Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 19:28
Prologue
 
« Nico , c’est bizarre , tu as une petite boule la qui est pas normale ?
- Pas normale ? Après m’avoir accusé d’avoir les cotes bizarres , maintenant j’aurais une petite boule pas normale en bas du dos ? Je te trouve un peu cruelle par moments … »
 
Fin du Prologue .
 
Quelques mois plus tard …
 
Dimanche matin . J’avais dormi sur le canapé de Constance , canapé qui a une petite chance d’être un jour considéré par un historien particulièrement indulgent comme moins pire qu’un lit de détenu en Corée du Nord .
 
Je me suis réveillé avec l’impression que quelqu’un m’avait tapé a coups de pick-up dans les fesses pendant toute la nuit , ce que je trouvais particulièrement injuste parce qu’après tout , je venais déjà de retrouver mon téléphone baignant dans une marre non identifiée probablement a l’origine de son disfonctionnement , alors bon …
 
Je vous l’accorde : « alors bon » n’est pas un argument très probant .
 
Etant venu en voiture , il m’a fallu conduire de St Michel a Jean Jaurès dans des conditions qui feraient frémir les signataires des conventions de Genève : quasi debout , hurlant de douleur a chaque imperfection de la chaussée responsable du moindre tressauti de la suspension .

J’ai connu des moments plus désagréables . Ils ne sont pas légion pour autant …
 
C’est bien évidemment le lendemain alors que je pouvais a peine bouger que j’ai eut le plaisir d’entendre a mon réveil sur mon répondeur -je suis a force de malédictions devenu prévoyant en gardant mes anciens téléphones , prêts a reprendre du service plus vite qu’un GI au QI plus élevé que ses petits condisciples (genre 40 ou 50 , ndrl)- le message suivant :
« Bonjour , Anne de Contactel , nous aimerions savoir si vous êtes toujours intéressé par le poste » .
Je n’ai pu que sourire en hurlant de joie pour que l’on puisse distinguer de mon hurlement régulier depuis la veille . Fallait quand même que je marque le coup …
 
Alors que je descendais les allées après avoir tenté chez moi de me donner une apparence correcte pour être sur que cette fois le job ne m’échappe pas , j’éprouvais tout a coup une … gène pour le moins curieuse , que je pensais ne plus éprouver depuis que j’avais soufflé 4 bougies sur mon gâteau annuel …
Une horreur . J’ai passé l’entretien d’embauche avec un sourire a peine moins forcé que la ligne Maginot (je sais , il faut que j’arrête avec mes comparaisons) , priant surtout pour que l’implosion de la « boule pas normale » ait été définitive .
 
C’était sans doute se montrer un brin optimiste .
 
(…)
 
Jeudi , j’arrivais a mon rdv avec un médecin spécialisé , inquiet mais surtout au bord de la névrose , ayant pour rajouter a ma tension « naturelle » (on m’a déjà demandé si je suis Parkinsonien …) également cessé de fumer depuis 2 semaines . Déjà que je suis pas calme en temps normal , alors la dans cet état j’ai senti une once d’hésitation de la part de la secrétaire de l’accueil au moment de m’orienter . Je n’ai pas du passer loin du service psychiatrie …
 
Je pense pouvoir dire honnêtement (ce qui n’implique pas que je ne le sois pas -toujours- en règle générale -honnête-) que je ne suis plus pudique depuis ma première nuit avec Julie , mais il me reste un certain nombre d’interdits sur lesquels j’avoue être d’une rigidité Villepinesque .
Montrer mon cul a un médecin en fait partie .
 
Je n’ai jamais prétendu que mon blog serait toujours de bon goût …
 
Bref , après que j’ai failli a mon serment de rendre visite aux poissons de la Garonne plutôt que de laisser a un homme -fut il médecin- fourrer son visage a moins de 20cm de mes fesses, le dit médecin engageait le dialogue , ce qui n’était en soit pas une mauvaise idée car je risquais a tant serrer les dents de toutes me les faire sauter …
« Bien , c’est un kyste !
- Ah … c’est déjà sympa de savoir comment l’appeler …
- Bon , il va falloir opérer .
- (Nico -10cm sur son siège) euh , oui , comment dire , je viens de débuter un job et je vais m’en faire virer si je prends un congé maladie après 3 jours de boulot … est ce qu’il est possible de faire une simple anesthésie locale ?
- Non , il faut une anesthésie générale (pas conciliant le docteur …)
- (Nico -20cm sur son siège) gnnn … soit (Beh tiens , il croyait quoi ? Qu’il me saperait le moral comme ça ? Ah ah ! Il en faut plus pour atteindre un Nico !) . Il faut que je prenne mes dispositions avec mon boulot , il est possible de planifier l’opération pour … je sais pas moi , pour dans un mois ?
- Non . Je vous opère demain … »
 
Réflexions faites , il n'en fallait pas tellement plus pour atteindre un Nico …

Partager cet article

Repost0

commentaires