Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 16:39
Il est toujours difficile pour un mec de savoir quand va avoir lieu la première fois avec sa copine , d’autant plus quand c’est la première pour les moins chanceux ou plus jeunes d’entre nous .

Pour les plus vieux , ils ont pas eu de bol , voila tout .

Malheureusement et pour notre plus grand malheur , un certain nombre de filles croient encore et hélas en la règle honteusement désuète du « pas le premier soir » , au prétexte que cela permettrait d’éviter de tomber sur de gros relouds qui en auraient voulu qu’a , je cite , « leur cul » , et qui auraient pris la tangente une fois leur impérieuse nécessité évacuée . Moi ce que je pense , c’est que ces mecs la ne sont pas découragés pour autant et prennent la tangente même s’ils ont du attendre plusieurs jours , mais c’est un avis .

Et ce n’est que plus de temps perdu pour les filles . Et pour les mecs aussi , il est vrai .

A quel moment sait on que cela va se produire donc ? Dans ma sombre ignorance , j’ai longtemps cru que raccompagner sa copine chez elle était une bonne base pour pouvoir légitimement espérer une nuit câline . Et de jambes en l’air , évidemment .

J’en ai été quitte un certain nombre de fois pour me retaper tout Toulouse en pleine nuit , a pied et la queue basse . Evidemment .

J’ai ensuite cru que des lors que l’on nous proposait un dernier verre , ou mieux que l’on était invité a dormir dans les mêmes draps que la copine nouvellement conquise , cela signifiait que l’on était invité de façon subliminale a une nuit de sexe torride , des lors que la porte serait refermée .

Je me tairais sur le nombre de nuit ou j’en étais a envisager une masturbation silencieuse et discrète après que l’on m’ait aimablement laissé dormir sur le barreau .

Mais tout cela n’est rien a coté de l’infamie suprême .

(…)

J’avais rencontré cette fille par un moyen honteux dont je tairais le nom parce que je supporterais difficilement que l’on se gausse du fait que j’ai utilisé un site internet aussi ridicule que meetic pour sortir avec une fille .

De fil en aiguille , les discutions que nous échangions -par msn- progressèrent au point qu’il fut vite prévu de se rencontrer , prendre un verre , et si tout allait bien jusque la et qu’aucun n’ait pris la tangente a la vue de la médiocrité de l’autre , de passer la nuit ensemble .

Le et plus si affinités étant bien évidemment sous entendu a ce moment la .

Je la retrouvais , nous allions prendre un verre , et nous filions chez moi . Jusque la , tout va bien . Après avoir éliminé la formalité d’usage de se mettre un petit verre dans le nez a deux , ce qui peut apparaître sommaire mais reste toujours efficace , les choses sérieuses commençaient . Enfin , façon de parler .

Déjà , le déshabillage est toujours un moment délicat , un savant mélange de « un vêtement elle , un vêtement moi » , le tout étant de ne SURTOUT pas finir par les chaussettes (un peu comme l’épreuve des bâtonnets des maîtres des jeux de Fort Boyard) , la vision d’un homme nu en chaussettes étant une source d’hilarité chez la gente féminine auxquelles les pires pulsions sexuelles d’un male normalement constitué ne sauraient survivre .

Je parle en connaissance de cause .

Arrive le moment du « dans quelques instants , se sera les galipettes » . C’est un moment que j’adore en général , pour peu que je n’ai pas oublié d’éteindre mon portable ou que le bruit perturbant au possible d’une andouille me parlant sur msn ne vienne pas nuire a l’instant .

C’est du vécu , la encore .

Sauf que cette fois la , quelque chose d’inédit clocha . Cela me prit un certain temps pour me rendre compte , comprenez quelques secondes , mais dans ces circonstances cela sonne comme des heures , peut être y voir d’ailleurs l’explication de l’éjaculation précoce chez le male de moins de 20 ans - et plus si vous n’avez pas de bol , mais vous cumuleriez -…

J’essaye de trouver une formule pas trop crue pour exprimer la chose . Après tout , ce blog reste politiquement correct , je n’ai pas encore mis de signalétique interdit aux mineurs , et je tiens a l’estime de mon haut lectorat féminin qui me couvre de petits commentaires qui me laissent rêveur a plusieurs moments de la journée .

Disons juste que pour une raison inexplicable , je n’arrivais pas a rentrer en elle . « Ça ricochait » .

Ça a tout cassé . 10 minutes pour parvenir a mes fins , c'est-à-dire simplement arriver a trouver l’entrée , et il restait autant d’excitation dans l’atmosphère que au sein de l’académie Française réunie en assemblée plénière .

Je ne l’ai jamais revue . Evidemment .


Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Parlons Cul
commenter cet article

commentaires

Philippa 12/01/2009 11:45

"Ca ricochait"... Comme je suis fan de l'expression !!!Pauvre de toi, et pauvre d'elle aussi...Heureusement que ça reste un (mauvais) souvenir dans ta petite tête ;)Bizz.

Nicopoi 12/01/2009 18:52


Euh. Ca reste malgré tout un souvenir traumatisant.