Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 18:55
Il y'a des personnes qui vous sont antipathiques des le premier regard . Vous ne vous êtes pas encore parlé que vous vous détestez déjà , mais au lieu de dégainer le premier un couteau de boucher , vous servez a l'autre un "bonjour" accompagné d'un sourire qui ne suffit qu'a peine a ne pas démontrer toute la haine brute qui émane soudainement de vous ...
 
Victor était de ceux la . Je l'avais connu des la 4eme , et des la 4eme , ses manières de premier de la classe m'insupportaient ... en plus que la simple vue de l'énergumène suscitait en moi de violentes poussées de barbarie , ce type avait été livré en option avec la voix , que même une mue a retardement ne sut transformer en autre chose qu'une voix hérissant le poil (et dieu sait si je n'en suis , ô combien hélas , pas dépourvu) .
 
Bon , la vous devez vous dire que ce type m'a fatalement fait une crasse pour que je le déteste a ce point . Eh bien même pas . La seule chose qui me rendait dingue , c'est cet air suffisant dont il avait le malheur de s'affubler . Ce coté "comment les gens osent me parler sans baisser la voix et me dire que je suis le plus beau de la terre ?" , coté qu'il mettait particulièrement en valeur lorsqu'il me parlait . Ce qui , disons le franchement , avait une tendance a me faire réfléchir une bonne dizaine de minutes le matin , avant de partir pour le Lycée , sur la question "bon , je prends mon club de golf et je lui défonce aujourd'hui le crâne ?"
 
Il en est pas passé loin . Plus d'une fois .
 
(...)
 
Les années passent . La fin du lycée , la fac , les joies , les larmes , les merdes , les découverts qui s'entassent , etc . La routine en somme . Toutes ces petites choses qui font que les gens s'apaisent , mûrissent , grandissent , oublient les rancunes du passé ...
 
Une soirée dans un karaoké de Toulouse . Mes amis et moi - surtout moi - chantons comme des casseroles et apprécieront faire supporter nos médiocres talents a de pauvres types coincés la par leur copine qui se sent bien évidement obligée de leur murmurer a l'oreille "la prochaine chanson , c'est toi !" ...
 
Alors que nous venions de nous ridiculiser de la façon la plus absolue sur "Pretty Woman" , je vis rentrer dans le bar "le" Victor . J'allais demander a un pote qu'il m'enfile ma muselière au cas ou , lorsque je compris que les 2 superbes filles qui étaient rentrées derrière lui l'accompagnaient . Bon . On va pas mordre de suite le Victor , il peut peut-être encore servir...
 
Le Victor (notez bien que son prénom soit toujours accompagné par "le") a commencé alors son numéro . Il en profitait d'autant plus que les 2 filles qui m'avaient ôté l'envie -provisoirement- de me lancer dans un jeu de déconstruction façon puzzle , étaient des Mexicaines ne piffant pas un mot de Français . Il a passé la soirée a dire qu'il allait sortir avec Mariana , la plus jolie des 2 , et a la coller comme savent si bien le faire les lourdauds de service .
Il ne lui manquait que la pancarte en main "je ne comprend rien aux filles" et on obtenait un joli petit cliché sur pattes . Un régal .
 
J'ai fait dans le fond la seule technique de drague qui marche presque sans risque d'étalages grotesques , sous entendus que c'est une technique qui procure l'avantage ne pas s'humilier en cas d'indifférence totale de la convoitée :
Etre souriant , faire parler la Mexicaine (ça marche aussi avec les Françaises , accessoirement), et surtout au grand jamais , ne pas en faire trop .
 
Maintenant , restait a se débarrasser du Victor . le noyau de l'olive en somme .
(dans un épouvantable espagnol) "que diriez vous d'aller prendre un verre ailleurs ? L'ambiance est trop atroce ici ..." Et nous sommes partis bras dessus bras dessous , pendant que le Victor rentrait en ruminant et a vélo chez lui réviser ses cours .
 
Je revoyais Mariana le lendemain (toujours battre le fer tant qu'il est chaud) , et sur une table de "la tireuse" , elle tenta de me faire articuler correctement le "anticonstitutionnellement" Mexicain , j'ai nommé :
Parangancutimilicuaro (hop de tête et sans hésitation ! 2 ans après ! )
Les bisous échangés plus tard eurent une saveur de victoire plus torride que 5 nymphomanes lâchées dans un ascenseur ...
 
Nota Bene : petit sms envoyé par Victor 3 jours après sa "défaite" :
> Tu ne devrais pas sortir avec Nico , ce n'est pas un type bien ...
 
Nota Bene 2 : petit sms envoyé après lecture du message de Victor sur le portable de Mariana:
> Les messages que tu envois a Mariana m'ont beaucoup fait rire jusqu'a maintenant mais je ne suis pas sur que ce sera le cas du prochain ...
 
Nota Bene 3 : il y'a jamais eu d'autre message de Victor . Et je ne suis pas sur réflexions faites d'avoir bien retenu "parangancutimilicuaro" , mais c'est un détail .

Partager cet article

Repost 0

commentaires