Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 17:45
Kéké : nom commun , généralement au masculin mais féminin envisageable , emploi du pluriel recommandé . Hélas . Synonymes : cons , friqués (argent des parents généralement) , puants , ... Liste non exhaustive et cumulative .
 
Plusieurs emplois :
1) Qu'est ce qu'il y'a comme kékés a la couleur de la culotte !
2) On se fait chier , y'a que des kékés .
3) Il faut être un kéké pour aimer le 7 .
4) Qu'est ce qu'elle a cette kéké a claquer des talons ?
5) Mon père m'a offert une BMW pour mes 18 ans , suis je un kéké ?
6) Pourquoi Nico a t'il une haine du kéké ?
7) Parce que depuis que je suis a Toulouse , se sont les personnes qui m'ont toujours pourri la vie , que je croyais ne plus voir leur gueule une fois Fermat quitté et qu'ils pullulent a Arsenal.
 
Rhah ça défoule . Désolé , j'ai fait un passage par la couleur de la culotte ce soir , j'ai tenu une heure et il fallait que ça sorte .

Repost 0
Published by Kane - dans Nick Attitude
commenter cet article
15 novembre 2005 2 15 /11 /novembre /2005 17:42
Faut croire que la Mélanie K m'avait méchamment dévergondé , car je passais un été a me jeter sur tout ce qui bougeait .

Avec même parfois un peu d'arrogance , comme par exemple la fois ou je dis a un de mes 3 meilleurs potes que j'allais tenter ma chance auprès de la fille qui lui plaisait et qu'il aurait sa chance après . Conclusion : cela fait 5 ans aujourd'hui qu'ils sont ensembles .
Pardon Matt ...
 
Cet intermède passé , j'étais relativement redescendu sur terre , pour ne pas dire que étais très désappointé ...

Je me retrouvais peu de temps après aux alentours de Carnac , ou je retombais nez a nez avec la fille de l'acteur très (connu ! si ! si !) . Autant je lui avais peut-être plu l'année précédente - nous avions a l'époque des amis parisiens qui se complaisaient a fréquenter le gotha - , autant l'année après je ne l'intéressais absolument pas . Juste retour des choses , elle ne m'avait pas intéressé du tout l'année précédente ...
 
Comme bien souvent , je me retrouvais ainsi a une soirée qui commença épouvantablement mal . Je me retrouvais au milieu d'un groupe dont je ne connaissais ni d'Eve , ni d'Adam , et si je me faisais entreprenant auprès d'une membre du groupe , la soeur me tomba dessus pour ruiner tout espoir . Soirée de merde , tiens . Heureusement , on décida de bouger jusqu'a une boite de nuit ("les chandelles" , m'en souviendrais toujours) .
 
J'ai passé la soirée qui encore aujourd'hui reste la plus honteusement agréable de ma vie . A propos , c'est a cause de cette soirée que j'ai saoulé les 2 années qui ont suivi tout le monde de musiques pourries des années 80 , c'est que était le thème de cette soirée ...
Alors que je me faisais chier comme un rat mort , que j'allais pas tarder a me résoudre a sortir avec une fille pas franchement enthousiasmante du groupe , il y'eut un mouvement de foule lors d'un changement de chanson , je me retrouvais a coté d'une fille toute jolie qui comme ça s'amusa a me regarder sans raison ? Beh je l'ai regardé . Et embrassé aussi . Et je me suis même pas tenu très correctement , et cela en pleine boite tiens .
 
Fallait pas me frustrer sur le début de soirée ...
Repost 0
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 17:40

C’était un soir de demi finale de rugby . J'étais avec Ben au Maximo (encore!) et nous en étions réduits a écouter des lourdauds obèses (vérifiez , ce n'est pas la même chose) s'égosiller sur les vertus de l'Usap , qui pourtant venait de se prendre une dégelée par le Stade Toulousain .

Je l'ai tout de suite repérée . Sa table était séparée de la notre par une colonne , et elle était accompagnée par une bande de copines et 2 types qui de toute évidence faisaient meubles . Enfin pas des obstacles insurmontables . Surtout celui qui avait un béret .

Nos deux tables se sont données le mot pour chambrer les lourdauds obèses , et de la vint l'idée qu'il serait plus simple de mettre en commun nos vannes en ne partageant qu'une table . Les filles se présentèrent (les mecs aussi , mais ça je n'en avais vraiment rien a faire!) et il apparut lors de cette présentation que la petite brune jolie - et qui m'avait drôlement tapé dans l'oeil - avait un copain ...

Y'a t'il une fille sur terre qui sache a quel point il est dur de garder le sourire , de lâcher
n-a-t-u-r-e-l-l-e-m-e-n-t un désintéressé "ah oui ?" quand dans notre tête raisonne un retentissant "ET MEEEERDE !" ????

Bref , pour moi la soirée était foutue , et j'abandonnais tout espoir de conquête (adieu veaux , vaches , couvées) , tout en continuant a parler avec la brune , et accessoirement , en me rinçant méchamment l'oeil . C'était vraiment pas de bol , elle était non seulement jolie et avait du charme , mais en plus j'adorais comment elle était habillée . Ou plutôt devrais je dire peu habillée . Des bottes remontant jusqu'au genoux , une jupe presque pas courte (saisissez la nuance) et un haut offrant une vue magnifique .

Tout cela était bien joli mais un brin frustrant , disons le carrément . Je profitais d'un moment d'inattention pour m'éclipser de la table , et décidemment déchaîné , m'installait a une autre table de filles seules en terrasse du maximo (y'a des soirs comme ça ...) .

Je commençais a me lancer donc dans une nouvelle discution , mais remarquais que la brune faisait plusieurs passages devant la terrasse , visiblement a la recherche d'un truc . Sa jupe peut être ? Ah non , elle y était . Je m'étouffais dans mon verre quand les filles de la table ou j'avais finalement échoué la remarquèrent elles aussi , et sortirent les "putain comment elle s'habille celle la" , "c'est quoi cette pute" , enfin bref , toutes les amabilités dont les filles savent si bien se gratifier entre elles . Et après on dit que ce sont les mecs qui sont injurieux , j'te jure ...

Et la , bloum , le miracle . 2 bras m'enserrent , je me retourne et je la voit qui me dit "et alors ? tu te faisais chier avec nous ?" .
 
(...)
 
Je suis sorti avec elle quelques minutes plus tard , sous le regard consterné de la seconde table des filles . Ca n'a duré qu'une semaine (ma date de péremption a l'époque , sans doute) .

J'en ai gardé un apriori extrêmement favorable pour les filles a jupes courtes et bottes noires remontant aux genoux ...

Repost 0
13 novembre 2005 7 13 /11 /novembre /2005 17:34
Une longue période de conneries avait succédée a la Alice . Je ne sais pas pourquoi je commence par ce préalable , puisque de toute façon :
- je fais tout le temps des conneries , d'ou pléonasme
- je fais toujours de la merde après une relation , d'ou re-pléonasme

Bref , j'avais commencé par m'acharner inutilement sur la Alice (cadeaux idiots , remarques grossièrement déplacées) puis j'avais commencé une jolie collection de râteaux , a tel point que je traînais une réputation assez marrante a Fermat , marrante pour les autres , que l'on se comprenne bien ...
 
Les râteaux s'accumulèrent au point qu'un samedi soir , sur de gagner son pari et de me voir m'étaler méchamment (normal) , un ami me lança "le" défi . J'avais une semaine , jour pour jour pour me trouver une copine . Le pari prenait fin la nuit du samedi/dimanche suivant , a minuit pile .
 
Semaine pathétique . J'ai entrepris de m'attaquer a une fille qui ne comprenait pas par quelle malchance un tel boulet pouvait lui tomber dessus , et j'échouais sur un sinistre échec le mercredi midi . Je me souviens vaguement de la formule rateaulienne , une vague variante de "je préfère qu'on reste ami" , la routine en somme .
Le jeudi , le vendredi , le samedi passèrent . Apres les cours du samedi matin , mes amis étaient rentrés chez eux goguenards , surs de mon échec . Celui ci devait être entériné par celui qui m'avait lancé le défi , nous avions décidés de prendre un verre au maximo a cette fin.

On remarquera que l’échec était patent , et que d'ailleurs moi même ne me faisait plus trop d'illusions . Pourquoi je dis plus trop ? Je rectifie : je ne me faisais aucune illusion .
Et la , miracle du portable , sur le coup de 21h et quelques , une fille de ma classe , Anne Hurand (Anne , si tu nous regarde...) m'appelle et me dit qu'elle va aller au Maximo avec des copines nous rejoindre !

Hin hin hin ...
 
J'ai embrassé Julie Roth , une des amies de la Anne , a 23h59 et quelques secondes ...
 
Encore une géante , tiens .
Repost 0
12 novembre 2005 6 12 /11 /novembre /2005 17:23
Décembre 2000 . Le 30 vient de s'achever , comme les 363 jours précédents .
Année de merde tiens . Un peu plus d'un an s'est écoulé depuis Lauriane Sempé , ma première petite amie , et rien depuis . Le néant . Le vide . Pas de copines quoi .

Poum ! C'est alors que je me retrouve invité a une soirée chez Camille , mon petit coup de coeur depuis le début de cette année de 1ere . Paf , le Nico s'habille pour sortir chiquement (en gros : le pull Ferrari , trois fois trop grand mais pas encore esquinté par le gros Cohen) et en ni une ni deux , j'enfourche mon Ciao (ah ah !!! qui l'avait oublié ???) et atterrit a la soirée .

Fin du prélude , début du drame ...

Donc j'arrive sur place . Pour ceux qui l'auraient déjà oublié , j'ai un furieux coup de coeur pour Camille et pour ceux qui me connaissent , j'arrive a cette soirée armé de "bonnes intentions" , cad avec la furieuse envie de me ruer sur la convoitée .

La soirée se déroule , l'alcool coule , les bédos tournent , et je me retrouve a masser une très bonne amie de la Camille , une certaine Alice . Ah au fait ! A ceux qui se sont posés la question "comment il fait" (question que je me suis souvent posé moi même d'ailleurs) , eh bien sachez le , j'ai eu énormément de copines grâce a mes massages ! hin hin hin ...

Bref , de massages en massages , je me retrouve a embrasser la Alice sans presque m'en rendre compte , en oubliant un "petit" détail .

Quelques heures passent , et vient l'heure du petit déjeuner nocturne . Nous nous relevons tous et la , Ô Drame , la "petite" amie est une géante !
 
Ca a duré moins d'une semaine . Pour être correct , je ne l'ai revu en fait qu'une fois . Un désastre absolu . Je l'ai emmené faire du karting , rien de plus romantique que l'odeur du gasoil un 4 Janvier ...
Repost 0
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 17:21
Halloween est sans doute un des meilleurs souvenirs de ma vie ...
31 Octobre 1999 . Un Samedi soir . Pour être précis , il s'agissait de la nuit du 30 au 31 .
 
Agé de 16 ans , j'avais eu la royale autorisation parentale de sortir tard . C'est a dire au moins jusqu'a 22H .
Alors j'avais entamé ce que j'allais faire les 3 années qui allaient suivre . Ma ballade du samedi soir a la recherche d'un bar animé , seul . Je dis bar parce que je ne rentrais pas encore a la Bodega , et je n'essayais pas spécialement parce que j'avais été déçu de ma première visite, un samedi soir précédent vers 21H30 ...
 
Me baladant donc , j'arrivais place du Capitole ... je passais alors devant le Music Hall Café . Pour ceux qui l'ignorent , ce - génial- bar était a la place de l'actuelle fnac junior . Au rdc , se trouvait un bar sympa prolongé d'un restaurant ou on bouffait bien , et a l'étage se trouvait une salle réservée aux soirées privées .
 
Quand je passais devant , je remarquais donc la musique provenant du premier étage et décidais de tenter de m'y incruster . Au moment ou je montais les premières marches , je tombais nez a nez avec 2 filles qui provenaient de la salle et leur demandais s'il n'y avait pas moyen d'en être . Toutes souriantes , elles me répondirent que les mecs n'étaient pas encore arrivés car devant un match de foot , donc qu'elles étaient justement a la recherche de mecs pour meubler la soirée . Vive le foot ...
 
Je me retrouvais donc dans la place bondée de jolies filles , tout heureux de mon aventure . Je commençais a aborder une des 2 filles croisées dans l'escalier , et de sourires en regards appuyés , en déduisait qu'il serait con de partir a 22H ... j'appelais mon père pour obtenir une rallonge , que j'obtenais a ma grande surprise !
 
Quand je revenais après avoir passé donc cet appel , la fille avait commencé a parler avec un autre mec (règle n°1 : ne jamais s'absenter) . Au bout de 30 minutes a me dire que tout était foutu , je décidais de partir , passablement dégoutté . Je tombais alors nez a nez avec Emilie Carrere , une fille de ma classe que je connaissais depuis la 5eme , elle avait été l'amie de mon premier coup de coeur (Marjorie Pradeyrol , m'en souviens encore) . Je décidais donc de jouer les prolongations en m'installant a sa table , qui était donc au rdc .
 
Quelques minutes passèrent ainsi , quand je vis la fille qui m'avait plu descendre les marches et passer en jetant un regard surpris de 1° me voir toujours la , 2° être a une table avec une fille . Elle remonta les marches .
 
Quelques minutes de plus , et un mec sorti de la salle du 1er , vint me voir et me demanda s'il pouvait me parler . Il me dit alors "tu vois Lauriane , la fille avec qui tu as parlé toute la soirée - j'appris au passage son prénom , que je n'avais pas retenu quand elle me l'avait dit ... - , eh bien elle aimerait sortir avec toi " .
 
(...)
 
Qui ne connaît pas ce moment qui précède ? Ce moment ou tu te dis "je-ne-le-crois-pas-je-ne-le-crois-pas-non-c'est-pas-vrai-c'est-bien-réel-!" ? Je montais avec l'assurance de la star montant les marches de la croisette , mais avec le coeur près a partir a plus de 19000tours/minutes ...
 
Je l'ai embrassé place du capitole , mon premier bisou de toute l'histoire de ma vie . Pendant que je l'embrassais , j'entendais ces amis applaudir et crier de la fenêtre de la salle , et moi j'étais aux anges ...
 
Et tant pis si après ce premier bisou , elle me demanda , inquiète , " Et la langue , non ?" ...
Repost 0
30 octobre 2005 7 30 /10 /octobre /2005 09:45
« Nous Sommes Tous des Petits Nicolas »

Une discussion récente m'a amené à penser que j'étais d'une certaine manière un « petit Nicolas » moderne , dont les amis ne s'appelleraient pas Alceste et Joachim mais Mathieu et Ben , et qui ne serait non pas passionné par la télévision en couleur de Geoffroy mais par la connexion internet Haut débit proposée par Free .

Les temps changent , les personnes grandissent ! On m’a offert mon premier « petit Nicolas » le jour de mes 10 ans , j’étais dans les cartons et ma famille et moi quittions Paris pour Toulouse .
Depuis , le Petit Nicolas s’ennuie sur mon étagère mais reste éternellement jeune pendant que je continue à grandir . Mon visage change quand son sourire reste le même …
Un vrai portrait de Dorian Gray !

Le petit Nicolas peut-il devenir un adulte ? L’hypothèse apparaissait tellement monstrueuse aux yeux de Sempé qu’il dut inventer un personnage , Marcellin Caillou , pour imaginer par procuration ce à quoi ressemblerait un petit Nicolas qui aurait continué de vieillir .

Manque de chance , Goscinny et Sempé n'avaient pas prévu que le Petit Nicolas avait un clone portant le même prénom , clone qui aurait il est vrai également quelques similarités avec Gaston Lagaffe . Manque de chance toujours , ce clone c'est moi . Mais bon , par modestie sans doute , je dirais que ...

... Nous sommes tous des petits Nicolas …

NicK
Repost 0
Published by Nicopoi - dans Autour du Blog
commenter cet article
1 octobre 2005 6 01 /10 /octobre /2005 11:54
Un brave homme de bègue, assez cu-cultivé,
Vivait de son ja-jardinet plein de fleurettes,
Plien de ca-calme et de repos, de violettes
Et de pi-pissenlis. Rien ne fut arrivé

S'il n'eût été go-goberger au pied levé
Sa cousine Julie, fille fort coqué-quette,
L'emmené-ner aux champs, pour faire la dînette,
Sur son baudet qui ruait sur les pa-pavés.

Boris Vian ...

Repost 0
Published by Kane
commenter cet article