Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 14:12

Depuis mon dernier passage place du capitole, une veille de 1er Octobre, j'ai connu une évolution à rendre Darwin immodérément prétentieux.

Et croyez moi que cette raclure de Darwin a déjà un égo surdimmensionné.

Du petit étudiant sans grande envergure, aux trois quarts alcoolique et à 90% névrosé, il ne reste relativement plus grand chose, en dehors du fait bien sur que je sois toujours sans grande envergure, aux trois quarts alcoolique et à 100% névrosé.
Ca y'est, me voilà un « grand », quoique l'expression puisse sembler sensiblement inadaptée pour mon petit mètre 73 : j'ai un chouette boulot, mes cartes de visites, mes notes de frais et mes rdv foireux avec des andouilles qui lorsqu'elles ne prennent pas le temps de comprendre ce que je tente de leur expliquer, ne cherchent tout simplement pas à comprendre quoique se soit en me posant un sombre lapin.

Je commence à me demander si ce n'est pas une escroquerie, ce vague concept que l'on appelle « grandir ».

J'assiste à des mariages, heureusement et pour le moment des copines de Brune, mais je veille au grain pour ruiner le premier couple de mes amis direct que l'idée chatouillerait; j'apprends que l'une ou l'autre andouille a pondu un marmot sans trop s'en rendre compte, un vague jour d'inattention ; je fais des calinothérapies à mes rouquins poilus (mes chats, fallait-il le préciser) en espérant que l'affection qu'ils nous rendent contre des boites de Shéba sonnantes et trébuchantes suffiront à calmer encore quelques temps (une dizaine d'années ?) les ardeurs de ma brune pour un engagement plus « concret » de ma part.

Penser à doubler la dose de ronron, tiens.

Je prends des verres de temps à autres avec mes amis, et bien que nous tentions de sauver les apparences non sans une certaine bravoure, par exemple lorsque nous nous forçons à boire de l'alcool frelatée à 99° trouvée dans la réserve secrète d'une quelconque tante au poil dur et à la bise humide, je sais que le lendemain difficile n'aura pas la saveur de ceux qui ont précédé, ceux où nous retrouvions tous entre amis à émerger un peu partout et dans un peu tous les états, entre les meubles improvisés en lit pour la nuit.

C'était tout de même chouette, ce bordel a ranger le dimanche matin avant que les darons ne rentrent de week-end.

... Quoique cela ne servait pas à grand chose : le daron avait un pif sans égal pour dénicher les cigarettes écrasées malencontreusement oubliées derrière le canapé ou sous le tapis.

Mes « découverts », au moins aussi légendaires que le trou de la sécurité sociale, deviennent d'un ennui mortel, au point que je songe à brader ma carte bleue munie de son code sur Ebay, juste histoire de rigoler un peu, quoi.

Ah ah. Ce que j'ai pu rigoler, cet été 2005 où je suis rentré de vacances avec un découvert de 2200 euros ...

Je me laisse pousser mes cheveux, dans le secret espoir que quand je trébucherais dessus, c'est qu'ils seront assez long pour planquer les éventuels espaces vides qui ne manqueront pas de parsemer tôt ou tard mon crane.

Surtout tard.

Devenu aussi prudent qu'un banquier assureur Boudhiste n'ayant aucun intérêts dans le CAC 40, je me suis pris une mutuelle, le truc totalement inutile qui coute la peau du cul et qui n'est utile que pour tenir 5 secondes dans une conversation mondaine lorsque l'on lance avec fierté et dans un ton très « bon père de famille » (c'est une expression, ne rêve pas brune) : « oui, j'ai pris une bonne mutuelle, on est jamais trop prudent ».

A 50 euros par mois pour engraisser une armée d'escrocs en tout genre, ça fait cher la seconde mondaine.

Ben si, quoi.

En fait, je crois que s'il est une chose que je demanderais à cette garce d'horloge du Capitole ce soir, lorsque je remplirais encore un petit peu le dossier qui finira tôt ou tard par m'envoyer à l'hôpital psychiatrique, c'est bien de faire en sorte à ce que je n'oublie pas d'être drôle, avec toutes ces conneries, tiens.


... Notez bien que prendre rendez vous chaque année avec une superstition aussi grotesque, cela attesterait tout de même de bonnes prédispositions pour ne pas totalement devenir con... plêtement banal.

Enfin j'espère, disons.


Partager cet article

Repost 0
Published by Nicopoi - dans Nick Attitude
commenter cet article

commentaires

Bôôh 01/10/2008 09:52

Petit conseil pour refroidir les éventuelles velléités maternelles de brunes : de temps en temps, massacre par inadvertence un des rouquins, ça lui ottera toute envie de te confier un chiard.

Nicopoi 13/01/2009 17:05


Ah non, mes chats, j'y tiens !

... et puis, ils constituent un excellent alibi ! Imagine "mais, on peut pas avoir de gamins, imagine que tu sois allergique aux poils de chats enceinte ?"


Monsieur Poireau 30/09/2008 18:14

Oh, ça commence à sentir son petit bilan d'homme mûr, ça !M'étonnerait qu'à moitié que dans l'année qui vienne, tu ne te maries ou deviennes père !(nan, mais pars pas en courant ! :-)))  ).

Nicopoi 13/01/2009 17:06


Ni l'un ni l'autre avant 2019.

Minimum.