Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 18:17

 

Durant de longues années, la préparation des vacances de ski posait un insupportable cas de conscience à mes parents , tentant par tout moyen possible et i(ni)maginable - le recours au 49-3 de la constitution a un temps été envisagé - de retarder le moment ou le séjour serait évoqué , sachant pertinemment que le lieu de vacances posé , la première question qui viendrait de mes petites lèvres encore innocentes à l'époque serait "et comment y va t'on ?"


L'infernal gamin ne supportait pas la voiture .
Mes parents ont souvent soupiré d'envie devant The Omen , et l'adorable -comparativement- petit Damien .

(...)

Jeudi. Lendemain de St Valentin. 

Je poiraute sur un quai d'une gare Espagnole aux apparences pas forcément si éloignées du mur de l'Atlantique , mais en plus moche .
Il fait froid . Peut-être supporterais je un peu plus ces températures somme toutes clémentes pour un mois de Février , mais un haut le coeur général provoqué par l'apparition des quelques pulls que je me suis moi même acheté (les autres ayant finis comme de juste à la poubelle), j'ai décidé de faire la grêve de la petite laine et de me contenter d'une chemise et petite veste .

Le rythme de mes claquages de dents me fait amèrement réfléchir sur la justesse de ma bouderie .

Une voix baragouine dans un haut parleur grésillonant un charabia espagnolique qui ne ressemble strictement à rien , bien que je doive bien reconnaître ne pas être aidé par la "qualité" des quelques cours que me prodiguèrent les quelques professeurs chargés d'appliquer un programme absurde apprenant aux élèves à analyser la grammaire d'un texte du 17ème siècle sur un poulet refusant de se faire cuire quand les mêmes cours étaient plus avares d'explications pour apprendre aux bambins comment demander son chemin , perdu , par exemple , dans un quartier glauque de Barcelone .

En revanche , dire "el pollo no es accuerdo con el menu del restaurante" , pas de problème .

Le train arrive . Je grimpe dedans avec un empressement coupable , pour m'affaler sur le premier siège venu . J'ai évidemment oublié de m'emporter un bouquin avant de partir , et plutôt que de me résigner à 5h de voyage d'un emmerdement aussi prononcé qu'un discours de politique générale au perchoir de l'assemblée nationale , je ressors le canard enchaîné de la veille , que je n'ai après tout lu que 3 fois à l'aller .

Pas sur que je sois interrogé en Juin sur les petits mots doux que s'échangent les politiques , mais je suis armé pour .

Le train part .
Passé quelques minutes à m'ennuyer prodigieusement , je m'endors .

(...)

"charabia charabia charabia Tour de Carol charabia charabia estacion charabia mueve truc-bizarre Barcelone"

Méchant réveil en sursaut . Des gens descendent du train . Beaucoup d'autres rentrent . Je tente de décoller de sa paupière mon deuxième oeil . Et de calmer mon coeur visiblement parti pour battre au guiness des records les performances d'un moteur de formule 1 , ce qui s'avéra beaucoup plus difficile que ma recherche deux jours plus tôt du financement de ma saint valentin .

La barre était haute , donc .

La sonnerie de fermeture des portes retentit . Je panique . J'essaye d'analyser en un quart de seconde ce que je n'ai pas compris sur le quai de la gare deux heures plus tôt . Et mon oeil enfin décollé remarque le geste d'un des voyageurs descendu sur le quai , extrayant une cartouche de cigarettes de son sac . Une cartouche de cloppes ! Un Français ! Les Français sont descendus du train !

... je manquais de me faire empaler par les portes façon vil guide d'indiana jones alors que je sautais sur le quai .
Et me tordais la cheville , pour l'anecdote .

(...)

Une demi heure plus tard .

Le second train dans lequel j'avais embarqué arrivait a La Tour de Carol , bled paumé ressemblant vaguement a Ouradour sur Glane sans pour autant avoir connu le passage des Allemands , du moins à ma connaissance .

Le Nico , jovial d'être rentré au pays , quoique légèrement boiteux , passe une tête par la porte , et hume joyeusement l'air un peu plus réchauffé que sur le quai de la gare de naguère .
Ce moment paisible dure en tout et pour tout quelques secondes , le temps pour mes yeux enfin opérationnels -ou malheureusement- de lire le panneau d'affichage , mentionnant le départ pour Toulouse dans les 2 minutes à venir passage aux toilettes non compris , ainsi et surtout d'intégrer que le moyen de transport proposé ... est le car .

"Glups" , fit le Nico .

Je consacrais 10 secondes à réfléchir à la route qui m'attendait , tentant tant bien que mal de calmer mon estomac commencant à se révolter par anticipation au moins aussi violemment que mon coeur pour les mauvais traitements subis , analysant le moindre virage qui m'attendait , tournant à une couleur bien blanche chaque fois qu'une courbe bien sentie prenait d'assaut mon esprit déjà bien confus .

C'est long , 10 secondes .

J'ai été malade comme un chacal . La route menant au tunnel de Puymorens n'était pas longue , à peine un quart d'heure en fait , mais je devenais un peu plus vert à chaque minute écoulée , et je commençais à croire que ma dernière heure était venue , lorsque se profilait enfin à l'horizon l'entrée du tunnel .

(...)

Le car , dans un magnifique coup de volant du tortionnaire chauffeur , prit la route de droite .
Celle passant par le col ...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tano 20/02/2007 01:21

Salut Nico,
et bien moi je l'ai trouvée géniale ta chute, mais il est vrai qu'il faut connaître la route du col du Puymorens pour comprendre. Le bus a vraiment pris cette route ?!! C'est énorme :-))

gribouille 17/02/2007 13:08

Ah c\\\'est terrible....:)

Kane 17/02/2007 15:03

Oui . Surtout les 180° .

Aymeric 17/02/2007 06:30

Je t'avais prévenut qu'à Vic il faisait froid!!! Tu n'étais pas dans une gare espagnole mais catalane... Ceci est peut être la raison de la non comprehension des messages vocaux? Prends de la drogue et de l'acohol et tu seras pas malade dans le bus!!!!!!

Kane 17/02/2007 15:04

Chut , je tente de faire une cure .

lsd 17/02/2007 02:32

Kikou, question bete mais je ne vois pas le rapport entre le titre et le texte?!! suis je normal ou seulement fatigué?

Kane 17/02/2007 15:08

C'est à dire que si j'ai vu défiler ma vie à chaque nouveau virage que prenait le car , c'était parce que j'avais été passer ma St Valentin a Vic , en Espagne ...

Iris 17/02/2007 01:28

tu devrais essayer l'homéopathie. Ou un bon coup de batte derrière la tête avant le départ.

Kane 17/02/2007 15:11

Mes parents ont longtemps hésité a adopter cette deuxieme option .

Ludie 16/02/2007 21:20

Bien fait!
Si t'es malade, c'est de ta faute!

Kane 17/02/2007 15:15

Pourquoi tant de haine ?

Maylis 16/02/2007 21:06

bon ben t malade en car et en voiture ça on l'a bien compris mais après???? que passa????

Kane 17/02/2007 15:15

J'ai décidément completement raté ce post , je pensais que la chute était suffisament évidente pour que l'on comprenne qu'il n'y avait pas besoin de suite , le résultat du passage par le col étant suffisament évident ...

Mad 16/02/2007 19:02

Ah vi ok je comprends mieux maintenant que tu as édité ta réponse.J'ai bien fait de mettre une copie de ta réponse initiale sinon on m'aurait pris (encore plus) pour un fou.Et ça te fait pareil quand c'est toi qui conduis Nico ou t'es pas du tout malade ? Ou ça dépend des routes ...Parce qu'il me semble pas que tu parlais d'etre malade en voiture en allant rejoindre ton ex au ski (alors qu'elle n'y était meme pas à cause du temps pourri).

Kane 17/02/2007 15:18

Non , quand je conduis je n'ai aucun probleme de ce type , et d'ailleurs quand j'avais été au ski rejoindre l'ex , j'avais pris le train . Pas le car . Pas ce putain de car ...

Lara 16/02/2007 18:21

Elles  s'etaient levées du mauvais pied les fées qui se sont penchées sur ton berceau ? lol J'espere que t'auras plus de chance dorénavant! j'peux t'offrir une patte de lapin, ou un trefle a 4 feuilles, c'est moins moche ^^

Kane 17/02/2007 15:20

J'avais fait un post sur la fée carabosse me semble t'il ...C'est le post "une histoire de taille" , ici :http://nicopoi.over-blog.com/archive-10-17-2006.html

Mad 16/02/2007 01:49

"les petits bouts parcements" ?Bon ok je sais que je suis pas très fort en français et qu'en plus il est tard (pour moi), mais là je comprendsd pad du tout ce mot ! lolSinon j'ai compris la phrase. Heu non les p'ti bouts ça ira mais la suite c'est pour demain alors? Zut ben j'la lirai dimanche soir alors.Bon we ;)

Kane 17/02/2007 15:22

J'ai des tendances un peu dislexiques parfois , mais la j'avoue que la faute était monstrueuse .