Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
13 février 2006 1 13 /02 /février /2006 20:15
Comme tout couple sain et digne de ce nom , nous avions décidés Julie et moi de nous séparer parce que cette dernière avait peur de trop s’attacher a moi .
Je harcèle Larousse et consorts pour qu’ils révisent la définition de cohérence depuis tellement longtemps …
 
Comme tout bon mec rejeté , je décidais de m’inventer une petite amie afin d’attiser la jalousie de ma nouvelle ex . Une méthode comme une autre , c’est a dire totalement inefficace . Surtout quand on s’y prend avec comme un pied , ce qui fut bien sur mon cas . 
 
Afin d’être crédible , il me fallait lui trouver un prénom : il m’était déjà arrivé par le passé de me passer de ce type de détail , mais on ne rend pas jaloux une fille en lui disant :  « j’ai une copine , dont j’ai oublié le prénom , qui est infiniment mieux que toi ! » . Dans le meilleur des cas , elle hoquette de rire chaque fois qu’elle vous voit par la suite , dans le pire , elle oublie votre prénom . Ces 2 solutions sont également conciliables …
 
Des lors  , quand Julie me demandait le prénom de ma nouvelle copine , je n’avais bien évidemment absolument pas réfléchi a la question , et dans un numéro d’improvisation exalté, j’arrêtais mon choix sur Cécile , choix dicté par le fait que j’avais récemment sympathisé avec une Cécile a la fac avec qui il m’arriva même de réviser des cours .
...Efficacité relative de ces révisions , je ne savais pas qu’on pouvait avoir autant de notes en dessous de 5/20 en une session … aucun Français n’avait subit un tel échec depuis Azincourt (j’ai hésité a taper sur Napoléon III , mais on prendrait cela pour de l’acharnement) .
 
Bref . Une période de quelques semaines s’instaura ou je voyais , en secret de Cécile (celle de mon imagination , pas la vraie !) , mon ex qui savait apprécier ce geste que je faisais pour elle (je lui avais dit que Cécile ne pouvait pas la blairer , tellement jouissif de faire dire par un personnage imaginaire toutes les rancœurs exacerbées pendant des mois …) .
 
Après qu’il soit arrivé l’inévitable (une veille d’examen que je passais dans le lit de mon ex) , je décidais de « rompre » avec Cécile . Et bien évidemment d’en avertir prioritairement Julie , elle avait bien mérité ça …

Hop ! J’attrapais mon portable et tapotais « j’ai quitté Cécile , je n’attends aucun commentaire de ta part » et l’envoyais . Sauf que au moment de l’envoyer … j’ai machinalement sélectionné le nom de la vraie Cécile , qui a du  me prendre pour un tarré (je rectifie : qui m’a pris pour un tarré) en recevant ce message grotesque .
 
Elle ne m’a plus jamais parlé , mais je ne saurais dire a quel point j’ai traîné depuis ce jour une jolie réputation de mytho a la fac …
 
Réputation injustifiée , de ce fait .

Partager cet article

Repost0

commentaires