Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 16:34
J'ai une mémoire ... disons contrariante .

Je suis capable de me souvenir dans leurs plus petits et mesquins détails de faits très précis remontant a ma tendre jeunesse , de me mémorer par exemple et très précisement de la première fois ou j'ai vu les fesses d'une fille (j'étais en colonie de vacances , j'avais 6 ans . Je me souviens de m'etre fait la reflexion a l'époque d'avoir comparé les dites fesses -dans ma tete- a un camembert . Cqfd) , encore plus précisement de la fois ou mon père était venu me voir a ma maternelle et que j'avais réussi le tour de force en moins de 5 minutes de le faire repartir de mauvaise humeur (j'avais gueulé contre la nourriture de la cantine , peut etre que ma phobie du restau U provient de la d'ailleurs...) , et je me souviens meme de la fois ou je me "la" suis coincé dans ma braguette .

Un souvenir humiliant au possible , c'est ma grand mère qui a du m'aider a m'en sortir . C'est ce jour la que j'ai compris l'interet de mettre une culotte sous son jean .

A coté de cela , je suis incapable de retenir des petites choses aussi bégnines que la table de multiplication par 7 (qui n'a d'ailleurs rien de bégnine , personnellement je la trouve atrocement prise de tête , mais ne nous égarons pas) , et mes journées sont rythmées par les insultes que je m'envoie , par exemple quand je hurle "mais ou ais je foutu ces putains de clés !" , "mon portefeuille ? C'était difficile de le poser dans un endroit simple a retrouver , connard ?" , ou encore cette sympathique reflexion que je me fais lorsque je me rends compte que je ne sais plus ou j'ai garé ma voiture .

"Crétin ! Pauvre type ! Méprisable personnage ! Sale buse ! Je me hais !" .

Je n'ai pas pris l'habitude d'etre tendre avec moi meme ...

J'ai eu l'autre jour la surprise mal dissimulée d'apprendre que les cartes bleues ont une "date de péremption" . Ne me prenez pas pour un niais : je n'avais aucune chance de le savoir , consommant approximativement 4 cartes bleues par an dans les années ou je suis particulièrement en forme , comprenez attentif , sinon les stats grimpent vite a la vitesse d'un Space Moutain déréglé par un orage bionique ou une bombe électromagnétique dernière génération . Au bas mot . C'est ainsi qu'un truand m'a dévalisé un beau jour de 1500 euros sur mon compte : il faut bien reconnaitre que je lui avais facilité la tache en mettant 24h a me rendre compte de la perte de ma carte bleue .

Et 24 de plus pour me décider a faire opposition , persuadé que je l'avais juste rangé dans la poche d'un jean ou autre . L'habitude , en quelque sortes .

On va encore m'accuser d'exagérer outrageusement , mais sachez qu'il ne m'arrive jamais de partir en une seule fois de chez moi . Concretement , je descends quelques marches pour me rendre compte que j'ai oublié mon portefeuille . Je remonte alors le chercher , peste contre ma manie de vider mes poches tout en avancant , le trouve , puis repars . Arrivé a la porte je me rends compte que j'ai posé les clés de l'appart pour rechercher mon portefeuille , je repars dans des recherches fastidieuses et sonores ("putain d'amnesique !!!") , puis enfin je trouve les clés , repars tout joyeux de n'avoir rien oublié .

Cela jusqu'a ce que je sois arrivé a 10 minutes de chez moi et que je me rende compte que j'ai oublié de prendre mon portable le jour ou j'attends l'appel super méga important de confirmation de mon stage .

Si je vous disais que encore aujourd'hui , il m'arrive de faire des détours Ulyssiens , d'inspecter toutes les barrieres de la ville , a avoir des frémissements cardiaques dignes d'un astronaute pendant le decollage d'une navette endommagée , juste parce que je ne suis meme pas sur de m'etre fait voler mon vélo ... et que je continue a le chercher dans l'espoir vain de me souvenir si je ne l'aurais pas laissé a un endroit bete et con .

Putain de mémoire pourrie .


Partager cet article

Repost 0

commentaires