Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
26 janvier 2006 4 26 /01 /janvier /2006 19:38
J'avais une tendance a oublier que j'étais un brin romantique sur les bords . Bon , j'avoue que la période "eau de rose" s'était achevée trop brutalement pour ne pas laisser des traces , mais quand même , j'étais parti un peu sur l'extrême inverse et j'avais une tendance a me la jouer un peu sur l'air "moi , les filles , maintenant je m'en fous , je prends et je laisse " . Au point que ma soeur avait décrété que j'étais l'archétype du genre de mecs sur lesquels elle ne voulait pas tomber , c'est dire …
 
Je faisais la queue a la banque , ruminant sur le retrait qui serait le plus adéquat pour que mon découvert ne devienne pas gouffre - le fossé est maigre entre les 2 - , quand je la vis arriver ...

Rhah , y'avait pas d'orage mais le "Badaboum" , je jure qu'il y était , vraiment .
Comme dire ? Mais si , j'en suis sur , n'importe quel mec a déjà connu ce type de moment ou dans un endroit plus qu'inapproprié comme une banque ou un supermarché , on remarque une fille et on se demande "mais comment l'aborder dans un endroit aussi pitoyable" ? Dans la plupart des cas , la réponse est simple : on ne l'aborde pas . Mais la , il était hors de question que je la laisse partir comme ça . déjà , j'avoue avoir été bien aidé par le fait qu'elle me demande ou se situe le début de la queue . Résistant a la tentation d'une répartie idiote (cherchez bien) , je lui répondais que le comptoir du fond était le plus rapide car personne ne songeait a y aller . Elle me remercia et y alla . Je réalisais alors que j'étais 1° un peu con de l'avoir envoyé a l'autre bout de la banque 2° d'attendre derrière une vieille grabataire alors que je venais de conseiller a quelqu'un une file d'attente plus rapide !
 
Elle me le fit remarquer gentiment , et qu'il était logique des lors  que je vienne la rejoindre a la fille d'attente que je venais de lui conseiller . Mais cela avec un si joli accent espagnol ...
Je ne sais pas comment , je lui proposais de l'inviter a prendre un café (étonnant non ?) . Elle faisait mine de refuser car elle n'avait que le temps de déjeuner avant de retourner a son travail . Alors je l'ai invité a manger , sur le toit de Toulouse , cad le restaurant panoramique des nouvelles galeries : ne riez pas , pour qui ne connaît pas , c'est un endroit génial en plein été pour manger . Et draguer , accessoirement .
 
Je l'ai raccompagnée a son boulot en scooter (sic.) , et suis reparti avec son numéro de téléphone . Enregistré directement sur mon portable , je le précise car évidemment , quand je suis revenu deux jours plus tard avec la ferme intention de la revoir , j'avais oublié mon portable en Espagne (c'est l'année ou je ne l'ai pas perdu aux Férias) .
 
Fou de colère après moi (mes voisins m’entendent souvent hurler « Mais quel con ! Mais quel débile , ce n’est pas possible d’être aussi idiot ! Pauvre type - je suis vraiment schizo - !!! » .
J’attrapais une feuille et me mémorisais le fonctionnement de mon portable afin de donner a me sœur la procédure exacte a suivre - façon Apollo 13 - pour consommer le moins de batterie , cette dernière devant être nécessairement épuisée comme il se doit .

Le portable tint le temps qu’il fallait pour récupérer le numéro ... Je songe a postuler a la Nasa…
 
Je l’ai invité le soir même a prendre un verre en terrasse de Toulouse Plage (j’ai des idées très originales , hein ?) , il me fallu deux soirs de plus pour qu’elle soit mienne .
Je suis resté avec elle 3 mois , suffisamment pour redevenir sentimental , mais aussi pour me faire larguer après que nous ayons été voir "Eternal Sunshine of a Spotless Mind" .
 
Inspiré par le film (que j’ai adoré au demeurant) , j’avais eu le malheur de lui demander si elle était bien avec moi ...
 
J’ai une tendance masochiste a poser la question qu’il ne faut pas quand il ne faut pas …

Partager cet article

Repost 0

commentaires