Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 21:41

Remy Zero - Prophecy


Brune ayant habité Barcelone pendant plus de 2 ans , je n'avais pas eu la légitime prudence de m'imprimer un petit plan sur mappy , considérant que de toute façon , je serais capable de me souvenir que le circuit de Montmelo se trouvait -selon mappy- à proximité d'un noeud autoroutier , à droite .

On devrait penser plus souvent à vérifier l'échelle à laquelle mappy fournit ses pitoyables indications .

Parce que concrètement , la théorie Mappy , cela devient vite , transposé au monde réel , quelque chose de relativement proche à ce qui suit :

« Bordel Brune !!! Tu as vécu 2 ans ici ! Je prends à gauche , ou à droite ??? »

La réponse était à gauche .
Mais de la sortie précédente .

(...)

Après avoir été donc contraint durant environ une heure à l'exploration des charmants faubourgs de Barcelone , quoique l'appellation abominable zone industrielle embouteillée pourrait être réellement plus appropriée , ma petite 306 rouge grimpait enfin la côte de Montmelo , le moteur fumant mais pas autant que moi .

Ca fume beaucoup un Nico contrarié par une visite improvisée d'une zone industrielle embouteillée .

Enfin , ça reste pas grand chose à coté d'un Nico qui entend tout à coup pour la première fois de sa vie le bruit le bordel l'effroyable cataclysme sonore émis par une formule 1 .

En moins de 2 , La Brune était catapultée sans état d'âme à proximité de la gare la plus proche (« C'est bon tu as tes affaires ?  Bon adieu . Enfin , je veux dire , à plus tard ... ») , et je repartais dans un sinistre crissement de roues en direction du circuit .

Sinistre crissement de roues , c'est une image papa .

Après m'être garé dans ce qui me semblait etre le parking le plus proche , donc qui s'avéra évidemment situé à 15 minutes à pieds de l'entrée mais je suis habitué à ce genre de désagrément donc passons , je cherchais des yeux le premier employé de service , et l'accostais pour en soutirer les renseignements qui feraient enfin avancer ma quête .

La phrase qui suit est à lire avec de préférence un accent espagnol de type bègue slovaque :
« Ola , es la primera vez que me vengo aqui , a donde necessito de ir ? »

Laissant l'Espagnol essayer de se remettre de son fou rire pas du tout contrôlé , je sautillais de plus en plus gaiement vers la tribune principale qu'il m'avait tout de même indiqué , celle qui un jour de GP fait débourser pour une surface territoriale de 10cm² une somme suffisante pour faire redécorer intégralement par des filles une collocation de mecs de disons 120 m² .

Une fortune , donc .

Et c'est ainsi , que ce bel après-midi de Novembre , sous un soleil radieux , alors que les petits oiseaux gazouillaient gentiment , que les lapins batifolaient gaiement dans l'herbe , que les libellules folatraient comme des f....

« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »

A plus de libellules . La formule 1 ne leur a laissé aucune chance .
Bon dieu , mes oreilles , je suis sur que j'en avais pourtant .

« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »

Mais quoi , ils utilisent des moteurs d'A380 dans leur foutues bagnoles ?

« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »

Rah , c'est pas humainement supportable , me boucher les moignons de tympans qui me reste , vite .

« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »

Qu'est ce qui me fait plus mal ? Le bruit des formules 1 ou mes ongles rongés dans les oreilles ?

« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »

Maman , je vais mourir !

« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »
« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »
« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »
« ZZZZZZZZZZZZZIUUUUUMMMMM ! »

(...)

La formule 1 , c'est rien qu'un sport de beauf .
Sourds .

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 18:48

Je suis d'une nature terriblement influencable .

Il y'a 1 an et 2 mois de cela , j'avais encore pour regrettable habitude de passer environ ¼ de mon temps à re-re-re-revisionner la série Scrubs , et c'est à cette occasion , après donc avoir re-re-re-revu l'épisode sans doute à ce jour le plus réussi (encore un bisou virtuel à gagner pour celui/celle qui devine à quel épisode je fais allusion , je sais , c'est fou) , que j'avais décidé de moi aussi tel un vil JD me lancer dans la rédaction d'une liste des choses à faire avant mes 30 ans .

Apprendre à nouer enfin convenablement mes lacets arrivait en très bonne position dans cette liste , mais toutefois encore loin , très loin de arreter de trébucher sur un trottoir sur deux .

Je viens de comprendre pourquoi j'ai la cheville gauche dans le même état que le Titanic après sa rencontre avec un glaçon de l'Atlantique Nord .

En tête de cette liste , se trouvait une résolution assez honteuse et qui effraierait mon lectorat féminin qui me prendrait encore à tord pour un romantique , c'est pourquoi avant de l'énoncer , je ferais les annonces légales qui s'imposent , du type n'appelez pas encore votre avocat il n'y pas eu totalement tromperie sur la marchandise , ainsi que non non promis je ne suis pas réellement un beauf .

Etait inscrit donc : « Voir Michael Schumacher rouler au volant d'une formule 1 » .

Et comme il se doit , il y'a 1 an 1 mois et 3 semaines de cela (authentique pour le timing) , Michael Schumacher a donc annoncé qu'il prenait sa retraite définitive de la formule 1 .

Je dois avoir pleuré ce jour là au moins autant que le responsable Marketing de Marlboro .
C'est dire .

(...)

Pourtant , il y'a quelques jours , cette andouille de Schumi a annoncé par surprise son intention de tourner 2 jours à Barcelone , dans le but louable de contribuer au réchauffement climatique de la Planète aider son ancienne écurie à ce faire un peu de pub à bon compte , des fois que la faillite menacerait avec les douloureux mois de l'Hiver .

C'est une petite équipe , du nom de « Ferrari » , si vous connaissez .

En moins de temps qu'il n'en faut à un manifestant d'extrême gauche pour se foutre sur la gueule avec un manifestant d'extrême droite , le voyage pour Barcelone était dare-dare organisé avec science et cohérence planifié à la Nico , ce qui en langage compréhensible des non-initiés signifie que j'avais rempli un sac d'un lot de chaussettes dépareillées à priori propres .

... Planification par ailleurs tellement rapide que Brune en était un peu la dernière informée , ce qui allait un temps soit peu l'offusquer , à tord car il n'y a rien d'infamant selon moi à apprendre après un pote de son copain , ses voisins et ses chats que son homme veut aller faire le mariole en Catalogne .

... Une scène de ménage plus tard , Brune faisait dès lors elle aussi partie de l'équipée .
Je suis d'une nature très concilliante , aussi .

(Be Continued)

NickyLarson2.jpg

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 17:11

Juste comme ca , je le fais remarquer en toute modestie hein , mais bien que Nicolas soit le prénom donné (en exagérant à peine , comme si c'était mon genre) à environ un enfant sur 2 -filles comprises- dans les années 80 , j'apparais sur Google en 4ème position seulement (zut , y'a pas de police d'écriture plus voyante ?) derrière les vins Nicolas , une société-de-construction-qui-construit-c'est-fou , et un Président de la République engagé sur la question de (son) pouvoir d'achat .

J'en connais qui ont hurlé de la proue d'un Navire pour beaucoup moins que cela .

NicolasGoogle.JPG

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 14:08

U2 - Sunday Bloody Sunday


Certains mails ne sentent pas bon .

C'est un peu comme lorsque quelqu'un pulvérise la porte de son appartement à frapper dessus dans l'indicible espoir de me réveiller et m'annoncer une nouvelle à la con . Pourquoi donc me lèverais-je lorsqu'une partie du suspense est tuée ? Et au moins , cela m'évitera de devoir débiner une énième banalité du type « y'a vraiment des jours ou il vaudrait mieux rester sous la couette ! »

... Quoique je serais tout de même tenté de la prononcer lorsque les cheveux en vrac et la peau collante , je comprendrais de quelle contrariété il était question lorsque le robinet se revellera aussi bavard qu'un Corse devant un juge d'instruction .

Petite note scato au passage : c'est toujours quand l'eau est coupée que l'on a les tripes en vrac qui réclament un délestage de type massif .

Ceci dit et pour recoller proprement (sic) au sujet , les mails , c'est presque pareil .
Lorsque consultant ma messagerie que j'ai abandonné durant 48h , j'en extirpais au milieu d'une marée noire de spams poisseux un message de mon père , je haussais le sourcil que je n'ai pas collé à la paupière d'un air circonspect , et je l'ouvrais pusillanimement .

« Peux tu m'appeler? on est jeudi 15 novembre. Thank you. »

Oula . Dans certaines circonstances , on peut décrypter un mail de papa de la même manière qu'on le ferait d'un mail de fille , ou pire , d'ex .

Je songe à configurer Hotmail de manière à ce qu'il émette un bruit d'explosion de bombe atomique à la réception de certains mails .

Peux tu m'appeler ?
Pas de bonjour mon nico , marque de bonne humeur , pas même de « Nicolas » , marque d'effroyable mauvaise humeur : directement le tir sans sommation .

Mauvais cet acte , comme le résumait sobrement Sallah dans les aventuriers de l'arche perdue .

On est Jeudi 15 Novembre .
Ouille ouille ouille . Il date . Papa sait que je ne rappelle jamais si je pense que l'information que l'on avait à me donner est périmée de plus de 24h 48h , considérant que dans le fond , si mon interlocuteur n'a pas insisté , c'est que l'urgence n'était pas si urgente .

Les inconnus sont mes dieux .

Extirpant une cigarette de mes doigts dégueux (je me lave les mains environ 9000 fois par jour . Étant à 0 fois ce matin , je songe à l'amputation) , je prends mon courage à deux mains et j'appelle le Padre .

« Oui Nico (ouf , pas Nicolas . Tout va bien , donc) , je voulais savoir si tu pouvais m'amener à Ikéa cet après-midi ? » .

Quand je vous dit qu'ils sont tous devenus fous , avec Ikéa .

« Bien sur , Dad , écoute , tu n'as qu'à passer à 14h , on prend le café et on y va . J'ai fait le plein hier en Espagne , donc y'aura pas de problè... »

Pas de problème . C'est la formule un peu équivalente à « Césame , ouvre toi » , sauf que celle ci justement n'entraîne automatiquement que des emmerdes .

« Merde , ou ais je garé la voiture , déjà ? » , s'angoisse soudainement le Nico .

FlashBack de la veille , aux alentours de 23h .

« Non Brune , tu es fatiguée , ne t'inquiètes pas , je vais monter tout seul cette vingtaine de sacs de courses , j'irais garer la voiture plus tard , elle ne gène pas pour le moment en double file ... »

Fin du Flashback .

... La voiture est donc restée toute la nuit , les warning allumés , en double file en bas de chez moi .
Pour Ikéa , je ne sais pas si ça va être possible , tout dépendra maintenant de si mon père arrive avec sa voiture à recharger la batterie de la mienne , le warning resté allumé l'ayant laissé aussi vidée que le pommeau de ma douche ce matin ...

Y'a vraiment des jours ou l'on ferait mieux de rester sous la couette , donc .

le-manchot-du-creneau-small.png

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 13:43
Y'a t'il , dans la liste des 420 et quelque posts publiés , un post que vous auriez adoré plus particulièrement , sinon plusieurs ? 

Je serais curieux de connaitre vos opinions , voir si des posts que je déteste auraient étés appréciés , et vice versa .

Un bisou virtuel à tout ceux et celles qui répondent :)

Nic.

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 15:45

Quelqu'un pourrait m'expliquer comment une même personne , à priori normalement constituée et dotée d'un minimum de jugement , peut dans une même journée passer une bonne vingtaine de minutes de sa matinée à jauger scrupuleusement les bouteilles de vin du Nicolas du coin , en s'offusquant bruyamment lorsque le prix dépasse odieusement les 4,50 Euros ...

... Et le soir venu , être la première à vouloir recommander une énième bouteille à 17 euros d'un vin blanc banal sinon dégueu dans un bar soit disant branché mais franchement sans grand intérêt ?

J'ai beau regarder mes relevés de compte , je ne comprends pas .

hihihi.jpg

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 20:57

Texas - Inner Smile


Il faut le savoir , on rigole pas avec l’effet de mode sur le net .

Ainsi , depuis le glorieux jour de 2001 où je me faisais ouvrir ma première ligne d’ADSL et téléchargeais immédiatement mon premier film , Braindead (4 jours plus tard , je trépignais comme une puce quand le téléchargement passait glorieusement le cap des 78% . Le 128K , fallait pas avoir peur de s’ennuyer) , des sites internets un peu vite prétendus incontournables aux logiciels lamentables installés puis oubliés (Google Earth , une fois passé l’incontournable « oooh que c’est beau » , tu as vite fait de ne plus que t’en servir les jours ou tu t’emmerdes royalement , en cherchant un nouveau moyen de faire tourner la terre de façon originale …) , j’ai à peu près tout essayé .

Et donc connu une bonne demi-douzaine de nausées à trop faire tourner cette foutue planète .

Depuis quelques temps , ma messagerie recevait de façon de plus en plus nourrie un mail assez insupportable , m’informant que l’un ou l’autre quidam avait décidé de s’inscrire sur Facebook .

Quoique mon instinct belliqueux me commanda dans un premier temps de réfléchir à un mail de réponse que je pourrais renvoyer et qui se voudrait clair sur mon intérêt pour ce nouveau parfait gadget inutile (« la prochaine fois que tu me spammes , je te taggue ta voiture et je t’en fais bouffer les pneus , crétin de suiveur !
») , je m’abstenais , espérant que ce nouvel effet de mode s’essoufflerait au moins aussi vite que celui qui porta Second Life .

Il faut croire que je n’ai pas été le seul à ressentir l’incroyable vide sidéral qui caractérisait cet insipide et glauque univers virtuel : Qui parle encore de Second Life ?

Et puis voilà , m’étant rendu compte que je devenais un brin conservateur en matière de nouvelles technologies , ce qui peut apparaître surprenant de la part de quelqu’un ayant écrit le slogan d’Apple Think Different sur environ 1 page sur 3 de mes agendas entre 2000 et 2002 2003 2004 merde ok je le fais toujours , je me suis dit qu’allons bon , j’allais jeter un coup d’œil à ce Facebook , que j’ai au moins moi aussi un sujet de frime dans les soirées mondaines , lorsque je dirais « Ah ah ah , j’ai moi-même ouvert un compte Facebook et je peux vous dire que vous êtes loin du compte , Baron Rothschild ! »

Et laissez moi vous dire que le Rothschild , il en mènera pas large , tiens .

(...)

Dès l’inscription , je suis tout de même assez dubitatif . On me demande tellement d’informations que j’en viens à me demander si les impôts locaux n’auraient pas créés ce site de toute pièce pour enfin retrouver ma trace .

Déménager chaque année , ce n’est pas que des inconvénients .

C’est space . Sur ce site ou je n’ai jamais foutu les pieds (c’est une image : pour peu que cela ne soit pas du figuré , l’odeur aurait tôt fait de mettre le site en faillite) , un certain nombre d’informations sur moi ont visiblement déjà été collectées , du fait que les autres idiots m’ayant précédé aient renseigné l’ensemble de la myriade de questions indiscrètes posées , avec les mêmes fougue et énergie qui caractérisaient le plus zélé des fonctionnaires sous Vichy .

Et la Cnil , à quoi ça sert qu’elle se décarcasse ?

Voilà , j’ai renseigné deux ou trois questions , juste de quoi laisser sous entendre aux quelques amis qui traîneraient dans le coin que si si , je suis toujours vivant . Maintenant , que c’est fait , jetons un petit coup d’œil à Facebook en soit même , que je comprenne au moins à quoi cela sert . Et …

… ok , Facebook , c’est uniquement ça . Pas de but , pas de motivation , pas de jeu : Facebook , cela consiste à répondre à des questions toujours plus précises et franchement consternantes , de manière à ce que la pub qui s’affiche sur votre fiche soit la plus ciblée possible sur vos centres d’intérêts . Et pour pas que l’on se sente non plus trop con à se vendre ainsi tout seul comme un grand (et meme pas pour 30 deniers!) , le site à la gentillesse de donner la liste de ceux qui comme toi , auraient été assez bêtes pour jouer le jeu d’un publicitaire gondolé devant sa nouvelle piscine de sa flambant neuve résidence de Bahreïn .

Facebook , c’est l’inverse de la fonction avance rapide qui permettait enfin de zapper la pub à la télévision . Au lieu de l’éviter , on va tout faire pour s'en mettre masochistement plein la vue .

... Et encore bravo au concepteur .

Facebook2.jpg

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 12:33

The Verve - Bitter Sweet Symphony


De cette période où je faisais du Théâtre au Collège puis au Lycée Pierre de Fermat , mis à part le fait que j'avais systématiquement le rôle le plus pathétique de la pièce jouée (sans doute que l'on m'avait deviné de sérieuses prédispositions pour cela) , je me souviendrais probablement toute ma vie de ce moment vers Juin , où de derrière le rideau de la scène , ma main se crispait sur ce dernier pendant que mes yeux regardaient l'ensemble des spectateurs s'asseoir dans la salle , qui en accueillait parfois jusqu'à 350 .

J'étais terrifié .

Durant ces quelques minutes , je me retrouvais là avec toutes mes effroyables contradictions , cherchant vainement à comprendre comment j'avais pu m'engager à me représenter devant tant de personnes , qui plus est dans un rôle ridicule mais cela ne me changeait pas trop de mon quotidien alors bon , tout en sachant pertinemment que j'étais quelqu'un de timide et incroyablement attaché à l'opinion des autres sur moi .

J'en arrivais toujours à la conclusion que c'était justement cette perpétuelle recherche de l'affection des autres qui me caractérise , même si parfois elle me mine lorsque par exemple en boite , la simple impression que quelqu'un se foutait de moi suffisait à me faire rentrer à la maison dans le quart de seconde suivant , bref , que c'était cette recherche là qui m'avait poussé à l'ultime imprudence , celle qui conduit entre autre à jouer un boxeur à la ramasse et torse nu à l'age complexé devant ses petits camarade hilares .

En me mettant de moi même dans des scènes ubuesques mais artificielles , j'avais le sentiment de contrôler mes complexes , et mieux , de contrôler l'image que pouvaient se faire de moi les autres : puisqu'ils m'avaient vu ridicule sur des planches , ils en retiendraient que je joue de ce ridicule , et non que je le subis .

Je m'étais acheté en quelque sorte une immunité es ridicule .
Au moins dans ma tête , en tout cas .

Le Blog , c'est un peu pareil . Tous les jours ou presque , je suis en perpétuelle représentation devant un peu plus de 500 personnes venues non pas cette fois soutenir une de mes camarades de scène (c'est ma fille là ! Si si regardez comme elle joue bien le cheval !) , mais rire exclusivement de mes navrantes turpitudes .

Bien sur , je joue de cette image que je donne , bien sur que je ne transpire pas de quoi implanter 10 rizières en Andalousie pendant mes séances de remue oreiller .

Il n'empêche , en mettant ainsi en scène mon quotidien jusqu'à en créer un personnage infiniment plus rigolo que je ne le suis réellement , je deviens avec vous le 501ème spectateur de cette vie qui malgré tout est la mienne , et m'amuse avec vous de mes effroyables turpitudes en ayant en plus le plaisir de les subir en avant-première .

Et ainsi , le fait que l'on m'ait volé hier la selle de mon vélo , ou que mon chat m'arrache des touffes de cheveux le matin quand je dors pour me faire comprendre que le petit dej , il faudrait un peu l'activer , ce ne sont plus des contrariétés que je subis :

Ce sont tout simplement des plaisirs partagés .



Ps : J'ai hier eu pour la première fois le plaisir d'être "reconnu" par une lectrice de mon blog .
Je ne vous dit même pas à quel point peut rougir un Nico reconnu , tiens .
CharlieChaplin.jpg

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 11:19
Si vous vous demandiez à quoi ressemble un bloggeur autre part que derrière son écran ,  cliquez sur la photo ci-dessous :

Tete.jpg

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 10:14

Peter Von Poehl - The Story of The Impossible


« Le chéquier . Ou est ce foutu chéquier ? »

Le fait que je passe 3 bonne heures par jour à chercher vainement tel ou tel objet est un rituel auquel je suis et serais astreint probablement jusqu'à la fin de mes jours , c'est à dire lorsque ma colonne vertébrale artificielle en PVC rendra l'âme à son tour , ou lorsqu'une infirmière de mon asile me provoquera la crise cardiaque de trop en me disant « alors pépé Nico ? On la change , cette couche ? »

Indéniablement , j'ai une vision du futur sympathique .

Après avoir retourné tout l'appartement -vainement , évidemment- , je partais en maugréant rejoindre Brune au point de rendez vous que nous nous étions donnés . Quelques jours plus tôt , nous avions enfin compris qu'il n'est pas très rationnel de perdre autant de temps à poireauter dans une laverie que cette gourde de Pénélope à croire que son Ulysse rentrera à l'heure pour le dîner , et nous nous étions alors enfin décidés pour l'achat d'un lave-linge .

Il faut bien dire que le fait -aussi- qu'un de nos chats continue à confondre les notions de litière et couette de luxe achetée chez Ikéa aura contribué à bien nous motiver pour ce ruineux achat .

Mmm ? On ne peut pas rentrer une couette dans une machine dont la capacité n'excède les 5kg ?
Qui a dit que c'était la couette que je voulais rentrer dans la machine ?

J'avais passé 3 jours à éplucher les annonces sur internet à la recherche de notre future machine , m'emballant comme à mon habitude un petit peu rapidement chaque fois qu'une annonce semblait convenir en prenant immédiatement date avec les vendeurs , tout en oubliant jusqu'à leur existence à peine 3 minutes après , lorsque j'étais au téléphone avec un vendeur encore plus intéressant .

Si mes estimations sont exactes , pas moins d'une dizaine de personnes ont du m'attendre hier soir .
J'espère n'avoir donné mon numéro à aucun d'eux , sinon je n'ose imaginer les noms d'oiseaux que m'enverra au nez mon répondeur , le jour lointain ou je trouverais l'une ou l'autre seconde pour l'écouter .

Enfin , quand j'aurais retrouvé mon téléphone , évidemment .

« Nico ? Tu as pensé à prendre le numéro du vendeur au cas ou nous serions en retard ? »

Tsss , cette brune . Il était 18h20 et nous étions en plein centre ville , quand nous avions rendez vous à 18h45 , à seulement une vingtaine de kilomètres de là , dans un petit village nommé Lanta . Aucune raison de s'inquiéter rationnellement donc , d'ailleurs Mappy l'avait dit .

... 40 minutes plus tard , j'étais au bord de la névrose , hurlant hystériquement sur mon volant parce qu'un feu venait à nouveau de passer au rouge . De toute façon , cela ne changeait pas grand chose à mon affaire , une myriade de voitures s'affairant à réaliser exclusivement devant mon capot un très réaliste remake de la marche de l'empereur . Il s'avéra alors que prendre le numéro du vendeur n'aurait pas été une si mauvaise idée .

Surprenant , tiens .

(...)

Arrivés à 19h20 à Lanta , et 15 minutes plus tard encore en bas du domicile du vendeur puisque j'avais dans ce laps de temps exploré sans doute jusqu'à la plus débile des ruelles de cet abominable labyrinthe Shiningien à la recherche du-dit domicile , il me fallait quelques minutes pour reprendre mes esprit .

Sans parler des quelques minutes nécessaires pour évacuer le stress déchaîné par la vue que m'avait offert le voyant de ma jauge d'essence , clignotant depuis Toulouse autant qu'une guirlande de Noël ...

« Par contre » , commença tout à coup le vendeur alors qu'il venait d'empocher discrètement le chèque que nous lui avions remis (pas si discret d'ailleurs , la fumée dégagée par le chèque continuant à s'échapper par grappes de sa poche) , «  ... vous savez que vous ne pourrez pas coucher la machine dans la voiture , il faut obligatoirement qu'elle soit posée debout ... »

Ça a été les 20 plus longs kilomètres de ma vie , un torrent de sueur me ruisselant sur le front à chaque dos-d'âne , une touffe de cheveux devenus blancs me tombant dans le cou à chaque clignotement de la jauge d'essence ...

Je ne saurais donc jamais faire simple ?
Juste une fois , comme ça , pour voir ?

vieuxnick.JPG

Partager cet article

Repost0