Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 13:40

« Bien , donc vous n'avez pas eu d'accident de voiture depuis que vous avez le permis ... euh , qu'est ce que j'oublie ? Ah oui , voulez vous assurer votre petite amie également ? »

Mon nouvel assureur eut-il été plus grand de 5cm , il n'aurait pas manqué de constater que mes mains avaient soudainement , en se crispant , broyé le papier avec lequel elles jouaient gentiment jusqu'alors ...

Mais ma lividité soudaine suffit toutefois à le convaincre de changer rapidement de sujet .

(...)

Avril 2007

Mon père ayant compris que Brune avait du mal à s'acclimater à l'air Toulousain (faut avouer qu'elle avait tout de meme une tendance masochiste à se retrouver sous chaque mini réplique de la tempête de 99 qui ponctua ce début d'année) , ce dernier m'offrit pour égayer les pensées noires de ma douce (ou ses éternuements) une nuit dans un somptueux hotel paumé en plein Périgord , nuit dont le coût aurait suffi en lui même à rendre les comptes de la sécurité sociale beaucoup plus flamboyant .

Un cadeau gentil donc , sauf qu'il me couta en essence de quoi équilibrer le budget l'éducation nationale pour une demi-décennie .

Mon portefeuille prend de plus en plus l'allure du juge DeMort post rouleau-compresseur , mais en plus fin .

L'hôtel se révelant un véritable petit paradis terrestre éloigné de tout (je n'ai pas entendu parler de Sarkozy pendant 2 jours , incroyable) , brune retrouva son sourire , au moins jusqu'à ce que nous nous soyons retrouvés perdus à 3h du matin dans une nuit Massacre à Tronconneusienne après que j'ai voulu prendre , je cite , un « raccourci » .

Je ne crois pas me souvenir d'avoir jamais rien vu d'aussi blême qu'une brune lorsque son copain fait un demi-tour au milieu de nulle part sur une route de terre du Périgord profond .

Mais il y'a longtemps que je n'ai pas revu « le dentiste » , il est vrai .

(...)

Le lendemain .

Désireux de rattraper ma bévue de la veille , je passais une bonne partie de la matinée à trouver une idée intelligente pour rendre enfin et sacrebleu! son sourire à la brune de mes pensées . Alors , quand après que j'ai conduit quelques minutes , je l'entendais me dire de sa petite voix toute timide « tu me laisserais conduire un petit peu ? » , j'exultais .

L'inconscient , tiens .

Un petit flash-back explicatif s'impose içi . Brune fait partie de ces personnes qui croyaient avoir fait le plus dur quand l'examinateur , après avoir abusé une dernière fois de son terrifiant pouvoir de silence crispé , avait enfin commencé à remplir son foutu petit papier jaune .

J'en ai encore les jambes qui vacillent rien que d'y repenser .

Sauf que plus terrifiant que l'examinateur du permis de conduire , Brune du alors faire face à l'incompréhension parentale lorsqu'elle demanda à profiter de la 307 familiale , et par conséquent , n'a pas accumulé plus de kilomètres en 7 ans de permis qu'un escargot anémique et handicapé .

Y'a des bestioles comme ca qui cumulent , c'est fou .

Brune s'installa au volant . Moins d'une demi heure après (les controles « de routine » : rétroviseurs , ceinture de sécurité , hauteur du siège ... sic) , la voiture démarrait magistralement .

Pour dans un hocquettement d'agonisant s'arrêter un demi mètre plus loin , moteur calé .

« Oulà » , pensais-je aussitôt .

Un demi-moteur noyé sous les redemarrages successifs , la voiture partait enfin , et l'odyssée d'une brune au volant s'inscrivait dans les mêmes lettres de gloire que les plus grandes expéditions militaires de l'armée Française , batailles de Sedan et de Dien Bien Phu comprises , évidemment .

« Mais brune , tourne le volant ! La route tourne !
- Ah oui , d'accord . Oulà , on passe sous un pont étroit la-bas , je fais
quoi ? »

Il faut savoir que l'expression « pont étroit la-bas » désignait en fait un petit pont de pierre de ligne de chemin de fer désaffecté , encore séparé de notre voiture au moment de sa question par une petite distance d'environ 900 mètres .

Environ , hein .
On va pas chipoter pour si peu .

« Mais ! Mais ! Mais ralenti ! » , commenca enfin à s'affoler le Nico .

La voiture s'engouffra à une vitesse démentielle dans l'étroit passage , à priori et au vu de ses dimensions , plutot prévu à l'origine pour ne laisser la place qu'à une 4L roulant au pas d'un canard amputé d'une patte .

Que voulez vous , faut bien renouveler les comparaisons foireuses .

Le Nico est au bord de la crise cardiaque , mais ne sait encore s'il vaut la peine de risquer l'incident diplomatique plutôt que le coffret modèle sapin .

Question prématurée toutefois .
Il ne me suffisait qu'à attendre quelques secondes de plus pour avoir une réponse valable .

« Ah mon dieu , la route tourne ou elle continue tout droit là ? » , s'épouvanta t'elle . 

Pour situer , la route principale virait alors vers la droite , mais une route de moindre importante la prolongeait pour peu que l'on poursuive sa route tout droit , et bien sur que l'on se s'emboite pas avec la voiture arrivant dans l'autre sens par la route principale .

« Aaaah , c'est trop tard !!! » , dit-elle tout en lachant le volant mais en oubliant malencontreusement de freiner , tant qu'à faire .


Je ne crois pas me souvenir d'avoir jamais rien vu d'aussi blême qu'un Nico conduit par une brune .
Pas même un Nico qui aurait vu Le Dentiste ou Massacre à la tronconneuse le même jour .

gastoncles.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M. 05/10/2007 14:39

Enfin, une semaine pour lire l'intégralité de ces deux saisons. De grandes poilades, quelques sourire niais à chaque fois que je lisais le mot Perpignan, étant comme tu dois pas t'en douter de Perpignan. De même, une petit larme lorsque tu parle de la gare matabiau, j'avais une ex qui habitait ce fabuleux quartier.bien content d'être tombé sur ton blog, je reviendrais dés demain.Cordialement.M.

prinsessan Fluflu 05/10/2007 11:07

Moi , je suis pire que Brune !!... et oui, cela existe et ça va la rassurer !!
j´utilise donc un vélo ...
Je ne voudrais vraiment pas tuer quelqu´un !

Saucisse 05/10/2007 01:07

Je n'ai jamais arrêté de conduire depuis que j'ai mon permis de conduire. Quand j'habitais à Toulouse, j'avais moi aussi une belle 306, mais quand je suis parti m'installer à Paris, je ne conduisais la voiture de Maman que lorsque je redescendais... ce qui n'a pas vraiment changé ma conduite.Maintenant, le problème, c'est que je vis dans un pays où on conduit à gauche ! Je conduis tout le temps, je n'ai pas de problème, à part quand je suis rentré en France en juin dernier où je me suis retrouvé à conduire à gauche de la route et ne pas comprendre pourquoi les voitures m'arrivaient en face !!! Après 2 ou 3 frayeurs, ma mère me rappelait toujours "N'oublie pas: on conduit à droite ici" !!!

Brune 05/10/2007 00:18

Tout est terriblement vrai j'ai honte.Une leçon à retenir ceci-dit: ne passez jamais votre permis si votre famille semble réticente à ne serais-ce qu'envisager de vous préter leur voiture.

Vinz 04/10/2007 18:05

Zeus ... quelle aventure !!!7 ans sans conduire ??? et on garde le permis dans ces cas là ? Tu vois ça c'est ce que j'appelle une abérration (et merde orthographe où es tu ??? j'ai un doute). Pour ce genre de longues durées où on perd tout automatisme et toute compétence au volant, on devrait repasser une ou deux heures de conduite, histoire de se remettre la chose en main !En tout cas bravo les parents ... faudra qu'on m'explique l'attitude de certains parents un jour. Remarques, ma mère ... pfiou. Jamais je ne conduirai son tank !!! Mais bref, l'essentiel est que ta Brune ait maintenant repris en main le cours de sa conduite, et qu'elle ne te fasse plus tester la résistance de ton coeur à la fibrillation ventriculaire !