Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 16:18

Dimanche.

C’est les oreilles vibrantes comme si un A380 leur avait murmuré aux oreilles que je sors de mon job, aux alentours de 16h et après 7x60 minutes à entendre des petits vieux s’étonner vivement qu’un dimanche matin de début Mai, le chauffage collectif soit déjà coupé.

C’est fou ce que cela devient curieux un petit vieux un dimanche à 8h du mat.

… Je songe à faire l’acquisition à fins professionnelles d’un haut parleur transportable de 10000 décibels ...

Je rentre chez moi vivement, du moins dans la mesure où mes jambes aussi flageolantes qu’un Dany (Allez Lambert, ca ira mieux …) me le permettent, je remplis l’écuelle de croquettes de brune, borde les chats et chausse une touffe de poils au sol sous laquelle je suppose ou l’espère, se planquent mes chaussures, et le sac à dos sur ma bosse Quasimodienne (faudra tout de même que je songe un jour à soigner cette petite scoliose, tiens), me voilà dans une voiture qui m’amène à l’aéroport.

Vers une nouvelle vie, celle où j’ai un travail sérieux, et des responsabilités.

… Ca y’est, une sorte de Ducran/Lapoigne bis m’a embauché …

Quelqu'un saurait comment se négocie un préavis dans un futur-ancien emploi de standardiste ?

(…)

A l’aéroport, ca n’a pas été évident tout de suite de se rendre compte du changement. Faut dire, je suis probablement tombé sur les pires employées au sol que la compagnie Facileavion (*oui, certains noms ont été modifiés pour le respect du droit à l’anonymat des victimes) ait jamais employé.

Parce que bon, se faire envoyer de salle d’embarquement en salle d’embarquement 3 fois de suite en 5 minutes, je pense tout de même que cela reste un record.

Je suis un des principaux contributeurs du Guinness à la rubrique « ridicule tendance pathétique ».
A mon grand désarroi.

Je suis enfin dans l’avion. L’avion, tu as beau être confiant et te dire que ta 306 est autrement plus problématique pour ta sécurité qu’un jet révisé à chaque vol, dès lors que les portes de l’avion se ferment, tu ne peux pas t’empêcher de penser « il me reste moins d’une minute pour hurler et dire que je veux sortir de l’avion on-va-tous-mourir ».

Réflexe étonnant, au demeurant.
Destination Finale a fait beaucoup de dégâts dans l’assurance des Nicos en avion.

Au moins autant que les Dents de la Mer. C’est un exemple pas fortuit du tout.

L’avion décolle, et je commence enfin à faire semblant de lire mon journal avec un air sérieux d’homme d’affaire, ce qui me semble pas crédible quand le matin même, je n’étais rien d’autre qu’un gamin hurlant de rire devant cet abruti de Demesmaeker qui me semble tout de même bien louche à revenir obstinément pour faire signer ces contrats, malgré ses infortunes subies diverses et variées.

Je parie que le contrat prévoyait la délocalisation des éditions Dupuis.
Gaston, ce héros méconnu …

Il fait froid sur mon fauteuil. Non, c’est pas exactement ca. Il y’a, comme qui dirait … bon dieu ! Un courant d’air ! Oubliant les règles de pressurisation et qu’un courant d’air à une certaine altitude n’aurait pas pour seule conséquence de me décoiffer (pléonasme, d’ailleurs), voilà le Nico en train d’inspecter discrètement l’état de la carlingue à son immédiate proximité.

Ceux derrière moi ont du me prendre pour un fou en me voyant passer la main sur la paroi, les yeux scrutant la structure un peu comme un terroriste se demandant si sa dynamite aurait plus d’effet sous ou au dessus du hublot.

Pour l’image d’homme d’affaire sérieux, on repassera.

(…)

J’ai passé le voyage entier à grelotter.

Et c’est arrivé à l’Aéroport de Lyon, première étape de mon voyage, que j’ai constaté que décidément, non, les courants d’air n’existent pas dans les avions.

Mais que la clim individualisée au bouton on/off juste au dessus de la tête, ca, oui ca existait.

… Allo, Guinness ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Nicopoi
commenter cet article

commentaires

Elise 08/05/2008 17:05

Lisant cette tranche de vie qui s'accomode d'ailleurs fort bien d'un coca par cette chaude journée de débarquement (parce qu'on dira ce qu'on voudra, débarquer donne soif, il suffit de demander aux vétérans actuellement accomptoirés devant un pastis chez les bien nommés Chris et Dan) il me vient à l'esprit de me dire que c'est drôlement chouette de voir une telle pugnacité dans la jeunesse d'aujourd'hui.Alors voici que d'un coup, d'un seul me prend l'envie irrépréssible (la preuve est ici, gravée dans l'écran) de laisser un commentaire gentil puisque c'est une marque de fabrique qui tend parfois à la bêtise béate. Un commentaire gentil.

Nicopoi 18/05/2008 21:14


C'est adorable, merci mlle Elise.

Bises affectueuses d'un blogueur attendri (mais en couple, donc pas trop affectueux non plus, hein)


rocepe 06/05/2008 22:03

lestandardiste.com est mort. Vive lestandardiste.com! ;-)

Nicopoi 07/05/2008 16:22


Euh... non , j'ai dit que c'était un "VRAI" boulot que j'avais décroché ...


choupiii 06/05/2008 20:31

Félicitations et à demain .....

Nicopoi 07/05/2008 16:23


Brune et moi étions ravis de déjeuner avec toi.

A bientot pour un apéro !


Soda 06/05/2008 20:23

nico, le remède anti-déprime qui devrait être remboursé par la sécu ...

Nicopoi 07/05/2008 16:24


lol.

Merci :)

Ps : ca valait la peine de raler ?


lounna 06/05/2008 20:10

toujours aussi drole^^Si tu trouve la technique pour te faire comprendre des petits vieux bien curieux dès 8h30 (et oui moi c'est 8h30) et entendre surtout, hésites pas a me refiler la technique, ça m'interesse!^^ps: je te soutiens ds ton calvaire de standardiste (suis de meme, snif)

Nicopoi 07/05/2008 16:24


Le post d'aujourd'hui montre que j'ai épuisé mes stocks de patience avec les "petits vieux" ...