Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 19:57

Yael Naim - New Soul


C'était une de mes histoires préférées des vacances du Petit Nicolas .

Elle commençait sur l'auto-satisfaction du père de ce dernier de pouvoir enfin bronzer sur une plage de Normandie (je sais , cette juxtaposition peut choquer , mais n'oublions pas que ce bouquin reste une fiction) , se répétant inlassablement « quand je pense aux collègues restés au boulot ! » .

Sauf que de l'ironie assumée du début du chapitre , cette petite réplique devenait beaucoup plus amère alors que l'espace de quelques paragraphes , il avait du subir toutes les avanies que peuvent faire subir de charmants bambins à leurs parents sur une plage .

... C'est à peu de chose près l'histoire de mon jeudi .

(...)

Les Bulles d'Ax-Bonascre , jeudi matin .

Je suis tout excité à l'idée de pouvoir dans quelques minutes et après 2 ans d'attente enfin remonter sur mes skis , ceux-la même qui laissent incrédules les gens qui visitent mon appartement et comprennent par ailleurs vite que ma notion de décoration s'approche plus de celle des Allemands à Guernica qu'autre chose .

... Pour peu que le Petit Poucet se soit perdu du coté d'Ax , nul doute qu'il aurait foutu la paix à ce bougre d'ogre et porté son dévolu sur mes skis plutôt que sur des bêtes bottes de 7 lieues minables en comparaison .

Nous arrivons dans la station , et comme tout bons touristes , brune et moi nous dirigeons vers la première boutique de location que nous trouvons , celle là même qui de par sa situation géographique très privilégiée , ose pratiquer des tarifs qui laissent à penser que le Fouquet reste un restaurant tout à fait abordable .

Enfin , pour quelqu'un qui aurait remboursé les différents crédits nécessités par la location d'une paire de chaussures dans une boutique d'Ax Bonascre à proximité du téléphérique .

« Bonjour , ne riez pas , mais je voudrais savoir si vous auriez des chaussures en location qui arriveraient encore à se fixer à mes skis ... »
J'en conviens : j'ai une regrettable tendance à ne pas savoir faire court lorsque je parle tente de m'exprimer .

« (sifflement étonné) pffuii ! Je crois que je n'en avais pas vu des comme cela depuis la fin des années 80 ! » persifla le vendeur .

C'est fou comme les gens peuvent très rapidement devenir odieusement désagréables .

Après nous êtres fait délester de quoi faire craquer le coffre-fort d'Oncle Picsou , brune et moi prenons la direction du second téléphérique , celui qui amène à la piste principale de la station .

Inutile de dire que je ne suis plus alors qu'une boule de nerfs sur pattes enclumes (mais pourquoi font-ils des chaussures si lourdes ?) , trépignant sur place , comptant les secondes me séparant de la première descente , goguenard lorsque en mon for intérieur , je songe « quand je pense aux veaux qui sont actuellement agglutinés dans un Rer minable du coté de la grisaille Parisienne ! » .

Je deviens très provincial dans mes vannes foireuses .

Tout à mes pensées mesquines , je ne me rends pas compte que le bout de nez qui dépasse timidement d'une touffe de cheveux bruns , d'un blouson trop grand et d'un pantalon de ski qui aurait fait fureur dans les années 70 , vire progressivement à un blanc total qui le rendrait presque invisible sur la neige , pour peu que cette dernière n'ait pas une couleur jaunâtre de pas très bon augure pour la suite de la journée .

Je dirais bien un mot au sinistre abruti qui a osé appeler ça « 50 cm d'enneigement » .

Il faut savoir que la -maigre- expérience de ma brune au ski se résumait à deux descentes il y'a -seulement- 13 ans en compagnie de son père , qui très rapidement avait décidé de jeter l'éponge lorsqu'elle s'avéra incapable de comprendre le concept de « tenir debout sur des skis » .

Les gens sont décidément bien peu patients .

Ca y'est ! Je suis sur mes skis , il fait beau , la vie est belle , à ne pas confondre avec plus belle la vie qui reste à mon avis une des productions les plus lamentables que l'on ait vu depuis la petite maison dans la prairie mais je suis hors sujet , tout va bien , et je commence à me laisser glisser sur 7 mètres en pente si douce que ... que ...

... que brune semble scotchée sur les 50 premiers centimètres avec de la glue Super U .

« Oulà » , commençais-je à comprendre enfin lucidement .

« Brune , c'est simple : tu tournes tout doucement autour de ton bâton pour faire des virages , et tu vas voir : plus tu élargis ces derniers , plus ce sera facile ! » hélais-je dans sa direction .

Brune commence à avancer .
Pour ce qui est de tourner par contre , il semble qu'elle ait pris mon conseil au pied de la lettre : elle élargi tellement son virage qu'elle aura probablement amorcé concrètement le changement de direction lorsqu'elle sera arrivée aux alentours du Népal .

« Bru ... Brune ! Tourne !!!!! » , s'époumona épouvanté le Nico .

Vainement .

(...)

Toutes les filles s'accordent à le dire : les hommes sont à l'agonie sitôt qu'ils sont touchés par la plus petite grippe , sous entendu , nous aurions une tendance certaine à exagérer la nature des maux qui peuvent potentiellement nous toucher .

Si si , vous le pensez .

En revanche , et c'est bien connu , les filles ne sont elles pas du tout touchées par ces maladies qui nous persécutent , nous les hommes .

Effectivement : une fille sera toujours touchée par une maladie nouvelle qui n'existe pas dans les dicos (Je ne sais pas comment te dire ce que je ne ... oups , je m'égare) . Et si par malheur (pour lui) , son médecin ou petit ami oserait diagnostiquer un petit rhume , c'est sur : il ment et veut sa mort pour enfin avoir la garde totale de la cafetière Nespresso .

Pourquoi disais-je tout cela , déjà ?
Ah , oui .

Parce que figurez vous qu'une brune qui fait du ski expérimente toute une panoplie de syndromes nouveaux d'une maladie très très rares que personne ne connaît , sauf la brune bien sur mais « elle sait ce qu'elle dit après tout , non ? »

Et croyez moi que vous auriez terriblement tord de la contredire .

Alors je vous le dit : Brunes de toute la planète , ne faites pas de ski , vous pourriez très vite êtres atteintes de la terrifiante maladie apparue ce jeudi 5 Janvier 2008 , et dont les abominables syndromes sont les suivants :
- terribles douleurs au poignet que votre vie sexuelle ne saurait justifier .
- votre vision serait perturbée par l'apparition de plein de petits points blancs très perturbant (mais non , ce n'est pas de la neige ! Tsss . Vous ne connaissez rien en médecine , vous)
- sens de l'orientation totalement à l'agonie (enfin disons , plus qu'à accoutumée , en partant du principe que se soit possible pour une fille d'avoir un sens de l'orientation , ce dont je doute mais bon ...)
- attention , ce qui suit risque de provoquer des malaises pour certaines des plus sensibles qui me liraient . Au cas ou , il est recommandé d'avoir un exorciste à portée de main avant de poursuivre la lecture . Vous ne pourrez pas dire que je vous ai pris en traître . Ok ,  je le dis :
votre jambe droite pourrait refuser de vous obéir et vous faire tourner à ski , et non , cela ne serait pas du à une crampe , arrêtez de vous prendre pour des médecins .

Ah ! Et dernier syndrome notable : votre mâle sera pris d'une affligeante manie consistant à regarder sa montre toutes les 3 minutes , et à répéter tristement à voix basse en position foetale (ce qui n'est pas facile sur des skis) : « quand je pense aux copains qui sont actuellement dans le Rer à Paris ... »



Petite Annonce : à vendre , grande paire de skis , idéale pour oublier un complexe d'infériorité du à une taille inférieure à la moyenne (soit 1m73,5555) , pour ruminer sur une piste de ski ou décorer un T2 .

... A louer , un T2 idéal pour expérimenter une conception avant-gardiste de déco . Demander conseils .

undefined

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catherine 06/01/2008 18:48

Faut-il qu'on vous aime, messieurs, pour aller se faire engueuler sur des pistes de ski glissantes alors qu'on pourrait rester tranquillement au soleil, avec un bon bouquin, à boire un vin chaud. Pauvre Brune je suis de tout coeur avec elle. La solidarité féminine n'est pas un vain mot.

prinsessan Fluflu 06/01/2008 11:46

Brune serait - elle mon clone ( à ski )

Euuuh, Nico, mon sens de l´orientation est parfait ... et j´suis une fille !
Et le ski , c´est très dangereux , la preuve on attrape plein de maladies, on devrait en interdire la pratique ! non mais !! ;-)