Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 16:32
Jeudi matin .

 

J’ai passé la nuit sur mon ordinateur a regarder de sombre niaiseries pour m’occuper , en faisant -chose particulièrement inhabituelle- un équivalent en décibels valant difficilement le discours d’un sénateur pris d’une extinction de voix , priant pour que la nuit soit courte que je puisse enfin espérer récupérer mon clic clac , souvent décrié mais bien utile pour une occupation aussi futile que dormir .

 

Clic clac en l’occurrence squatté par 2 de mes amis , ce qui ne laissait que peu de place pour votre humble serviteur .

 

Alors qu’il commençait a faire plus jour dans la pièce qu’au milieu d’une centrale solaire , le dernier de mes amis parti enfin vaquer a ses occupations et me libérait la place nécessaire a ce que je roupille un peu , en partant du principe bien évidemment que le bruit des ouvriers en bas de chez moi m’autorise a songer que j’ai une infime chance de fermer une paupière , voir deux .

 

C’est terrible cette habitude qu’ont les gens de bosser le matin .

 

Alors que j’en étais a hésiter entre m’acheter une grosse bertha , ou envoyer un mail au FBI afin de leur signaler la présence de Ben Laden dans la rue , ce pour avoir raison du bruit émanant dans la rue , un contact me bippait sur msn .

 

Ciel , la Nina . Je ne pouvais légitimement m’empêcher de lui proposer ce qu’une personne n’ayant pas dormi depuis plus de 24h ne puisse qu’envisager : de prendre le petit déjeuner . Pardon ? Tu es a Auterive ? Pas grave , la gare est a deux pas .

 

Nombre de personne me reprochent d’être fatiguant . A ne jamais fatiguer …

 

La Nina m’avait averti qu’elle ne pouvait pas me recevoir au delà de midi , étant désireuse de pouvoir éviter une explication avec son père (arrivant dans ces eaux la) qui aurait pu être cocasse si emprunte de sincérité : « papa , je te présente Nico , avec qui j’ai prévu de coucher demain pour peu que j’oublie qu’il a 4 ans de moins que moi » .

 

Les présentations seraient tellement plus drôles avec moins de formalisme …

 

Toulouse Auterive , c’est 20 minutes en train . Pour peu que l’on ne s’appelle pas Nico , et que l’on ne se trouve pas dans LE train qui s’arrête a St Jory et autres bled qui feraient passer Muret ou Launaguet pour des métropoles au dynamisme exubérant .

 

Le train a mis une heure trente , je produit sur demande le billet de train qui l’atteste au premier sceptique venu .

 

Je la repérais de suite sur le quai , et poussais dans ma tête un soupir de soulagement a cette vue qui n’eut dans l’histoire d’avoir comme égal que celui que je poussais , quand , après le conseil de classe du second trimestre de seconde ou j’avais obtenu la mention « aucune première envisageable » , j’avais eut au troisième trimestre la mention « admis en première » .

 

Nina était aussi jolie que je l’avais imaginé , de la même manière que les professeurs m’avaient finalement accordé le bénéfice du doute .

 

Le petit déjeuner se passait bien sans que je tente de sauter sur la Nina comme un vague instinct primaire me le commandait , retenu par l’idée que son père risquait d’arriver et eut pu trouver fâcheux de voir sa fille subir les assauts frénétiques d’un jeunot de 22 ans .

 

Bon dieu , que c’est bon de pouvoir se traiter de jeunot …

 

(Be Continued)

 

Ps : je suis chiant a faire durer hein ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires