Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 20:07
Un gag qui me faisait hoqueter de rire comme une hyène en chaleur était quand Gaston , un jour de brouillard et de réveil douloureux , se trompait de bureau et atterrissait chez Ducran Lapoigne . En l’espace de 20 minutes , il leur faisait perdre un contrat de construction de pont et un ministre des transports s’en allait comme une furie , se décidant finalement pour la construction d’un tunnel …
On voyait alors Gaston parler avec un collègue des Editions Dupuis , lui assenant cette bonne parole : « rends toi compte , j’ai bossé sans faire exprès 20 minutes pour Ducran Lapoigne ! ».
Fin de l’introduction . Début de la Nicolade …
 
Hier soir , je me suis attardé après mon cour (ce qui est suffisamment rare pour être mentionné , d’autant qu’il faisait nuit) pour tenter de comprendre le tableau d’informations de mon groupe , ou devait se trouver l’horaire de mon TD de civil , que je n’avais toujours pas relevé (il n’était que temps ! Les Td avaient repris au plus tard la veille …) . Après m’être explosé les yeux dans le noir (la fac ressemble le soir a l’hôtel de Shining , et l’on croise parfois de sombres ombres …) a tenter de déchiffrer les hiéroglyphes qu’un fonctionnaire lilliputien et vicieux avait sadiquement rendu incohérents .
 
J’arrivais ainsi , après quelques joyeuses déductions et pensées amères (« putain les cons ! Ça ne leur ferait rien d’écrire sur papier fluorescent pour être lisibles par les retardataires invétérés ? ») , a la conclusion que mon td était le lendemain , a 9h30 .
Chouette …
 
8H30 . Yeux explosés (c’est marrant , j’ai un œil qui vire au rouge le matin …) , coiffure qui ferait peur au cousin machin lui même , halène de chacal ayant mangé une charogne vieille de quelques semaines , enfin bref … la routine , quoi .

J’arrive a la fac , et a travers mes yeux gonflés , arrive a trouver la salle de TD . Je me rassure même en reconnaissant quelques têtes … ciel ! des amis ! Il y’a donc une vie a UT1 !
 
Le chargé de td , après avoir fait les sommations d’usage (« un contrôle chaque semaine ! » -il aurait tout aussi bien pu rajouter « et votre tête bien en dessous de la corde  … »-) , commence a faire l’appel . Je ne sais pas si c’est le trauma que d’être éveillé en cette étrange heure matinale -alors c’est ça que l’on appelle le matin ?- , mais je commence a être vaguement inquiet (pour ne pas dire transpirant de tous les cotés , pourvu qu’une fouine ne le renifle pas) en voyant que la première lettre de la liste d’appel est un « r » .
 
Me retenant de crier au racisme (qu’est ce qu’il a mon nom ? vais lui voler dans les plumes a ce con la !) , je patiente gentiment jusqu'à la fin de l’appel pour faire remarquer que je n’ai pas été appelé . Ça donne ceci :
- Pardon monsieur , je pense que vous avez oublié de m’appeler … (dans ma tête « et je me suis fait violence pour me lever ce matin , alors ce n’est pas pour être marqué comme absent sur votre fichue liste d’appel ! »)
- Votre nom , monsieur ?
(ça c’est le moment dont j’ai horreur , dire mon nom en public - je pense que je n’aurais que très difficilement pu avoir un nom plus ridicule- , d’autant que tout le monde est systématiquement captivé par ce genre de mésaventure …)
- Nico Poi.
- … je vois bien un Nicolas , mais son nom commence par un « r » …
(il commence a me saouler avec ses airs et ses « r » , celui la)
- Bon , je viendrais vous voir a la fin …

Furieux d’avoir fait assister toute la classe a cet imbroglio au moins aussi prise de tête qu’un bouquin signé de la main de Sartre , je me murais dans un silence digne d’un vieux Stalinien évoquant les crimes communistes …
 
A la fin du Td , passablement déconcerté , je constatais avec le prof que je n’étais effectivement pas sur sa liste , et m’en allais d’un pas décidé chercher querelle a l’administration pour cette inqualifiable avanie dont j’étais l’infortunée victime . Encore une fois , dirais je .
 
Alors que je m’apprêtais a défoncer la porte du bureau du fonctionnaire objet de mes déboires, je me disais qu’un nouveau petit coup d’œil au tableau d’affichage pouvait m’éviter un ridicule auquel , certes , je suis accoutumé …
 
Enfer et damnation . Je n’ai td que demain a 12h30 …

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nico Lagaffe
commenter cet article

commentaires