Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 14:11
Ou de la suite d’articles sur du cul.
Par Marie-Edwige pour Nicolas.


J’ai donc vu Nicolas Mercredi soir.
J’aime bien cette phrase d’attaque, et j’ai sué sur tous mes commentaires d’arrêts pour trouver quelque chose de percutant à chaque fois, alors ne m’enlevez pas le plaisir de ressortir ces platitudes toutes droit issues de mon cerveau fatigué.
La Cour de Cassation est le juge du droit de la branche judiciaire.
J’ai donc vu Nicolas Mercredi soir.

Un Nicolas, comme vous le savez, qui était bien marri (OUI ! Je l’ai placé !) car le malheureux s’était fait un méchante entorse à la cheville à cause de l’appuie-pieds d’un bar. Comme quoi, y’a pas toujours un dieu pour les ivrognes… Bref, pour lui soulager la douleur de cheville, je lui ai parlé de mon vagin. Mais non, pas comme ça, tel quel, du style « Ben tiens j’ai des nouvelles de Robert ! », mais de la rencontre le lendemain dudit Robert avec un spécialiste. Nico a rigolé, et m’a sorti quelque chose de charmant, dans le style « Ouah, tu vas te faire trifouiller la chatte ». Dont acte. Et dans un but d’éducation des masses, pensant en particulier à l’homme en fonte qui m’a fait cette remarque, et sachant que le sexe vend, j’assume ma condition et je vais donc narrer une visite de « trifouillages de chatte » : Chez Mon Vieux Gynéco.

Quand je dis vieux, je ne pense pas à une manifestation de camaraderie, je ne suis pas suffisamment hypocondriaque pour avoir mes écarteurs personnels. Non, non, mon gynéco est tout bonnement âgé. Tous mes gynécos ont été de vieux praticiens qui se refilaient les clientèles au fur et à mesure des retraites, et ça ne m’a jamais dérangé. Cette situation m’a d’ailleurs valu, une fois, une conversation étonnante avec mon spécialiste, qui, après s’être extasié devant « ces splendides ovaires » et « un col de l’utérus en parfaite condition » et d’avoir assuré devant ma mine ahurie (dix-neuf ans) que j’étais  « capable d’enfanter une quinzaine », il m’a aussitôt fait remarquer que son fils faisait médecine… Un beau jeune homme, et poli avec ça…
Voilà pour les présentations.

Les revues à disposition sont féminines, c’est-à-dire faites pour transformer toute gonzesse en bonne femme. Je fais l’impasse, j’ai pris mon Pennac.
Et puis, je pose le livre. Je ne me sens pas bien. J’avais oublié à quel point je n’aimais pas me faire examiner l’intérieur. C’est une petite nervosité qui me saisit. Et s’il y avait un problème ? Une grosseur ? Des anticorps ? Adieu, les enfants que je ne voulais pas ! Et me voilà à gamberger pendant que, une à une, les dames bien habillées entrent et sortent de la salle d’attente. Je sors fumer, sous l’œil désapprobateur d’un ensemble Burberry. Tant pis.

Ce qui est fascinant, c’est que lorsque nous nous trouvons dans une salle d’attente pour un organe ou une partie du corps particulière, certains souvenirs révélateurs nous viennent à l’esprit : un tikka masala particulièrement chargé un soir de cuite chez le stomatologue, la première clope « pour faire style » chez le cancérologue, et ces merveilleuses vacances passées en compagnie de la main droite chez le kiné (je dois toujours avoir la carte postale « bons baisers de Mon Pieu » quelque part).
Qui dit organes reproducteurs dit forcément relations sentimentales dit forcément drague dit forcément râteau, enfin, pour moi. Quand il n’y a pas d’alcool dans les parages. Je ne sais pas draguer, je ne sais pas ce que veut dire l’expression «se mettre en valeur », et je ne prends pas de rencards : l’avantage, c’est que l’homme voit tout de suite à quoi il a affaire, le problème, c’est que l’ « affaire » à l’air d’une promo de Kiloutou. Comme quoi, y’a peu à parcourir du vagin au cul.
Un grand classique me revient en mémoire. Je suis en train de discuter inanités avec une chose à pénis, et le jeune homme me demande donc :
_ « Alors comme ça tu es en Droit ? Que veux-tu faire plus tard ? »
« Que veux-tu faire plus tard »… Les hommes sont de grands pédophiles…
_ « L’ENM … L’Ecole de la Magistrature »
_ « Pour être magistrate ? »
(Non, parce que c’est chauffé et qu’il y a de la lumière, crétin).
_ « Ah »
Eh merde… « Ah ». J’aurais dû lui dire que je voulais être quelque chose d’inoffensif et de maternel. Bon, la prochaine fois, je lui dis que je suis puéricultrice et que mon « objectif » dans la vie c’est de désincruster la morve séchée d’enfants des autres pour me faire amoureusement recouvrir par la morve des miens le soir.

Je rentre, je sors, tout va bien. Y’a de l’espoir pour l’horloge interne !
Nicolas, Robert te dit bonjour.

Marie-Edwige.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie-Edwige 12/02/2007 16:25

je sais, tout le monde était au pub... Et c'est moi qui les servait.

Kane 12/02/2007 21:33

Bien fait .

Ludie 11/02/2007 15:33

Comment ça?? Aucun comm sur ce chef d'oeuvre littéraire???
Bien joué ME..c'est toujours un régal de te lire!!

Kane 11/02/2007 17:24

Je suis assez d'accord , je suis décu pour Marie Ed , son article mérite mieux .Mais le Samedi est la pire journée d'absenteisme sur le blog ...