Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 08:03
Titre original : Rien de bon n’arrive après deux heures du matin
(Alors pourquoi y-a-t-il des distributeurs de capotes dans la rue ?)

De Marie-Edwige pour Nicolas



On prend de mauvaises habitudes lorsqu’on est célibataire. L’appartement de Brune et Nico est un palais où la poussière est interdite. J’y pense souvent lorsque je me balade dans mon coquet taudis, portant mon bas de jogging rouge* datant de la sixième, affublée d’un T-Shirt informe vantant les mérites émotionnels des insultes à l’encontre des forces de l’ordre (cocasse, moi qui considère sérieusement passer les concours d’Officier de Police Judiciaire dans deux ans), buvant du thé tiède et mangeant une barre bretonne tartinée de Nutella –SANS UTILISER D’ASSIETTE** -. Et puis je poursuis sereinement ma mastication, parce que, savez-vous, PERSONNE NE ME REGARDE.

Sommes-nous des cochons lorsque nous sommes célibataires ? La réponse est à nuancer. Certes, nous ne sommes pas les plus propres, certes, nous nous fourrons les doigts dans le nez au beau milieu du salon, mais je persiste à croire que les couples qui se font des mamours devant vous qui êtes seule entre le vin et les chips sont autrement écœurants – regard torve en direction du couple fétiche du blog (je décooooooooooooooonne).
L’état de votre appartement (chambre/caravane/carton, rayez les types de logements étudiants inutiles) reflète souvent votre état d’esprit. Un appartement en bordel, si cela ne s’est pas produit après une grosse fiesta ou une nuit passionnée***, est un bon indicateur de déprime. Surtout quand vous êtes célibataire. Car personne ne vous regarde. Et ce soir, je patauge dans le désordre. J’ai donc décidé de prendre les choses en main, et, à deux heures du matin, j’ai décidé de ne pas me coucher tant que tout ne sera pas à sa place. Cette nuit, je vais Ranger mon Appartement (Alléluias, trompettes, lumière céleste, etc…).

Cette résolution prit forme alors que j’étais confortablement installée en train de regarder mes épisodes favoris de la série How I Met Your Mother. J’adore cette série, adoration que je partage avec Nico, peut-être l’une des rares choses que nous ayons encore en commun après qu’il soit passé de l’Autre Côté (c’est-à-dire qu’il vive heureux avec Brune, selon le terme employé par les célibataires solitaires en manque d’affection). J’en étais arrivée à cet épisode de la Saison 1 où Ted ment à Robyn en lui annonçant qu’il avait rompu avec sa copine pour pouvoir se la faire, le tout après deux heures du matin, en sachant très bien que rien de bon n’arrive après deux heures du matin, ce qui, entre nous soit dit, est complètement contraire à mes opinions : des choses surprenantes et parfois miraculeuses comme une érection sous alcool se sont produites après deux heures du matin. Mais je m’égare.

Il est vrai que la nuit a des conséquences inattendues sur la psyché des hommes, alors ne parlons pas de celle d’une célibataire. Vers deux heures du matin, même lorsqu’on a organisé un apéro, les potes sont partis se coucher, surtout ceux qui vous recadrent le cerveau grâce à leurs conseils. Beaucoup de bonnes choses s’arrêtent à deux heures : les bars en semaine, le kébab du coin, même mon tabac adoré qui me réapprovisionne alors que tout est fermé. Lorsqu’on est célibataire, à deux heures, nous sommes abandonnées à nous-mêmes. Et nous gambergeons.

Avoir l’esprit qui travaille bien après l’horaire chrétien du coucher est une mauvaise chose. Le noir devient gris, les pulsions deviennent plus fortes, et on croit possible certaines choses qui sont impensables une fois l’aube revenue. En ce moment, je pense à Lui. Lui, quoi, toutes les filles en ont Un, enfin je suppose. C’est cet homme qui vous obsède et que, pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez pas avoir. En tout cas c’est impossible pour le moment, pour des facteurs infinis. Mais une fois seule, et après deux heures, vous réinterprétez tous les signes : le fait qu’il n’ait pas appelé en une semaine veut dire qu’il est timide, ou alors le fait qu’il ne vous regarde pas au boulot veut dire qu’il est très intéressé, ou, mieux, le fait qu’il soit casé, fidèle et heureux fait de lui l’homme idéal à poursuivre de vos ardeurs. Allez, Mesdemoiselles, chacune d’entre nous a sa petite histoire embarrassante, une ligne téléphonique, un numéro qui nous brûle les doigts et aucune bonne copine pour nous assommer à coup de batte de baseball. Donc, ce soir, je pense à Lui.
Pourquoi ne pas l’appeler ? Je suis sûre qu’il serait ravi d’avoir de mes nouvelles au beau milieu de son cycle de sommeil. Surtout que la seule conversation que je peux concocter pour le moment concerne la dose adéquate de lessive pour une machine à moitié pleine (je viens de faire une lessive Blanc-Coton à 60°, c’est fascinant). De toute façon, la conversation n’est qu’un prétexte, les sentiments n’ont plus qu’à s’épanouir et, qui sait, il se peut qu’Il prenne un taxi/train/machine à voyager dans le temps/transporteur interdimentionnel pour me rejoindre et me prouver son amour inconditionnel. Un genou au sol, bien évidemment. Comme je dis toujours, si rien de bon n’arrive après deux heures du matin, alors pourquoi existe-t-il des distributeurs de capotes ? Allez, je l’appelle.

Au moment de composer le numéro, un souvenir d’enfance me saute aux yeux. Quand j’étais petite, il y avait un distributeur dans ma rue. Tout le monde pouvait retirer, à n’importe quelle heure, ce dont il avait besoin. Mais, devant chez moi, ce n’était pas un distributeur à amours improvisées.
C’était un distributeur à seringues.
J’ai compris le message. Je m’attèle à la vaisselle. Bonne nuit.




*Oui, le moche, en polaire, super large avec l’élastique aux chevilles. Il y a même de la peinture jaune dessus.

**Nico, va chercher les sels, je crois que Brune est dans les pommes.

***Dans cette configuration, le soutien-gorge sur le dossier de la chaise et le cendrier renversé sur le plaid du canapé sont de bons signes. Brune, ressaisis-toi, pour l’Amour de Dieu.



Partager cet article

Repost 0
Published by Nicopoi
commenter cet article

commentaires

NyKy 20/06/2013 02:58


S'il y a des "distributeur de capotes" c'est justement parceque les personne rencontrées au hazard d'une soirée C'EST une mauvaise idée ...

Juste pour eviter qu'une mauvaise idée d'un soir se tranforme en mauvaise idée d'une vie ou en idée fatale ..... 

Princesse d'Aix 02/05/2008 18:11

La voix de l'élégance a encore frappé!

Nicopoi 07/05/2008 16:26


Ca !


Marie-Edwige 21/04/2008 17:52

La solitude me pèse un peu moins, là, du coup...

Nicopoi 27/04/2008 16:42


Tu m'étonnes . Y'en a qui sont vachte bon pour te donner envie de rester seul, c'est un fait ...


Princesse d'Aix 21/04/2008 16:34

Certains sont d'un raffinement incroyable...

Nicopoi 27/04/2008 16:46



Raffinement ...
Moui , c'est le mot .



Lui 21/04/2008 15:45

Bah ça alors ! C'est sympa de penser à moi Marie Ed, comme ça ua milieu de la nuit. Mais la prochaine fois appelle, j'ai pleins de ... seringues chez moi. Tu pourras même te curer le nez, en jogging ou toute nue.

Nicopoi 27/04/2008 16:47


Délicat et bourré de bonnes intentions .
Marie Ed , tu devrais donner suites aux intentions de notre ami ici présent ...

Ok , je rigolais .


Coupe_Kolonel 20/04/2008 23:20

Et dire que j'ai lu ce billet en me curant le nez...

Nicopoi 27/04/2008 16:48



Je ne peux pas critiquer , j'ai moi même un probleme avec mon pif .



Marie-Edwige 18/04/2008 13:29

Tu devrais penser aux droits d'auteur la prochaine fois...

Nicopoi 27/04/2008 16:50


Elle les touche déjà .
Sous forme de restos ... ^^


Brune 18/04/2008 13:03

Je suis tellement citée que ce blog pourrais être rebaptisé.

Nicopoi 27/04/2008 16:50


Un gars une fille , c'était déjà pris ...