Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 16:19

Lorsque Mat nous a proposé que nous allions le rejoindre a sa maison de campagne , mon cerveau méchamment embrumé en a déduit qu’il nous invitait a son appartement de Balma (5km du centre ville de Toulouse , la jungle quoi…) , ce qui me semblait parfait pour faire une petite soirée honnête et pas trop destructrice de neurones .

Je suis a découvert sur ce compte la aussi .

Je retrouvais Tom en bas de chez mes parents , et très vite , je me posais plus de questions qu’un Freud observant benoîtement sa mère lorsque Tom proposait de n'y aller qu’avec une seule voiture , " histoire de faire des économies d’essence et de péage " . Après m’être posé celle de la faisabilité d’une installation de péage furtive en plein milieu d’un centre ville , j’en venais a ironiser rapidement sur la remarque de Tom , le traitant gentiment de pingre .

Et m’attirais en réponse a ma remarque la désobligeante appellation d’éternel distrait , le rdv de Mat n’étant pas a Balma mais a trou perdu en campagne , 80 km en dessous de Toulouse .

Distrait . Moi …

(…)

C’est marrant comme les gens peuvent avoir un usage différent d’un même outil , pour un résultat somme toute aussi similaire que désastreux . Par exemple : lorsque j’utilise mappy , mon usage consiste a jeter un coup d’œil plus furtif que la reproduction d’un lapin sur le site (sans prendre de notes , évidemment) avant de prendre la voiture pour aller a l’endroit désiré , et c’est arrivé presque sur place que je vais m’auto gratifier de petites taquineries (" Sinistre Connard ! Infirme dévertébré ! etc …") lorsque je passerais une demi heure a tourner dans tout les sens autour de l’endroit que je cherche sans , evidemment , parvenir a le trouver .

Tom lui note minutieusement les codes des routes , ce qui signifie qu’il a au moins par rapport a moi l’intelligence de ne pas surestimer sa mémoire .

Ce qui au final ne nous a pas empêché de chercher une heure en pleine nuit et cambrousse cette foutue D727 .

Lorsque nous sommes finalement arrivés , nous avons eu le plaisir de faire la bise a la mère de Mat , mais le vif déplaisir de devoir également la faire a sa tante , qui mérite que je m’attarde un peu sur sa description . Pensez au portrait de la mère de Whistler , imaginez que la peinture soit passée au four , piétinée , saupoudrée d’un peu d’eau de javel , trempée dans du ciment frais , séchée sous un réacteur de 747 pour faire bon poids bonne mesure , et vous obtiendrez une idée encore malheureusement très éloignée de ce a quoi ressemble la tante de Mat .

Et je n’ose me lancer dans la description de la bise atrocement baveuse dont elle nous a hélas gratifié .

Alors que mon estomac commençait a se remettre dans un sens a peu près conventionnel , tel que prévu dans les traités de médecine non folkloriques (la route qui nous avait amené dans le repaire ressemblant a une piste noire pour téméraires bien assurés) , nous repartions immédiatement pour aller prendre l’apéro avec d’autres membres de la famille de Mat , ce qui tend a suggérer que le Souque vit en communauté autarcique .

Nota Bene a part et basée sur une observation minutieuse , le Souque a également appris a faire la bise a distance a la vieille bique tante . C’est malin ces petites bêtes la .

Après avoir honteusement pillé le bar de la famille Souque , nous rentrions pour faire un sort a celui de la tante . C’est ainsi que Mat nous a dégotté une eau de vie qui devait probablement avoir le même age que sa vieille bique tante , une sorte de tord boyaux susceptible de désinfecter tout type de dentier ou autre objet répugnant , et qui en l’occurrence a achevé de me retourner l’estomac -objet non répugnant je le précise- , bien que j’ai pu discrètement vider mon verre deux fois sur trois pour le remplacer par de l’eau .

J’ai bu beaucoup d’horreurs dans ma vie . De la tequila frelatée , de la vodka au rabais , du rhum Lidl , du Whisky dég…(non oubliez , le whisky reste ma boisson de prédilection) , bref , j’ai connu l’ignominie .

Mais l’eau de vie made in Souque , laissez moi vous dire que ca vous retourne un homme viril , que je prétend être depuis que quelques poils ont inondé mon torse . Jamais vous n’imagineriez la sensation atroce qui vous prend lorsque après que vous ayez avalé votre cul sec (oui , on y va pas de main morte) , vos tripes révulsées se tordent dans une convulsion ultime , avec l’envie de vomir les repas des 10 dernières années de votre vie , et l’impression que la bise de la tante de Mat pourrait presque être agréable en comparaison .

J’ai dit presque .


Partager cet article

Repost 0

commentaires