Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
16 décembre 2006 6 16 /12 /décembre /2006 16:52

C'est une question que je déteste , sans doute plus encore que celle qui m'a souvent mis dans un trouble difficilement dissimulable (et incroyablement mal dissimulé) , j'ai nommé l'effroyable "Mr Nicopoi , avez vous préparé le devoir du jour ?" .

Et pourtant , cette question revient hélas très souvent , comme si tout être normalement constitué devait être prêt a y répondre a n'importe quelle heure , une liste savamment préparée en tête , l'argumentation dégainée avec plus de maestria qu'un politique grossièrement accusé d'avoir attribué un marché public a son beau frère .

Alors a chaque fois , j'improvise . Je gagne du temps en citant , un rire nerveux couvrant par moment mes réponses , les différentes choses que j'ai déjà fait ("les jardins de Marie Antoinette ... une piscine comme celle de loft story ... sur le bureau d'un prof a Fermat ... dans un bosquet en plein milieu du 15eme arrondissement de Paris ...") , espérant que ces réponses troubleront tellement mon interlocutrice qu'elle en oubliera le fait que je n'ai pas , pour autant , répondu a sa question .

Alors , non , je n'ai pas de fantasme . Et cela pour la simple et bonne raison que je les assouvis dès la seconde ou ils percutent plus rapidement qu'un sauteur en parachute qui aurait oublié de se munir d'un parachute mon esprit mal tourné .

Et évidemment que non , je n'avais pas préparé le devoir du jour . Quelle question ...

(...)

Un Mardi Soir .

Je rentrais de vacances accompagné de ma brune d'alors , et malgré l'heure tardive , je roulais plutôt rapidement , ayant de coupables envies qui traversais mon esprit au fur et a mesure que mon regard se perdait imprudemment dans son chemisier délicieusement ouvert juste ce qu'il faut .

La sécurité routière peut faire de la prévention a tout va , mais il reste des domaines dans lesquels elle ne pourra qu'être inefficace .

C'en était trop . Lorsque ses soupirs odieux me firent comprendre que ma brune elle même trouvait le temps long , je plongeais ma voiture dans la voie de décélération de la première aire d'autoroute venue avec plus de dextérité qu'un Schumacher ravitaillant a Suzuka en 2000 . Il avait été champion du monde , j'espérais bien en faire de même , quoique j'espérais bien , moi , m'attarder plus de 6,5 sec dans les stands .

Question de réputation .

Sauf qu'une aire d'autoroute , la nuit , c'est un lieu bizarre , laissez moi vous le dire . Des camions partout , des types bizarres conversant entre eux (probablement de la victime égorgée par leur soin la veille) et un camion garé en plein milieu de la route , bloquant le passage , et tout futile espoir de sortie rapide . Autant dire que ma brune n'en menait pas large .

Moi non plus d'ailleurs .

Il fallait agir . D'une marche arrière décidée , je reculais frénétiquement jusqu'a me retrouver sur l'autoroute , et repartais aussi promptement que je ne le fais de chez mon dentiste .

Je ne me souviens plus avoir passé les 3 premières vitesses , c'est dire .

Quoique légèrement refroidi par cet épisode , ma libido n'avait pas souffert de l'incident , et j'étais toujours aussi décidé a assouvir le fantasme qui m'agressait sauvagement la tête , a savoir faire l'amour avant 10 minutes avec ma brune sur le capot fumant de ma voiture .

Fumant , c'est une image papa .

Aussi empruntais-je la première sortie d'autoroute qui se proposa a moi , et après avoir fait crissé les pneus dans quelques ronds points empruntés en 3eme ou 4eme (selon mon degré de précipitation) , et après avoir suivi une route se perdant dans l'obscurité protectrice des camioneurs de la nuit , je garais la voiture dans l'allée d'un champs , ouvrais la portière de ma brune , et la portais jusqu'au capot brûlant de la 306 .

Tout en veillant a ne pas y faire de rayures , évidemment papou .

Alors que nous en étions encore a la phase léchouillages d'oreille , je voyais poindre au loin , et avec une certaine inquiétude naissante , la lumière de phares venant dans notre direction , et je priais alors que la lumière des miens restés allumés pour que je puisse profiter au mieux du contenu du chemisier n'attire pas leur attention .

Histoire que l'on ait enfin la paix , était-ce donc trop demander ?

La voiture se rapprocha . Et bien évidemment , s'arrêta a notre hauteur , ce qui me permit d'apprécier au mieux la vision de ces 2 policiers me regardant suspicieusement , pour enfin prendre une expression amusée lorsqu'ils comprirent qu'ils avaient interrompu un moment privilégié .

Le fantasme de la voiture ? Plus jamais .

Partager cet article

Repost 0

commentaires