Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 09:54
Avec Mat , ce n'est jamais facile .

Maintenant que l'eau a coulé avec les cochons et que j'ai gardé sous les ponts , nous nous connaissons par coeur .

... Malheureusement pour moi , parce qu'il est par conséquent doté maintenant d'un 6ème sens pour repérer mes propositions foireuses , dont je suis coutumier , il est vrai .

Je persiste à dire que je ne pouvais pas savoir que la piste de karting serait fermée LE jour de l'année où j'ai essayé de t'y entraîner , Mat .

Téléphoner avant de faire 30 bornes ? Ah . Euh , oui .

(...)

Mercredi , j'ai senti que le Mat était dans de bonnes dispositions à mon égard . L'intuition , et tout ca . Enfin , surtout le fait que je l'ai entendu la veille me dire « tiens , je suis libre aux alentours de 12h normalement ... » . C'est bien simple , j'en sautais de joie sur ma chaise , au point que ma brune sans doute vexée qu'un homme me fasse cet effet là en a pris la mouche .

Sont susceptibles , tout de même .

J'avais particulièrement à coeur de montrer à Mat que j'étais toujours l'organisateur d'évènement à renommée internationale de naguère , c'est à dire avant que je ne me dote d'un bide à faire frémir Depardieu de jalousie et d'une bande de chats plus organisée que la pègre de Chicago des années 30 .

Mais comme je l'ai évoqué plus tôt , organiser quelque chose de chouette à Toulouse , c'est au moins aussi facile que de skier sur du goudron en Picardie : plus facile à dire qu'à faire .

C'est pourquoi j'entraînais le Matou , en désespoir de cause je l'avoue , au Laser Quest du coin .
Le laser quest , c'est très particulier : c'est une sorte de labyrinthe plongé dans le noir et assourdi d'une musique techno totalement insoutenable , dans lequel on jette une vingtaine de personnes harnachées comme à l'escalade de cibles électroniques sur lesquelles elles vont joyeusement tirer au pistolet laser , ce qui provoquera l'immobilisation momentanée du joueur touché , qui ne pourra refoncer à la curée qu'une fois ces cibles redevenues actives .

Oui , c'est comme vous l'aurez compris un jeu hautement intellectuel .

Alors que nous étions dans le métro qui nous amenait vers le lieu de nos futurs exploits , Mat sembla soudainement pris du syndrome « Oula , n'aurais je pas un peu oublié que c'est Nico qui s'occupe de tout ? » , et d'une voix fiévreuse , s'enquit de si je m'étais posé la question « tiens , est ce que le laser quest est ouvert le mercredi après midi , au moins ? »

Question légitime .
J'en ai dégluti difficilement jusqu'à la station Gramont , tiens .

Arrivés en fin de compte à l'accueil du laser quest , nous ne nous étonnons pas du regard sceptique que nous lance la caissière , et payons dans la joie et la bonne humeur notre droit à s'étriper électroniquement . Étonné de l'absence d'autres joueurs , je lui demande l'air de rien si d'autres personnes sont prévues sur la session de jeu à venir .

« Euh ... oui oui , un groupe de jeunes est inscrit , ils ne vont pas tarder à arriver ... » , lâche t-elle furtivement tout en encaissant très rapidement nos billets , comme soudainement (très) inquiète .

Le « groupe de jeunes » pousse les portes de l'établissement .

Mat me lance ce regard que je connais par coeur , que l'on pourrait traduire par « putain , je me suis encore fait avoir avec tes conneries ... »

... Faut tout de même bien avouer que question sensations fortes , j'ai potentiellement connu plus excitant que me retrouver à tirer sur des gamins de 10 ans (dont un en fauteuil roulant) un mercredi après-midi .

Mat en a massacré 130 .
Tsss . Pas franchement glorieux , tiens .

link.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nico Lagaffe
commenter cet article

commentaires

Marie-Edwige 06/02/2008 00:29

Comment ? Tirer sur des mômes ? Et j'ai pas été invitée ??????!!!!

Kane 08/02/2008 16:07

La prochaine fois , Const , la prochaine fois ...:)

mélusine 05/02/2008 17:25

en même temps... un mercredi aprem...elle est passée où ta perspicacité légendaire là? mmmh?

Kane 08/02/2008 16:12

Perspi quoi ?Tu es sure que tu me confonds pas plutôt avec Maitre Eolas ?:)

Shaya 05/02/2008 15:04

Ca peut être un projet professionnel, ça : "vous avez envie de saper la soirée de votre meilleur ennemi? vous détestez votre patron et vous êtes chargé de son pot de promotion? contactez Nico!"PS : malgré ta fainéantise légendaire quant aux réponses aux comms, je persiste... un peu masochiste sans doute ;)

Kane 08/02/2008 16:10

Tu rigoles , mais je ferais fortune avec une boite pareille .Mais avec le pot que j'ai , je deviendrais pile chanceux le jour ou j'aurais déposé les statuts de la société .