Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
25 décembre 2006 1 25 /12 /décembre /2006 16:46

Bien que j’ai toujours détesté le foot , étant d’une habileté en la matière susceptible de me faire figurer en 1ère position sur Youtube pour les mots clefs " ridicule " , " pathétique " ou " désopilant " , je me souviens avoir été un peu moins médiocre au CM2 , l’année de mon arrivée a Toulouse , tout simplement parce que c’était le seul moyen de me faire accepter par ma classe , n’y parvenant pas par des moyens plus conventionnels .

Mon look sergent major Paris 15ème devant être pour beaucoup dans ce boycott affectif .

Pour connaître son niveau au football , il ne faut pas se fier a sa force de frappe phénoménale , celle qui fait que le ballon va voler très haut et très loin (des buts , mais ne chipotons pas) , pas plus qu’il faille louer son jeu de jambes impressionnant et approximatif qui saura impressionner l’adversaire , surtout lorsque a terre il gémira comme une femellete parce que soit disant votre tacle net et sans bavure lui aura " brisé le fémur " , ce qui me semble un brin exagéré .

Non , le véritable indicateur sur votre niveau est ce moment long et douloureux précédent le match , ses quelques secondes ou les deux capitaines jaugent le réservoir de joueurs , et appellent un par un ceux qui constitueront leur équipe .

S’ils ne souviennent pas de votre prénom et vous appellent en dernier , c’est la honte .

Et puis y’a les groupies . A cette douce et insouciante époque du CM2 , mecs et filles sont a priori innocemment naïfs , des lors c’est une joyeuse cohabitation qui baigne leur promiscuité scolaire , personne ne convoitant donc réellement le petit sourire de la petit Lily , l’adorable petite fille la plus jolie des 2 classes .

… Et puis de toute façon , tout le monde connaît mon cruel penchant pour les (petites) blondes .

(…)

Samedi Soir .

Ayant fait une soirée la veille qui en elle même pourrait avoir résolu le problème de la crise rencontrée par le secteur viticole Français -voir Européen- , je n’étais que très modérément enthousiaste a l’idée de ressortir ce samedi , bien que la demande expresse de Mélanie me fasse bien comprendre qu’un refus de ma part serait susceptible de remettre en question un certain nombre de mes acquis , a commencer par son amitié .

Jouer de la corde sensible , si c’est pas une vacherie …

Aussi prenions nous la direction de chez tonton , ou nous allions très vite êtres rejoint par Rem et Bertrand , deux copains du lycée quoique encore que dans le cas de Bertrand , il m’ait fallu un certain temps pour pouvoir considérer que les regards parfois durs qu’il avait a mon encontre ne signifiaient pas forcément qu’il me prenne pour le roi des cons .

Disons que je lui accorde le bénéfice du doute .

Alors que nous luttions avec une véhémence non démentie pour nous arroger le titre d’ivrognes de l’année , buvant pour cela avec une modération a faire frémir d’indignation Jean Louis Borloo lui même , je rêvassais sur le nombre de fois ou nous avions passé pareilles soirées dans cet antre de perdition qu’est chez tonton , mes amis et moi n’ayant que rarement été infidèle a ce symbole toulousain qu’il constitue .

Je me souviens avoir passé de longues et douloureuses minutes il y’a quelques mois , alors que je me révoltais devant le nombre de puceaux en puissance qui assaillaient ce que je considère presque comme mon bar , lorsque l’ami envers lequel j’épanchais ma légitime amertume avait le mauvais goût de me faire remarquer que nous étions plus jeunes que les dits puceaux lorsque nous avions mis les pieds pour la première fois entre ces 4 murs embrumés de fumées pas toujours licites .

D’ailleurs , nous étions puceaux . Ce qui ne me fait hélas pas remonter si loin que ça , pour le coup et a mon grand regret .

« Tu ne me dis pas bonjour ? » , m’interrompait-elle dans ma rêverie songeuse .

Uh ?

Je me retournais pour vérifier qu’elle ne s’adresse pas a quelqu’un d’autre , tout de même .

« Tu … tu me reconnais ? » s’enquit le Nico , plus déconcerté qu’un joueur de poker dont le plaisir procuré par son carré d’as aurait été un temps soit peu contrarié par le quinte flush de son adversaire .

« Bien sur ! Nicopoi , comment pourrais je avoir oublié ? » .

Alors je m’adresse a vous , capitaines de pacotille de mon Cm2 de mes deux … Peut être que dans votre cruelle méchanceté , vous ne m’avez jamais sélectionné autrement qu’en remplaçant dans vos minables équipes de foot merdique . Mais 13 ans après , la petite Lily vous sourit elle encore avec ce sourire la ?

Ah mais .


Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nick Attitude
commenter cet article

commentaires