Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
3 avril 2006 1 03 /04 /avril /2006 19:48
Avec le recul , et bien que je ne sois pas toujours sur de ne pas être frappé d’une trisomie 21 aggravée , je pense pouvoir dire que quelques épisodes dans ma courte vie m’ont rendu relativement moins con , ce qui je le répète ne veux pas dire que je me considère comme intelligent pour autant .
Ce serait beaucoup s’avancer …
 
Mon passage a Montagnac fait partie de ces épisodes .
 
Agé de 14 ans , j’avais passé une semaine de vacances avec mes parents dans cette chambre d’hôtes perdue en Ariège profonde . Lors de ce bref passage , mes petits yeux d’enfant émerveillé par la beauté des choses enregistrèrent quelque part dans un recoin de mon cerveau la présence d’une piscine , d’une télévision que je pouvais regarder jusqu'à des heures honteusement tardives (cad minuit , un record en cette lointaine époque , pathétique aujourd’hui) ,  et de jeunes de mon age dont le sens des discutions m’échappait a l’époque , ignorant dans ma touchante innocence le principe de leur jeu préféré « dépucelle mi dépucelle moi » .
Grave erreur , car j’avais été convié a y participer et si j’avais été moins niais , j’aurais gagné 4 ans sur l’horaire finalement retenu …
 
En même temps , je n’avais encore jamais embrassé une fille , alors passer directement a l’étape dépucelage , c’était peut être aller un peu vite en besogne …
Il n’empêche que je regrette quand même .
 
(…)
 
1 an après , je postulais pour un poste « d’homme a tout faire » , candidature trop large sans doute pour obtenir une réponse positive du haut de mes 15 ans sachant que cela m’aurait conduit a m’occuper des écuries (la chambre d’hôtes faisait également centre équestre) , des marmots (le centre équestre faisais aussi colonie de vacances) , et de leur vaisselle (la colonie de vacances n’étant pas ô combien hélas axée sur le thème de la découverte du régime alimentaire d’un Somalien en période de sécheresse et guerre civile) .
 
J’insistais tellement l’année d’après que la gérante du tout , Mme Bertolino , ne sut me dire non 2 fois de suite . J’ai failli me griller quand même en entamant la discution sur « Allo Mme Bertolino ? C’est encore moi … ») . Il est vrai qu’il y’avait une marge entre 15 et 16ans. Enfin , chez les autres du moins , parce que moi pour être franc je ne pense pas être devenu mature avant mes 19 ans . Et encore …
 
… J’ai passé les 15 premiers jours (sur 45 , ndrl) a me haïr d’avoir voulu bosser en pleine campagne .
 
Je n’ai pas comme a l’accoutumée été très tendre avec moi-même , m’isolant par moment sur la colline d’en face pour ruminer -ou hurler a terroriser un paysan infortunément pour lui témoin de la scène- sur mon sort , et plus particulièrement sur le cruel manque de neurones dont j’étais selon toute évidence accablé .
 
« Mais quel abruuuti Nico ! Tu détestes la campagne ! Tu exècres ses putains de coqs ! Tu peux pas blairer les chevaux ! Rien ne me ferait plus plaisir que de trucider ces cons d’oiseaux qui chantent comme des cons ! Ça me louuurde de me lever tôt le matin ! J’ai horreur de faire la vaisselle pour ces imbéciles de marmots ! Qu’est ce que c’est que cette baraque sans ordi ! J’en ai ras le cul de nettoyer cette conne de piscine qui se salit plus vite que je la nettoie ! Je hais les paysans ! Je déteste tailler des haies ! Nico , putain d’abruti !!! »
 
J’étais déjà schizo a l’époque …
 
(Be Continued)

Partager cet article

Repost0
12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 19:59
Je suis retombé sur un exemplaire du journal « le Fermaticide » qui fut saisit manu militari par un CPE en furie après 30 minutes de distribution … Après relecture de certains articles , je me suis même demandé comment nous avions réussi a ne pas être censuré plus tôt …
Je crois que c’est l’article suivant qui ne fut que modérément apprécié par la proviseur (je l’imagines encore en train de faire « gulps ! ») :
« Il est assez étonnant de constater a quel point d’un évènement somme toute mineur , correspond une réaction excessive de la part des masses . Je veux -bien évidemment- parler du fait divers du 11 Septembre .
Effectivement , alors que le très médiatique David Copperfield fit disparaître la statue de la liberté et quelques avions en son temps , il suffit qu’un certain Ben Laden le plagie pour que tout le monde en fasse tout un plat (peut être y’a-t-il eut violation de Copyright ?) Il est vrai que David plaçait ses témoins a l’extérieur , a l’inverse de Ben mais …
Aussi me révolterais je : et si l’oncle Ben , lassé de vendre du riz sauce créole , avait juste envisagé une reconversion professionnelle , en l’occurrence paysagiste ? Deux tours en moins par ci par la , et hop ! Vous verrez que le monde sera plus joli ! L’oncle Ben n’est qu’un humaniste des temps modernes … je pense d’ailleurs que c’est un grand incompris , d’où une série de réactions démesurées . Et je pèse mes mots .
Ainsi , alors que l’élève Ben Laden aux yeux émerveillés par la beauté des choses se mit consciencieusement a refaire les façades a ses frais de une ou deux ambassades des USA , par ! Clinton ni une ni deux , jaloux de cette nouvelle forme d’art contemporain (l’abstraction par le néant …) tire sur une usine chimique dont la production n’avait pour autre but que d’offrir un nouveau grand chouette bol d’air a l’Occident … Allez faire plaisir aux gens …
Tiens , c’est comme cette -banale- histoire de poudre blanche … alors qu’il s’était révélé qu’il ne s’agissait en fait que de deux ou trois joyeux lurons américains désireux de faire eux aussi parler d’eux (jalousie , quand tu nous tiens…) , tout le monde accusa ce pauvre Ben (la brebis galeuse … on t’aime , nous , Ben !) d’envoyer de la cocaïne aux américains histoire de leur permettre de se changer les idées entre 2 crashs … boursiers ou aériens , selon les préférences . Bon , il est vrai qu’en l’occurrence , il aurait confondu sa petite production personnelle de Cocaïne (3000 tonnes par an) avec celle non moins personnelle d’Anthrax de son grand copain philosophe , la grand Saddam …
Quoiqu’il en soit , comment auriez vous réagit a sa place ? C’est pourquoi je te le dis , Ben : ne tente plus de faire plaisir a ces ingrats , et ne nous offre pas de séances d’UV o combien (définitivement) relaxantes a base de bombe H , nous ne le méritons pas .
Et nous ne te méritons pas tout court .
PS : Ah ! Ah ! Et vous nous avez cru ?"
Vous apprécierez a sa juste valeur le PS qui avait pour but de dérider ceux qui auraient pu mal apprécier un humour plus proche du 547ème degré que du degré « Fermatien » , cad l’absence totale d’humour …
Allez faire rire des matheux …

Partager cet article

Repost0