Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 00:30
Ou Ferme Ta Gueule et Passe Ton Bac.

De Marie-Edwige pour Nicolas.

 

 

Parfois, Nico me fait bien rire…Ca veut dire qu’il m’énerve, en fait.

« Ouaiiiiiis, chuis vieeuuuuux, pourqwwâ j’ai plus seize aaaaaaannnnns… »

Ad nauseam.

Un jour, je lui vomirai dessus pour marquer le coup, surtout s’il continue à ne stocker chez lui que de la sangria et du mauvais whiskey, à faire tourner les tripes de l’éminente barmaid que je suis.

Nicolas, le Scotch et la Stout, c’est pas fait pour les chiens. Na.

 

Mais l’important, ce ne sont pas les plaintes, c’est cette fascination nicoloïde, d’ailleurs répandue dans la plupart de la population, qu’être jeune, ou « djeunz », c’est bien. C’est quoi ça ? Hein ? J’vous l’demande, ma brav’ dame !

Le sujet des « jeunes » a déjà été traité, et avec beaucoup plus de talent, par Pierre Desproges. Mais ce grand chroniqueur de la haine ordinaire (ce sont ses mots), ne vivait pas dans un pays où une (dé)génération de vingtenaires se sent obsédée par l’idée de la jeunesse à tout crin, et où des personnes de vingt-cinq ans se sentent dépassées, obsolètes, « vieilles ». J’en rajoute dans les adjectifs, mais vous allez voir, c’est pas fini. Je suis de mauvaise humeur.

Bande d’imbéciles décérébrés, ce post est un coup de gueule.

 

Car après tout, c’est quoi, être jeune ? Pour nous, c’est le temps soi-disant béni où « tout était possible », où « l’avenir s’ouvrait à nous » avant que les premiers échecs, suivis de près par les premiers patrons, nous fassent renoncer, et pour toujours, au fantasme de ce que nous sommes et de ce qu’est notre vie. Parce que, bien sûr, si on en croit les pubs, « Impossible is nothing ».

Et tu sais ce qu’elle te dit, la marmotte ?

 

Vous voulez savoir, dans la vraie vie, ce qu’est le jeune qui fait marcher notre inconscient ainsi que les caisses enregistreuses ? Nous l’avons tous été, nous l’avons tous fait. Un jeune,

- C’est quelqu’un qui pense que la journée démarre par l’écoute des conneries d’un animateur radiophonique à la voix agaçante qui va, par son langage maigre à donner pitié à un Ethiopien, ses sujets et ses canulars, te démontrer qu’être con, c’est « tendance ». Au fait, tendance n’est pas un adjectif. Faut préciser, y’a des Kévin qui nous lisent.

- C’est quelqu’un qui va acheter l’album d’Evanescence et qui comprendra pas un traître mot de ce que Brassens voulait dire ;

- C’est un éjaculateur précoce, ou une fille qui croît que la fellation s’apprend dans ELLE.

- C’est quelqu’un qui ne rit pas, mais qui meugle « LOOOOOOOOOOOOOL ».

- C’est celui qui pense que se bourrer la gueule est la cause, et non la conséquence, d’une soirée réussie.*

- C’est 20ANS et FHM et pas Bukowski et Wilde.

- C’est le T-shirt « Anarchie » à 25 euro fabriqué par des mômes en Thaïlande. Au moins, vos parents punks s’habillaient en Vivienne Westwood, ignares.

-  « Toi aussi, tu peux savoir quel est le prénom de ton véritable amour ! Envoie un texto au… »

 

…Et vous regrettez cette période ? Moi pas.

 

Je suis certaine qu’il y a encore des dubitatifs. J’ai une petite histoire à vous raconter.

Dans le train, je suis assise à côté d’une charmante enfant. Adorable, vraiment. La donzelle révisait son Bac de Français. Nous discutons de littérature, et de langues. Pour lui expliquer quelque chose, je choisis dans son classeur un des textes qu’elle devra présenter. C’est un extrait du roman 1984, d’Orwell, mon auteur fétiche, et c’est justement l’un des passages les plus admirables du livre : le discours de cet employé au ministère de la propagande sur la beauté de la destruction du langage. L’horreur de ses actions n’a de comparable que son exaltation à priver la populace de syntaxe complexe, de verbes, de mots, bref, de concepts autres que ceux autorisés par le régime. La satire est évidente quoiqu’effroyable. Et l’ingénue de me balancer :

« Ce serait plus pratique, quand même, si tout le monde parlait une langue simplifiée et universelle… ». Je vous l’avais bien dit, les jeunes sont des fascistes.

 

Il y a quelque chose que je gardais pour la fin. Etre jeune, c’est aussi le premier amour. Là, pas de doute, les souvenirs prennent à la gorge : le coup de foudre, le baiser hésitant sous la pluie, le saut du mur le soir pour se retrouver, la main dans la main, mes yeux et tes lèvres pour toujours, pour toujours, avant que la « vie » prenne le pas sur nous, et on pleure, et ça fait mal, et on se dit que jamais, jamais on ne pourra aimer quelqu’un comme ça, et le pire, c’est que c’est vrai.

Mais souvenez-vous, anciens petits cons, des raisons de la rupture :

-  « Je veux faire de nouvelles expériences »

- « Je dois finir mes études d’abord »

- « Je suis trop jeune pour m’engager »

- « J’ai besoin de me découvrir »

Et vous vous êtes séparés pour CA ? Faut vraiment être jeune.

Quant à l’opposé de ce que je viens de démontrer, ce n’est pas la vieillesse, mais la maturité. On ne passe pas de la case Téquila à la case IKEA sauf si on en a envie. Alors, les vieux, cesser de lorgner les jeunes, car de toute façon avec cet état d’esprit vous finirez bien par vous choper une niaise dans votre décapotable de crise de la quarantaine. Crise de la vingtaine ! Comme s’il fallait une excuse pour se procurer de la drogue !

 

Marie-Edwige.

*Note aux puceaux qui savent pas picoler pendant mon service : allez dégueuler DEHORS, pas dans l’évier. Merci.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Edwige 05/03/2007 19:18

PS: Etre jeune, c'est une culture....
BWAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Kane 05/03/2007 20:55

Ne serait ce pas justement ne pas en avoir (de culture) ?

Marie-Edwige 05/03/2007 19:15

Je sais Stéphanie, je suis aigrie... Mea maxima culpa, comment n'ais-je pas pu m'en rendre compte ??? Que dois-je faire, ô voix de ma jeunitude perdue ? Combien de litres de Despé pour me reconnecter avec mon innocence ? Nico, j'ai besoin de toi ! Elle m'a fait voir la lumière !!!!!!!!!!!!!
 
Promis, demain, fini les pipes, je baise comme une pucelle !
C'est mon gros qui va être content !

Kane 05/03/2007 20:55

Ah , je crois que tu as réussi à l'agacer ma Marie Ed ...

Gab 02/03/2007 23:52

Bah moi j'aime beaucoup!!! Y'a pas un pti fond de Naomi Klein d'ailleurs? (A propos de la dictature du "cool"?)Où est ce qu'on peut trouver Marie Ed'  pour refaire le monde avec elle? :pSinon, je souhaitais réagir sur un truc qui me heurte profondément dans la globalité de ton blog... C'est ce conflit perpétuel entre hommes et femmes qui ressort tout le temps là... Genre, les hommes viennent de vénus, les femmes viennent de mars, alors forcément, on peut pas se comprendre, on est pas faits pour s'entendre, on est différents, on est pas pareils etc...Bon et bien, ça je pense que ça méne nulle part! Au lieu de raisonner binaire (homme/femme) il serait à mon avis plus interressant de se passer des genres et de raisonner en termes de personnalités. Le problème c'est que du coup ça remplace deux genres (donc faciles à éxploiter) par 6 milliards de "genres"... Le texte suivant permet de mieux comprendre mon propos:http://1libertaire.free.fr/Creatures01.htmlD'ailleurs, Isabelle Sorente a aussi écrit un texte sur le porno qui fait pas fantasmer du tout: http://1libertaire.free.fr/SchockingTruth.htmlEnjoy!!!GAb

Kane 03/03/2007 20:40

Tsss , pas touche à Marie Ed . Et attention , je mords .Ensuite Gabi , j'avoue peut etre en faire dans le cliché , particulièrement dans les présentations un brin manichéennes des situations et personnages ... mais sincerement , je ne recherche pas à créer un "eternel conflit" , du moins pas délibéremment , et si les choses te sont apparues comme telles ...C'est parce que je les ai vécu ainsi .

Stéphanie 02/03/2007 22:07

Ben moi je trouve surtout que c'est un article extrêmement méprisant et désagréable.
Être jeune, c'est une culture, et comme toute culture, quand on n'y appartient pas, on a du mal à la comprendre. De là à la critiquer aussi acerbement.... Vieilir rime avec aigrir, m'enfin quand même!

Kane 03/03/2007 20:41

Tsss . Elle est jalouse , ne lui en veut pas Steph .

Aurélien 02/03/2007 15:39

Je préférerais inspecteur. Va pour Inspecteur Lulu.Sinon, je suis quand même bien content d'avoir vu juste. Je vais proposer mes services à Jack Bauer, tiens.Ou a Sigmund, pour ma brillante analyse de ton acte manqué.Oui à Don Vito, pour te faire chanter grâce à la capture d'écran que j'ai faite.Bah, quand tu insinues des trucs à base d'initiales formant CUL, c'est assez acide et de mauvaise foi. Mais t'inquiètes,je touve ca drôle également de les voire monter sur leurs grands chevaux.Enfin, le truc sur le cours Florent, c'est bien envoyé.En fait c'était pour passer le temps, ou l'article t'as vraiment vénère?

Kane 03/03/2007 20:48

J'avoue ne pas te suivre totalement , je ne vois nullepart les unitiales CUL ?

Maylis 01/03/2007 22:22

et bien moi ce texte j'ai bien aimé surtout le listing de ce qui fait que l'on est soit disant djeuns

Kane 02/03/2007 15:12

Tsss . Celle qui l'a rédigé commence à prendre du bide et de la cellulite , ce n'est rien que de la jalousie de sa part .Ps : Marie Ed , enlève ce doigt de ce pistolet , tu sais très bien que tu n'oseras pas me tirer dess... (Bang!) ...arghfhfrgyfrui ...

Colombo 01/03/2007 16:07

Alors , Nico , on s'emmerde un peu ?On sait pas quoi faire à son taf passk'on a déjà tout perdu au Poker ?Alors on décide d'aller troller un peu un blog . C'est très drôle, moi aussi je le fais des fois .http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=548La ponctuation signe pour toi (Il y a vraiment très peu de gens qui s'emmerdent à mettre des espaces partout) , la référence au jeu et au casino aussi . Et un certain humour . Et puis tu as déjà laissé des comm' là-bas . Même que c'est comme ca que j'ai découvert ton blog .Mais c'est vraiment très acide (et d'une totale mauvaise foi) envers cette pauvre JB qui n'a rien demandé . Alors j'ai quand même un doute . C'est pour ça que je t'ai pas balancé sur le bigbang.Oui , je sais , j'aurais donné ma soeur en 40 . Et alors ?PS : 346e degré tu l'auras compris , j'espère .

Kane 02/03/2007 15:20

:) Ma première réponse a ton commentaire était tellement consternante que je n'ai pas su l'assumer ...Ceci étant , MAINTENANT que je sais que tu parles de cette brave Judith , en quoi diable suis je si acide ? Pour conclure , puis je t'appeller respectueusement Lucien Lacombe ?Hin hin hin .

Marie-Edwige 28/02/2007 20:32

Merci à vous tous pour vos commentaires, ils m'ont été très agréables à lire et m'ont mis un peu d'eau dans mon vin !
Je ne suis pas "contre" l'esprit ado, parce que ce serait me renier moi-même. C'est un passage obligé, de même que l'âge adulte et la vieillesse, pour ceux d'entre nous qui auront cette chance.
Il y a toujours des regrets, mais de mon point de vue, je suis aussi bien dans ma peau maintenant qu'à l'âge ingrat (enfin, comme pouvait l'être une ado): c'est différent, c'est tout. Ce que je refuse, c'est qu'une partie entière de la société, et ne cherchez pas plus loin que les publicitaires, basent le bonheur sur la seule "jeunesse", et non pas sur, par exemple, l'accomplissement de soi, ou la recherche du bonheur (vieille tradition humaine). Je refuse simplement de passer mon temps à compter mes rides au lieu de faire quelque chose d'infiniment plus utile, jouissif, ou rigolo, et ce sans limite d'âge ...
Comme disait ma grand'mère : "quand on ne vieillit plus, c'est qu'on est mort".

Kane 28/02/2007 23:24

Zut , ta grand mère a surclassé Talleyrand et son banal "l'éternité , c'est long , surtout vers la fin ..."

Line 28/02/2007 16:12

Tu es épatente de verité Mary-Ed'.. si seulement la majorité d'entre nous pensait com toi,avc un conscience un peu eclairée..c'est veritablement là le vrai esprit de rebellion.. mais voilà qu'apres tt,sans etre nous meme passés par ce chemin et avoir evalué les consequences de ce type d'attitude :peut etre n'aurions nous jamais eu conscience de tt cela?
bravo en tt cas pour ces fines observations!

Kane 28/02/2007 23:25

Tsss , elle a un negre .

Fanny 28/02/2007 14:09

les raisons de la rupture, experienc passée mal digérée?c'est vrai que quand on y repense on était con... mais d'un coté il y aurait peut etre toujours eu cette petite question derriere la tete, où l'on se demande ce que ca aurait été si on on avait pas déménagé pour les études, si on avait passé toute votre vie avec la meme personne etc...

Kane 28/02/2007 14:59

Chuut , parle moins fort ! Mes deux meilleurs amis pourraient te lire et se demander s'ils ont fait le bon choix ...