Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 17:13
Dans un couple , il est certaines circonstances dans lesquelles le pauvre petit mâle sans défense doit savoir reconnaître les vagues et brumeux signaux d’alarme que sa jolie brune aurait l’amabilité de lui lancer , afin de s’éviter un trauma autrement plus douloureux que la déglutition difficile qui fut la sienne lorsqu’il l’entendit dire « c’est dommage , il n’y a plus la magie et le charme du début entre nous … »

Sans ce signal d’alarme , le male courrait au célibat a moyen terme . L’horreur , quoi .

Il fallait donc agir .

(…)

Un Mercredi soir .

Le Nico s’active dans ce qu’on lui a présenté comme un supermarché espagnol , ce qu’il a eut une certaine difficulté a intégrer au vu du nom du dit supermarché (« El Corte Inglès » , en plein Barcelone , tsss) et surtout que le lieu dit ressemble a tout , vraiment tout , sauf a un supermarché .

Au vu du monde grouillant dans cet espace surchauffé , je me serais plus cru a un concert des Rolling Stones .
… De leur vivant …

J’avais donc dans l’intention d’organiser un petit repas aux chandelles pour ma jolie brune , et je déambulais joyeusement ou presque de rayon en rayon , a la recherche d’une idée miracle qui me permettrait de faire oublier le dernier petit repas surprise que j’avais voulu lui faire , le Nico brûlant régulièrement de démontrer qu’il n’est pas aussi mauvais cuistot que de sombres pernicieuses langues ne le prétendent .

Le repas précédent s’étant achevé sur , il est vrai et pour des raisons encore inexpliquées a ce jour , une poëlle atrocement brûlée .

« Bon , le vin , elle préfère le rouge . Ok , mais quel était le nom de celui qu’elle m’a dit adorer ? Gnnn … Rojo . Oui , c’est ca , Rojo . Ah merde , ça c’est juste « rouge » en Espagnol . Bon tant pis , j’achète une bouteille de vin pas trop moche et une énorme bouteille de Martini . Oui , c’est ça , pas con tiens . »

Le Nico est roublard , c’est bien connu .

Je me le mets en Nota Bene : arrêter - de - parler - de moi - a la - 3eme personne …

En entrée , je jetais mon dévolu sur des fruits de mer , imaginant les yeux brillants ceux de ma dulcinée devant les adorables petites crevettes roses et les mignons tout petits bigorneaux qui l’attendraient sur une table illuminée de bougies soigneusement réparties dans la piè…

« Merde , comment dit-on bougie en espagnol » ?

Je me suis senti changer de couleur une bonne demi douzaine de fois lorsque croyant montrer du doigt une bougie tout en demandant d’un piteux accent scolaire a une cliente comment se nommait la chose , la dame pris un air offusqué , tourna bride et partait en claquant des talons .

J’en suis encore a me demander ce que cela pouvait bien être , cet objet .

(…)

Lorsque ma brune arrivait a l’appartement ce soir la , elle tombait nez a nez avec une dizaine de bougies (« velas » , m’en souviendrais tiens) , ce qui rendait dès lors superbement inutile les 4 qu’elle avait elle même eut l’idée de ramener .

Nico marque un point , acte I .

Je préférais de suite la prévenir que ses voisins risquaient dans les jours a venir d’aller la  trouver pour lui parler d’un individu a la mine déconcertante , errant dans les couloirs un pot de foie gras a la main , et tentant par un remarquable et remarqué numéro de pantominie de leur faire comprendre qu’il n’aurait rien contre tout conseil utile a l’ouvrir , le pot .

Si je vous disait que j’ai hésité a faire usage d’un marteau …

« Ooooh ! Des crevettes ! » , s’extasia la belle .
Et le Nico de rougir , tout content de ses effets .
« Mais … elles sont bien cuites , au moins ? » rajouta t’elle d’un air vaguement inquiet …

Flashback . Je me revois tout petit (je ne parle pas de mon mètre 74 , là) , entendant mes parents rendre tripes et os après que mon gentil papa ait confondu au rayon poissonnerie des termes pourtant explicites comme « cru » et « cuit » .

… Putain de gènes pourris .

Vint enfin le tour du plat de résistance . J’avais prévu des calamars a la romaine , ce qui m’apparaissait être un plat raffiné , original et pas trop Nicolien , bref , l’idéal pour nourrir le ventre de ma jolie brune et pourquoi pas ses sentiments divers et surtout variés envers mon humble personne , soyons fous .



… elle s’est atrocement brûlée lorsque l’huile manifesta un mouvement d’humeur sous la pression soudainement exercée par les calamars , il est vrai renversés un peu vite dans la casserole par votre humble serviteur …

Le restau , c’est pas si mal dans le fond .

Partager cet article

Repost 0

commentaires