Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 19:45
Des nombreux jobs étudiants que j'ai pu écumer , aucun ne m'a laissé un souvenir aussi cuisant qu'un hammam déréglé que le tabac place du Capitole , ou j'ai tenu 8 mois ...
 
Cela avait pourtant bien commencé ! Alors que je me remettais difficilement de mon passage par l'Ofup - ou j'avais écumé des lycées de bourgades ne figurant même pas sur Mappy- , je m'étais mis en quête d'un nouveau job étudiant qui me permette de m'affranchir un peu de la BCP (Banque Centrale Parentale) . Après une semaine de cv envoyés a des entreprises aussi diverses que variées , je recevais un appel du McDo du Capitole qui me proposait de venir a un entretien d'embauche le jour même . Après avoir passé un retentissant "Yahooooo!" -je suis le cauchemar de mes voisins- , je sautais sur mon téléphone qui sonnait a nouveau , pour répondre a une deuxième proposition , émanant cette fois du Tabac du Capitole (que j'avais harcelé de coups de téléphones pendant les 2 mois qui avaient précédés , j'avais "quasi" promis de me prostituer pour qu'il me prenne , en exagérant a peine ...) .
 
Je me rendais au premier entretien chez Mc Do , entretien qui me refroidissait légèrement du fait que l'on soit 4 a postuler en même temps (ce en quoi j'avais tord , j'ai connu 1 an après un entretien d'embauche ou nous étions 50 a passer en même temps ...) . Enfin bon , après nous avoir dit que la moitié de la première fiche de paie serait engloutie dans l'équipement du parfait petit "McDo Man" et que les horaires ne dépasseraient pas les 30h par semaine -la ou je cherchais du 20h- , j'étais légèrement refroidi par la perspective de bosser la dedans , d'autant que le directeur nous parlait comme a des demeurés déjà a ses ordres la ou je n'avais même pas dégainé mon stylo pour signer le moindre contrat ...
 
Aussi arrivais je beaucoup plus enthousiaste a mon deuxième entretien d'embauche , qui s'avérait immédiatement plus constructif . Pensez vous ... le boss me promettait de prendre en compte mon "statut" d'étudiant , que je ne bosserais que le soir après les cours , des primes étaient prévues au contrat en fonction des résultats ... le bonheur , quoi ! Et bien payé en plus...
 
Je faisais un premier essai qui s'avérait réussi au sous sol des cartes téléphoniques , en réussissant a joindre le service client d'Orange et a obtenir un dépannage , ce qui en soit était une performance après avoir été baladé entre 50 différents serveurs ("Bon-jour O-Ran-Ge Vous In-for-me que le Num-ero n'est plus ..." , "Hein ? Le Sav ? C'est quoi ça ?" , "Ah désolé vous êtes sur France Telecom , pas Orange" ect...) .
 
Le lendemain , je signais mon contrat en l'absence du Boss , mais le comptable qui me faisait signer m'assurait que le boss signerait après coup ...
Ca valait le coup de l'écouter : il a été viré quelques jours après ...
 
Alors que je me faisais présenter les membres de l'équipe , un d'eux me disait "Nicolas , tu as l'air être un type bien , fuit , fuit , fuit de la !" , ce a quoi je répondais naïvement "Ben oui mais ce boulot m'a l'air pas si mal , et puis c’était ça ou McDo , alors je pense avoir bien choisit !" . Après coup , je pense que éboueur n'aurait pas été pire que ce boulot ...
 
Ca a été , pendant 2 mois . Je travaillais beaucoup plus que prévu (30h par semaine , ça valait le coup de refuser McDo , hein ?) mais bon , je n'avais rien remarqué d'anormal , mis a part que sur ma fiche de paie n'étaient pas comptabilisées un certain nombre d'heures qui , m'assura le boss , étaient en fait comptées dans la "prime" mentionnée dans une autre rubrique (je n'osais pas a l'époque lui faire remarquer mon étonnement que cette prime versée ne soit au final que de 5€ ...) . Ca allait tellement bien que j'introduisais une amie du lycée qui cherchait désespérément un job , et arrivait a lui faire avoir le boulot (on est toujours récompensé en amitié : elle a déposé contre moi par la suite , cf Part 2) .
 
24 Décembre 2002 . Alors que je m'apprêtes a rentrer chez moi , le boss vient me voir et me demande sur un ton embeté si je peux venir le 26 a 5h du mat réceptionner le tabac , en remplacement d'un employé malade (tu parles ! Il avait été viré !) . Je lui faisais remarquer que j'avais l'épaule qui se déboîtais facilement , mais devant son insistance et son assurance que je n'aurais qu'a faire le minimum , j'acceptais , en précisant quand même "que je ne le faisais que pour dépanner" .
 
... J'ai passé 4h le 26 a porter une centaine de cartons de 30Kg chacun , a me demander si je vivrais aussi bien avec un bras en moins . Quelques jours plus tard , je voyais mon nom apparaître définitivement au planning pour toutes les réceptions a venir de tabac ...
 
Je n'ai rien dit pendant 2 mois , jusqu'au jour ou alors que j'avais bossé le dimanche jusqu'a 23h , j'avais du revenir le lendemain matin a 5h pour faire la réception et que étonnant du fait que je sois seul pour la faire (ce boulot se faisait a 2) , le boss me rétorquait : "Ah oui ? Eh bien c'était une mauvaise habitude , vous pouvez très bien y arriver tout seul" .
 
Et dire que je ne pouvais pas me permettre de lui enfoncer un pieu dans le coeur , a ce vampire ... Penser a militer plus tard pour l'insertion d'un article prévoyant cette possibilité dans le Code du Travail ...
 
Une semaine plus tard , en me voyant a nouveau programmé pour la réception (dans ma tête , avec les yeux du loup de Tex Avery "Mais il se fout de moi en plus !") , j'allais le trouver et lui disait que je refusais de la faire ("Na !") . Quelques heures plus tard , j'étais convoqué dans son bureau , et s'ensuivait le dialogue suivant :
"- Bon , pour demain , tant pis , vous prendrez plus d'heures pour faire la réception mais il faut que vous veniez .
- Non .
- (interloqué) Pardon ?
- Vous m'avez bien compris , c'est non . J'ai l'épaule en charpie , qui me fait mal et se déboîte de plus en plus souvent depuis que je fais vos réceptions , ce dont je vous ai déjà prévenu plusieurs fois , la dernière fois vous m'avez en plus imposé de la faire seul alors aujourd'hui , je suis désolé , mais je vous dit non .
- Euh . Bien . Bon . Je suppose que vous en tirez toutes les conséquences ?
- Oh , je les mesure bien toutes monsieur . Et particulièrement celle qui est que je n'aurais plus a partir d'ici a 23h pour revenir le lendemain a 5H ."
 
La Guerre était déclarée ...

Partager cet article

Repost0

commentaires