Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 18:58


Lorsque je rencontrais Brune il y’a 9 mois de cela , l’une de mes premières préoccupations , priorités et envies était de l’emmener dare-dare à Calicéo , ce paradis sur terre n’ayant rien à envier à un Neverland où le capitaine crochet aurait enfin empaillé ces criards de mioches abrutis , ou aux jardins de l’Elysée enfin débarrassés de Bernadette Chirac .

Et non , le but de la manœuvre n’était absolument pas de l’apercevoir quasi nue avant l’heure .

Comme si c’était mon genre , tiens .

(…)

9 mois plus tard .

L’accès aux bassins de Calicéo étant aussi onéreux que l’ensemble du programme spatial Apollo , Brune et moi nous décidions , sur les conseils dithyrambiques d’une amie , d’aller jeter un coup d’œil du coté de la piscine de Colomiers .

A propos , un petit Flash-back s’impose .

Vous souvenez vous de cette histoire que je vous narrais naguère , sur cette abominable calamité de l’éducation nationale que j’avais prénommé « Heir Julia » pour son sens de la courtoisie n’ayant rien à envier à celui de Bernardo Guy ? Parfait . Un jour , cette garce se mit en tête de m’humilier une nouvelle fois en me faisant cette remarque saugrenue :
« Senor Nicopoi , vous vous doutez que j’ai eu à votre propos (au conseil de classe , sic) des mots dithyrambiques … a propos , selon vous , cela signifie que j’ai dit quoi de vous , lorsque je dis dithyrambique ? »

Ne connaissant pas la signification de ce terme , et vu l’habitude de cette givrée à m’incendier d’injures , c’est tout naturellement que je répondais :
« Eh bien je suppose que cela veut dire que vous avez dit de moi que je suis un crétin fini , ne connaissant rien à rien , un menteur , un hypocrite et un faisant ? »

Rires dans la classe .
Tas de morveux .

« Non , dithyrambique signifie élogieux , Senor Poirier . Mais comme c’était ironique , vous étiez dans le vrai . »

Je déteste le dithyrambisme .
Fin de la parenthèse .

Pour aller de Toulouse à Colomiers , il existe deux possibilités :
- prendre sagement sa voiture , et y arriver en 10 minutes ;
- croire que Toulouse est une grande ville , que la ligne C de métro existe réellement alors qu’il ne s’agit que d’une vague correspondance d’un train de banlieue insalubre -toutes les heures environ- , débarquer en plein cagnard au milieu de nulle part dans un concert de circulation automobile insoutenable . Durée de trajet : une heure trente .

Si vous cherchez encore la solution privilégiée par un Nico , cela signifie que vous n’avez découvert ce blog il n’y a que quelques secondes , ou que vous n’avez pas scrupuleusement suivi les recommandations de votre médecin lorsqu’il vous a dit « attention , c’est sérieux ! Un diabète , on ne rigole pas avec … » .

Très sérieusement , je me demande ce qui est passé par la tête de l’abruti qui un jour s’est assis à sa table à dessins , et qui m’a pondu ce capharnaüm dantesque que l’on nomme gentiment Colomiers . C’est bien simple , Colomiers donne l’impression d’être un Mc Drive géant , un no man’s land où la simple idée à voix haute exprimée de se déplacer à pied pourrait paraître asociale .

L’enfer , vous dis je .

Le Nico ayant une tendance à vouloir paraître galant , je m’étais senti obligé de proposer de porter le sac de piscine que ma brune avait eu l’outrecuidance de vouloir soulever jusque là , au risque d’endolorir ses petits bras chétifs mais tout doux , si si .

… Non mais sans blagues , j’ai cru me décrocher la mâchoire plus sûrement que la fois ou Clément avait tenté de m’initier à sa science de la muscu .

En ce qui me concerne , il n’est pas rare que je me rende à la plage ou à la piscine en nonobstant qu’une serviette pourrait pourquoi pas et potentiellement me servir . Alors pensez vous : quand je pense effectivement à en prendre une , qui n’ait pas -qui plus est- servie plus de deux mois , c’est jour de fête .
Imaginez dès lors la stupéfaction d’un Nico suant le Pacifique , qui s’étant interrogé sur ce qui pouvait peser autant dans le sac de piscine préparé par sa brune , découvre en tentant de garder son calme : du gel douche , des vêtements propres de sa brune , deux serviettes propres pour la piscine , et la même chose pour la douche

J’en suis encore coi .
Et transpirant , aussi .

(…)

"Je passe , ou je ne passe pas ?"

Parmi les phobies qui sont les miennes , il en est une que j’ai nourri depuis mes 10 ans et les quelques années qui suivirent et que je passais à me gratter les pieds au sang parce qu’un sale type avait contaminé la piscine ou nous rendions avec mon école .

J’ai nommé ce chaudron de l’infamie , ce bouillon d’hépatites en tout genre que l’on appelle sobrement pataugeoires .

Sur la pointe des pieds et les poils hérissés à donner des bouffées d’angoisses à un hérisson , je traverse la flaque , non sans un haut le cœur bien ressenti . Heureusement , l’eau glacée du premier bassin dans lequel je m’enfonçais ensuite allait très vite détourner mon attention , non sans douleur d’ailleurs .

Si quelqu’un recherchait un raccourci pour l’Arctique …

Maussade et regrettant amèrement mon Calicéo à moi que j’aime , je décidais toutefois d’aller me détendre un peu en prenant la direction du toboggan , considérant qu’après tout , il n’y a pas d’age pour faire le con . Je jetais toutefois un regard inquiet au drôle d’énergumène faisant la queue derrière moi , ce dernier ayant une propension assez bizarre à fixer le vide tout en prononçant à répétition un mot pas très -selon moi- explicite .

Ca donnait ça : « Gnu … gnu … gnu … »

Bah . Je montais l’escalier assez vite , et arrivé en haut , m’engageais dans le toboggan confiant et tranquille .

… Je n’avais pas glissé 7 mètres que j’entendais derrière moi un bruit sourd , et des « gnu … gnu … gnu … » raisonner triomphalement dans le toboggan …



Ce furent les secondes les plus angoissantes de ces 7 dernières années .

Et je compte prendre un abonnement à Calicéo . A l’année .

gnu.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nico Lagaffe
commenter cet article

commentaires

meg 30/05/2007 18:12

mmh, le bonheur du pédiluve... s'il est froid on peut etre sur que personne n'a mis les pieds dedans et donc que c'est tout le sol de la piscine qui est plein de champignons, mais s'il est chaud et que tout le monde y trempe ses papattes je crois qu'il y a pas meilleur bouillon de culture!! 

Kane 04/06/2007 16:48

Si . Une fosse sceptique .

Sandie 30/05/2007 15:45

Bon alors il va falloir remettre les pendules a l'heure je crois....
Primo: mon cher Nicolas je trouve ton style assez hilarant, donc félicitation pour ta prose fleurie!
Secondo: commme il ya chez la gent masculine tout un éventail d'individus allant du gros lourd bien beauf à l'adorable romantique timide (en passant par le maniaque, le dépressif, et pourquoi pas l'amateur de courses automobiles); on a la meme chose du coté féminin de l'hémisphere social. Ainsi la maniaque qui trimbale assez de serviettes pour une collonie de vacance n'est elle qu'une particularité, en aucun cas une généralité!!! (ceci dit ce peut etre une adorable maniaque, je n'oserais pas critiquer les gouts du grand maitre en matiere de femmes)
Voila, ce n'était que l'expression d'un (tout petit) ras le bol envers les généralisations en tous genres...
En te remerciant pour le bon fou rire que m'a apportée ta lecture, et en t'assurant que je reviendrai te lire, je t'adresse mon cher Nicolas, mes salutations distinguées!!!  

Kane 04/06/2007 16:48

Merci mademoiselle , et ravi de te compter dans les rangs serrés de mes lectrices mignonnes tout pleine !

Johanna 29/05/2007 20:09

ne jamais, jamais, laisser une fille préparer un sac...sous peine de se prendre une douche froide!

Kane 04/06/2007 16:49

... Et de transpirer à gros bouillons .

Ludie 28/05/2007 11:48

OOOOOOOOOOOOOOHHHHHHHH le joli spécimen de naif!!!Tu es, je crois, le seul à ne pas encore savoir qu'une gonzesse se trimballe TOUJOURS avec toute son armoire..Vous avez prévu de partir en vacances?? Si c'est le cas, abstiens toi de toute forme de galanterie si toi aussi tu ne veux pas avoir de courbature aux biceps!!!

Kane 04/06/2007 16:12

La galanterie , ca fait mal .