Présentation

En Direct

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a  11  personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg
_________________________________

Téléchargez gratuitement et jouez à

Command & Conquer - Alerte Rouge

 


____________________________

Me suivre sur Facebook/Twitter




Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com

Jeudi 20 décembre 2007 4 20 /12 /Déc /2007 19:08

Chuck Berry - Johnny B Goode


Un grognement semble s'être échappé de la masse de cheveux bruns littéralement fusionnés avec l'oreiller .

«  Tu es prêt pour ton exam ? » , ais-je vaguement cru entendre .
Ne pas contrarier l'amas de plumes et répondre quelque chose de suffisamment neutre pour éviter des complications me semble judicieux .

C'est peut-être dangereux après tout , un oreiller chevelu ?

« Oui , oui , ne t'inquiètes donc pas ... »

L'oreiller ronfle à nouveau . Tout va bien .

(...)

Université des Sciences Sociales , mon amour .

Si tu savais ce que j'ai pu te détester les 8h du mat où j'agonisais sur mon banc , tentant de garder un oeil ouvert pendant que le deuxième avait depuis belle lurette perdue sa propre bataille .
Comme je te déteste à nouveau ce matin , alors qu'il fait encore nuit et que les quelques étudiants en retard comme moi se mouvent tels des fantômes vers leurs salles d'exams respectives .

Enfin , comme moi . Ils semblent tout de même savoir dans quel amphi ils doivent se rendre .
Eux .

Après 5 bonnes minutes à m'être imaginé en train de jouer au Bowling avec la tête du débile qui a retiré du panneau d'affichage la fiche indiquant les salles d'examen , pour finalement me rendre compte qu'il l'avait repositionné au dos du panneau , je n'étais pas tellement plus avancé .

« Amphi Cujas . Bordel , il est où , déjà , celui là ? »

La fac , on l'oublie un peu vite dès lors que l'on y fout pas les pieds au moins 1 fois par an mois semaine jour (évidemment papa) . Très rapidement , et pour peu que vous n'y preniez garde , le fait d'avoir déserté ses couloirs vous fait très vite apparaître aussi has-been que Russel Crow dans un homme d'exception revenant à son ancien lycée .

Le premier qui dit « Ah ? Tu veux dire , pour la démarche ? » , je le tue .

Bordel , j'ai peur . Me voilà devant l'amphi , cet endroit dans lequel je rentrais pourtant sans difficulté il y'a 2 ans et pas forcément avec une expression sur le visage évoquant celle des victimes de Braindead quand elles ont compris que d'ici une seconde ou deux , elles risquent de mieux mesurer dans toute son ampleur la notion de cannibalisme .

Je ferais aujourd'hui un très bon figurant de Braindead .

Je suis là incognito . Beaucoup de jeunots sont déjà assis , probablement en train de préparer leurs ultimes anti-sèches , ou de vérifier leur organisation avec les condisciples de devant : saviez vous que lors d'un examen , si vous déplaciez la jeune fille aux allures de première de la classe assise au premier rang , vous divisiez par deux la note de toute la rangée assise derrière elle ?

C'est fou , les règles de mathématiques en droit ...

Abrité derrière mon regard volontairement désagréable et une barbe hirsute de 3 semaines qui a du rassurer ceux qui dans l'amphi commençaient à avoir des doutes sur l'existence du père Noël , je me dirige vers le sommet de l'amphi , et assis , je balaye du regard les travées en dessous de mois , des myriades de souvenirs vaguement nostalgiques m'envahissant , de cette période ou j'y croyais et étais en plus heureux d'être là . Je me retiens très difficilement d'égorger le petit con qui s'aventure à me vouvoyer pour que je le laisse atteindre un siège dans ma rangée .

Bon dieu , je vais finir par croire que suis encore plus vieux que ce que je me désole déjà d'être .

Les discutions se figent . Les derniers crâneurs qui rigolaient faussement avec des abrutis assis à coté d'eux et à qui ils n'adresseront même pas un regard sitôt sorti de l'amphi , c'est a dire quand le quidam n'aura plus aucune utilité en matière de « hep ! C'est quel article , déjà ? » , se taisent , un regard vitreux fixé sur la prof qui vient d'arriver , l'enveloppe contenant les sujets en main .

Beaucoup se disent alors « ah putain , si je pouvais savoir dès maintenant le sujet ! »
... C'est d'autant plus con que le délit d'initié de quelques secondes dont ils profiteraient ne leur serait alors pas plus utile que celui dont bénéficia Noël Forgeard au sujet des menues contrariétés rencontrées par l'A380 .

Au temps pour moi , mauvais exemple .
Et ça m'énerve toujours autant de ne pas pouvoir écrire comme le bon sens le voudrait autant  pour moi . Rah .

La prof distribue enfin les sujets . Les stylos tapotent frénétiquement sur les tables , entre les doigts des étudiants . Le Nico se rend enfin compte qu'il ne serait tout de même pas con de se munir d'une copie , histoire d'écrire un peu , quoi .

Merde , j'ai le trac .

Le sujet me tombe entre les mains . J'ai l'impression d'y lire mot pour mot le cas pratique qu'aurait pu inspirer toute la procédure que j'ai dirigé durant 5 ans contre mon premier boss , un tyran tendance esclavagiste possédant un tabac du coté du jardin du Capitole . J'ai plaidé aux prud'hommes , hurlé de rage devant la cassation du référé que j'avais remporté , cru devenir fou quand l'atroce avocate sortait devant moi des inepties aussi moches que son fond de teint , mimé le saut de kangourou dans le salon de Esquirol quand j'ai su que j'avais gagné l'Appel , tout cela pour les faits que le cas pratique me demande d'analyser .

5 ans à y croire . A mon droit , au droit , à ma réussite à la fac .

Je suis devant une copie vierge .
A peu de chose près le résultat actuel de mes déambulations étudiantes .

undefined
























Maj : Je me suis enfin rendu compte qu'il serait peut-être plus clair pour les lecteurs que les articles soient regroupés en catégories ... C'est donc chose faite :


Le module catégorie apparait dont également sur le coté gauche , j'en profiterais pour en même temps commencer un peu à organiser tout ce foutoir que j'appelle sobrement mon blog .

Notez bien que c'est un peu pareil chez moi , hein .
Par Kane - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés