Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 15:53


« Nico , que fais tu le dernier week-end de Mars ? »

Je ne sais pas vous , mais contrairement à un certain nombre d’imbéciles qui , lorsque l’on leur pose cette question , se retrouvent à devoir aller bronzer à Marrakech contraints et forcés , moi , je me vois généralement proposer des choses hautement plus marrantes et infiniment plus ludiques .

C’est ainsi qu’il y’a quelques jours de cela , j’acceptais joyeusement d’aider une amie à déménager de Toulouse à Paris , m’enthousiasmant dans la joie et la bonne humeur sur sa proposition de faire 1400 km en 48h et en camion , non sans avoir aussi -youkaidi youkaida- au préalable contribué à charger le dit camion à Toulouse et à le décharger à Paris .

C’est décidé : mon hypothétique fils ne portera pas mon nom .

Ce qui est marrant lorsqu’une fille déménage , c’est qu’elle se sent un devoir de répartir les rôles et les cartons à porter , cartons qu’elle a évidemment rempli non pas dans un esprit de commodité pour ses crétins d’amis , mais plutôt dans l’espoir qu’il lui sera moins chiant une fois installée à Paris de les déballer .

Un instant , la poche de glace n’est plus bien mise sur mes reins .
Aie .

(…)

Un Samedi Matin .

Après avoir laissé ma brune prendre la direction de la gare , j’attends sagement dans un froid -qui parait-il fait défaut aux ours blancs d’Arctique- que JB , l’ami d’Alexiane , ne se décide à venir enfin me chercher .

« Le chèque ! J’ai oublié de prendre le chèque de l’autre ! »

Normal , je n’y avais pensé que 399 fois la veille et pendant mon petit déjeuner , nettement insuffisant pour m’en rappeler au moment de partir de chez moi .
Je courrais donc comme un dératé jusqu'à la porte de chez moi , montais les escaliers avec la célérité d’un oiseau migrateur ayant reniflé l’odeur d’un chasseur sortant d’un apéro , et redescendais tout en évitant soigneusement de me tordre la cheville , décidemment pas sympa d’avoir mal pris que je ne porte l’atèle au sortir de mon entorse que 3 jours .

Les poumons en vrac , je tentais de ne pas agoniser trop bruyamment sur le trottoir , lorsque je voyais enfin JB arriver . Une fois la ceinture bouclée , j’avais à peine le temps de prendre la jolie couleur pourpre d’une dinde de noël cuisant au barbecue (JB est frileux , mais la clim poussée à ce point , c’est un crime contre l’humanité) , que mon téléphone sonnait .

« Nico … j’ai oublié ma carte 12-25 … » , me lâcha ma brune sur un air contrit …

Les 7h de route pour Paris furent à peine suffisantes pour que je ne retrouve un semblant de respiration proche de celle d’un type amputé d’un poumon sur deux , après ma nouvelle montée de l’escalier de chez moi et ma course frénétique au sein de la gare Matabiau , à une vitesse proche du record enregistré par Carl Lewis aux 100 mètres de 1991 .

Une expression d’effroi figea mon visage lorsque le copain d’Alexiane , sitôt le camion immobilisé , ne trouva rien d’autre à dire de plus apaisant que « Bon , on décharge ? » .

Réflexions faites , Je ne veux meme pas de gamins .

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nico Lagaffe
commenter cet article

commentaires

letipowpowpow 06/04/2007 21:46

et d'autres se contenteront simplement de manger du chocolat au soleil...!

Kane 07/04/2007 20:18

Gaffe quand meme , ca fond vite cette saloperie la .

Anneuh ! 06/04/2007 06:14

y'a un truc qui m'échappe...ou j'ai pas compris...Mais pourquoi tu cours tout le  temps ??????attends je relis ! (temps de re-lecture)euh ! non je pose encore la question...Mais pourquoi tu cours tout le  temps ??????Une blonde (au cas ou)

Kane 07/04/2007 19:54

Je suis un grand stressé , c'est mon drame .

Marie 05/04/2007 22:12

Ah oui au fait? comment va ta cheville? lectrice ingrate que je suis j'avais déjà oublié! Sinon ok, si t'as pas l'accent toulousinnnggh je viens pas te voir à ta soirée! non mais! :))

Kane 07/04/2007 19:52

Merde , je suis démasqué . A nouveaux .

Mad 05/04/2007 20:38

Y a même pas de sexe dans ton article. C'est nul !mdr :)Il t'a même pas proposé un verre avant de décharger ? (ou alors il te connait trop bien ! :p)J'ai eu un peu la même réfléxion en emmenant une camionnette (vide) à Paris. Arrivé après 6h de route, seul, le vendredi à minuit après le boulot et pensant déménager au petit matin, la copine me sort : "On charge maintenant finalement, ça sera fait non?". Arg !Donc je comprends très bien ta douleur du déchargement à peine arrivée.

Kane 07/04/2007 19:52

On peut pas toujours parler de cul à toutes les sauces ...