Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 13:20

Mike Oldfield - Moonlight Shadow


Lorsque j'ai connu Brune , il y'a maintenant un an et un mois de cela , j'étais ce que l'on appelle le célibataire par excellence .

Je vivais seul dans un appartement qui me permettait difficilement de faire 3 mètres sans atteindre son extrémité , et encore , en ne marchant pas droit , ce qui en soit n'avait rien de très difficile à l'époque , puisque mes nuits étaient rarement moins arrosées que Boris Eltsine un soir de réveillon .

Je n'avais jusqu'alors connu que des copines de passage dans ma vie , des filles avec qui j'avais su avant même d'avoir ôté d'une main leur soutien gorge qu'elles ne me marqueraient pas plus que les dérisoirement éphémères objets que l'on nous faisait faire , à moins que l'on ait sous traité discrètement dans le dos du prof avec le plus manuel de nos copains , en cours de Technologie .

D'ailleurs , et si mes souvenirs sont exacts , mon CD-réveil n'a jamais marché .

Ma relation avec brune a commencé sur une base , au risque de me répéter , assez incertaine . Elle habitait à Barcelone , soit quand même 4h de route de Toulouse , chez son ex avec qui elle avait vécu 4 ans et qui la poursuivait toujours de ses assiduités .

J'avoue que j'ai tout de même une certaine tendance masochiste à me mettre tout seul comme un grand dans les situations les plus incroyablement foireuses .

Lorsque je retrouvais Brune pour la seconde fois , à Barcelone , elle semblait terrorisée à l'idée de croiser son ex , ses ami(e)s , ses collègues , et je suis sur que la simple vue de l'éboueur de son quartier aurait suffit à lui faire tourner de l'oeil .

Sont sensibles , ces petites choses la .

Elle avait failli laisser tomber , lorsque nous nous étions assis dans un bar pour qu'elle prenne enfin son petit déjeuner et que moi je m'injecte une dose massive de café en intraveineuse .

4h de route en partant à 3h du mat , fallait au moins cela .

Les silences désespérant qui ponctuaient notre « conversation » démontraient que notre histoire était vouée à rester dans le registre « plan cul » , et que les probabilités qu'il y'ait un lendemain à cette visite Espagnole étaient aussi faible que celles de voir un jour Chirac se baigner dans la Seine .

La radio passa Mike and The Mechanics – Over My Shoulder .
Je vous laisse calculer les probas qu'une radio espagnole diffuse ce -grand- morceau à ce moment la . J'en suis encore coi .

En dehors du fait que je songeais immédiatement à émigrer à Barcelone , je retrouvais instantanément l'énergie , les mots , la joie qui l'avaient conquise la première fois .

La magie d'Over my shoulder , vous dis-je .

J'avais réservé un hôtel au hasard au moyen de Google Earth , et je découvrais lorsque nous nous y rendions que j'avais sélectionné dans un quartier d'affaires où les tarifs n'avaient tout de même rien à envier à ceux pratiqués Place Concorde , au Hilton et à la saison des défilés .

Ma banquière en cauchemarde encore la nuit .

Voulais je inconsciemment rentabiliser ?
Toujours est-il que nous passâmes ces 48h espagnoles à baiser . A forniquer . A coucher ensemble . Sur le lit . A coté du lit . Dans la salle de bain . Nous étions dans notre cocon , seuls , heureux et tranquilles , du moins en dehors du moment où une femme de chambre entrouvrit assez la porte pour se faire refaire les tympans façon Oradour sur Glane lorsque je hurlais à son attention « Noooooon !!!! »

Qui a dit qu'en matière de sexe , les hommes ne savent pas faire deux choses à la fois ?

Notre relation s'est construite ainsi par la suite . Du sexe suivi de câlins , des bisous suivis de cul , dans des hôtels un peu partout entre la Catalogne et Midi-Pyrénées dont les patrons semblaient s'être donnés le mot pour nous envoyer la femme de chambre au moment toujours le plus délicat .

Si je vous disait qu'à 5min de l'heure limite pour rendre la chambre , une femme de chambre faisait le siège de la porte qui la séparait de la pièce ou nous forniquions une dernière fois , pour la route ...

A Toulouse , j'avais pris une collocation . J'avais intentionnellement choisi la chambre la moins grande et en dehors de l'appartement , ce qui m'attirait systématiquement les railleries de mes amis qui jugeaient que je m'étais fait avoir , uniquement dans l'idée que nos ébats avec brune ne seraient ni interrompus par des visites impromptues , ni écoutés par des oreilles indiscrètes .

C'était oublier un peu vite que si le mâle après l'amour à une tendance irréversible à se mettre en mode veille , la femelle , elle , a besoin d'aller à la salle de bain .

C'est très insupportable .
Et encore plus lorsque cela implique de remonter quelques marches d'un escalier poussiéreux et de passer sous le regard narquois des collocs qui feignent de croire qu'elle ne veut effectivement qu'un simple verre d'eau .

Faut il avoir l'esprit mal tourné , tout de même .

(...)

« Tu es bien gentil , mais pour le moment , il n'y a pas un grand rapport entre ce que tu nous racontes impudiquement et ce que que tu nous a promis ! » , diriez-vous .

Si , si , j'y viens .

J'ai , pas une habile rétrospective , tendu à démontrer que ma relation avec Brune a été très axée , somme toute , sur des parties de jambes en l'air endiablées suivies de câlins amoureux .

Sauf que . Depuis que nous avons emménagés dans notre petit appartement tout cosy , j'ai beau tendre l'oreille , point de femme de ménage qui tourne la clé dans la serrure de la chambre pendant nos parties de sexe . Point de collocs pour rigoler de mes cheveux décoiffés et de ma transpiration quelque peu excessive pour attester que nous ne faisions que regarder un épisode de How i met Your Mother comme nous l'avions prétendu pour prendre congés d'eux une heure  trente  vingt minutes plus tôt .

J'aime le sexe comme je mange des coquillettes .
Je ne savoure pas , je dévore .

Et non , je ne suis pas cannibale .

Alors ? Alors , moi qui était un boulémique de sexe , qui me targuait d'avoir eu ma première fois avant mes 3 meilleurs amis quand je ne l'ai eu qu'une semaine après le dernier d'entre eux (classique , une sorte de remake de la pub McCain , quoi) , moi qui pensait que l'on pouvait passer des journées entières à ne faire rien d'autre que se chevaucher dans un lit , une petite musique douce (non , pas Over my Shoulder !) en fond sonore ...

Eh bien , merde .
Je crois que je suis sevré de sexe , les aminches .


(To Be Continued ...

coquillettes.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Parlons Cul
commenter cet article

commentaires

Fran 24/10/2007 23:08

Quoi ??T'es en baisse de régime ?? plus de libido ?? C'est ça tu nous fais une crise de "suis en couple dans notre appart, ça devient moins drole de baiser" ??Et puis y'a encore une suite ?, Tu veux ma mort hein c'est ça ??On ne se connait meme pas, pourquoi tu me fais ça ??HihihihiihhiihJ'attends ....

agathe 23/10/2007 19:19

Ouch dur comme bilan!! Perso en techno j'ai fé une attent téléphonique qui marché très bien et était utile quand les téléphones avaient des fils! non ce n'est pas hors sujet.

Grr 22/10/2007 22:23

J'avais raison, j'avais raison !!
Parfois, même en "assurant", on sent l'ennui poindre.

Steppen 22/10/2007 12:03

Sevré... Hum... C'est vrai que ce n'est pas nécessairement lié à la monogamie, ni à la lassitude, mais fatalement, les "premières fois" ne sont pas aussi chargées émotionnellement que les "fois suivantes", encore que... Peut être que l'attraction purement physique a laissé la place à un début de sentiments? Et c'est donc cette "bascule" qui  a bouleversé ton équilibre.J'attends la suite, pour avoir tes conclusions ^^

Saucisse 22/10/2007 00:37

ça arrive à tout le monde !!!

Aurélie 21/10/2007 20:27

Oh lala, mais qu'est ce qu'il se passe???Sevré du sexe??? Je crois que c'est tout simplement impossible...

shatsy 20/10/2007 21:21

lol voilà qui est superbement écrit (oui je sais je suis chiante lol mais là c'est un compliment). Je ne sais plus qui disait "y a pas que le cul dans la vie!!" avec un accent du sud. Quoiqu'il en soit et comme le dit al le (mais ??) c'est l'effet d'une monogamie prolongée, ce moment fugace ou tu aime toujours autant les coquillettes mais qu'elle n'ont plus ce petit gout indéfinissable qui faisait que tu pouvais en manger tous les soirs sans te lasser!! mais réjouis toi petit nico, l'homme à inventé les sauces pour accomoder les pâtes et c'est pareil pour le sexe, un peu de piment, un peu plus de sel, tu change le mode de cuisson et hop à nouveau le festin d'autrefois.bon au delà de cette métaphore culinaire...tu ne t'inquète pas vraiment...si? ça va revenir tout ça.(je parie que c'est très étr ange de recevoir des conseils d'une parfaite inconnue...ou tu t'en fou...ce qui serait finallement normal lol)

Kane 21/10/2007 00:30

Allons allons , le probleme n'est pas la monogamie !Mais j'expliquerais un peu tout ca dans la suite ...

Brune 20/10/2007 21:02

Cela fait 1 semaine que Nico a une petite "baisse de moral" (dont je ne suis ABSOLUMENT PAS responsable) et il croit que c'est le début de la fin. Cela arrive à tout le monde d'avoir des bas, n'en fait pas un drame!

al 20/10/2007 19:53

bah tu commences a ressentir les effets d'une monogamie prolongée

Catherine 20/10/2007 15:53

Eh ouais ! on se lasse même des meilleures choses !