Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 13:30


Sans doute la raison pour laquelle je pionce joyeusement jusqu'à midi en temps normal .

Ce matin , je me suis levé avec une motivation sans faille , décidé à démontrer à une pote que l'homme moderne sait écumer les marchés , le pas assuré et l'œil expert , largement suffisant en tout cas pour dissuader l'escroc de service de lui refiler sa botte de poireaux (des légumes ! Beurk) pour une somme qui suffirait en elle même à annuler la dette du tiers monde .

C'est un exemple , hein .

Ce qui compte lorsque l'on fait des courses , c'est d'avoir un objectif , et d'avoir la volonté de fer nécessaire pour ne pas se laisser dérouter par les vils marchands qui lorgnent votre portefeuille avec une voracité non démentie . Et une fois même que l'on c'est fixé cet objectif , il faut avoir en plus l'incroyable fibre de la concurrence , c'est à dire refuser de se laisser embarquer dans l'achat d'un produit , pour se rendre compte non sans une certaine amertume que 3 mètres plus loin , le même était proposé à une somme dérisoirement faible .

C'est à ce genre de sombre découverte que je profère généralement mes plus beaux jurons .

Ce matin (je sais pas ce que j'ai avec le C aujourd'hui , ca commence a faire beaucoup d'entames avec cette lettre ! ... Excusez moi , je m'égarais) , dans un moment d'illumination , ou plus sûrement lorsque mon estomac désespérément vide allait me tirailler plus violemment que les chevaux qui écartelèrent William Wallace , je me mettais , naïvement , à crier à la cantonade :
" Tiens , et si on ramenait du marché un poulet ? "

Cela (NB : bordel ! Encore !) paraissait simple , sympa , et tout , quoi .

Bref , alors que nous arrivions aux environs du marché (c'est à dire que nous n'y étions pas encore , je le précise) , mon amie , par l'odeur alléchée , sembla prête à céder aux avances de la première rôtisserie que nous rencontrions . Heureusement , le Nico avisé sut dire avec fermeté :
" Ca va pas non ? On trouvera des poulets beaucoup moins chers au sein du marché même , et puis il y'a du monde qui fait la queue , et puis après tout , on va pas se trimbaler sur le marché avec le poulet dans les bras ! "

L'homme viril et autoritaire avait parlé .
La Brune acquiesça , visiblement soumise .

Ce que c'est bon d'être -de temps en temps- l'homme viril et autoritaire ...

Nous empruntions la rue menant au marché , rue ayant l'incroyable particularité d'offrir une agression de clochard au mètre carré (" T'as pas cent euros à me dépanner ? Radin ! Tu pourrais finir à la rue toi aussi ! ") , ainsi qu'une odeur de merde tous les 10 centimètres qui assaille le museau de façon si charmante , sans parler bien évidemment de la vue des dites merdes , qui m'inspira d'ailleurs la réflexion pas forcément si saugrenue , que , si les dinosaures ont peut-être disparu de la surface de la terre , il doit bien en rester quelques spécimens en activité à Toulouse .

" C'est des gros tas de merde " , paraphrasais-je le médusé professeur Malcom .

Au sein du marché , de nouveau devais-je m'appliquer à repousser fermement les suppliques de mon obligée , me suppliant de faire la queue à une nouvelle rôtisserie , craignant naïvement que l'offre ne vienne à se tarir . Moi , purement fidèle à la théorie de ce bon vieux Alfred (Marshall) sur l'offre et la demande , je haussais les épaules , considérant qu'il ne valait pas la peine de perpétuer plus cette bonne vieille tradition française bien encrée depuis 1940 des files d'attentes , et que l'on saurait bien dénicher un poulet ailleurs , et sans attendre .

Lorsque , après 30 minutes de joyeuses déambulations au milieu des betteraves et des radis , et voyant l'heure tourner , nous nous dirigions enfin vers une rôtisserie , j'éprouvais un soudain et terrible mal être lorsque j'entendais le vendeur demander au client me précédant :

" c'est à quel nom que vous avez réservé votre poulet ? "

(...)

Pas de quoi en faire tout un plat , la saucisse de canard , seul denrée à priori comestible que j'ai finalement pu nous dénicher en catastrophe , était vraiment bonne .
Et mon invitée m'a somme toute assez vite pardonné d'avoir oublié que l'ennui , avec les hommes , c'est surtout quand ils croient avoir raison qu'ils ont tord ...

Marshall était un effroyable théoricien .


Partager cet article

Repost0

commentaires

KurtiSIaaV 12/03/2007 13:37

Chouette! un site en point com !! :D

Kane 13/03/2007 12:03

Hin hin Kurt , re-bienvenue chez moi !

Aymeric 12/03/2007 00:31

Pour le "C" y a peut être un rapport direct avec ta jolie brune, non? Viens faire un tour au marché de la boqueria sur la rambla sant josep tu en auras pour ton argent sans pour autant te lever aux aurores!

Kane 13/03/2007 12:05

Excellent , je n'y avais pas pensé ...

Shaya 11/03/2007 21:11

Tu contribues à alimenter les clichés sur les hommes... terrifiant... demande pas son chemin, n'écoute que son soi-disant bon sens, têtu comme une mule... Heureusement que mademoiselle Brune est gentille et patiente!

Kane 13/03/2007 12:06

Surtout patiente , en fait .

Funnyhear 11/03/2007 20:40

Kane 13/03/2007 12:06

Euh ... merci ?

gribouille 11/03/2007 18:33

hihihi moi je suis un peu comme toi, je comprends je comprends.

Kane 13/03/2007 12:06

Donc toi aussi , tu subis , tu subis ...

Iris 11/03/2007 17:56

C'est malin, maintenant j'ai la dalle -_- (commentaire très utile, je sais)

Kane 13/03/2007 12:06

Bon app !