Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
13 mai 2006 6 13 /05 /mai /2006 01:06
Particulièrement flatté de constater de par ma place sur Google a la recherche « crise de la vingtaine » que je suis détenteur du concept même , mais pour autant particulièrement vexé que la première place revienne a une bloggeuse qui a elle même développé le concept plus que je ne l’ai fait , je m’en vais me réattribuer ma découverte en l’explicitant un peu plus .
 
Je suis pas quelqu’un de super intéressant , alors si en plus on me pique mes rares idées …
 
De la même manière qu’une génération de parents a été traumatisée par le film Tanguy et depuis ne montre que difficilement a quel point elle aime sa douce progéniture , a moins qu’elle ne soit loin , nombre de mes semblables ont étés brutalisés par l’entrée en matière de « Confessions d’un homme dangereux » .
 
Que ceux qui n’ont pas la glaçante phrase « a 20 ans , le monde s’ouvre a vous , a 30 vous n’êtes rien » qui rebondirait d’une paroi a l’autre de leur désemparé cerveau lèvent la main .
 
… Merci .
 
Un changement insidieux se produit avec le passage de 19 a 20 ans . Dans l’inconsciente joie du moment , on ne se rend pas compte de l’ignominie sous jacente a cet évènement ô combien hélas fatidique , mais très vite , on se rend compte que 20 ans , ce n’est pas « l’indépendance » (sic) , « la liberté » (resic) et «la vie qui s’offre a vous» (personnellement , j’enverrais se coucher sans dessert le morveux qui m’assénerait de telles idioties juvéniles) .
 
Le fait est que des 20 ans , on paye d’avoir écrit sur une copie de physique quelques années plus tôt que le cheval blanc d’Henry IV éclairé par une lampe rouge serait vu rouge , ou vert par un daltonien (j’avais un prof qui me notait symboliquement par des 0.5 , jusqu’au jour ou il me mit un 1.5 commenté par un « en fortes progression ») ; on paye de ne pas avoir compris que les années 70 sont passées et que plus personne dans les années 2000 ne cherche a multiplier les relations mais plutôt a faire durer des relations , aussi foireuses soient elles (je dirais même que plus c’est foireux , mieux c’est . Contemporains , je ne vous ai pas compris) .
 
Moi , j'aurais plutot tendance a multiplier les relations foireuses , saisissez la nuance ...
 
Tout semble fait aujourd’hui pour me rappeler qu’il ne me reste que 6 ans pour avoir une situation professionnelle me permettant d’espérer que mes amis qui auront plus réussi me parleront toujours autrement qu’en cachette de leur futures femmes ; qu’il est probable que d’ici 8 ans et en partant du principe que je trouve d’ici 7ans une fille qui arrive a me supporter , j’aurais peut être un Nico Junior qui me réveillera en pleine nuit pour me dire « papa , lames de rasoir , pas bon » ; qu’il est , horreur , concevable que d’ici 5 ans je serais peut être lassé d’une vie dissolue et noctambule , et me coucherait a 22h30 après avoir regardé « La Grande Vadrouille » sur TF1 .
 
Grand dieux , ou est la corde ?
 
Tout cela peut sembler aussi exagéré que mes élucubrations devenues quasi quotidiennes .
Mais pourtant , je pense avoir ainsi désigné ce que je nomme la crise de la vingtaine . Alors que les années s’accélèrent a une vitesse au delà de démentiellement paniquante , je vois autour de moi des amis faire des projets dont j’espérais bien qu’il ne serait nullement question avant disons 20 ans , je vois le nombre de filles délurées chuter aussi rapidement que ne monte celui de filles sérieuses (un lien de cause a effet ? Je n’ose le croire) , et je sais aujourd’hui que contrairement a il y’a encore 2 ans , je n’ai plus un droit a l’erreur dont j’ai hélas et il est vrai plus que méchamment abusé .
 
Pourquoi tant de haine ? Pourquoi a 22 ans , bientôt 23 (Argh !) ais je une permanente impression d’être un lapin qui s’est aventuré au milieu d’un rassemblement de chasseurs en mal de sanguinolente partie de tirs improvisée ? Parce que je pensais jusqu'à très récemment que je pouvais m’en foutre royalement (sans doute une des rares fois ou j’utilise un mot cru dans ce blog) de ce que faisaient les autres autour de moi et vivre ma vie comme je l’entendais , cad en courrant dans tous les sens sans la moindre cohérence .
 
… C’était jusqu'à ce que je me rappelle que plus que de devoir épouser une femme qui cherchera la meilleure manière d’obtenir un divorce a mes tords exclusifs , que de devoir me lever en pleine nuit pour emmener Nico junior aux urgences de l’hôpital Pompidou pour avoir une chance de sauver mes lames de rasoir toutes neuves (ça coûte cher ces saloperies) , que de cotiser pour une tombe pas trop moche du coté d’une plage d’Etretat , ce que je ne supporterais vraiment pas serait de me retrouver un beau jour seul plus de , disons en voyant largement , 48h .
 
J’ai une sainte horreur de la solitude , qui lorsqu’elle intervient -a mon grand dam- , me laisse seul avec mes angoisses et mes doutes , aussi nombreux que les revirements d’un politique sur l’ensemble de sa carrière .
Etant donné que la probabilité que je convertisse le monde a ma conception de vie dissolue soit aussi réduite que celle que j’embrasse dans les 10 prochaines années Heather Graham , je n’ai d’autre choix a moyen terme que de me convertir a un modèle que j’abhorre .
 
Diantre , je n’avais pas le sentiment de demander tant que ça , pourtant …

Partager cet article

Repost 0

commentaires