Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 20:25
Ma première année a la fac me fut assez difficile a vivre en raison du relatif anonymat dans lequel je retombais ...
 
Il est vrai qu'après avoir été :
- rédacteur en chef du journal au collège (deux scissions dans l'équipe de rédaction pour un seul numéro sorti ...)
- acteur permanent du club théâtre au collège et au lycée (des pièces miteuses ou je m'humiliais devant un nombre respectable d'élèves)
- président de la maison des lycéens (3 CPE au bord de la crise de nerfs après que j'ai regardé d'un peu trop près leur gestion crapuleuse des clubs)
- rédacteur en chef du journal du lycée (1 numéro diffusé a 100 exemplaires avant que sa diffusion ne soit interdite par le proviseur appréciant modérément l'humour plutôt déjanté des articles)
- maître de la Cd Thèque (une génération de lycéens au tympans harcelés par du "Over My Shoulder")
bref , après avoir été plutôt actif durant toutes ces années , l'absence de tout titre honorifique a juxtaposer a mon haïssable nom fut difficile a accepter en cette année fin d'année 2002 .
 
Aussi , lorsqu'un jour en parcourant l'épouvantable site internet de ma Fac a la vaine recherche d'une improbable information , l'idée me traversait la tête (je n'ose dire l'esprit) qu'il y'avait peut-être la le créneau que je recherchais pour me faire un brin connaître a la fac , je me lançais a corps perdu dans la création d'un site internet qui soit en quelque sorte un portail permettant de se retrouver dans le bordel du site officiel ... vaste programme (j'adore cette citation de De Gaulle , qui avait ainsi répondu a un de ses nombreux détracteurs qui lui avait assené un tonitruant "mort aux cons") .
 





Une fois le site achevé , il me fallait le faire connaître ... Je commençais par coller des affiches dans toute la fac (ce qui était une performance avec un bras en écharpe - je venais de me faire triturer l'épaule) , qui non seulement m'attirèrent nombre d'étudiants croyant que le site était un officiel (c'est ainsi que l'administration reçu un nombre non négligeable d'appels incendiaires qui m'étaient destinés) mais provoquèrent également chez le vrai webmaster une colère aussi noire que spontanée (je recevais le jour même un appel furibond sur mon portable, mon portable grésillant de par la véhémence des propos tenus par mon -énervé- interlocuteur) .
 
En plus des affiches , je faisais une annonce au micro d'un amphi , annonce qui fut assez mémorable -sinon pathétique- du fait que croyant que la prof avait fini de parler , je m'étais levé un peu précipitamment et que j'attendais alors pendant une minute interminable assis sur ma table devant un amphi médusé qu'elle daigne enfin cesser de parler ...
 
Histoire de faire bon poids bonne mesure , j'arrivais a obtenir de "La Dépêche" un article sur mon site , article qui provoqua un peu plus l'ire du webmaster d'UT1 (dans la mesure ou c'était possible , bien évidemment) , et qui permit a l'administration de m'identifier , ce qui me valais une convocation au secrétariat général de la fac , entretien dont l'ambiance était aussi enjouée que celle régnant a Yalta entre Churchill et Staline .
 
Le site a rencontré un succès relatif , succès surtout du au fait que je mette a disposition les cours ... La fréquentation du site a périclitée du jour au lendemain lorsque j'ai du précipitamment battre en retraite sur ce dernier point ...
 
Un vendredi matin ou j'avais réussi a me faire violence en étant présent des le cour de 8h , je vis avec effroi une étudiante assise quelques rangs devant moi prendre une photo du maître de conférence , de façon aussi discrète que des Russes installant des rampes de lancement d'ogives nucléaires sol-sol a Cuba . Et ce qui devait arriver arriva ... le maître de conférence commença un monologue dont je connaissais la fin avant même qu'il n'ait commencé a s'exprimer :
"Mademoiselle , effacez de suite cette photo , j'ai un droit a l'image que je tiens a garder exclusif ... a propos de droits ... il paraîtrait qu'un étudiant visiblement dans cet amphi mette des cours sur internet , je tiens a l'informer qu'il devrait vite arrêter car il existe un droit d'auteur sur les cours ..."
 
Bien que me planquant derrière mon ordi et qu'ayant perdu quelques dizaines de centimètres sur ma chaise , ce ne fut pas suffisant pour ne pas éprouver , au vu des 300 têtes qui se tournèrent bêtement dans ma direction , le désagréable sentiment que l'anonymat peut parfois avoir ses avantages ...
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2006 5 20 /01 /janvier /2006 19:28
Il existe plusieurs catégories d'étudiants :
- les étudiants con...scencieux qui bossent toute l'année leurs cours .
- les étudiants de la dernière minute qui s'offrent un semestre de rêve puis une semaine d'enfer a réviser au rythme paisible d'un concorde survitaminé .

J'appartiens a cette deuxième catégorie . Fallait-il le préciser ?
Lundi 22H . Je sors du boulot , et l'adrénaline commence a monter . Non pas que je sois tendu parce que je n'ai pas commencé la première lecture du cours (traditionnellement , la seconde est faite en Septembre) a réviser pour demain , mais parce que je n'ai pas de cravate et de chaussures a me mettre pour l'oral ...

Lundi 23H . Apres avoir été réquisitionner l'indispensable chez mes darons , je rentre chez moi bourré ... de bonnes intentions , comme par exemple celle de réviser jusqu'au matin .
Allez hop , on s'installe devant le PC pour réviser . Tiens , j'ai des mails ? Ah au fait , qui est connecté sur Msn ? Ah zut , j'ai pas posté sur mon blog , faut y remédier ...

Mardi 03h . Tiens , faudrait peut-être commencer a réviser sérieusement ... bon , combien de pages ? Ouaaaaaah ! 102 ? C'est un bug , dites moi que c'est un bug ? Bon . A l'abordage .

Mardi 07h . Aie ma tête ... bon , a propos , je vais aller m'en faire une humaine . Aaaa Aieeee Ouille ... Bon , ça y'est , je suis rasé . Uh ? C'est moi ça ? Allez , parachevons le plan Nicodrillon ... ça y'est , je ressemble a un authentique pingouin . Je peux aller me mêler a mes congénères ... ça y'est ? vous avez compris pourquoi je n'aime pas les pingouins ?

Mardi 09h . Je ne suis pas stressé . Je ne suis pas stressé . Non , je ne regarde pas tous ces gus en train de piaffer d'impatience , je ne fais pas attention a tous leur petits gestes nerveux . Pourquoi ne suis je pas venu avec mon club de golf ??? Je suis sur que ça en aurait calmé un ou deux ...

Bon . J'arrête de claquer des dents et je me lance ...
« Bonjour Monsieur ... vous allez me parler du droit de vote des associés . Ca vous va ?
- (Yiiiiiiiiha ! Je connais bien ça !) C'est parfait , monsieur . »
Je me lance dans ma préparation , pendant que le prof semble visiblement plus intéressé par le physique plutôt avantageux de l'étudiante qu'il interroge que le cour qu'elle lui débite vainement ... Quelques minutes plus tard :
« Bien , je vous écoute .
- Donc , l'associé dispose de 2 prérogatives essentielles : droits politiques et droits aux dividendes ...
- Dites moi , je ne vous aurais pas déjà vu ?
- (Dans ma tête : eh bien vu que vous avez tellement de temps a perdre que vous en êtes a regarder le blog de Miss France 2006 -authentique- , peut-être êtes vous tombé sur le mien ?) Sans doute parce que je suis régulièrement en cour , monsieur ...
- bon , continuez ...
- donc , la jurisprudence a posé le principe que l'on ne peut par le biais d'une clause léonine retirer a l'associé le droit de vote ...
- Ah non , ce n'est pas ça une clause Léonine
- (ne t'inquiètes pas Nicolas , il ne peut pas voir de la ou il est que tu as ton coeur qui bat tellement vite qu'il risque de sortir comme un Alien et atterrir sur la table ...) Ah mais si , j'en suis certain !
- C'est fou , vous assenez des contres vérités avec une conviction impressionnante .
- (dans ma tête : « bloum ») Bien , je continue ...
- Vous faites quelque chose en dehors du droit ?
- (mais il va me laisser parler oui ?) Euh oui , du standard téléphonique ...
- Ah ? C'est a dire ...
- Eh bien je réponds a des app... Mais je m'écarte du sujet , donc je reviens au vote des associés ... (bien Nico , montre lui que ses attaques subtiles n'ont pas d'effet sur toi ... bon dieu, ou sont passés mes nerfs ? J'étais sur de les avoir laissé traîner dans le coin ?)

Arrive la fin de l'entretien ...
«  Dites moi , Monsieur Nicopoi , êtes vous bien sur être fait pour le droit ?
- (dans ma tête , je me vois tout a coup m'effondrer sur moi-même façon World Trade Center) Eh bien ... (vite , trouver quelque chose d'intelligent a dire ... bon , si je lui dit je voudrais être avocat spécialisé dans le droit d'auteur , il va me sortir un cinglant « Ah ? Je vous verrais plutôt comme son secrétaire » , et la je pourrais pas m'empêcher plus longtemps de l'étrangler, ce qui risque de faire mauvais genre ...) je ... je voudrais faire du journalisme (et toc!) .
- Mmm ... contre vérités avec convictions ... oui , ça vous collerait bien (re-Bloum !) .

Je suis rentré chez moi dépité , avec l'impression que les gens me montraient du doigt dans la rue en disant « ah ah ! C'est l'idiot qui croyait avoir une chance en droit ! » , et avec la furieuse envie de me pendre dans un coin sombre de manière a ce que personne ne dise « ah ah ! Il a mal fait le noeud ! » ...

Je n'ai appris que aujourd'hui que le « prof » (ne pas lire « tortionnaire sadique » , même si le coeur y est) avait été de nombreuses années interdit de « correction d'oral » pour cruauté avérée ...
Partager cet article
Repost0
9 décembre 2005 5 09 /12 /décembre /2005 19:12

C'est marrant comme un petit rien peut devenir une prise de tête renouvelée lorsque vous vous appelez Nicopoi .

Il y'a des choses qui m'ont toujours rendu hystérique , pour des raisons cons . J'aimais pas mes lèvres , boum ! je me pince les lèvres sur toutes les photos de la période Lycée . Je n'aimais pas avoir les cheveux secs ? Paf ! Je me passais l'eau hystériquement sur les cheveux 20 fois par jours . j'ai un point rouge qui apparaît sur mon nez au même endroit que mon père a son bouton que je hais ? J'achète du fond de teint au risque de me déconsidérer a jamais .

Apres , il y'a des choses moins évidentes qui font également partie des tracas de la vie quotidienne . Certaines personnes normalement constituées vivent avec très bien , d'autres moi bien , moi ça me rend dingue . Un peu comme le "plic plic" des gouttes d'eau d'un robinet mal fermé en pleine nuit , quelque part vers 5h du mat ...

A UT1 , il y'a un truc comme ça qui m'énerve depuis que j'y ai fichu les pieds . Quand on rentre dans le hall principal , 3 choix s'offrent a vous . Premièrement , on peut prendre l'escalier menant aux salles de TD . Jusque la tout va bien . Apres vous pouvez prendre le couloir de droite . Mis a part qu'il est étroit et vite encombré en période de pointe , rien d'insurmontable ... ... et enfin , inconscient suicidaire , vous pouvez décider de continuer tout droit . Et tombez dans ce cas sur "les marches de la mort" . Ce sont 5 terribles marches , le dénivelé entre la première et la dernière doit être a tout casser de 40cm , et chacune fait environ 80 cm de long . Vous voyez le topo ?

Bon la vous devriez vous demander "ou est le problème ?" . Eh bien , ma foi , il est qu'il est impossible de prendre ses marches a une allure constante sans raccourcir ou allonger sa marche entre la 3eme et 4eme marche . Dit comme ça , ça a l'air de rien , sauf que en pratique , ce moment la est terriblement perturbant car 1° vous êtes terriblement déséquilibrés 2° le changement de rythme de marche est passablement visible et on ne peut plus ridicule . Et ça rate
jamais ! Arrivez avec de l'élan et pas décidé , et arrivé a la 4eme marche vous serez obligé de faire un grand pas pour ne pas vous ramasser sur la 5 ème ! Arrivez trop lentement et vous serez obligé de faire 2 petits pas sur la 4eme marche ! L'horreur quoi !

Ca rappelle ce passage dans le Tintin "Coke en Stock" ... "Capitaine ? La barbe , au dessus ou en dessous pour dormir ?" le pauvre Haddock en dort pas de la nuit . Depuis que je me suis rendu compte de la difficulté de prendre ses marches "normalement" (comprenez "sans y penser") , je m'énerve inutilement dessus .

... Alors je prend le passage plat sur le coté .

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2005 1 05 /12 /décembre /2005 19:01
Quand j'ai vu "Nicopoi - Admis , mention passable" sur le tableau des résultats du bac , j'ai pensé "Rhaah !!! Fermat , c'est fini ! Plus Jamais ! No Passaran ! Je verrais plus la gueule des Kékés , rhah!!!" .
Moment de joie intense , réellement .
 
Ca a duré 4 mois . Jusqu'a la rentrée en Octobre , donc .
 
Pourquoi personne n'a pensé a faire de photo de ma gueule déconfite en voyant que les pires de ceux que je ne supportais pas étaient tous a UT1 ? Ca devait donner a mon avis . Je devais faire une tête proche de celle que font les policiers dans "le silence des agneaux" quand ils voient un de leur collègue suspendu dans les airs et bouffé a moitié . En pire .
 
Depuis , j'ai relativisé disons . J'avoue que le fait que les amphis soient composés aux 9/10 de filles n'est pas désagréable , que les fermateux ont disparus du fait que j'ai eu le bon goût de redoubler la 2eme année , que des pingouins viennent parfois interrompre le cours (authentique) ...
 
Mais toujours cette question récurrente : ou passent les étudiant(e)s sympas d'UT1 le samedi soir ? Et le vendredi soir ? Et dans la foulée le jeudi soir ?
 
Et pourquoi je ne croise le soir que ceux que justement je tente d'éviter la journée ???????
Partager cet article
Repost0