Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 15:23

Il est assez marrant de relever que, si une fille semble toujours et très visiblement emoustillée lorsqu'on lui demande si elle se verrait de coucher avec une autre fille, il en va beaucoup, beaucoup moins de même des hommes à qui l'on demanderait s'ils se verraient de coucher avec un autre homme.

Non, pour émoustiller un homme, il suffit de lui demander s'il se verrait de regarder sa copine coucher avec une autre fille: il s'agit là probablement du fantasme le plus banal/commun à nous autres, « les mâles ».

... Avec évidemment celui qui consiste à s'imaginer coucher avec sa copine et une autre fille, soit.

Il faut absolument que je pense à m'acheter un gillet pare-balles avant que Brune ne lise ses lignes.

(...)

Il y'a 8 ans de cela.

(Un petit peu plus) Jeune et puceau, je n'échappais -à mon grand dam- pas à la règle édictant que tous les jeunes de moins de 16 ans sont affreusement libidineux et portés sur la chose, et qui, en l'absence de l'ombre d'une chance de passer concrêtement à l'acte, sont contraints de faire avec les moyens du bord.

Sic.

Par ailleurs, en cette lointaine époque d'inexistence de l'Adsl, donc de sites cochons en streaming ou de Emule, si génial pour justifier que « non non , je n'ai absolument pas téléchargé les putes de l'autoroute, c'est les temps modernes de Charlie Chaplin que je cherchais ... » , il fallait bien se débrouiller pour se fournir en support visuel , et le plus souvent , celui-ci consistait en la scène de cul préalablement repérée sur l'une ou l'autre cassette d'un film tronant dans l'armoire de l'autorité parentale.

Papa n'a jamais compris pourquoi il retrouvait passablement souvent la cassette sur laquelle était enregistré « le nom de la rose », non rembobinée dans le magnétoscope.

En même temps, allez appuyer sur la touche eject d'un magnétoscope du sopalin au bout des doigts, tiens.

... Je me le mets en note : penser un de ces jours à vérifier les modalités au changement d'identité.

Dès lors, et pour renouveler un peu le-dit support visuel en question, des programmes aussi ludiques que ceux proposés par M6 le dimanche soir se révelaient êtres véritablement du pain bénit, du moins pour peu que le programmateur n'ait pas picolé au moment d'établir la grille des programmes et planifié un de ces navets pseudo érotique Italien sur lesquels il était aussi aisé de s'exciter que sur Chasse pêche nature et tradition diffusé d'ailleurs à la même heure .

J'ai du vérifier, c'est dire.

C'est donc toute cette pénurie de programmes olé-olé qui me conduisit, un beau soir, a explorer les sentiers battus du film de Canal + du premier samedi du mois.

Sans décodeur, évidemment.

Toutes les filles qui ont connu les soubresauts frénétiques des reins d'un quelconque mâle donné le savent: durant l'acte, c'est rarement les yeux de sa brune qui focalisent son intérêt.

Eh bien devant un porno, c'est pareil : dès qu'il voit une paire de fesses, dès qu'il voit une série de gestes brusques qui lui prêtent à croire qu'il s'agit bel et bien d'un couple en train de coïter dans les règles de l'art, et bien, il prend son courage à deux mains, et il se lance.

Hum. Fait drôlement chaud par ici.

Canal Plus aurait gardé toute mon estime encore longtemps, si, un triste soir, alors que je venais à peine de finir de me dire « ce que l'on peut avoir l'air con après tout de même » (X+15 sec) et planqué la preuve de mon méfait (le sopalin) a l'endroit le plus adapté pour cela (sous mon lit, mon père a fait une jaunisse un jour où il a eut l'idée saugrenue de vouloir changer les draps de mon lit ...) , je n'avais pas éprouvé comme un soudain mal être alors que mon cerveau moins surexcité commencait à véritablement interpréter l'image cryptée que la télé diffusait.

« Un chapeau ? » , s'inquiéta t'il soudainement.
« Un saloon ? » , s'éffaroucha t'il dans une vive bouffée d'angoisse.
« Des Cow-boys qui se roulent des pelles et qui ... au putain de m**** ! » , constata t'il définitivement.

... Un temps record de chasteté masturbatoire absolue s'ensuivit de cette douloureuse expérience, où le Nico, le sopalin encore à portée de main, se rendit compte que Canal Plus diffusait aussi du porno à l'attention de son public gay.

3 semaines, en fait.
Un record, vous dit-je.



Nota Bene : Ca valait le coup d'attendre ? Merci à tous d'avoir été patients.

Ps : Aujourd'hui, je fais la promo des blogs de mes visiteurs que sont

> Alexiane, est ses voluptueuses glamouseries
> Ced, dès fois qu'un afflux de mes petits visiteurs vers son blog l'incite à nous proposer à brune et moi de prendre l'un ou l'autre apéro en sa charmante compagnie (t'as vu comme je connais tes vices? ^^)

Partager cet article

Repost0

commentaires

lounna 24/04/2008 00:06

je suis assez d'accord avec les 2 derniers commentaires, j'ai bien ri quand même, je vois pas trop ou est le malaiseen tout cas je viens de découvrire ce blog et j'ime beaucoup, continue ça me fais sourire au boulot^^

Nicopoi 27/04/2008 16:11



Je vais essayer , mais je rencontre des difficultés monstre à poster régulièrement en ce moment ...

Ah la la , pourquoi ne suis je pas chomeur dépressif et affligé du syndrome de Touraine comme tout le monde ?



Irish 17/04/2008 13:21

Je vous trouve bien durs les gens... moi l'anecdote m'a bien amusée et je n'ai absolument pas été génée par le sujet ou la façon dont il a été traité...

Nicopoi 27/04/2008 16:54


Moi oui , par contre :)


aymeric 14/04/2008 21:13

Vous êtes dur avec l'auteur! Il a le courage de raconter ce que beaucoup sous silence. Moi je me souviens de gayland, scène mythique autours d'une piscine!!!

Nicopoi 15/04/2008 17:32


Il n'en reste pas moins que je ne peux plus voir le moindre Western, depuis.


Vicky 14/04/2008 19:20

Bon, alors moi, j'ai ri quand même hein! (comment ça, je suis la seule? oui, je suis bon public, et alors?)D'abord parce que le nom de la rose, j'étais jeune et naïve, et que j'ai pas trop compris ce qu'il se passait... mais que la scène avait réveillé ma curiosité! (y avait aussi l'amant dans la même catégorie troublante)Et enfin parce que je me rappelle du moment où la parabole satellite parentale (Bretagne, tout ça, dur de capter des chaînes, humidité) recevait... le son de Canal, même en crypté. Et la tête de ma mère un soir où mon frère - très joueur - zappa pendant les pubs de la 6, un samedi soir... priceless!

Nicopoi 15/04/2008 17:34


La scène du nom de la rose était sans être porno terriblement évocatrice .
Hum.

Merci d'être bon public au passage !


alexiane 14/04/2008 17:34

Je sais pas comment te remonter le moral tiens.Sauf que chaque fois que tu parles cul tu donnes trop de détails. La subtilités c'est d'en donner moins ;)Sinon magnifique cette carte sur la droite avec ces sortes de poires de différentes grandeur.Je devais en mettre moi aussi.Mais quand même je trouve pas ça assez glamourous, on m'excusera.

Nicopoi 15/04/2008 17:36


Meuh, mon moral va pas si mal. Un peu fatigué sans doute ?
Et d'abord , qu'est ce qu'elle t'a fait ma carte à Poires ? Hein ?

Euh ... ok , elle est moche , mais sinon ?

... Elle est très moche ?
Ah . Oui ...


Brune 14/04/2008 11:03

Tu te demandais si ton post m'avait fait rigoler... les trois comm ci-dessus résume assez bien ce que je pense!

Nicopoi 15/04/2008 17:40


J'ai cru comprendre .


La Marmotte qui Louche 14/04/2008 10:47

Ralala, croire que tu vas nous satisfaire avec des histoires d'ados à la American Pie... ;)PS : en quoi est-ce répulsif, l'image de deux beaux hommes ensemble?!

Nicopoi 15/04/2008 17:40


"American Pie"
Cruel mais bien vu .


Sable de la Terre 14/04/2008 00:02

Hum je suis sceptique. j'ai beaucoup cherché, je n'ai jamais vu de film de cul gay sur canal... Je pense qu'il devait s'agir d'un film qui ne devait rien à voir. Eh oui, tu t'es branlé sur "il était une fois dans l'ouest". Faut dire que pour s'exciter sur du crypter, faut être très motivé. Autant s'exciter sur la tapisserie de sa grand mère. PS: et il se passait quoi, quand Papa voulait regarder "le nom de la rose" ?

Nicopoi 15/04/2008 17:41


il n'avait qu'a allumer le magnetoscope , et appuyer sur Play ...


Bibi 13/04/2008 23:26

Quel intérêt ? Ecoute, fais un peu le breack et reviens-nous ou pas. Mais pas comme ça : c'est nul !Brune, appelle-moi, c'est maintenant franchement urgent, il perd la boule.Euhhhhh, Euhhhhhhhhhhhhh /Il est vrai qu'un blog est difficile surtout dans le temps...Il faut être de droite pour pouvoir continuer.Bises à tous les deux.

Nicopoi 15/04/2008 17:41


Oulà , il ne t'a vraiment pas plus !
Bon , je le r'frais plus .