Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 10:26

>>> 5 Juillet 2008 - Mon grand père est décédé ce matin.
J'ai donc exhibé
cet article vieux d'un peu plus d'un an et qui décrit sans doute le mieux ce dont je me souviendrais de lui.


Sérieusement , disons le : Sempé et Goscinny ont bâclé leur boulot en oubliant un personnage comme celui-là .

Le grand père du Petit Nicolas , c’est un type dont j’aurais bien aimé hériter au moins l’une de ces qualités : il n’a pas besoin d’avoir la pilosité de King Kong -mais en plus drue- pour faire viril .

Je suis indéniablement jaloux , donc .

Comme dans toutes les familles , il a été affublé de « pseudos » au gré des humeurs de ses petits enfants , qui dans leur jeune age n’avaient pas peur de le contrarier avec des sobriquets aussi insolites que Yaya , Tralala (sans doute le plus osé, il n’est vraiment pas du genre à faire tralala) ou encore Palais , quoique ce dernier -émanant de moi- soit un dérivatif gentillet du premier , beaucoup moins cool et franchement péjoratif dont je l’avais affublé .

D’autant que vu son crâne chauve , l’appeler Balais était particulièrement malvenu .

Palais ? Il a terrorisé tout ceux qui l’ont connu . Né à l’école de « je frappe d’abord , on réfléchira après » , ses histoires de poursuite dans les jardins de la petite maison de campagne de mon père , qui avait eut la maladresse de rouler avec la tondeuse sur le câble d’alimentation de la dite tondeuse , me font doucement sourire , encore aujourd’hui .

L’histoire de la fois ou , rêveur (com d’hab) , je lui étais rentré dedans alors que nous étions à vélo , et qu’il n’avait que modérément apprécié que je lui fausse sa roue de ce fait , me faisant elle beaucoup moins sourire .

Bien qu’elle soit devenue une légende urbaine au sein de ma famille , évidemment .

Lorsque j’étais un petit gamin en culottes courtes , et déjà passionné d’histoire , j’aimais à accompagner Palais (pas à vélo) dans de longues ballades , ou il me racontait sur une voix à faire passer celle de Jean Reno pour une de Soprano sa vision de l’histoire , qui , quoique singulièrement viciée par le fait qu’il voue une passion pour le communisme qui me laisse particulièrement critique (voir narquois) , me donnait envie d’en savoir toujours un peu plus , ce qui revenait tout simplement à rallonger notre ballade de 5 à 6 km , au bas mot .

Sans doute la raison pour laquelle je refais l’histoire dans ma tête lorsque je déambule seul dans les rues de Toulouse .

Et la raison pour laquelle j’ai un air hébété lorsque l’on m’accoste sans prévenir en pleine rue . Si , si .

La dernière fois que je l’ai vu , je me suis dit au vu de son air diminué et de sa fatigue visible que c’était probablement la dernière fois que je le voyais , les ressources semblant de toute évidence lui manquer …

(…)

« Tiens au fait , tu ne connais pas la dernière de ton grand père ? » , me demanda mon père alors que je tentais de ne pas totalement renverser le contenu de ma tasse de café sur ma chemise .
« Les médecins lui ont pronostiqué un truc à la tête , quand même pas anodin . Emmanuel l’a fait accepter rapidement à un hôpital réputé auquel il n’aurait pas eut droit , bref . La nuit précédent l’opération , Palais a décidé qu’il ne voulait plus rester, et à 2h du mat , il se rhabille , commence à partir , se fait arrêter par l’infirmière hallucinée par l’énergumène . Il aura fallu 3 infirmiers pour qu’il soit maîtrisé , et attaché a son lit . L’opération a été annulée , et l’infirmier à qui il a cassé le doigt ne devrait à priori pas porter plainte … »

Chouette . Je vais pouvoir me balader avec mon grand père dimanche , moi .

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicopoi - dans Le jeune Nicolas
commenter cet article

commentaires

chouka 11/07/2008 23:53

Condoléances renouvelées... C'est un moment d'histoire qui s'efface, et ça bouscule toujours un peu, même si c'était un brutal papi communisant...

Bibi 06/07/2008 09:51

Toute ma sympathie, au sens éthymologique du terme, pour toi et ta famille, dans ces  moments difficiles.

Sébastien Night 06/07/2008 01:52

Ca me fait un peu bizarre que mon premier message en tant que visiteur de ce blog soit pour des condoléances... Mais un peu de soutien ne peut pas faire de mal, même venant d'un inconnu via la Toile.SBN

Foxy 05/07/2008 22:01

Désolé Nico, Courage,J'ai perdu le mien il y a maintenant 9 mois... ça a été plutôt dur.Il a laissé un grand vide, mais c'est la vie hélas... 

Bôôh 05/07/2008 18:24

La dernière blague est toujours la plus mauvaise. Condoléances

rocepe 05/07/2008 16:06

Pensées pour toi et ta famille.

alexiane 05/07/2008 14:52

Je pense à toi Nico.Point barre.