Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 16:39

Prendre le train , c’est tout un art .

Si si ! Voyez , je ne pense pas pouvoir affirmer haut et fort être quelqu’un de particulièrement patient sans être pris d’une irrésistible envie de me planquer dans un terrier Ben Ladenien de peur que l’on me fasse remarquer l’innombrable nombre de fois ou j’ai prêché dans ce domaine .

365 jours par an depuis 23 ans (putain …) , je vous laisse faire le calcul .

Et donc , lorsque je me retrouve en gare de Narbonne , je suis , forcément , dubitatif . Dans mon incroyable naïveté , je considère qu’une ville comme Toulouse doit être desservie par un nombre conséquent de trains . Alors forcément , quand je vois que le premier train part a 19h , et qu’il n’est que 12H30 , que je vais passer une journée pourrie dans un bar crasseux aux alentours de la gare quand j’aurais pu me faire ridiculiser au golf mais sous un soleil radieux en compagnie de mes amis a Toulouse , j’ai envie de traiter la sncf , la ville et sa population de miséreux croulant , et j’ai , encore forcément , besoin de me passer les nerfs .

Et autant dire que je n’ai pas l’intention d’être tendre .

C’est probablement la raison pour laquelle j’aimerais vous décrire mon voisin de siège , du moins suffisamment éloigné pour que je puisse a la dérobée l’observer sans qu’il ne s’alarme de mes regards acides lancés a la dérobée mais pas trop , et écrire avec une véhémence enthousiaste plus suspecte qu’un décret ministériel passé en douce en plein mois d’Aout .

Que je ne vous fasse rien rater du personnage , ce serait con .

Cela pourra vous apparaître mesquin , mais laissez moi vous dire que l’homme est gros . Jusque la , vous direz qu’il serait cruel de se moquer de sa corpulence , que je suis qu’un petit con minable réduit a faire du délit de sale gueule sur une pauvre baleine sans défense et inoffensive , dont le gras opulent aura le mérite de la prémunir contre le froid et ainsi faire des économies d’énergie utiles a la protection de notre planète .

Mais il n’empêche que l’on parlerait moins souvent de réchauffement de la planète si toute l’espèce humaine avait la corpulence de cette truie , reniflante de surcroît , ce qui m’exaspère , évidemment .

Son visage me laisse perplexe , d’un parce qu’il me semble fervent supporteur de l’écurie Ferrari au point de laisser une rougeur coupable (et surtout atrocement ridicule) envahir ses traits , de l’autre parce que les dits trait me semblent ceux d’un gnome sorti de la légende de Zelda , oreilles pointues et traits bouffis en attestant indéniablement .

Un instant , son insupportable ronflement sonore semble s’espacer . Ne jamais contrarier le sommeil d’un hippopotame , c’est bien connu .

Nous disions … quoique la France soit connue pour son raffinement , et bien que des photos atrocement cruelles circulent pour rappeler que je n’ai pas toujours eu (comment ça « toujours pas ? ») des goûts remarquables en la matière -ma veste en cuir ne le soulignant que trop cruellement- , je dois bien dire que l’habillement de mon perturbant voisin (putain de ronflements) donnerait des envies au plus lamentable des stylistes Français de changer de vocation et de pourquoi pas ouvrir une boulangerie en Seine et Loire .

Non , parce que la chemise d’un tissu a faire frémir Tati d’indignation , au rouge globuleux et sombrement atroce , accompagné comme il se doit d’un pantalon gris déformé par les bourrelets bedonnants de ses cuisses , le tout monté sur des tongs a donner envie de marcher pieds nus un soir de froid hivernal persistant au cœur de la Sibérie plutôt que d’être vu une fois avec ces horreurs aux pieds , tout cela donne une image cauchemardesque que la langue française me semble trop mesquine pour pouvoir la décrire avec des mots justes .

Disons que j’aurais essayé …

Ps : je recommande a ceux qui n’auraient apprécié cet article de militer pour la création d’un train Narbonne Toulouse aux alentours de 12H35 le samedi .


Partager cet article

Repost 0

commentaires