Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
27 janvier 2006 5 27 /01 /janvier /2006 19:41
J'ai longtemps ignoré mes dents , jusqu'au jour ou une ex m'a avoué que j'étais le mec a qui elle avait roulé le moins de "pelles" du fait que je ne me les lave pas souvent ...
J'ai conservé de cette révélation une trace indélébile d'humiliation , et une tendance depuis a me frotter les dents jusqu'a l'usure de la brosse a dent . Ou de mes dents .
 
Je ne laisserais pas dire que je suis un gros crade d'avoir si longtemps attendu avant de m'y résoudre , je soutiens avoir des circonstances atténuantes .
 
J'ai été choqué par un procédé inhumain qui m'a été imposé dans ma tendre et innocente jeunesse , un espèce de dentifrice qui avait l'horrible propriété de rendre les dents rouges la ou il fallait théoriquement brosser . Je dis théoriquement parce que ce truc déconnait foncièrement , tout était rouge ! On pouvait frotter 10 minutes une dent avant d'avoir une infime chance de voir apparaître partiellement un peu de blanc ! A ce prix , il était légitime de se demander si ce n'était pas l'os du crâne que l'on voyait , plus qu'une hypothétique dent ...
 
Et si ce n'était que ça . J'ai une dent a la con qui se la joue "moi , je suis pas comme tout le monde" (j'ai un cerveau qui fait a peu près la même chose aussi) et qui a décidé de partir un peu en vrille a l'avant , et ce depuis des lustres . Aussi ais je eut droit a un de ces épouvantables appareils , censé vous redresser les dents les plus récalcitrantes , mais qui dans les faits , n'est qu'un moyen comme un autre de vous torturer a bon compte jours et nuits . Surtout le jour d'ailleurs .
 
J'ai gardé un effroyable souvenir de mon 1er dentiste (il écoutait une radio qui a du faire faillite depuis , elle n'avait plus qu'un seul auditeur) et de l'appareil du fait qu'il avait un coût aussi prohibitif que le désamiantage d'un Porte Avion risée des médias étrangers , et surtout du fait que je m'étais pris une des plus grandes colères de mon daron le jour ou je l'avais perdu a un camps de scout (d'Europe , les pires ...) . J'ai oublié de préciser qu'il en va de même pour les dentistes que pour les coiffeurs , j'en change régulièrement ...
 
Alors ais je été fâché avec mes dents . Et il a fallu un certain nombre d'années et qu'une de mes dents reste figée comme une fève dans un bout de pain que je mangeais pour que je me dise que l'intolérable était arrivé ...
 
Bien que je sèche un rdv sur 2 avec ma dentiste (il s'agit de rdv matinaux , moi qui ne le suis pas ...) , celle ci m'apprécie semble t'il beaucoup depuis la fois ou j'ai débarqué vers 16h avec une des meilleures baguettes de Toulouse (elle m'avait dit avoir ce péché mignon en compensation de la cigarette , qu'elle a arrêté , elle) pour m'excuser d'avoir raté mon rdv du matin ...
 
Depuis que j'ai regardé une cinquantaine de fois les ignobles "Le Dentiste 1 & 2" (quel tarré de Hollywood a pu en financer un deuxième ?) , j'ai une certaine appréhension une fois assis dans le siège d'un cabinet dentaire . Bras et jambes croisées (j'aurais du dire crispées) , on tente de se concentrer sur ce qu'on peut ... "c'est marrant ce tableau , il représente quoi ... jvzzzzzzzzzzz ... ah tiens j'avais pas remarqué cette aiguil... le nom de ce logiciel qu'elle utilise ... jvzzzzzzzzz ah , il faut que je pense a aller forer... faire des courses ... jvzzzzzzzzz ... il faut que je fasse une pointe ... euh , un passage par la Fac cet aprèm ... jvzzzzzzzz" .
 
J'en sors toujours les jambes flageolantes .
Je les payes au prix fort , mes années d'incurie ...
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2006 5 13 /01 /janvier /2006 19:09
J'ai décidé de prendre un appartement 5 mois après avoir eu le Bac , et ait commencé a l'annoncer a mes proches a 5 mois et quelques secondes .
Le fait est que c'est vite devenu un sujet de plaisanterie , il faut bien dire que je manquais de crédibilité : ma maturité valait celle d'un lémurien en chaleur , et j'étais aussi dégourdi qu'un éléphant jouant au milieu d'un service de porcelaine . Rare .
 
Bien que je n'ai que peu gagné en crédibilité entre temps , je me suis décidé en Avril a chercher réellement un appartement , un jour ou je me suis rendu compte que l'on ne peut appeler raisonnablement "chambre" un espace sur lequel donne 4 portes plus une fenêtre , et que je ne puisse décemment recevoir une copine dans mon appart en sachant qu'un membre de ma famille risque de tomber nez a nez (ou autre ... sic) avec ma petite amie ...
Ce dernier point ne s'est bien évidemment jamais produit (plus d'une dizaine) de fois ...
(... songer a lancer un sujet sur les situations gênantes ...)
 
Bref , j'entamais mes recherches . Je visitais un premier appartement , sympa , plein de charme , donnant sur une adorable petite cour , l'endroit idéal et libre de suite . Le paradis ... s'il ne s'était pas trouvé sur les Allées Jean Jaurès quelques numéros en dessous de chez mes parents ...
 
Le 2eme appartement était pas mal , mais il avait l'inconvénient assez cruel être ... visité par environ une demi centaine de personnes en même temps que moi , et un régiment d'infanterie (a moins que ce ne soit de cavalerie ?) devait également lui passer dessus le lendemain .
 
Le 3eme appartement était également sympa , mais avait le désavantage être dans un immeuble de vieux , ce qui risquait de poser un problème par rapport aux relations de voisinage qui s'annonçaient conflictuelles (avec que des jeunes dans mon immeuble , il ne se trouve que ma voisine du dessous pour trouver anormal que mon caisson de basse fasse vibrer l'immeuble a 4h du matin ...) .
 
Je passe volontairement sous silence la quantité de fois ou l'on m'avait répondu au téléphone "déjà loué depuis 3 mois" , "la caution est de 6 mois de loyer" , "vous êtes ... quoi ? Etudiants? tut ... tut ... tut ..." ect ect ect ... (je sais que la norme est d'écrire etc mais cela ne m'est jamais apparu logique ...)
 
Bref , au bout d'une semaine , étais déprimé et ombrageux . Ais je déjà dit que j'étais quelqu'un d'aussi patient qu'un hyperactif laïque écoutant un bègue lui réciter la bible ?
 
Je tente une dernière annonce , commençant a me consoler en me disant que de toute façon je suis célibataire ...
 
"(au téléphone) Eh bien , écoutez monsieur , je n'étais pas la depuis que j'avais posé l'annonce et je pensais écouter ce soir la cinquantaine de messages que j'ai reçu depuis pour organiser les visites , mais si vous le voulez , je peux vous faire visiter maintenant l'appartement , vous serez le premier ..."
Uhhh ? De la chance ? Moi ? Je me suis retourné pour vérifier s'il ne parlait pas a quelqu'un d'autre ...
 
J'ai visité l'appartement 15 minutes plus tard . C'est rigolo , parce que en même temps que je le regardais , j'avais dans ma tête les images des futures soirées qui se produiraient dedans , un peu comme quand j'achète un agenda (mes blogs jusqu'a celui la) et que je regarde ces pages vierges en me régalant a l'idée des événements qui le rempliront ...
 
Le proprio : donc la vous voyez , les radiat...
Nico : non , c'est bon .
Le proprio : pardon ?
Nico , c'est bon , vous pouvez tout arrêter , je signe , j'achète , je vous en supplie , il est a moi!
Le proprio : vous êtes sur ?
Nico : je suis tellement sur que je me demande comment je vais disposer mes meubles ... (il ne pouvait pas connaître mes références a Calamity Jane , personne n'est parfait) .
 
... J'ai laissé un accès libre a mon réseau wifi pour que les jeunes de mon immeuble puissent s'y connecter , et surtout , aient ensuite des scrupules a venir se plaindre de mon tapage nocturne ...
 
... d'ou l'intérêt d'éviter un immeuble de vieux .

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2006 5 06 /01 /janvier /2006 18:51
Il faut savoir que depuis que j'ai écrit le mail le plus méchant de ma vie a une ex (j'en ai gardé une copie) , cette dernière ne me parle plus beaucoup ...
Pour ne pas dire que l'on ne se jette plus un regard depuis plus de 2 ans quand on se croise environ 3 fois par jour a la fac .
Le mail était vraiment con ...
 
Le fait est que son nouveau copain m'est profondément antipathique . Non pas qu'il ait battu mon record personnel en l'ayant supporté déjà 2 ans , mais surtout parce que je pensais avoir ruiné ses chances en venant lui pourrir la première soirée qu'il devait passer avec elle (surtout ne pas trop approfondir la question) . Ils faisaient une soirée ciné , j'étais venu les rejoindre , et finalement il était rentré seul pendant qu'elle venait dormir chez moi .
 
Pour moi , qu'il soit retourné a l'attaque après ça , c'est tout simplement de l'anti-jeu . D'autant que je ne pouvais parer a cette nouvelle attaque puisque flanqué a ce moment la d'une copine jalouse qui avait flairé le danger . A vaincre sans péril , on triomphe sans gloire . D'ou le fait que je déteste ce type . Mais passons ...
 
(...)
 
Je devais aller faire un bowling avec des potes , c'était en Aout . Ma Fanny étant un brin fatiguée , je dus me résoudre a ne pas être accompagné ce soir la et partit rejoindre ma bande d'amis . Un de mes potes devait en retrouver d'autres qu'il avait sur Toulouse (il a émigré a Lille depuis , choix déplorable mis a part qu'il lui permettra de convoiter un salaire infiniment supérieur au mien dans quelques années) au bowling .
 
Alors que j'avais déjà enfilé "une paire de chaussures de la mort qui suintent atrocement" (j'ai cité les chaussures louées au bowling) , je me dirigeais vers le Bar afin de joindre l'utile a l'agréable , quand ... horreur ... je le croise . Le type , la , que je peux pas blairer . Enfin le mauvais joueur mentionné plus haut .
 
Je me dis , bon , acceptons , je n'ai plus qu'a ne plus le croiser de la soirée . Je reviens sur notre piste . Et je vois ce "Fabulous" , un nouveau joueur qui vient être rajouté a notre partie . Non ? Si . Le Fabulous était un pseudo extraordinairement original dérivé de son prénom , Fabien . Ca y'est , on va dire que je fais du mauvais esprit ...
 
Il a commencé a jouer , et j'ai du serrer les dents . Ca a donné un truc dans ma tête (le dit truc étant accompagné de sueurs froides) comme "non , en plus il joue bien l'enfoiré !" . Et de le voir mener au score . ME mener au score .
 
(...)
 
Alors qu'il avait fini sa partie et qu'il me restait un coup a jouer , je le menais 85 a 83 . J'ai hésité a tirer grossièrement dans la rigole , pour la forme . C'eut été une bête provocation ... Bah . Autant enfoncer le clou . J'ai fini a 89 ...
 
Je suis quelqu'un d'effroyablement rancunier . Et gamin ? Aussi , oui ...
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 20:44
2h de route pour atteindre St Larry ... somme toute , c'était un peu juste pour arriver a décompresser après 7h de boulot , et pour arriver a accepter que je n'ai pas réussi a "repêcher" Mélanie .
 
Ca a du donner dans ma tête un truc comme ça :
- Place du Capitole : "Meeeeerde ! Mais pourquoi je suis passé par cette putain de place ! M'ont fait chiiiiiiier au boulot ! Ils me lourdent de pas avoir sauver Mélanie ! Fais chier ! ect ..."
- Toulouse +50km : "Tout le monde me fait chier !!! Et il pleut en plus !"
- Toulouse +100km : "Allons , ça va être sympa ..."
- St Larry -10minutes : "aie , ça a du se ressentir dans mon pilotage que je suis contrarié , Fanny est malade ..."
 
Arrivé sur place , je découvre 2 soirées en 1 . Il faut savoir que l'on avait donné carte blanche a Marion pour qu'elle amène des amis , aussi a t'elle invité une pote qui est venue elle avec une douzaine d'amis a elle (comme les huîtres ...) . Bref , nous connaissions ni d'Eve ni d'Adam , et y'avait même pas de pomme a croquer . Enfin bref .
 Apres avoir fait la bise a tout le monde sauf Agnès que je laisse plantée dans sa cuisine , je me dirige d'un pas joyeux vers le bar , non sans avoir éteint l'atroce musique de Marion pour la remplacer par la mienne , non moins inaudible au demeurant .
 
Mat qui savait que je venais avec des intentions hostiles vis a vis de Agnès (j'avais parlé de "sang sur les murs" me semble t'il) du penser qu'il valait mieux crever l'abcès (je parle pas de Agnès la , ndrl) de suite et me tendit la perche pour je m'échauffe la voix ...
Mat : Nico , tu as pensé a Mélanie ?
Nico : Ah j'y pense ! (hypocrite , je pensais qu'a ça) Je souhaite (hurlant , presque ...) porter un toast aux absents de ce soir !
 
Bien content d'avoir trouvé un moyen de déclencher les hostilités avec ma tête de turc préférée , je passais le reste de la soirée a faire des "mais ou est Mélanie ?" ou encore des "petite pensée émue pour Mélanie" sinon des "a Mélanie qui passe un joyeux réveillon avec ses parents" ...
J'ai bien aimé le moment aussi ou m'étant quelque peu éloigné de mon pc , je découvre en revenant que Agnès a branché son Ipod sur mes baffles . Je l'ai débranché sans ménagement et l'ai balancé négligemment , elle a failli m'arracher les yeux ... bah .

Il faut savoir que je suis un franc partisan de la diplomatie . A coups de massue ...
 
Annexe ...
 
(dans la voiture)
Fanny : ... Manon avait l'air assez en colère que l'on parte sans ranger ...
Nico : Bah , j'aurais eu des états d'âmes si je n'avais pas repensé a toutes les fois ou émergeant le dimanche matin , je devais ranger mon appart seul et perdre ainsi le temps qui me restait avant le boulot ...
Amandine : au fait , j'ai compris des que je suis arrivé qui était Agnès !
Nico : Ah ? Notre description était suffisamment imagée ?
Amandine : tu parles , des que je l'ai vu je me suis dit ça doit être elle ...
Fanny : Pourquoi ?
Amandine : Beh elle nous a reçu comme une maîtresse de maison , avec une intonation hypocrite dans la voix , enfin je sais pas moi , ça ressemblait a tout ce que vous aviez dit .
Nico : (mort de rire) Tu sais , tu n'es pas obligée de dire ça pour me faire plaisir !
Fanny : Au fait Nico , pendant que tu dormais , Ben a commencé a me parler de Mathilde ...
Nico : (beaucoup moins mort de rire) euh ... oui , il a dit quoi ?
Fanny : Il a dit ce que tu m'as dit l'autre jour , alors je lui ai répondu que je savais tout . Alors il a fait "quoi ? Il t'a raconté ça ?" et il m'a demandé ce que tu m'avais dit . Alors il a dit "ah oui , il a un peu arrangé quand même" ...
Amandine : c'est pas sympa de la part d'un ami dis donc ...
Nico : Bah , je mets ça sur le compte de l'alcool ...
 
(...)
Partager cet article
Repost0
31 décembre 2005 6 31 /12 /décembre /2005 18:18

Il y'a des fois comme ça ou alors que tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes , on ne peut s'empêcher de penser "et si je faisais un peu chier tout le monde , comme ça , pour voir ?" . C'est vrai , disons les choses clairement : quoi de plus insupportable que les programmes simples qui contentent tout le monde ? Assez de consensus , je suis la pour (dynamiter) ça ...

L'année dernière , mes huluberlus d'amis voulaient faire le nouvel an chez la copine de mon pote Matthieu (celle que je lui avais "laissé" quelques années plus tôt , - Manon - voir épisodes précédents ...) . C'était sympa , a la campagne , il allait y'avoir des nouvelles têtes , que du bon quoi . Inacceptable donc pour un raseur comme moi . J'ai commencé par m'engueuler avec la Manon (bien ça , bonne idée de se mettre a dos la copine d'un meilleur pote et organisatrice de la soirée accessoirement) , et de déclarer a la criée que "je ne fouterais pas les pieds a Vidouze" , "La campagne me fait braire" , " l'année dernière on s'est fait chier", enfin toutes les amabilités qui font que tout le monde avait très envie de faire le nouvel an avec moi . Ou pas .

Arrive le 31 Décembre . Révolté a l'idée que l'on ait proposé a Stéphane de venir mais "sans ma soeur" qui était sa copine a l'époque , et que Ben qui m'avait soutenu pour lancer une contre soirée me lache en rase campagne (j'ai pas dit en Benzekistan) , je décidais de bouder et de faire ma contre soirée avec les 3 derniers irréductibles , donc Stephane-Marine-Tezo . Maigre programme aurait dit De Gaule .

Apres avoir commencé a boire avec modération (cad uniquement de l'alcool a moins de 42°) , nous nous sommes rendus place du Capitole , ou se tassait une foule joyeuse qui avait elle aussi du boire avec ma notion de la modération . Minuit arriva , et au plus clair de la folie (ou de l'ivrognerie , selon vos critères a vous) , je décidais d'escalader la façade du Capitole pour sonner cette petite cloche devant laquelle on passe indifféremment en journée .

Ah mes aïeux ! Que n'ai je vécu que pour cet instant . J'en frissonne encore tiens ...

J'ai sonné cette cloche un peu comme Kate Winslett souffle dans son sifflet pour ne pas finir en Croustibat dans Titanic . C'est a dire avec une rage démente , un peu comme si taper dans cette pauvre cloche - qui ne m'avait somme toute rien fait - m'aurait permis de résorber la faim dans le mond... non mauvais exemple , donc plutôt un peu comme si sonner cette cloche m'aurait permis de rendre Windows XP stable , de devenir président de la République , de détrôner Bill Gates au classement des plus riches fortunes du monde , être reconnu par l'humanité entière comme le meilleur coup qui soit (je m'emballe d'un coup ...) .

Et l'inimaginable se produisit . Non pas que je devins Bill Gates et toutes les bêtises précédemment mentionnées , mais toute la place se mit a gueuler  "Ouahhhh yahoou"  et a applaudir , et l'espace d'un instant , alors que le temps semblait être arrêté , je cru être le maître du monde ...

Je suis passé toute cette année 2005 a coté de cette petite cloche avec un petit sourire ...


Partager cet article
Repost0