Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 16:04


Lundi Soir .

Un petit groupe d’hommes à l’apparence inquiétante s’affère sur la Place Esquirol . Qui sont-ils ? Les accessoiristes du dernier Stephen King ? Des barbouzes des RG ? Des chirurgiens au chômage technique , cherchant par tout les moyens les plus pernicieux à arrondir leurs fins de mois ? Approchons nous un peu , et jetons une oreille à leur étrange conciliabule …

« Dépêche toi bon dieu , notre indic nous a dit qu’il n’allait pas tarder à rappliquer !
- Je fais ce que je peux Roger. A ton avis , la bouteille de vodka , je la laisse bien en évidence sur le vélo ou je la laisse par terre ?
- Laisse la au guidon , d’après sa fiche , c’est un maniaque invétéré , il n’en boirait pas une goutte pour peu qu’elle ait frôlée le sol .
- Ils sont cons ses jeunes ! Merde , on a oublié de mettre un cadenas au moins autour du guidon pour créer l’illusion , l’accessoiriste a encore mal foutu son boulot !
- Pas grave , c’est un distrait notoire . De toute façon , il s’est déjà fait voler 4 vélos , il sera tellement ravi de pouvoir en récupérer un qu’il y verra que du feu …
Un homme arrive en courant vers eux , affolé .
- Les gars ! Le gus rapplique , faut y aller , vite !
- Ok , de toute façon on a fini . Le pauvre , il va prendre cher … »

Fin de l’introduction .

(…)

Nico et sa bande de joyeux drilles , après avoir pris un apéro a rallonge et -surtout- copieusement arrosé , s’étaient enfin décidés à laisser ce pauvre Mat réviser tranquillement les 300 pages qu’il avait à connaître pour le lendemain 10h (il n’était après tout que 22h30 , j’ai déjà fait pire) , et pris la direction de la place Esquirol , pour y continuer joyeusement la soirée .

Autrement dit , nous avions fait l’arrêt ravitaillement a l’épicier du coin pour nous ruiner y acheter de quoi continuer notre beuverie indécente , surtout pour un début de semaine .

Et la , mes aïeux … nous tombons nez à nez , presque devant la porte de mon chez moi , avec un superbe (ou presque) vélo , rouge , posé bien en évidence sur la béquille , et summum de l’incroyable , dans un sac accroché au guidon , je flaire plus que ne vois une bouteille de vodka même pas entamée , agréablement accompagnée de chaussons aux pommes .

« C’est une idée de toi les chaussons aux pommes ? - Chuut , tais toi… »

Le petit groupe s’interroge . Clément prend des airs de Eve se demandant si après tout la pomme sera si bonne , Antoine imagine vraisemblablement que les verres a chupitos fauchés dans divers bars toulousains vont enfin pouvoir servir , et ma douce et jolie petite amie me lance des regards furibonds , l’air « ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » , sinon « touche à ce vélo et tu ne monteras rien d’autre qu’une selle cette nuit » .

Mon adorable petite amie a décidément des arguments imparables .
Mais on m’avait volé 4 vélos . Cet argument là valait le risque d’une nuit chaste …

J’ai monté discrètement le vélo pendant que ma brune avait l’attention ailleurs .
… Inutile de dire que la nuit chaste , je risque de la banquer méchamment cher , tôt ou tard .

« Bon dieu Franck , ca dépasse tout ce qu’on pouvait espérer ! »

(…)

Mercredi .

Le Nico , tout content , décide d’utiliser pour la première fois sa prise de guerre , ravi à l’idée de ne plus avoir besoin de prendre cet ignoble bus rempli de personnes dont on jurerait qu’elles participent au tournoi « je fais la gueule la plus déconfite possible » .

Je m’alarmais à peine de cette remarque de Clément , qui avait utilisé la chose la veille , glissant un timide « fais attention , il déraille de temps à autre … »

Et me voilà parti , les cheveux dans le vent , tout heureux de regoûter aux joies du vélo , pédalant joyeusement , rêvant sur les gambettes que j’allais a nouveau pouvoir me faire à raison de l’heure que je consacrerais en aller retour pour mon stag….

« Craacdjjjiblim ! »

Dans un remarquable numéro d’équilibriste , le Nico vient d’éviter une chute grotesque alors que son vélo , déraillé , venait de faire une terrible embardée , alternant gauche-droite avec plus de d’entrain qu’un député centriste avant , enfin , de se stabiliser .

Et j’étais à peine à 20 mètres de la porte de chez moi .
Oula .

Allons bon . Nullement découragé , je repartais de plus belle , refusant de me laisser décourager par un tout petit accroc de rien du tout à ma legendary bonne humeur , et je re pédalais avec plus de vigueur que Pascal Sevran qu’un Floyd Landis dans une descente des Pyrénées , les piqûres en moins mais le café en plus donc ca compense .

Et je manquais de finir dans la Garonne quand mon vélo déraillait 100 mètres plus loin , près du Pont Neuf .

Commence alors l’aventure du Nico , la peur au ventre , les yeux exorbités et rivés au pédales , qui roule en tremblant , cherchant désespérément la méthode qui lui permettrait de ne pas dérailler , puis , en désespoir de cause , de limiter les déraillements , intervenant à chaque fois et comme par hasard au moment ou il ne faut pas .

Ce n’est jamais drôle de dérailler au milieu d’une avenue qu’on traversait , alors que le feu passe au vert pour les bolides rêvant de toute évidence de goûter aux joies de la crêpe Nico .

Le Nico arrivait enfin en vue de son boulot , épuisé mentalement , les jambes flasques et hésitantes , jurant de ne plus jamais se servir de cette machine démoniaque , cet instrument de torture tout droit sorti de l’imagination d’un descendant de l’inquisition , et de ne plus jam….

« Craacdjjjiblim ! Crac ! »

Oulà , je crois que je me laisser aller à un léger hurlement , songea le Nico en un quart de seconde immensément long .

« Ouuuuuuuaiiiiiiillllle ! » .

Ma cheville , sans doute jalouse que je ménage le vélo et pas elle , à décidé de faire grève en même temps que le vélo déraillait , se tordant plus douloureusement qu’un contorsionniste sur un tapis à clous , ce qui risque de ne pas correspondre « scrupuleusement » à la définition de rééducation telle que le concevait le docteur qui m’avait pronostiqué une entorse quelques jours plus tôt .

C’est ainsi que les voitures qui longèrent le canal , ce mercredi matin là , eurent l’étrange vision de ce drôle de personnage sautillant sur un pied , les larmes aux yeux et donnant des noms d’oiseaux au vélo sur lequel il s’appuyait .

Morale de l’histoire : ne désobéissez jamais à votre copine .

(...)

Epilogue

« … Et je lève un verre à toute l’équipe , félicitations pour cette mission rondement menée ! Grâce a notre action prompte et efficace , nous avons fourni encore une fois la preuve si besoin en était que nous sommes la meilleure entreprise de prestation de services aux bloggeurs , fournissant à notre client du jour « le Petit Nicolas mais en plus Grand » une occasion rêvée de faire oublier à ses lecteurs qu’il n’a pas rédigé la fin de sa série très embarrassante « All about Sex » …
- chef , vous venez de vendre le pot aux roses ...
- je sais , mais sa banque a refusé de cautionner le paiement de nos services … »

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nico Lagaffe
commenter cet article

commentaires

Aymeric 10/02/2007 12:08

Je crois que tu rends pas compte des conséquences.Imagine un seul instant et si c'était le vélo du fils de Doust-Blazy? Et s'ils avaient trouver un poil de tes fesses pour faire une analyze ADN? Directement en prison, vous ne passez pas par la case départ, vous nen touchez pas 20000FRS.

Kane 10/02/2007 15:31

Pas de soucis , si c'était effectivement le vélo de Douste , il va le chercher sans doute du coté de l'équateur ("ah ? c'est ou la pla-ce Es-qui-rol ?")

Fanny 10/02/2007 02:00

Par rapport au com ci-dessus:comme on doit surment encore le dire à toulouse: SEC!:S t'as interet à bien te faire pardonner....

Kane 10/02/2007 15:44

Non , je n'ai rien a me faire pardonner .

Chapline 10/02/2007 00:13

Et si je te disais que tu n'étais qu'un con, menteur et malhonete?

Kane 10/02/2007 15:48

En direct de la rupture .

gribouille 09/02/2007 23:06

Pffff et dire qu'il y avait toute une flopé de bloggeur qui te donnaient de bons conseils pour ta réeducation...je suis déçue...déçue....En tout cas je sens que popol va reste au "garage" longtemps, lui. Toc!>humeur belliqueuse

Kane 10/02/2007 15:48

A priori , j'ai été ridicule une fois de trop .