Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 18:16


Il est un fait que je n’ai pas toujours un respect , à proprement parler , scrupuleusement rigoureux de certaines convenances sociales , comme par exemple le respect des vieux , lançant des regards de haine féroce à l’intrus grisonnant qui oserait dans un bus me faire remarquer que je suis assis quand il est debout (« bon dieu vieille carne , je vais passer ma vie à financer ta retraite moisie , ça mérite bien le droit que je reste assis , non ? ») , ayant la sans doute déplorable habitude de fumer outrageusement même en présence de criards mômes puants (« leurs parents avaient qu’a pas les concevoir . Na . ») , ou … en ayant une conception assez déroutante de la légitime reconnaissance due à quelqu’un qui m’héberge .

Mais j’ai des circonstances atténuantes .

(…)

Août 2004 .

Tom , l’un de mes trois meilleurs amis , organisait une soirée chez lui , à savoir chez ses parents , une mignonnette petite maison perdue dans un bled pommé dans la campagne Toulousaine , un endroit oppressant ou il était même , comble de l’horreur , possible d’entendre l’insoutenable grigri de ces raclures de grillons .

J’ai passé une bonne partie de la soirée à m’inquiéter que l’on ne soit pas perturbés par l’arrivée d’un type bizarre armé d’une tronçonneuse .
J’avoue avoir une vision de la campagne légèrement influencée par mes glauques goûts cinématographiques .

Il se trouve qu’a cette soirée , j’étais accompagné de Erika , ma seconde petite amie Mexicaine , qui avant de devenir la truie qui me largua pour un type « légèrement plus mature que toi » (garce !) , fut surtout et essentiellement celle qui m’enseigna enfin (sic) que l’envie de baiser existe aussi chez les filles .

Croyez le : jusque la , j’avais toujours eu le sentiment d’être demandeur en la matière , et que dans un grand élan de sacrifice , mes amantes d’alors s’étaient exécutées en priant que cela ne dure pas trop longtemps .

Je dois bien concéder que je décevais pas trop sur ce dernier point .

Alors que l’alcool avait coulé à flots , il fut décidé par une petite troupe d’aller mener une de ces expéditions discrètes que l’on aime à faire pour se faire peur lorsque l’on est jeune , et de mener celle-ci du coté de la piscine du voisin , histoire de voir si l’eau n’était pas trop froide .

Aaaah . Ma jeunesse perdue …

Par un hasard déconcertant et que je ne m’explique toujours pas à ce jour , l’expédition n’eut pas le succès de ce niais de Rodrigues du Cid , et loin d’arriver 500 , je ne me retrouvais en tout et pour tout assez rapidement qu’en simple tête à tête avec Miss Mexique 2004 , qui ne trouva rien de plus intelligent que de me défier -contre promesse de levrette frénétique au clair de lune- sur « tu n’es pas capable de te baigner dans cette eau à 13,5 degré pour moi » .

Grave erreur . Une levrette frénétique au clair de lune vaut toujours la peine de plagier ce naze de Jack barbotant dans l’océan Atlantique au milieu des Icebergs .

(…)

Quelques jours plus tard .

Tom nous avait tous convié à prendre un verre , ayant énoncé au téléphone avoir un gros problème à régler , mis qu’il l’était sous pression par sa douce maman qui c’était métamorphosé , à l’annonce du dit problème , en sorcière du magicien d’Oz , mais en plus redoutable .

Et sans les chaussettes a rayure , ce qui aurait au moins détendu l’atmosphère .

« J’ai un gros problème , le voisin s’est plaint de la dernière soirée , il a semble t’il pas apprécié du tout l’incursion de quelques uns dans son jardin . Je sais pas si vous vous rendez compte , il y’en aurait même qui se seraient baignés . Ma mère veut des noms , vous avez des souvenirs de cette soirée , vous ? »

C’est fou comme je peux avoir le vertige des fois en regardant mes pieds .
Toujours surprenant du haut de mon mètre 74 , si si .

« Broumph . Je … je crois me souvenir que le Camille a voulu essayer de faire des longueurs » , dénonçais je assez minablement sur des accents France 39-45 qui ne font pas franchement ma fierté .

« Et … j’ai moi-même barboté 3 secondes pour faire plaisir à Erika . Mais 3 secondes , hein ! »

Dénonciation bien ordonnée termine par soi même , c’est bien connu .

« Quoi ? C’était toi et Erika alors que le voisin a vu batifoler de sa fenêtre à 3h du mat ?
- Glubs » , ajoutais je bien malgré moi .

(…)

Il y’a quelques jours , dans un salon de thé Toulousain .

Je prenais un chocolat chaud en charmante compagnie , lorsque j’allais perdre soudainement quelques centimètres (ce dont je n’ai vraiment pas besoin) sur ma chaise à la vue des nouveaux entrants , la mère et la grand-mère de Thomas .

« Bonjour ! » , allais je timidement oser auprès des demoiselles .
« C’est Nicolas , l’ami de Tom … » allait dire assez (trop pour ne pas me mettre mal à l’aise) rapidemment la maman de Tom à sa propre mère .
« Ah … J’ai beaucoup entendu parler de vous … » , allais aussitôt répondre la gentille grand-mère de Tom , tout en me lançant un regard hautement déstabilisant …

Les levrettes au clair de lune , ça marque .

Partager cet article

Repost0

commentaires

La Marmotte qui louche 09/04/2007 21:28

Incorrigible...

Kane 12/04/2007 14:47

Ca ...

Ludie 05/04/2007 11:10

Ah se baigner dans le piscine du voisin, ça j'ai fait...mais version plus Loana dans le Loft 1 quoi!!!
Bref, c'était des voisins de vacances au Lavandou...ni vu ni connu...

Kane 07/04/2007 19:42

J'ai fait aussi ! J'en garde un bon souvenir , d'ailleurs .

Heidi 04/04/2007 09:02

aaaaaa la campagne..... Que du bonheur !!A part quand on a un p***** de coq qui se met à brailler à 5h tout les matins... Qui veut du poulet pour midi ?...Hier j' ecoutais une chanson qui m'a fait penser à toi parce qu'on y parle des Toulousains et je trouvais ca assez representatif ^^je te conseille c'est: -Titre: "3-0"                                     -Artiste: Les ogres de Barback.ID.

Kane 04/04/2007 11:01

Pour le poulet , je te déconseille d'aller l'acheter à Saint Aubin quoiqu'il en soit .Une ... une chanson qui t'a fait penser à moi ?Bon dieu mes petits lecteurs , si vous saviez comme je suis traumatisé des que je perds quelques uns d'entre vous parce que j'ai mis un peu trop de temps à pondre un nouveau post ! Enfin ouf . Vous revenez progressivement , mais il valait mieux pour mon ulcère .

arthur 04/04/2007 01:17

au final rien de grave sauf le numéro de téléphone que la grand mère t'a filé à la fin de la dite rencontre non?

Kane 04/04/2007 11:02

Chut , c'est confidentiel . Tom pourrait m'en vouloir .