Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 11:06

Brune est affligée depuis quelques temps par ce que l’on pourrait communément nommer un vice de fabrication , et que je nommerais histoire de m’éviter un plan de rigueur drastique en matière de sexualité « petit problème pas grave du tout et puis de toute façon je t’aime » .

On est diplomate ou on ne l’est pas .

Et sexuellement actif , aussi .

(…)

Berlin .

Après avoir réussi à emmerder la pauvre réceptionniste environ une dizaine de fois en autant de minutes (« and sorry , is it possible to change of room ? And is it possible to have a batroom -le h est oublié intentionnellement pour coller à mon désastreux accent- Do you know where is the Germanic Parlement ? ») , brune et moi prenions enfin la direction du centre de Berlin , histoire de faire du tourisme , quoi .

Même si d’une certaine manière , emmerder une réceptionniste était déjà un bon début en la matière .

Féru d’histoire que je suis (j’ai déjà réussi à emmerder un oncle durant 2 bonnes heures à lui raconter en quoi Robert E Lee avait été à la fois un génie et un désastre de la guerre de Sécession…) , j’allais tout en frétillant de joie (c'est-à-dire en faisant plus de petits sauts que d’accoutumée, le saut faisant partie intégrante de ma démarche) conduire ma brune d’un point historique à un autre , monologuant durant de longues minutes heures , à raconter pourquoi Kennedy avait affirmé être Berlinois et à raconter comment un naze des autorités de la RDA avait contribué à donner le coup de grâce à son délabré pays . Bref , tout plein de choses hautement passionnantes .

… Je viens de comprendre l’origine de la crampe à la mâchoire qui affecte ma brune depuis Berlin .

Suis-je seulement en droit de lui en vouloir ?

Aors que nous nous dirigions joyeusement vers les vestiges du check-point Charlie , et que j’incitais ma pauvre brune au suicide à ainsi lui narrer « à quel point ce lieu était historique , et patati et patata … » , nous passions tout à coup devant quelque chose de probablement infiniment plus dangereux que le rideau de fer à l’époque de Brejnev .

Un H&M .
Brune en a jappé de plaisir .

Si , si , Brune , tu l’as fait .

Il faut savoir que si la Brune est de longue date une inconditionnelle de la marque , l’occasion d’échapper à mes soûlantes narrations qui s’offrit à elle ce jour là l’ont conduit à considérer H&M comme une sorte de divinité , quelque chose d’au moins aussi sacré qu’un orgasme obtenu sur un cunni particulièrement réussi .

… La méthode de l’alphabet évoquée dans Sexe Intentions n’est pas si mal , ceci dit au passage .

Brune vole de rayons en rayons . Ses petits yeux marrons brillent de bonheur devant toutes ces rangées de pantalons , chemisiers , robes (non , résister à la tentation de lui faire remarquer qu’acheter une robe par -5° n’est pas forcément l’option la plus pertinente pour laquelle elle pourrait opter) , et elle sautille à son tour un peu partout , un peu comme une Marsupilami en rut .

Non , Brune ne pousse pas des petits houbi-houbi au lit .
Mais question pertinente de votre part .

Je n’ai pas trop le choix . Brune ayant oublié de toute évidence jusqu’à mon existence au milieu de ces montagnes d’habits , je lui lance un « bon , on se retrouve dans une heure ! » qu’elle n’entendit jamais (toute affairée qu’elle était à comparer deux robes descendant au dessus et au dessous du genou) , puis , je me dirige vers la partie plus masculine du magasin.

Et moins de 5 minutes après, j’ai fait l’acquisition d’une chemise que je n’ai évidemment pas essayée.
... Bah, au pire elle fera office de nappe à la maison .

Il faudra tout de même un jour que je songe à regarder la taille des vêtements que je m’achète .
Et que je connaisse ma taille , accessoirement .

(…)

(1)55 minutes plus tard .

Je remonte à l’étage où j’ai laissé la marsupilami brune il y’a déjà une éternité , considérant qu’attendre plus serait prendre le risque pour notre couple d’avoir les mensualités d’un crédit immobilier à rembourser ces 25 prochaines années , sans pour autant avoir l’immobilier qui va d’ordinaire avec .

Les robes au dessus et au dessous du genou ne correspondant pas foncièrement à la définition de bien immobilier .

Si , si , Brune .

J’aperçois Brune au détour d’une allée de fringues . Elle s’avance en titubant vers moi , et je me rends compte , en visualisant ses bras désespérément vides de tout habit qu’elle souhaiterait acheter , que les (1)55 minutes risquent potentiellement de se transformer en (1)66 minutes pour qu’elle arrive enfin à se décider . A moins que …

« Nico , c’est horrible … je n’y arrive plus … je … je … je n’arrive plus à me décider … j’ai envie de prendre plein de choses … et … je … glubs … glop … je ne prends finalement rien … Nico , je ne sais pas , plus … glop glup … acheter de vêtements ! »

Le tonnerre gronde à l’extérieur , le bruit fracassant sinistrement l’air .

Enfin non , mais ca faisait bien mélodramatique de l’imaginer .

(…)

Brune ne sait plus faire de shopping depuis Berlin , et rentre à chacune de ses désespérées tentatives les mains cruellement vides .

... Lourdes n’est plus , vive Berlin !


Ce post a été intégralement non-rémunéré par une compagnie Low-Cost Aérienne .

undefined

Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 15:29

OGM. Série Bêêêêê réjouissante sur des moutons-garous néo-zélandais.




Je le sais , maintenant :
J'aurais du faire scénariste .

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 11:10

Lu en commentaire , ce jour , sur l’article concernant Moudenc de Vendredi .


hey tête de bite, avant de parler de ce que tu connai pas, essai au moins de connaitre un minimum ton sujet!!! comme tu l'a si bien di t'a que 24 ans, et tu n'a pa l'air très fute fute, sans compter tout l'acide que tu doi prendre pour réussir le tour de force de faire un blog aussi débile et complètement à l'ouest, et donc avec le peu de neurones qu'il te reste (si un jour t'en a eu, et j'en doute fort) je ne vois pa comment tu peux prendre l'initiative de critiquer Moudenc, qui contrairement à ce que t'a dit a fai énormémen avancer cette ville de Toulouse que tu aime tant
C'est sur que c'est la mode d'être de gauche et de surcroi d'être de mauvaise foi (les 2 vont ensemble), mais avan d'ouvrir ta ptite gueule de pédé, essai de faire travailler un minimum les quelques neurones qui se balade dans l'espace vide de ta tête



Mmm .

Alors , pour commencer , je vais essayer de retranscrire dans un langage un peu moins élémentaire le fond de la pens... des propos de mon aimable interlocuteur .

"Hey , Nicolas (oui , parce que mon prénom c'est Nicolas . Mais enchanté de te connaitre "Tetdebite" . C'est un pseudo ?) , avant de parler de ce que vous ne connaissez pas (oui , parce que je ne réserve le droit de me tutoyer qu'aux personnes à qui j'ai été présenté) , essaye (ou essaie , cela marche aussi , mais dans ce cas il faut un e) au moins de connaître un minimum ton sujet !!! »

Là , il faudrait revenir à la ligne , puisque l'on suppose que vous allez étayer votre accusation et prouver que vous , vous connaissez le sujet .
On reprend , donc .

« Comme (majuscule !) vous l’avez justement fait remarquer (il y’avait des fautes , mais je préfère directement reformuler correctement , on perdrait trop de temps à tout relever) , vous n’avez que 24 ans (merci ! Cela devient si rare que l’on me dise « que 24 ans » …) , et vous n’avez pas l’air très intelligent (fute-fute évoque volontiers les termes d’un collégien , donc l’emploi ici n’est pas recommandé , surtout après avoir mis en exergue l’âge relativement jeune de votre interlocuteur) , sans compter toutes les substances illicites (N’étalez donc pas votre connaissance du sujet , vous pourriez paraitre pour connaisseur) que vous devez prendre pour réussir le tour de force de faire un blog aussi débile et complètement à l’Ouest (pour une fois nous sommes d’accord : je revendique d’ailleurs totalement cet aspect de mon blog , c’est ce à ce qu’il me semble ce qui en fait son succès) , et donc avec le peu de neurones qu’il doit vous rester (effectivement , cela ne peut qu’être une supposition de votre part , donc l’usage du conditionnel est alors appréciable) , -si un jour vous en aviez , ce dont je doute fort- (oui  , en langue Francaise , la remarque en aparté ce place entre tirets , peut-être n’en saviez vous rien ?) ,  je ne vois pas comment vous pourriez (n’est ce pas tellement plus joli ainsi accordé ?) prendre ainsi l’initiative de critiquer Moudenc (n’est ce pas le propre de la Démocratie ?) , qui contrairement à ce que vous avez dit a fait énormément avancer cette ville que vous aimez tant .

… Réflexion faite , le saut à la ligne que j’évoquais plus haut n’était peut-être pas nécessaire .
A moins que j’ai raté l’ombre d’un argument de votre part ? Attendez , je cherche encore …

Non , décidément , le saut à la ligne n’était pas nécessaire . Au temps pour moi .

C’est sur que c’est la mode d’être de gauche et de surcroit , de mauvaise foi (oui , l’auxiliaire être était de trop là) -les 2 vont ensemble- (vous seriez tellement plus persuasif en étayant au moins un peu vos propos …) , mais avant de vous permettre de poser une critique (non , parce que le petite gueule de pédé sonnait décidément trop homophobe et sectaire , vous vous seriez trop décrédibilisé auprès du grand public à utiliser des termes aussi « connotés ») , essayez (vous ne l’aimez décidément pas la conjugaison de ce verbe !) de faire travailler un minimum les quelques neurones qui se baladent dans l’espace vide de votre tête .

Ben zut , je comprends plus moi , je croyais que vous étiez persuadé que je n’en avais pas , de neurones ?

Bref , le décérébré que je suis (du moins , à ce que vous prétendez) n’a pas totalement compris ce à quoi vous vouliez en venir , mais peut-être qu’en présence d’arguments fondés et bien étayés , je parviendrais à interpréter l’une ou l’autre de vos passionnantes diatribes ?

Au plaisir , donc  , cher … zut , comment vous aviez dit , déjà ? « Tetdebite » ?


Ps : Pas de soucis Miss Luna et les autres , vous aurez droit à un vrai post dans la journée .
Mais certains commentaires laissent plus dubitatifs que d’autres , comme aurait dit Orwell .

coincoin.jpg

Partager cet article
Repost0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 13:48
Ca y’est , c’est passé ces histoires d’élections , assez iniqué comme on dit parait-il dans l’Oklahoma (on va voir qui en dehors de mon père comprendra l’allusion) . Je peux donc me remettre sobrement à la rédaction d’un petit post Nicolien™ , et tiens , ca reportera sur cette délicieuse(ment atrocement fatiguante) ville de Berlin …

Je m’y mets sitôt que : j’aurais terminé ma journée de stage - changé la caisse des chats - détruit accidentellement 3 verres fait la vaisselle - gratté derrières les oreilles de ma brune - bu une petite bière - pris les petites seringues que m’a recommandé Richard V. - regratté derrière les oreilles de ma brune .

Si si , croyez le , y’a tout de même une chance que le post soit terminé pour ce soir .

… Après tout , vous avez peut-être bien avalé de plus grosses énormités durant ces quelques derniers jours , simplement parce qu’elles étaient prononcées par un crétin même pas capable de faire un nœud de cravate correctement (c’est vrai , c’est ridicule cette bande tricolore en diagonale ! Ah ? c’est voulu ?) …



Nota Bene : En attendant , une pub de Séga , vous savez ? Cette société qui construisait des consoles , même que c'était la guerre à la récré entre les pro-Nintendo et les pro-Ségas ? Ah ah , alors tas de larves unijambistes , c'est qui qui avait raison quand il disait que votre hérisson finirait écrasé en purée mousseline sous une voiture ?

Hum .

Bref , voici une des dernières pubs de Séga utilisant le fameux slogan bien connu -détourné par les nuls- "Séga , c'est plus fort que toi" . Au passage , si quelqu'un a sous le coude une des pubs d'origine avec le punk , visiblement sous perfusion de Colombienne pure , je suis preneur ...


... de la vidéo .
Pour la colombienne , absolument pas rdv au 4ème sous sol à 3h du mat du parking habituel . Merci .

Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 11:12
MAJ : Après 3 mois d'attente (au lieu des 3 semaines annoncées par le vendeur), le remboursement de la Parrot Party a finalement bien été effectué par SFR/société Parrot. Incident clos.



Bonjour ,

Je m'appelle Nicopoi , et lorsque j'ai fait l'acquisition de mon nouveau portable , à la boutique SFR place Esquirol à Toulouse , le vendeur m'a proposé d'acheter également des hauts parleurs (ref "Parrot Party") , vendus normalement 110 euros et dont il m'a assuré qu'une offre promotionnelle proposée par SFR permettait de s'en faire rembourser 99 euros , à posteriori de l'achat .

Interressé mais méfiant tout de même (j'ai hélas l'habitude d'être pris pour le roi des pigeons par les commercants en tout genre , à raison il est vrai) , j'ai alors demandé au vendeur de me  préparer lui même l'enveloppe de remboursement , et d'y mettre tous les documents nécessaires de manière a ce que je puisse la poster sitôt sorti du magasin , ce qu'il fit .

3 semaines après , j'ai reçu une lettre de SFR m'informant que je ne pouvais me faire rembourser les hauts parleurs , parce que , je cite , j'aurais oublié de joindre un code barre lié à la vente de mon téléphone .
... le dit code barre m'est tombé littéralement dans les mains quand j'ai ouvert l'enveloppe comprenant mon dossier , que je leur avais envoyé .

J'ai alors créé sur mon blog un article évoquant très humoristiquement ma mésaventure (http://www.grandnicolas.com/article-16860451.html) , et , mon blog de par son (relatif) succès étant bien référencé , très rapidement , l'article a été référencé en premier par Google à la recherche "Parrot Party remboursement" .

Ce qui est de loin la requête la moins infamante par laquelle m'arrive les visiteurs de mon blog .
Hélas .

... Et c'est ainsi que j'ai découvert que loin d'être un cas isolé , un nombre conséquent de personnes ayant souscrit à "l'offre promotionnelle" de SFR s'étaient vu renvoyer leur dossier muni de la fameuse lettre type "il manque le code barre" , ces personnes déboulant sur mon blog après une recherche sur google avec des termes comme "Parrot Party remboursement/escroquerie/comment dynamiter le siège de SFR" et m'apportant leur témoignage .

Connaitriez vous une lettre type d'insulte du genre "courtois mais incendiaire" que je pourrais faire parvenir à mon tour à Sfr ?

J'hésite également à me rendre dans la boutique qui m'a vendu son gadget pour lui expliquer ma façon de penser à la méthode de Lino Ventura souhaitant happy birthday to-you à Bernard Blier dans les tontons flingueurs . Votre opinion ?

Nicopoi
www.grandnicolas.com
06.74.xx.xx.xx


MAJ : J'ai été faire part de mon "désappointement" dans les lieux adéquats pour cela .
C'est ici : http://www.parrot.com/forums/francais/viewtopic.php?id=2520
On parie sur une réponse rapide ? On va enfin savoir si un blog sert à quelque chose ...


lino_ventura.jpg
Partager cet article
Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 19:22
20:22  > A priori , Cohen deviendrait  maire de Toulouse , remportant l'élection avec 52% des voix (devant Moudenc , battu avec 48%) .

J'attends la confirmation .

Partager cet article
Repost0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 19:45
Pardon , mes petits lecteurs , je suis navré d’avoir à vous embêter avec une pareille tribune partisane et probablement loin des aspirations de nombre d’entre vous , sans parler de certains électeurs que j’offusquerais par l’emploi de termes pas toujours très dithyrambiques (sic) envers un candidat qu’ils peuvent , pourquoi pas , défendre .

On se retrouve vite pour un post plus proche de ce que je vous ai habitué à lire séant .
D’ac ?




Je suis un Toulousain .

Bien que pour mon plus grand malheur , ma carte d’identité et mon (absence) d’accent soient comme autant de rappel de ma naissance Paris 15ème (la clinique s’appelait St Felicité , il parait qu’après ma naissance , il a été proposé d’en changer le nom , St boite de Pandore semblant faire consensus) , le fait que j’ai grandi depuis mes 10 ans dans les rues de Toulouse font de moi , et j’en suis plutôt fier , un Toulousain d’adoption .

Du moins , en dehors des jours de match opposant le Stade Toulousain au Stade Français .
… Je rigole , Ben . Repose cette arme .

J’ai apprécié durant ma vie étudiante , quoique la notion de vie durant laquelle j’étais inscrit à la fac me semble diantrement plus opportune , pouvoir profiter du charme du Toulouse noctambule , de ces nombreux bars , de ces pléthoriques étudiants (et étudiantes , qui m’intéressaient nettement plus , disons le) . J’ai même pu connaitre le Toulouse sympa où les gens jetaient un regard haineux à l’abruti d’automobiliste qui avait osé toucher son klaxon , immédiatement catalogué de Parisien .

Non , je n’ai pas 54 ans .
Je vous jure , ce n’est pas si vieux .

Toulouse a toujours été une ville vantée et enviée pour sa qualité de vie , pour son dynamisme étudiant , pour la bonne humeur de ses habitants :
chaque jour qui passe depuis 2004 rend cette réputation de plus en plus usurpée .

(…)

En 2001 , Dominique Baudis , maire de Toulouse depuis X années , a légué « sa » ville à Philippe Douste-Blazy , qui en bon gestionnaire , su faire fructifier l’héritage … et en tirer un beau maroquin ministériel . Mais , re-en bon gestionnaire qu’il était , Mr Douste-Blazy eut la prudence de s’inquiéter de la qualité de son acquisition , et au cas ou cette dernière ne viendrait à lui sauter entre les doigts (il était également très prévoyant) , il voulu conserver l’emballage (Toulouse) pour éviter toute potentielle future difficulté avec le SAV .

Ah pardon , les électeurs .

 C’est ainsi que Mr Douste-Blazy , désireux de s’assurer que Toulouse reviendrait dans son giron le jour où tout le monde se rendrait compte de ses piètres qualités de ministre son ministère lui serait retiré (Mr Douste-Blazy est aussi et décidément quelqu’un de très clairvoyant) , il décida de mettre ce que l’on nomme un homme de paille (ou une potiche , si vous préférez) , quelqu’un qui ne lui ferait pas d’ombre et qui , de par ses piètres qualités , ne risquerait pas de lui faire obstacle le jour où il souhaiterait revenir hanter le fauteuil du Capitole .

Manque de bol , s’il ne s’est pas trompé sur le compte de la potiche , il a légèrement surévalué l’estime que lui porteraient les Toulousains après sa fuite en Egypte à Paris .

Donc , en 2004 , Douste-Blazy recherche une potiche pour expédier les affaires courantes à Toulouse , le temps de son CDD au gouvernement . Il n’a pas a chercher loin , son ancien directeur de cabinet à Lourdes , Jean Luc Moudenc , correspond bien au profil : n’ayant jamais été élu au suffrage universel , charisme d’une huitre , ex kéké de l’Université des Sciences Sociales et doté de la suffisance qui va avec , Douste-Blazy ne peut pas trouver mieux : il en fait donc son homme de paille .

Pardon , le maire de Toulouse .
L’erreur était facile .

Depuis 2004 , Toulouse est donc gérée par un type n’ayant jamais été élu et choisi pour ses non-qualités par son prédécesseur . Et comme tous les médiocres qui se retrouvent à la place du Calife en l’absence du Calife , Moudenc fini par apprécier de marcher dans les pompes d’un autre , et décide l’air de rien de se mettre à faire un peu de politique partisane , dès fois qu’il pourrait asseoir sa propre légitimité et compromettre le futur retour du Calife .

Un médiocre qui décide de faire de l’ombre à un piteux , les Toulousains sont sacrément bien servis ...

Ses potentiels futurs électeurs étant ceux de l’Ump , il décide de mettre le paquet : interdiction aux bars étudiants d’ouvrir leur terrasse passé 23H30 (encore un obnubilé par la France qui se lève tôt … mais avant de se lever tôt , cette France là n’a-t-elle pas apprécié de pouvoir se coucher tard ?) , fermeture administrative des bars gênant (par exemple , le café populaire , une institution toulousaine , a subi en ce sens nombre d’attaques) , présence permanente de tellement de policiers dans les rues que l’on a pas besoin de se rendre en Chine pour se faire une idée de ce qu’est un état policier , et enfin , dernier exemple pour ne pas devenir ennuyeux , places gratuites remplacées par des payantes , des fois que les populeux de la banlieue n’aient l’idée saugrenue de vouloir venir se mélanger aux bonnes gens du centre-ville …

On ne mélange pas les chiffons et les serviettes , comme on dit …

(…)

Ce n’est pas le Toulouse que j’ai connu .
Ce n’est pas le Toulouse où j’ai tant aimé faire ma vie Lycéenne puis Etudiante .

Ce n’est pas le Toulouse que je veux laisser à ceux qui vont vivre à leur tour ces douces années de vie étudiante , et puis même , à titre personnel , j’aimerais bien que la ville dont la réputation de douceur de vie , de « Petite Barcelone » , la Toulouse qui faisait chanter Nougaro , la Toulouse joyeuse et rigolarde , cette Toulouse là , j’aimerais bien la voir revenir , fut-ce un petit peu , mais ce serait déjà beaucoup en comparaison de ce qu’elle devient ...

Tout simplement , je n’ai que 24 ans : pas envie d’être plongé si tôt dans une grande maison de retraite …






Partager cet article
Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 16:03
Dans mon groupe d’ami , j’ai acquis un étrange sobriquet , qui non content à mon humble avis d’évoquer plus ou moins le patronyme du chauve associé à une marque de lessive , est totalement ignominieux : « Monsieur Plus » .
Concrètement , et parce que les gens sont méchants , il m’est ardemment reproché par mes proches d’avoir un goût prononcé pour la phrase de trop , celle qui refroidit tellement le débat que à coté mon congélateur pourrait être pris pour un four à micro-ondes .

Notez bien que Brune partage cette analyse , particulièrement depuis la fois où j’avais jugé utile de conclure l’un de nos (nombreux) ébats par la charmante remarque « je viens de comprendre le concept de femme fontaine … »

Ce qui était présentement totalement dénué de sens , évidemment .
… Les apparences étaient trompeuses , c’est tout .

Bref , je ne suis pas loin de passer pour celui que l’on considère en temps normal comme le libidineux de service (ce qui est d’autant plus injuste que je suis loin , oh la là très loin , d’être puceaux) , toujours apte à plaisanter sur ce gracieux sujet que l’on désigne sous l’appellation très vague du
« cul » .

Sauf que .
Il est des circonstances très particulières où je perds totalement mes moyens .


… Je recadre pour ceux qui s’égareraient : nous ne parlons pas du tout de cet autre concept qui m’est (bien sur) totalement inconnu , la panne sexuelle …

Brune , chut .

(…)

Un vendredi soir , à Paris .

Probablement pas totalement remis de notre dernière tentative de « avec un peu de chance , ce petit bar ne sera pas trop cher ? » (Nous logions à Montparnasse , ndrl) , tentative qui s’était soldée par l’endettement de notre future famille jusqu’à la 4ème génération en échange de 2 cafés noisette (6,40€ les 2 cafés ! Enfin quoi , le smic est aux millions d’euros par mois à Paris ?) , Brune et moi décidions de changer de quartier , et pour ce faire , de rejoindre Alexiane et Grenouille à … Montmartre .

... Soit une quinzaine de stations de métro , sachant que pour mesurer la vitesse du métro parisien , il faudrait inventer un chronomètre dont l’unité minimale de mesure corresponde aux siècles .

… Non , le Roi Richard n’a pas été retenu une éternité par ses petites croisades :
Il a tout simplement du vouloir , sur le chemin du retour , faire la ligne 13 du métro parisien de bout en bout .

Brune et moi arrivant donc sur Montmartre après une éternité (surtout longue vers la fin , comme disait le regretté Talleyrand) , nous trouvions le point de rendez vous fixé par Alexiane , un bar au nom assez inquiétant et qui failli être tout un programme : Le Marlusse & Lapin .

Le lapin n’est pas passé loin , mais pour les marlusses , pas de doute : z-étaient tous dans le bar .

Quoi , ma phrase ne veut rien dire ?
Vous avez déjà essayés , vous , de faire un jeux de mot sur un nom de bar aussi pourri , vous ?
Alors je vous en prie , comme aurait dit feu ce cancéreux de Desproges .


Bref , Alexiane nous rejoint , non sans difficulté puisqu’elle est arrêtée par tous les piliers de comptoir du bar -et pas les plus sobres- , bientôt suvie par Grenouille . La soirée commence alors , concrêtement .

Et comme d’hab , la discussion finie par tourner autour du cul en moins de temps qu’il n’en faut à un exhibitionniste pour créer son site internet « histoires de bisounours pour les petits enfants » .

Non non papa , je te jure que pourtant , je ne me drogue pas .

Avait-elle un contentieux à régler ?
La nuit passée à dormir sous le « tableau » de la belle mère de ma tante avait-elle contribué à rembrunir ma brune ?
Toujours est-il que j’ai rarement rencontré autant de difficulté à mesurer mon mètre 70 + Pi que ce soir là .

… Je ne suis pas peu fier de ma nouvelle formule pour donner ma taille sans susciter pour autant et instantanément les rires déchainés des foules médisantes haineuses (envers les petits) .

 Bref , alors que Alexiane vient tout juste de commencer à rire facilement sur l’une ou l’autre banalité au moins aussi commune que Paris en 1871 (sic.) ,  ma brune me lance un regard boiteux , et décide de l’ouvrir . Son clapet .

« Tu as vu , Nico est tout rouge , il est ultra gêné en fait ! » , ironise t’elle .

Moi , virant à la couleur d’un Kebab Ketchup-mayo mais sans Kebab et sans mayo : « Mais mais , ce n’est pas vrai !
- Si , si , tu te donnes l’air de celui qui en rigole , mais en fait , dès que l’on en parle crument , tu te choques . Par exemple , l’autre jour quand je t’ai dit que tu …
- Bon ben c’est bon Brune , on a compris l’idée
! » , l’interrompais-je . Juste à temps .

Du moins le croyais je , fort naïvement il est vrai .

« Mais non , je continue , tu vas voir ils vont rigoler , eux . Donc , l’autre jour , j’ai dit à Nico que je voulais du sexe , que j’aimais ca et que je voulais que tu me parles de temps en temps un peu plus crument . Eh bien toi , t’avais l’air d’être plutôt horrifié que ravi ! Je ne suis pas une petite princesse , tu sais ! »

Il est toujours difficile de s’avouer en son for intérieur que si l’on aime le coté bestial du pornographique , l’on ne rêve pas pour autant que sa copine se prenne pour la reine du porno .

En ce qui me concerne , du moins .

Je bafouille , lançant coup sur coup regards désespérés et bafouillements minables pour tenter de planquer -vainement- mon désappointement devant ce que je considère un déballage odieux de notre vie privée à deux amis , certes , mais bon , on est pas dans un blog , quoi !

… Quand je dis que le blog rend schizo , c’est pas de la blague , hein .

Grenouille , comprenant que je me sens au moins aussi à l’aise qu’une chaussure de dessin animé dans de la trempette , tente de faire diversion : « En même temps , on est tous un peu comme ca , y’a beaucoup de frime autour du cul , moi j’annonce dans mon blog que je passe des nuits entières à ne faire que ca , mais bon , dans les faits quand ca dépasse le quart d’heure , c’est déjà pas mal ! »

Un bref instant , je respire un petit peu mieux grâce à ce renfort inattendu et bienvenue .

J’ai dit : un bref instant .

« Oui , c’est pareil pour moi ! Après tout , une fois que l’on a eu nos orgasmes tous les deux , quel intérêt de poursuivre , hein ? » , rebondissais-je enjoué .

… C’est marrant , j’ai pas le souvenir d’avoir entendu les sirènes d’alarme d’approche d’un Scud bien senti .

« 15 minutes , tu rigoles ? Plutôt 5 minutes , oui ! » , lâcha sur un air blasé la brune .

Alexiane s’étouffe dans son verre . Grenouille trouve soudainement les boutons de sa chemise bien serrés .
Et moi , je , je , je n’existe plus . Comme vaguement l’impression d’avoir 1500 mètres de vide sous les jambes , et d’être balloté par les airs comme un canard dans le sillage d’un réacteur d’A380 .

... Du moins , jusqu'à ce que je ne sois achevé par le tir de DCA brunesque .

« Vous savez quoi ? « Elle » penche à droite … » , concluait-elle faussement mystérieuse ...

(…)

Ne faites jamais dormir votre brune en dessous du portrait de la belle-mère de votre tante .

avion_crash.jpg
Partager cet article
Repost0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 13:41
Le carnage a commencé terriblement tôt .

Je ne veux bien évidemment pas parler de celui qui résultat de l’appréhension légitime de ma Brune à prendre l’avion , chose à laquelle elle était aussi habituée qu’à conduire une voiture sans chauffeur d’auto-école à ses cotés , ou dans un même ordre d’idée , accompagnée d’un Nico limite paniquant à la vue de sa brune lâchant le volant tout en hurlant « aaah , c’est trop tard ! »

Il n’empêche , qui eut cru qu’une brune paniquée de prendre l’avion puisse avoir une pareille poigne ?

… Un instant , j’ai l’impression que le greffon de ma nouvelle main part en vrilles ? Ah , non .

Bref , si ma main se retrouvait littéralement aplatie comme un banal juge DeMort au moment du décollage , ce n’était pas le carnage que je voulais évoquer séant .

Parler de notre prise de contact avec le pays de la langue de Goethe , ca , oui , c’était mon intention .

(…)

Déjà dans l’avion , c’est moi qui pour le coup ait commencé à paniquer en entendant les premières bribes de langue Allemande jamais entendues de mes (belles) oreilles , du moins en dehors d’un énième film sur la seconde guerre mondiale , et en dehors des cours d’Allemands qui m’avaient été prodigués au Cm2 .

J’ai été terriblement décontenancé de constater que 1° les Allemands ne passent pas leur temps à hurler comme des forcenés 2° ne chantent pas des petites chansons évoquant le parcours d’un capitaine imaginaire au moins aussi sympathique que le captain igloo .

Lorsque l’avion a enfin atterri à Berlin , l’appréhension n’a disparue que pour laisser place à une franche angoisse .  Et si les Allemands ne parlaient pas un mot d’Anglais ? Et si mon Anglais aussi boiteux qu’un unijambiste parkinsonien n’était pas compris ? Arriverais-je à masquer mon désarroi à ma brune , incapable de comprendre une phrase d’Anglais qui ne fasse pas partie intégrante des paroles de Hello Goodbye des Beatles , si le patron de l’hôtel est un tueur fou et qu’il nous a laissé que 5 secondes pour partir de l’hôtel avec l’intégralité de nos abatis ?

Cette dernière pensée me rassurait : au moins , en cas de problème , je n’aurais qu’à laisser brune en couverture (« ne bouge pas , je reviens ! ») le temps de joindre l’ambassade de France .

… à Bohn .

A l’aide d’une signalétique très claire faite à l’attention des débiles ou touristes Français (quoi , pléonasme ?) , nous arrivions à quitter l’aéroport de Schoenefeld , à trouver sans trop de difficulté le train qui devait nous amener dans le centre ville (« Sorry , Do you know what is the good train for Berlin ? - Désolé , nous sommes Français comme vous et n’en savons rien … ») , et 20 minutes plus tard , après avoir pu légitimement nous interroger durant le trajet sur le fait que Easyjet ait ou non mentionné que ses vols sont en réalité des voyages dans le temps , nous débarquions enfin dans le centre de Berlin , à « AlexanderPlatz » .

… Et il fallut à brune faire montre une nouvelle fois d’une poigne d’acier (m’en fous , deux mains en moins chez moi , faudra pas qu’elle s’étonne si ses seins venaient à se sentir seuls les 3 prochaines années !) pour empêcher le Nico de remonter illico dans le train du retour .

Parce que les aminches , laissez moi vous dire que AlexanderPlatz , et plus généralement , ce que l’on appelait Berlin-Est jusqu’à ce que ce que le mur de Berlin ne prenne l’allure de la ligne Maginot , cela surprend tout de même un brin .

Même que ca picote .

Des Gigantesques immeubles de béton armé , à faire passer La Défense pour un modèle de ville écologique ; des bâtiments subsistant de la seconde guerre mondiale , traces de balles en prime , tellement noirs que l’on se croirait dans une ville charbonnière du Pas de Calais ; des avenues tellement larges que même moi , je n’arrivais pas à me casser la figure sur les bordures de trottoirs , tout simplement parce que pour atteindre le bout du trottoir , il m’aurait au moins fallu une boussole !

J’étais pas dans mon élément , quoi .

(…)

Brune et moi , après 35 minutes de marche dans un froid sibérien , arrivons à l’hôtel .

Gutentack , euh , i’m sorry , doyouspeakinglish  ?

L’employée me regarde bizarrement .
Ce en quoi je ne la comprends que trop bien , du moins à posteriori .

Yes , what can I do for you ?

Sauvés , une langue amie , pensais-je furtivement entre deux souffles où je tentais de prendre un rythme cardiaque proche de la normale .
35 minutes à porter la collection d’altères de Brune , ca fatigue .

Euh , We have a reservachion at the name of Poi-rier .
- ok … mmm … sorry , how do you write your name ?
- bon , so it’s Pi-Ow-i-ere-i-euw-ere , like , euh , you know , an arbre fruitier .


Que se soit en Allemagne ou ailleurs , il faut absolument que j’arrête de présenter ainsi mon (détestable) nom .
Parce que là , probablement que je ne suis pas passé une nouvelle fois loin de l’asile .

(…)

Les voyages à l’étranger , c’est en tout cas l’occasion idéale de mettre à l’épreuve son anglais et de vérifier que les 14 facilement obtenus à la Fac étaient des 14 d’estime plus que de réalisme .

Non , parce que je n’arrive toujours pas à comprendre comment j’ai pu me débrouiller pour que nous nous retrouvions avec une chambre à 2 lits séparés par un gouffre au moins aussi abyssal que celui qui constitue l’intérêt majeur des chutes du Niagara .

Le ton du séjour était donné .

Reichstag.JPG
Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 16:48

Ce qui est marrant , lorsque j'achète des billets de train/d'avion sur internet , c'est que je suis incroyablement surexcité , comme pris par une transe rendant limite religieux le moment où fievreusement , je lis les numéros de ma carte bleue pour valider mon achat , un peu à la Indiana Jones soupesant mentalement une (moche) statuette incas .

Les relevés de banque s'accumulant dans ma boite aux lettres étant autant de fléchettes démontrant que j'ai très mal soupesé l'état de mon compte .

Avec Brune , en Décembre de l'année dernière , y'a eu un jour comme cela où nous sommes littéralement devenus fous . Ayant eu confirmation de la royale possibilité faite à nous de disposer en Février de 5 jours de congés , consécutifs qui plus est , nous nous sommes ni une ni deux mis sur internet , et avons fait sauter les serveurs des SNCF/Easyjet et consorts , à envoyer des requêtes tellement farfelues que je suis sur qu'à l'heure actuelle , les bureaux d'études des dites sociétés envisagent sérieusement la création d'une ligne Toulouse/Vladivostok .

Désolé les gars , je comprends que les milliers de requêtes que vous avez recu vous aient induit en erreur . Mais Brune et moi , nous ne sommes définitivement pas doués pour saisir des horaires sur vos foutus sites .

Notre choix , donc , c'est finalement arrêté sur « passer ces 5 jours à Paris » .
Mais considérant que ce choix manquait singulièrement d'originalité , nous avons alors de suite refait chauffer carboniser la carte bleue , et avons dans la joie et la bonne humeur décidé de pimenter le coup en rajoutant au programme 2 jours à Berlin , comme ca , pour voir .

Si je vous disais que j'ai recu un appel de ma banquière limite angoissée , persuadée que je m'étais fait pirater ma carte ...

(...)

Mercredi 27 Février .

Alors que le téléphone de brune vient littéralement de voler d'un bout à l'autre de l'appartement (il avait été désigné à la courte-paille pour servir de réveil) , et que je tente vainement d'ouvrir un oeil , comme littéralement collé à la paupière par une super glue qui serait au moins aussi forte que celle qui fit raler mon père quand j'en avais fait usage à 7 ans pour coller un poster au mur , je médite sombrement sur l'inconscience qui me caractérise , par exemple les fois où j'achète un billet d'avion pour Berlin qui nécessiterait que je me lève à 4h du mat pour être à temps à l'aéroport .

Au vu du cours en bourse du téléphone portable , pas sur que cela valait la peine d'économiser 4 euros en snobant le billet d'avion de 9h du mat .

Un abominable café sans sucre avalé (donc abominable parce que sans sucre mais ce n'est pas faute d'avoir retourné la cuisine pour en trouver que j'ai été confronté à ce terrible état de fait) , Brune et moi nous retrouvons sur le Boulevard du Montparnasse à trainer la langue et tirer le sac qu'elle nous a préparé , suffisamment rempli pour me laisser supposer qu'elle pensait que nous ne ferions pas que visiter Berlin , mais plus probablement contribuer à la reconstruction de la ville .

J'ai été terriblement surpris de ne pas y trouver de briques , lorsque je l'ouvrais quelques heures plus tard . Probablement ais-je été induit en erreur par le poids de ces 2 manteaux de rechange .

Arrivés en bas de la Tour , j'ai la naïveté de faire des signes de mains aux taxis qui passent autour de nous , probablement plus occupés à prouver que Sami Naceri n'était qu'un amateur plutôt qu'à charger banalement des passagers .

Attali , je t'ai compris .

Au bout d'un petit temps , nous nous rendons compte qu'un groupe de taxis est stationné à proximité de l'endroit où nous sommes (en train d'essayer de récupérer le sac à dos , déjà enfoncé 2 mètres sous le sol après que je l'ai bêtement posé à terre , le temps de souffler un peu) , et nous nous dirigeons , soulagés de notre bonne fortune , vers les conducteurs , visiblement en train de débattre d'un sujet vachement intellectuel .

« Non mais j'te jure , lui aussi il l'a tirée ! » , entends-je arrivé à proximité .

... Réflexions faites A'ti , est-ce bien raisonnable de les multiplier , ces gus là ?

« 
Bonjour , nous souhaiterions nous r... 
- Quand même , quelle salope !
- ... rendre ...
- Tout de même , le Nicolas , il se fait pas chier !
- ... à ...
- Ouais , Carla c'est du chaud . T'as vu les photos sur le net ?
- ... Orly
 »

En moins d'une seconde et demie , un chauffeur a coupé net à la discussion avec ses collègues , rentré notre sac dans le coffre et fait vrombir le moteur du taxi .

... Alibaba et les 40 voleurs eut-il été rédigé dans les années 2000 , que la formule Sésame ouvre toi aurait laissé place nette à la plus moderne « Je me rends à Orly ... »

(...)

Pour l'écrivain fou qui se mettra à la transcription , qu'il songe à remplacer aussi « voleurs » par taximen . Parce que bon , j'ai toujours pas compris comment l'on a pu passer , à 150 mètres du terminal , de 13 euros à 22 .

Je suis plus que volontaire pour préfacer l'oeuvre , j'ai une furieuse envie d'y développer la notion de « bonne poire » ...

(Be Continued)


Nota Bene : Et oui , vous l'aurez constaté , toujours pas d'histoire de cul . J'ai pensé que j'arriverais beaucoup plus à retenir votre attention si je me la gardais à la fin des narrations Berlinoises .

L'intuition masculine , disons .

A propos , loin de moi l'idée de vouloir sauter partout , mais Google m'attribue aujourd'hui la 3ème place des Nicolas ... Bon , voilà , on s'en fout , et puis après tout ...

Rah ah ah ah , je suis le maitre du monde-uh ! 
... oups , ca m'a échappé .


NicGoogle.JPG

Partager cet article
Repost0