de finir dans le lit de l'une d'elle plutôt qu'à me consacrer à apprendre par coeur les verbes irréguliers Anglais , ou plus récemment , à identifier les vices de procédure d'un démêlé juridique administratif .

De toute façon , tout le monde se fout des verbes irréguliers Anglais .

En 7 ans , j'ai tout connu avec des filles aussi différentes les unes des autres que , par exemple fortuit , une caisse propre de chat et une que j'aurais oublié de changer durant 2 semaines (ce qui est pourtant un cas d'école hautement improbable : l'odeur n'est plus humainement supportable dans les faits passés 3 jours ...)

La comparaison n'est pas flatteuse , je sais . C'était un exemple , hein .

Il y'a 7 ans de cela , je renonçais à beugler des noms d'oiseaux tout en me bousillant les yeux dans d'obscures salles de réseau informatique , pour passer à l'age de la raison (féminine) tellement plus réjouissante , une douce et belle époque qui m'a amené , petit à petit et d'années en années , à partager mon appartement avec l'adorable Brune de ma vie .

De ces 7 si longues années , je n'en retiens que de doux souvenirs , mêmes des pires (quoi c'est un oxymore ?) , et pleins d'enseignement utiles , dont l'un me semble valoir la peine d'être transmis aux hommes qui n'auraient eu l'occasion d'accumuler les expériences féminines .

Cet enseignement ? Le voici :
« ... Toutes des chieuses . »

Mais bon , elles sont (et ma brune particulièrement , bien sur) adorables quand même , hein .
Joyeux Halloween à tous et à toutes !


Repost 0
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 14:38

Envoyé ce jour à Ecrans.fr 


Bonjour , 

Je serais plus qu'intéressé par votre offre de stage -et ne considérerais pas en ce qui me concerne que le système de rémunération évoqué soit "scandaleux"- , si je n'avais pas la crainte que mes commentaires récents sur ecrans.fr , que vous pourriez assez légitimement considérer comme autant de spams , ne vous aient "indisposés" . 

Mon premier m'avait amené artifiellement 50 nouveaux visiteurs , la tentation de récidiver était trop forte .

Si ce n'était le cas , je m'appelle Nicopoi , suis Etudiant en Droit à Toulouse en attendant de repasser le concours de journalisme (il m'a manqué 0.5 points de moyenne pour l'avoir cette année , je me soupconne toutefois de m'être volontairement sabordé parce que je savais ne pas avoir les moyens de payer 3000euros de frais d'inscription ...) .

Agé de 24 ans , j'ai été habitué au moins aussi précocement à tout ce qui est doté d'un clavier que Michael Schumacher ne l'a été à tout ce qui roule sur 4 roues . J'ai tout connu : machines à écrire antiques , minitels (j'en ai détruits plusieurs , je suis même persuadé d'avoir inventé le bug bien avant l'avènement de Windows 95) , la première Game Boy et les premières migraines y attenant (je me souviens d'atroces nuits blanches où mon cerveau continuait malgré moi à jouer à Tétris) , l'enfer de ma première nintendo et de ses jeux injouables* , la lune de miel de la super nintendo , les joies des premières salles de réseau , ces petits paradis sur terre disparus après avoir étés asphyxiés par l'abominable Counter Strike ...

En ce qui concerne mon expérience utile pour ce stage , j'ai fait un stage pour 20 minutes l'année dernière , et je tiens un blog depuis maintenant plus de 2 ans et pour lequel je spamme allègrement sur votre site , "Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand)" , blog qui a recu à ce jour près de 120.000 visiteurs uniques . 

J'ai bien lu que vous souhaiteriez un CV en pièce jointe , je suis bien sur disposé à vous en faire parvenir un , sachant que j'èspere malgré tout éviter cette corvée fastidieuse : vous savez autant que moi que j'y arrangerais ce que je peux et mettrais en évidence ce que vous avez envie d'y voir .

Une réponse , tout de même ?

Nicopoi
www.grandnicolas.com 



Ps : un ami Irlandais m'a fait découvrir le site d'un génial Geek , qui prend un malin plaisir à démolir les souvenirs positifs qui pouvaient nous rester de cette abominable console . C'est içi : 
http://cinemassacre.com/Movies/Nes_Nerd.html

AVGN.jpg

Repost 0
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 19:11

Une mienne lectrice m'ayant fait parvenir une critique nourrie de mon précédent article («tu cherches à faire pleurer en maison de retraite ?» , c'est violent , brune) , j'ai décidé de faire un nouveau post qui soulignerait plus les avantages d'avoir 24 ans que les inconvénients .

Une seconde , où est mon valium ? Ah voilà ... snnnnnirrrf .
Autant pour moi , il n'y a d'ailleurs pas d'inconvénients .

D'abord , avoir 24 ans , c'est accéder à tout plein de privilèges . Par exemple , je peux enfin conduire complètement bourré ma 306 sans avoir peur de rencontrer un barrage de police , car je sais qu'ils traquent les minots et que ma tête sérieuse les dissuadera de me considérer comme un potentiel délinquant .

Enfin , faudrait quand même que je songe à me faire une tête sérieuse avant de tirer de pareilles conclusions .

Ensuite , avoir 24 ans , c'est faire le constat que j'ai brillamment passé le piège de l'age de la puberté (facile , Christine Boutin elle même n'aurait pas voulu de moi) et celui des années Lycée/Premières années Fac sans commettre un seul impair , du type me marier/avoir des enfants/braquer une banque .

A la limite , braquer une banque aurait été rigolo . Je retire .

Zut , où est le popers ? Ah , ici . Hiihihihihiiiii ahahah ah .
C'est bon , je continue .

24 ans , c'est l'avantage d'être enfin reconnu comme « mature » par ses aînés , reconnaissance qui ne serait donc et contrairement à ce que peuvent sous entendre de mauvaises langues absolument pas due à une solidarité masculine enclenchée lorsqu'il serait devenu évident que vous auriez commencé à perdre vous aussi , ici ou là , quelques cheveux .

Un instant , je me recoiffe et je suis à vous .

En abordant mes 24 ans , je renonce à la vie de débauche qui était la mienne , et je rejoins la catégorie des gens qui vivent , à défaut d'expérience propre , par procuration en regardant Sex in the City , et croient que ce qui se dit dans les séries c'est r-é-e-l (extrait de l'épisode que j'ai subi hier « tu as couché le premier soir ? Il ne te verra jamais autrement que comme un objet sexuel » . On croit rêver) .

A maintenant 24 ans , je veux absolument rentrer dans un monastère où je prierais pour le salut de mon âme , pour la paix dans le monde , pour que Pascal Sevran soit roué en place publique , pour qu'un bug informatique touche l'ordi qui recense les comptes débiteurs de BnpParibas , pour que les animaniacs reviennent au programme , que Chantal Goya vienne dans une boite toulousaine que je la rajoute à la liste des idiots que je ne pouvais pas rater , que ...

... Merde . J'ai toujours 16 ans d'age mental , en fait .



Ps : Et puis après tout , puisque l'on est le 1er Octobre ... J'ai le droit de faire ce que je veux . Donc personne n'a le droit de m'en vouloir pour l'horreur que je linke ci-dessous ...


 

Repost 0
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 15:56


Toi !

Oui , toi , petit lecteur de mon blog qui te dis "ce naze écrit super mal et se répète plus qu'un Sarkozy sur des questions sécuritaires , je vais moi même faire un blog et on va voir ce qu'on va voir" .

Sache que c'est tout vu .

Non , petit lecteur , oublie vite cette idée , qui , si elle est fondée sur une vérité intrinsèquement cruelle mais réaliste (mes phrases longues sont insupportables et je me répète , soit) , n'en est pas moins faussée , pour la simple et bonne raison que tu ne sais pas à quel point tenir un blog est une prise de tête sans nom .

Si , si .

Vois-tu , au commencement , j'ai commencé à écrire mes inepties à l'attention des quelques personnes qui peuplent ma liste msn messenger , dans l'espoir que mes navrantes élucubrations les ferait de temps à autre sourire , et au mieux , les inciterait potentiellement à garder le contact avec moi , toujours obsédé que je suis par ma phobie de me retrouver un jour seul dans un HLM du Val d'Oise en tête à tête avec mon poisson rouge Blub .

Je concède avoir une vision de l'avenir potentiellement déprimante .

Seulement , mon blog rencontra assez rapidement un succès foudroyant , une foules de groupies en délire faisant le siège de ma boite mail pour s'arracher ma vertu , et très rapidement , j'étais contraint de subir une opération de chirurgie esthétique pour pouvoir acquérir à nouveau un anonymat qui me faisait décidément cruellement défaut dans les rues Toulousaines .

Autant pour moi , je crois que j'ai un peu laissé délirer mon cerveau , là .
Revenons à des plus réalistes considérations .

Disons que j'arrivais à réunir assez rapidement un public à peu près aussi fidèle qu'un candidat de l'ile de la tentation contraint au nudisme par un producteur retors , et que ce public , loin de me conforter dans mon envie d'exposer un peu plus mes navrantes considérations , me contraint , au fur et à mesure qu'il croît , à , paradoxalement , me taire toujours un peu plus .

Et là , tu me prends encore plus pour un taré .
Et pourtant !

Figure toi , ô cher petit lecteur (disons que j'aime à t'imaginer petit . Genre moins d'un mètre 74 , un truc du style) , que parmi tes compatriotes , je compte pas moins que :

- mes parents : je te laisse imaginer la tête de tes propres parents apprenant enfin pourquoi le niveau d'isio 4 baissait si rapidement . Mieux , je te laisse imaginer également ton propre désarroi en apprenant que tes parents ont appris pour l'histoire de l'isio 4 ...

- mon boss : après qu'une sombre buse ait eut l'intelligence d'aller me dénoncer auprès de ce dernier , mon boss m'a confié désapprouver un certain nombre de mes écrits , ce que je comprenais plus que vivement , bien que comme je lui dise en argumentant avec force et conviction alors qu'il me poussait gentiment vers la porte , "tout cela n'est que du second degré , qui peut croire que je touche un jour une quinte flush ?"

Je vous remercierais dans vos commentaires de confirmer qu'effectivement , c'est peu crédible .

- ma petite amie : dois-je réellement te dire qu'aucune petite amie n'apprécie franchement de voir son intimité livrée brut sur internet à des inconnus , mais , encore plus , déteste farouchement que son copain raconte ses histoires de cul passées , sous le prétexte pas forcément indéfendable qu'il lui est désagréable de savoir que tu repenses a de vieilles histoire alors que tu es avec elle ?

J'envoie quelques bisous du coté de Barcelone , sait-on jamais .

- mes collocs : ainsi , tu crois que tu pourrais raconter toutes les anecdotes les plus marrantes sur ta collocation , au mépris des risques de guerre civile que la narration de ces histoires pourrait entraîner du coté de la Place Esquirol ? Serais tu inconscient , bon dieu ?

Moi oui . Mais raisonnablement , quand même .
Tout un concept , diras tu .

- mes amis : inutile de dire que à chaque nouveau post sur l'un d'eux , tu en perds au minimum deux ou trois (qui a dit que la solidarité avait disparu dans ce pays ?) . Aussi incroyable que cela soit , dire de bonnes copines que tu appréciais bien qu'elles aient de gros seins n'entraîne pas de leur part la folle euphorie que tu étais en droit d'attendre d'elles , c'en est incroyable .


Maintenant , cher petit lecteur , si tu persistes dans ton envie de tenir un blog bien que tu saches les risques et périls par lesquels tu risques fortement de passer , sache qu'il serait beaucoup plus intelligent de le faire anonyme . Certes , il prendrait sans doute plus de temps à "démarrer" , mais tu pourrais réellement confier tes états d'âmes , sans pour autant à chaque fois te créer un nouvel ulcère en imaginant les répercutions que pourraient avoir tel ou tel post . C'est pas sympa ça ?

... Bon dieu , ou ais je foutu mes medics ?

Repost 0
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 12:03


Il est un phénomène bien connu des pauvres ères qui , un jour d’inconscience inconsidérée (d’où pléonasme ?) , arrivent , sans trop savoir comment d’ailleurs , a passer de la dimension « désespérément seul » à celle beaucoup plus prisée de « infortunément maqué » .

Un instant , je vais faire un bisou anticipatoire à ma brune et je reviens .

Tout le monde est toujours la ? Ok , je reprends .

C’est ainsi , qu’alors que le célibataire endurci a passé un nombre irraisonnable de soirées , mois et parfois années a dénicher enfin quelqu’un(e) qui daignerait le supporter -en attendant toutefois de trouver mieux ou qu’il meurt , Starship Troopers a fait beaucoup de dégâts dans les mentalités- , il lui semble , du jour ou il a fait l’acquisition d’un conjoint , que le monde entier lui tomberait dans les bras s’il en avait l’envie , rencontrant tout a coup des filles (ou mecs , selon ses aspirations sexuelles ou son degré d’alcoolémie disons) comme s’il en pleuvait .

Et d’un coup , j’en viens à me demander si Moise n’aurait pas plus sûrement été d’un coup maqué , et contrairement à la légende , écarté de ses bras non pas une bête mer , mais plutôt le flot de ses nouvelles fans en furie .

Ce phénomène étrange est à l’origine de bien des dépressions ou de dimanches , ou , tétanisés , l’on reste collé dans son canapé la bière a la main et sans la force de lever l’autre vers la télécommande pour zapper l’inaudible Sevran -ce qui n’est pas peu dire- , car ce phénomène est un mirage aussi ostentatoire que celui qui inspira l’envie au Capitaine Haddock de décapsuler ce pauvre tintin , qui ne méritait pas ça bien que sa crête soit , ayons le courage de le dire , grotesque .

Mirage ? Diantre oui . Comme le faisait remarquer le désormais insoutenable Houellebecq , il est possible d’une certaine manière de comparer vie sentimentale et vie professionnelle , au sens que si l’on peut intéresser un futur employeur lorsque l’on peut lui apporter les secrets d’entreprise de son actuel boss , le même futur employeur ne tarde pas à vous rire au nez lorsque vous avez eu la bêtise de quitter votre job , votre cv ne représentant des lors guère plus a ses yeux que le mouchoir qu’il a jeté négligemment à la corbeille après l’avoir inondé de sa morve . Selon Houellebecq , il en irait de même dans le domaine sentimental : le mec célibataire est une proie trop sensible pour représenter un quelconque intérêt , quand l’homme en couple représente un challenge que la voluptueuse poitrine d’une prédatrice doit conquérir .

Et tout le monde le sait : les filles sont des prédatrices .
Si , si .

C’est donc la raison pour laquelle , l’orgueil gonflé à bloc plus sûrement qu’un fumeur déclarant sans rire pouvoir se passer de la cigarette « du jour au lendemain » (sic.) , l’homme moderne se doit d’éviter les pièges qu’un dieu , pas si coopératif avec lui qu’avec les nonnes faussement miraculées , lui tend depuis le jour de délire manifeste , ou , le malheureux , qu’il s’appelle Nico ou pas bien que Nico soit un plus , a juré sur la place du capitole et au mépris des passants médusés par cette silhouette parlant seule à voix basse , qu’il ne verrait plus que comme des « potes » toutes les autres filles que la sienne .

Mais bon dieu . Ce que les potes aux cheveux longs sont séduisants .



Nota Bene - Petit extrait de la discussion qui suivi la rédaction de ce post :

« Pourquoi tu dis ça dans ta conclusion » , me dit-elle soudain inquiète .
« Parce que ! C’est vrai que les filles séduisantes ne laissent pas indifférent ! » répondit la voix tremblante et les jambes mal assurées le Nico .
« Faut voir ! Moi j’ai des potes filles , et je ne les embrasse pas ! » , intervint inconsciemment le colloc .
« Ah ? Et ta meilleure amie , tu l’as jamais embrassé alors ? » insinua pernicieusement le Nico …

Clem perd soudainement la parole ; reste encore une contradictrice .

« Mais quelle sensation te procure une jolie fille alors ? » , s’enquit la brune .

Ouille . Vite , botter en touche .

« Eh bien je sais pas , que t’inspire ton prof de sport ? » , répondit le Nico un brin machiavélique .
« Putain ! Il vaut mieux que tes amies ne t’inspirent pas les mêmes fant… impressions ! » , se rattrapa t’elle . Trop tardivement pour éviter toutefois un regard noir du Nico , évidemment .

Plus de contradicteurs ? Le débat était clos .
Ouf .

Repost 0
3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 18:31


J’ai cru comprendre à l’occasion d’une lecture récente d’une littanie aussi cruelle qu’infondée , que l’on m’accusait d’en faire « légèrement » trop  sur ma crise de la vingtaine , me repprochant avec une certaine méchanceté de regretter la luxuriante époque de ma douce jeunesse dorée , quand je devrais apprécier dans la joie et la bonne humeur (youkaidi youkaida c’est la fête !) de voir mon reflet devenir tous les jours un peu plus palôt dans un miroir franchement mesquin , ou pire , de me faire maîtriser par des petits morveux sur le cul sec de Téquila , qui , rappellons le , fut longtemps ma boisson de prédiliction .


Au moins jusqu'à ce que je la vomisse pour la seconde fois .


Je n’aurais , ceci étant et dans ma grande magnanimité , pas la méchanceté de relever cette attaque infâme et franchement peu amicale , et sans affirmer avec la vindicte revendicative d’Alain Chabat dans Gazon maudit que « je suis décu , mais décu ! » , je passerais outre en argumantant moi même sans mauvaise foi , et surtout , en évitant de tomber dans la riposte facile qui pourtant me démange violemment .


Le Nico n’est pas rancunier , c’est bien connu .

 
Nous disions ? Grand dieux , oui .
Pourquoi , diable , ais je une phobie de vieillir plus violente que , et par exemple , ma répulsion instinctive pour les kékés , ma haine la plus totale pour les vieux croulants qui se rappèlent à 21h45 qu’ils souhaitent qu’une infirmière vienne leur faire une prise de sang le lendemain à 7h , ou encore , mais là on touche à l’ignominie suprème , ma détestation la plus sure et définitive , pour l’abruti qui à un jour dit : « Eh les gars ! Si juste pour voir ce que ca fait , on travaillait le matin maintenant ? Hein ? Hein ? » .


Ou était l’homme censé si cher à Gotlib , ce jour là ?
« Mon cher , nous nageons là en pleine sciencie fiction … » et hop ! Mouché le morveux !


Bref , cette phobie de vieillir est véhiculée par le fait que , franchement , personne ne me fera jamais dire que l’on se bonifie en vieillissant . Rien que par exemple : mon doux papa , dans un moment d’inconscience manifeste , me fit la confidence , un jour , que l’avantage d’être un homme , c’était que l’on pouvait s’empiffrer jusqu'à 35 ans sans avoir à se préoccuper de la raisonnabilité de mélanger ketchup ET mayo , le corps d’un homme ne grossissant pas avant cette date fatidique .


A cause de ton pronostic à la con et des sandwich américains dont je me suis gavé au petit dej , déjeuner et diner des férias de  Bayonne , j’ai passé 2 mois à ne plus pouvoir regarder mon ventre , Dad . Merci bien .


Au risque de passer pour un dépressif , ce qui sincèrement n’est pas le cas en dehors des soirs ou je regarde le bitume en bas de ma fenêtre en me demandant si Isaac Newton n’avait pas finalement tord , je dois dire qu’il m’arrive assez souvent de me dire , lorsque tout va bien et un peu comme un joueur de casino qui aurait doublé sa mise de départ et hésiterais à se désengager tant qu’il en est encore temps , et si je me flanquais dans le fossé tant que je suis « heureux » ?


On se calme , et on ne cherche pas -encore- le numéro de l’asile .


Grosso modo , il existe 3 conceptions de « réussir sa vie » , qui s’opposent somme toute assez farouchement :

- Certains considèrent que réussir leur vie , ce serait arriver à un certain statut social , un compte en banque à faire fantasmer ma banquière Paris Hilton , et avoir un job qui permette d’écraser tout le monde , de préférence en poussant à la dépression nerveuse sa secrétaire , juste pour le fun .
J’ai pas mal de tarres mais je n’ai que -très- rarement apprécié le rôle du méchant , donc ce sera sans moi .


- D’autres , plus fleur bleue , considèrent que réussir leur vie revient à suivre à peu près à la lettre la chanson de Bénabar , en essayant si possible d’êtres un peu plus originaux , tout le monde n’ayant pas pour idéal de faire construire un pavillon avec vue sur les toilettes de son voisin .
Il va sans dire que tant qu’il ne sera pas possible de faire construire son pavillon à moins de 100 mètres de la Place du Capitole , je ne ferais , ô combien hélas , pas partie de ces gens là non plus .


- Enfin , des gens pas très réalistes et doués d’un optimisme monstrueusement relatif , considèrent que réussir sa vie revient à apprécier les moments ou l’on est heureux , et avoir bien conscience qu’ils ne durent pas .
Par exemple et en ce qui me concerne , je peux être capable de me sentir heureux lorsque je décroche 2 jobs en moins d’un mois . Peut être aurais je du accepter d’en « rester la » pour éviter de redevenir malheureux en me laissant pousser un petit kyste immédiatement après ? De la même manière , je suis actuellement heureux en couple , ai la plus jolie et divine des petites amies , un tel fantasme que lorsque je l’imaginais dans des rêves , je me baffais en me disant que ma consternante näiveté ne m’apporterait que de violentes désillusions quand je me retrouverais à 50 ans avec une femme au look plus proche de Yvette Horner .


Comprenez moi que je puisse vouloir me foutre dans le fossé en imaginant des abominations pareilles .


Eh bien pour ce qui est de vieillir … c’est en fait la même chose . En dehors du bouton sur mon nez qui ne me rappelle que trop cruellement que je suis le clone de mon père , je me trouve actuellement à peu près potable , suis plutôt bien dans ma peau et je suis content de ma vie étudiante , pouvant même encore espérer aujourd’hui avoir un parcours professionnel honorable dans ma future vie .


Et j’ai peur de « prendre le risque » de devenir gros , chauve , célibataire endurci … au film porno et chomeur de longue durée parqué dans un Hlm du val d’oise à 48 ans ½ …


Faut avouer que la vie en rose , c’est pas mon truc .


Ah , pour finir : Marie Ed , dis moi que tu ne prendrais pas plus de plaisir à m’accompagner dans les hammams de Calicéo si tu avais 4 années de moins , et par conséquent un peu moins de cellulite , aussi ?


Hin hin hin …


Repost 0
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 01:52


Vous vous souvenez de cette réflexion que je faisais sur les pauvres andouilles qui fin janvier dépriment lorsqu'elles se rendent comptent que leur année sera aussi désespérément futile que l'année précédente malgré leurs vœux conséquemment crétins ?

Damned. Je suis touché.

Force m'est de le concéder, mais le "Petit Nico" n'a pas franchement le moral. Hop hop hop, on se calme de suite : Cela ne veut pas dire que l'humour va disparaître de mes quelques lignes journalières, au profit de ridicules et franchement pas subtiles "personne ne m'aime et je suis un looser à peine moins pathétique que Balladur post 95".

D'abord, Balladur a été crédible en présidant de la république. Soit.

Contrairement au destin de pousseur de caddies que me prédisait mon doux et gentil papa, je me suis toujours imaginé en "homme de la nation", providentiel et carrément indispensable. Seulement, j'ai beau surveiller mon portable, j'ai la désagréable impression que personne ne m'appelle pour sauver la France de la crise algérienne ou du péril rouge.

De toute façon, les communistes ne représentent guère plus que 2% de la population.
Il faut bien avouer que plus serait indécent, mais bon.

J'ai longtemps voulu être volcanologue, dans le but avoué de détrôner Maurine et Katia Kraft, qui étaient considérés comme les références en la matière de prédictions d'éruptions, en tout cas avec une probabilité de réussite beaucoup plus considérable que celle dont puisse être gratifié Pacco Rabanne et sa brillante prédiction de fin du monde et de chute de la station Mir sur le Gers.

Ces deux abrutis n'ont rien trouvé de plus utiles que griller comme des chipolatas mal dégrossies sur les flancs d'un volcan quelque part du coté du Japon.

La peur de la concurrence, sans doute.

J'ai ensuite un temps considéré que je pourrais être pilote de formule 1. Je passais dès lors un temps fou à écumer les pistes de karting de la région, dépensant de quoi résoudre le déficit budgétaire des USA à rouler comme un taré, dans l'idée d'un jour être repéré par un chasseur de tête qui me supplierait de daigner accepter piloter pour son écurie.

Ce salaud semble être en congé maladie depuis 23 ans.

Qu'a cela ne tienne ? Je songeais a la politique, considérant que mon don inhéré pour la manipulation et l'intrigue me servirait jusqu'a ce que j'atteigne l'objectif ultime, la présidence de la république et l'embastillement des cons qui m'auraient insupportés au collège.

J'ai abandonné rapidement l'idée.
Mais pas celle de faire payer les cons du collège.

Aujourd’hui...

Aujourd'hui , je ne sais plus trop ce que je vaux. J'ai le sentiment de pas être si bête que ça, mais en même temps d'être le roi des cons ; j'ai l'impression d'écrire pas si mal, et il me suffit d'une vague recherche sur google pour me rendre compte de l'effroyable médiocrité de mes élucubrations ; j'espère avoir une vie sympa et réussie ...

... et là, franchement, j'ai peur.

Repost 0
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 16:50
Etre de la génération Tanguy , c’est pas toujours drôle .

Déjà , on ne choisit pas d’appartenir ou non a cette sinistre et bien nommé génération : on le subit . Pour être exact , ceux qui sont réellement atteints du syndrome Tanguy sont nos angoissés et anxieux parents , traumatisés au possible par ce film et qui depuis s’attachent a voir dans le plus innocent comportement de leur douce et inoffensive progéniture des actes malveillants , calculés , sinistrement voués a leur porter un préjudice certain .

Grâce a moi , vous allez enfin connaître les affres insoutenables par lesquelles je suis passé en entendant mes parents chuchoter dans la cuisine .

Donc , il est un fait que tout adulte digne de ce nom (babas s’abstenir) , même aussi droit dans ses bottes qu’un ex premier ministre passé par la case Caribou , aura subi une perverse mutation pourvu qu’il ait vu quelques minutes de cet ineffable film , et qu’il en deviendra des lors un des ces odieux adultes contaminés par le syndrome Tanguy .

Et c’est la que les choses se gâtent , pour nous innocents petits étudiants .

(…)

L’un des premiers déplorables aspects du syndrome Tanguy est , donc , qu’il métamorphose vos adorables parounets en tortionnaires a faire frémir d’indignation le regretté Pinochet .

Ainsi , l’adulte contaminé va ressentir le besoin de persécuter son innocente brebis sur ses petits plaisirs solitaires personnels , comme et par exemples des toutes petites douches de rien du tout d’a peine une demi heure (« Bordel , c’est pas toi qui paye le gaz ! ») , ou encore son étrange habitude de reporter a plus tard une petite vaisselle ennuyante au possible (« J’en ai ras le bol de retrouver 6 casseroles par jour planquées dans ta chambre ! ») , voir même , et la on touche a l’atteindre aux droits de l’homme les plus élémentaires , l’habitude que peuvent avoir les étudiants de dormir légèrement tard un dimanche matin pour récupérer légitimement de l’effort fourni la veille dans la plus anodine des soirées .

Si vos parents vous ont déjà une fois raccourci la matinée que vous comptiez judicieusement consacrer a une décuve propre et efficace , ne cherchez pas : ils sont atteints .

Il est un fait que face a tant d’atteintes a leur prérogatives essentielles , les plus inconscients d’entre nous décident que s’en est trop , et un beau matin qui peut parfois durer jusqu'à trois , quatre mois (c’est dur de trouver un appart , si si . Sans parler de trouver un appart sympa ET pas cher) , s’en vont avec armes et bagages sous le bras , a moins -évidemment- que vous ne soyez étudiantes , auquel cas 4 camions de déménageurs pourraient s’avérer insuffisant pour transporter -dans un premier temps- une partie de votre garde robe .

Vous allez voir qu’on va me traiter a nouveau de misogyne , tiens .

Sauf que . Des inconscients libérés du goulag familial que nous étions , nous nous heurtons alors a un problème insoluble et auquel aussi bien le théorème de Pythagore que le comptable de Johnny Hallyday ne sauraient vous êtres d’aucune utilité : nous devenons destinataire de ces étranges officines spammeuses que l’on appelle communément Gdf , France Telecom ou encore impôts locaux .

De quoi vous faire réfléchir au moins une fois ou deux a la terrifiante question « ou ais je mis le numéro des déménageurs , déjà ? » .

Sauf que c’est la que le Syndrome Tanguy frappe encore , le fourbe . Alors que l’étudiant est toutes a ses hésitations et nostalgie sur cette bienheureuse époque révolue du douillet nid familial , ses impitoyables darons se chargeront de lui signifier qu’ils tiennent résolument a ce que la note de GDF devenue elle aussi douillette le reste . Douillette .

C’est bassement mesquin un adulte touché par le syndrome Tanguy , sachez le …



Repost 0