Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 19:53
Je crois avoir déjà évoqué ma certaine aversion pour le préservatif , aversion qui n’aurait d’égale celle que je nourris envers , et par exemple , les cellules psychologiques , l’insuffisance de chocolat dans les œufs kinders , et enfin pour me répéter une fois de plus , les programmes de cet imbécile de Sevran .

Il faudrait pour bien faire que je songe a cotiser en vue des frais juridiques que ne me manquera pas d’occasionner le jour ou cet idiot tombera sur mon blog …

Je n’ai finalement , et contrairement a la rumeur que j’ai assez grossièrement entretenu , jamais couché avec ma première vraie petite amie , pour la simple et bonne raison qu’alors que j’avais réussi a trouver l’endroit idéal pour le faire (le lit des parents d’un ami chez qui j’organisais la soirée , je vous accorde que « idéal » n’est finalement peut être pas forcément le terme adéquat) et ce a la dernière minute , je m’étais rendu compte dans le bus qui nous y emmenait que j’avais dans un moment de confusion (chose relativement commune d’ailleurs) oublié les préservatifs…

J’en ai emprunté a une amie qui 5 ans après les faits incriminés n’a toujours pas eu l’occasion d’en essayer pour elle même , la chose certaine étant que je ne savais pas jusqu'à cette nuit la qu’un préservatif puisse périmer .

Autant dire que l’on a rien fait et que je me suis fait larguer 3 jours après .

J’ai su rectifier le tir avec ma seconde petite amie . J’avais assez de préservatifs pour permettre a une armée en campagne de vivre sur l’habitante pendant des années , et je mis a contribution le lit de mes parents , qui je l’espère ne tomberont jamais sur cette dernière réplique , ou je n’ai plus qu’a changer de pays .

Voire de Continent .

(…)

J’ai des principes assez idiots . Si ! Si ! Ainsi , j’ai horreur d’avoir des préservatifs sur moi lorsque je sors avec une nouvelle copine , pour la simple et effroyablement idiote raison que j’aurais peur qu’elle interprète ce geste de précaution élémentaire comme un « j’avais prévu de faire l’amour avec toi ce soir et j’ai tout fait pour » .

Allez comprendre pourquoi , je considère qu’une telle intention ne peut qu’être interprétée négativement .

En sortant avec Clémentine , je me suis douté qu’il me faudrait envisager un jour ou l’autre de ne pas tenir le pari que je m’étais fait , pour être franc pour exorciser ma peur que les faits me donnent raison , de ne pas faire l’amour avant le 1er Janvier 2007 , mais j’ai pensé que la chose ne se réaliserait pas pour autant avant un certain nombre de semaines .

Ou du moins pas avant notre première cuite commune .

Néanmoins , le souvenir vivace de ma cuisante nuit en compagnie de ma première copine demeurait , aussi lorsqu’il était prévu que Clémentine passe sa première soirée chez moi , je mettais a profit les quelques minutes que j’avais , au demeurant aussi pléthoriques que le nombre de politiciens non véreux , pour me mettre en quête de préservatifs , chose dont j’ai absolument horreur car je me sens horriblement gêné les quelques secondes ou l’on attend bêtement que cette machine insoutenable délivre sa marchandise .

C’est a dire les secondes nécessaires a comprendre qu’il faille tirer sur la petite poignée un peu plus bas .

Cette précaution s’avéra bien sur inutile ce soir la . Ce n’est que le lendemain , alors que j’avais respecté ma règle «pas de préservatif pour ne pas faire calculateur» , que je manquais de m’étrangler en entendant Clémentine dire a ses amis qui prenaient congés de nous : « Barrez vous qu’on puisse enfin faire l’amour tranquillement » .

Encore une fois ou j’ai cru devenir fou .

Partager cet article

Repost 0

commentaires