Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
3 février 2006 5 03 /02 /février /2006 20:00
J'ai une qualité , qui est unanimement reconnue par mes proches … comme un défaut , qui est de tout organiser a la dernière minute . C’est vrai , imaginez un peu ! Si je faisais comme tout le monde , ce serait le drame ! Vu que je propose , toujours avec les meilleures intentions du monde (Le regretté Pol-Pot partagera mon point de vue) , a 50 personnes quelque chose d’uniquement réalisable pour 3 ou 4 , heureusement que l’organisation se joue dans les derniers moments , cela a le mérite de décourager les 46 qui auraient été de trop …
 
C’est ainsi que lundi soir , j’ai réussi a convaincre d’extrême justesse les 3 potes qui me manquaient pour partir skier sans me retrouver seul sur mon télésiège . J’avais trop peur de faire cliché si je finissais seul a chanter en cas de panne …
 
Après avoir finalisé l’organisation aux alentours de 00H30 , j’ai fait comme toute personne raisonnable devant conduire 3h aller/3h retour et skier une journée entière : j’ai pris l’apéro avec mon voisin et passé une nuit blanche .
Je concède avoir une notion de raisonnable déconcertante .
 
J’ai pourtant essayé de dormir ! Quand j’ai vu qu’il ne me restait plus qu’une heure et demi avant l’heure de notre théorique départ , j’ai lancé une playlist pour dormir et programmé une playlist pour le réveil . Logiquement , je devais avoir 30 minutes sans musique . L’idéal quoi ! Sauf que manque de bol , j’ai du mal calculer la durée de la première , ce qui fait que au bout d’une heure , je me suis retrouvé avec les 2 playlist qui se complétaient harmonieusement … façon scie électrique déglinguée .
 
Bah . Un petit café et ça allait déjà mieux . Après avoir passé 20 minutes a me demander pourquoi il pleuvait dans la salle de bain (« Ah ? Non , je suis tout simplement sous ma douche … ») , je commençais le ramassage de mes potes .
Et tant qu’a faire , j’essayais de ne pas tourner de l’œil a chaque éraflure que l’on faisait en rentrant les skis dans la 306 . Pas passé loin quand même …
 
... Il faut savoir que je suis un des derniers idiots a skier en non paraboliques . J’ai mis des années a trouver une paire qui me plaise (ils font 2m10 … prétentieux !), alors je vais pas céder a un effet de mode , merde quoi !
 
On avait décidé d’aller a Baqueira , en Espagne . J’en pensais le plus grand bien de par les différents avis que j’avais pu recueillir , jusqu'à ce que je m’étrangle quand Arnaud m’annonçai le prix du forfait . Ce fut difficile de ne pas faire de mauvais esprit (dans ma tête « A ce prix la , c’est sur du Caviar que l’on skie ? ») …
 
Et il y’a des personnes qui disent que je ne sais pas être diplomatique …
 
Temps splendide , neige divine … j’adore en règle générale skier dans la semaine : cela a l’avantage de ne pas amputer le week-end et surtout de passer une excellente journée en pensant a l’exécrable que passent ceux qui usent leur patience en amphi . Ce serait encore plus divin si je pouvais penser que ceux la aient par la suite la délicatesse de m’accompagner a la session de Septembre …
 
Sur le chemin du retour , je profitais d’une pause prétexte cigarette (oui , la nuance est que la vraie raison était que c’était la pause ou on partait dans le décors , je venais de comprendre ce que tout le monde appelle « fatigue ») pour appeler Anna , une amie qui organisait un dîner fondue savoyarde , et lui dire que je serais un petit peu en retard pour sa soirée :
« Anna , je dépose mes amis chez eux et j’arrive ! » . Le mensonge n’était pas si gros : encore 100 km et je les déposais , comme quoi …
 
Après avoir rajouté une série d’éraflures a la 306 (putain de skis) et déposé quelque peu cavalièrement mes amis (je ne me souviens plus avoir freiné …) , je fonçais vers ma soirée . Aaaaaah … cette bonne fondue , que j’avais tellement peur de rater …
 
Il parait que je me suis endormi en parlant . Ils ont tout tenté pour me réveiller , mais comme avait pu le constater Fanny un soir ou elle s’était retrouvée coincée en bas de chez moi parce que je m’étais endormi de la même manière , quand je suis en bout de rouleau , un A380 pourrait atterrir chez moi sans conséquences sur mon sommeil …
 
Pour être honnête , je n’ai pas trop compris ce qui m’est arrivé : j’ai émergé vers 3h du mat , façon Uma Thurman dans Kill Bill (« Uuuuuuurk ! Ou suis-je ??? ») .
 
Je pense pouvoir dire que je n’ai pas été violé dans mon sommeil . C’est une bonne base , non?

Partager cet article

Repost 0

commentaires