Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 16:05
J’ai passé mon année de terminale a trembler sans trop en avoir l’air pour mon Bac , ayant des résultats frisant l’indécence , mais , que drapé dans ma mauvaise foi habituelle , j’estimais cruellement injustifiés .

J’avais un magistralement ridicule 3 de moyenne en Mathématiques ? C’etait la faute de l’abruti chargé du programme , et qui avait décidé de ne parler que de fonctions que je comprenais autant que la cohérence féminine , c’est a dire pas du tout . Je frôlais le 7 en sciences économiques , coefficient 9 au Bac ? Ma prof n’était qu’un sombre anachronisme bolchevique au sein de l’éducation nationale , et ne pouvant des lors apprécier a leur juste valeur mes thèses a l’époque libérales .

J’attire bien toute votre attention sur le " a l’époque " , faisant partie des rares personnes ayant eu consciences un jour que l’ensembles de leurs convictions politiques provenaient de leur éducation parentale .

Et du fait plus condamnable qu’elles trouvaient le logo de démocratie libérale , un dauphin , plutôt " sympa " .

(…)

Juin 2002 . 

Un an auparavant , je m’étais royalement raté aux épreuves de Français écrites et orale , obtenant deux sombrement inutiles 10 qui ne m’apportaient aucun point d’avance dans une matière de prédilection , mais pire encore , me vexaient au plus haut point et enterraient toutes mes velléités passées de devenir écrivain un jour .

Mes vexations les plus intimes ne durent jamais très longtemps . Mais je me vexe très facilement ...

L’épreuve de Mathématiques se présentait plutôt bien . J’avais réussi a convaincre la meilleure de la classe , qui n’était donc pas forcément qu’un thon , a me faire comprendre la logique des fonctions , ma bête noire mais malheureusement faisant la moitié de la note d’une épreuve comptant coefficient 7 .

Cela valait donc bien la peine de prendre le risque d’être vu en sa compagnie . Enfin , cela en aurait valu la peine si une fois le sujet distribué , je ne m’étais pas posé la question " oui , mais la , c’est cela ou son inverse qu’elle m’a dit de faire ? "

J’ai zappé l’exercice et ai ramassé les 8 points sur les 10 possibles restants .

Décidé a oublier cet accident de parcours , je me lançais dans l’épreuve d’anglais avec pour renfort dans le sang une telle quantité de café que j’aurais pu dans une épreuve de vélo faire passer Lance Armstrong pour un vieillard croulant et asthmatique . Je rédigeais un devoir que je contemplais la larme a l’œil , heureux de rendre sans le moindre doute la meilleure copie de ma vie en Anglais , fier des progrès enregistrés après avoir rendu folle une armée de profs d’anglais désespérés devant mon dramatique accent .

J’ai failli tuer le type qui a la sorti de l’épreuve m’a dit " tu as bien vu qu’il ne fallait pas choisir une rédaction au choix mais bien faire les 2 ? "

J’abordais des lors avec l’énergie du désespoir l’épreuve de sciences économiques . Non , je n’étais pas un looseur condamné a l’ire de ses prochains , aux railleries perpétuellement féroces sur l’indécence de mes notes , non Marx est bien un sombre crétin , Adam Smith un type intelligent et Ford un humaniste des temps modernes !

Je m’usais la main a noircir rageusement de ma hargne revendicative des pages entières , passant 4 bonnes heures aux différentes questions quand j’arrivais a une , la dernière , qui m’arrêta net .

J’eus des sueurs froides a sa lecture . Sans doute pour cela que mon voisin sembla hésiter soudainement a rendre sa copie prématurément .

Un texte de Marx . Et cette terrible question , écrite en gros caractères a la fin de ce pamphlet d’idioties écrites par un abruti passant son temps dans un appartement sordide .

" Marx a t’il , oui ou non , tord ? Explicitez votre réponse " .

J’ai vu ma vie défiler devant mes yeux , mes parents m’éjectant de chez eux parce que je n’aurais pas eu mon bac , m’imaginant faire la quête devant l’entrée du secours populaire et vivant avec mes douze chiens qui m’apporteraient un peu de chaleur en plus de ma crasse naturelle dans les plus glacées soirées de l’hiver …

Toute l’année , je l’avais passée a lutter contre ma prof indéniablement Marxiste , a ne pas me démonter en lui disant que telle ou telle idée me semblait fausse , ce qui ne pouvait forcement que m’attirer son opprobre et de façon moins négligeable , des résultats a la hauteur de mes convictions " bassement libérales " .

Soit , des notes très , très basses .

J’ai décidé de jouer mon vas tout . Après tout , peut être que mon correcteur aurait l’indulgence de ne pas m’en vouloir d’avoir rédigé 2 pages précédées par cette introduction ô combien laconique : " Marx a totalement tord " . Vous ne vous en étonnerez pas , mes sueurs froides se sont transformées en un véritable torrent Niagara Fallsien lorsque a la sortie de l’épreuve , la prof qui guettait la " réussite " de ses élèves laissa tomber après avoir regardé les questions un sentencieux " bon , donc la il fallait mettre qu’il a raison " .

Le correcteur ne l’a pas entendu de la même oreille . J’ai eu 15 coefficient 9 en sciences eco et plus globalement mon Bac avec 10,03 points de moyenne , soit mention passable comme je me plais souvent a le rappeler .

Encore un qui devait aimer le dauphin du logo de démocratie libérale …

Partager cet article

Repost 0

commentaires