Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 16:44
J’ai longtemps cru détenir le monopole du bordel rue Palaprat , a tel point que lorsque mon voisin ami - j’en avais plusieurs , mais la plupart m’accordaient de sombre regards lorsque j’avais le malheur de les croiser après une soirée somme toute bénigne (soit la musique au maximum jusqu'à 4h du mat , maximum …) - arrivait au bout de la rue et qu’il entendait la musique hurler , il en déduisait logiquement que finalement il n’allait pas se coucher de suite et venait des lors s’incruster a ma soirée .

Et ainsi , lui aussi connaissait les affres des regards assassins des autres voisins le lendemain .

(…)

Un Lundi Matin Palapraïen .

Je me réveille , comme a mon habitude les yeux plus déconfits qu’un empereur moustachu et ridicule a Sedan , ma barbe a moi aux accents père-noëlien de par sa longueur me démangeant atrocement , une haleine de chacal a un stade avancé de l’agonie émise a chaque bouffée de ma –déjà- première cigarette , a faire frémir d’indignation l’inventeur du parfum Eau de Rochas lui même , ce qui n’est pas peu dire .

Beaucoup de filles se sont retrouvées célibataires le 25 Décembre après avoir eut le malheur d’offrir cette horreur .

Un café . Mon instinct , bien que réduit a une partie incongrue et théorique de mon être déconfit , me commande de tendre la main vers le pot de café , dans l’espoir que la dose gargantuesque que je me servirais aura soit raison de mes paupières opposant une résistance a rendre ridicule le plus héroïque des Aubrac venu (la barre n’étant pas haute , il est vrai) , soit raison des dernières palpitations de mon cœur , enfin terrassé .

Ca fait de longues phrases même a peine réveillé , un Nico .

… Horreur . Plus efficace qu’un café de ma douce et adorable grand mère , ce qui m’apparaissait pourtant inconcevable le jour ou j’avais hésité a sauter de son balcon tel Lebrac buvant la soupe aux épices de Gaston , l’ignominie absolue vient de me faire ouvrir grand les yeux au moins ¾ de secondes bien comptées .

Plus de café .

Que n’ais je point tant bu que pour voir cette infamie , comme aurait dit l’autre .

D’un pas décidé , je partais errer dans les couloirs de mon immeuble , collant mon oreille de porte en porte , a la recherche du moindre signe de vie , ou plus particulièrement du doux son de la cuillère d’un de mes voisins cognant dans une tasse de café bien chaude , l’idée fixe en tête de défoncer sa porte a coup de genoux s’il le fallait pour en avoir juste une goutte a me mettre sur le palais .

L’idée que la vision d’un Nico uniquement en caleçon et les cheveux en pagaille puisse les tenter d’appeler Police Secours ne me venant pas un instant a l’esprit .

Finalement , c’était la porte la plus proche de mon appartement qui allait donner un écho favorable a ma requête , une brune se dessinant dans l’encadrement de la porte , a la mine enjouée et me donnant ma ration vitale de café avec un petit sourire sympa pour mon ego qui m’inspira dans mon agonie d’émergement matinal le sentiment que si son copain n’était pas mon voisin , je serais venu plus souvent lui demander du café , juste comme ça pour voir …

Mais bon , mieux valait éviter un supplément de conflits de voisinages , tant qu’a faire .

(…)

2 jours après .

Dans un soucis d’amabilité , j’invitais le dit voisin a prendre un verre chez moi , le fait que je présume son homosexualité , l’hétérosexualité de son amie et que je sois célibataire depuis plus de 3 mois n’ayant évidemment rien a voir avec cette invitation fortuite .

Pensez vous .

" Au fait , Charlotte aurait bien aimé que tu lui demandes plus que du café lundi . " me dit-il tout a coup sans que j’ai rien demandé , moi qui suis innocence et désintéressement même .

" Tu … tu peux me répéter ça ? " demanda le Nico pas encore sur de ce qu’il avait entendu , et surtout soucieux qu’une erreur de compréhension ne soit a l’origine de son assassinat lorsque le voisin se serait rendu compte que j’avais cru comprendre qu’il m’invitait a coucher avec sa copine .

" Beh écoute , je crois que si tu veux coucher avec elle , n’hésites pas a aller lui redemander du café en caleçon , ça ne l’a pas laissé insensible … "

Je me retournais plusieurs fois pour vérifier qu’une caméra cachée ne soit pas en train de guetter ma réaction .

" Mais … tu … tu n’es pas avec elle ? " demandais je innocemment , appréciant sans doute de passer pour le naïf de base type princesse Sarah qui n’a rien vu venir , quand la situation était devenue aussi limpide qu’il n’était évident que la méchante marâtre allait brimer cette niaise de Sarah .

" Moi ? Enfin Nico, je suis homo ! En fait , on est trois a coté , moi , une copine lesbienne , et Charlotte , la seule hétéro du lot . Alors tu comprends bien qu’elle s’ennuie un peu … " .

… J’ai bien compris , oui .

Et j’ai comme de juste couché avec elle 2 jours après .

Café , c’est trop fort pour moi .


Partager cet article

Repost 0

commentaires