Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 15:43

« Nico , j'ai froid aux pieds » .

Ce qui est marrant avec ma brune , c'est que depuis 1 an et demi , elle est devenue mon second cerveau (les médisants diront premiers) , au point que lorsque quelqu'un me demande si je suis disponible pour faire jusqu'à la plus débile des activités (« Nico , on se prend une bière en bas de chez toi ? ») , je prends un air vaguement désemparé (les médisants diront « naturel ») et , haussant les épaules , les sourcils et les bras dans une moue dubitative , je réponds invariablement « vois avec Brune , je sais plus du tout si nous avions quelque chose de prévu à ce moment là ... »

Ce qui signifie beaucoup plus concrêtement : « je sais très bien que nous avions quelque chose à faire à ce moment là , mais tu auras peut-être plus de chance que moi d'attendrir ma brune et de la convaincre de renoncer au Calicéo que nous avions prévu ... »

Encore une fois autrement dit : « Aucune chance . »

Bref , si ma brune est devenue en quelque sorte et au fil d'expériences parfois hautement douloureuses (comme la fois ou je l'ai rejoins pour une semaine à Barcelone avec pour seul bagage de rechange 1 paire de chaussettes ET un calecon . Que je portais déjà ...) ma moitié avec participation minoritaire sur celle qui me reste encore (de moitié) , il se trouve qu'à titre personnel , et sans doute parce que l'on ne peut pas s'occuper de son Brun et penser pour soit , la petite brune aurait tendance à s'égarer de temps à autre dans ses propres choix personnels .

Par exemple lorsqu'elle compte visiter Paris et Berlin à pieds , avec une paire de talons .

... Heureusement , je ne suis pas du tout quelqu'un de moqueur .

« Ah ah ah , c'est bien fait pour ta poir... pomme , a t'on idée de vouloir s'habiller comme une Marylin Monroe qui aurait raté sa couleur pour faire des kilomètres de marche à pieds ? »

Pas du tout moqueur , vous dis-je .

(...)

Samedi , matin .

Je me réveille les jambes explosées par les centaines de kilomètres parcourus dans Berlin Est et Ouest , que l'on aurait d'ailleurs du plus justement nommer Berlin Pôle Est et Berlin Pôle Ouest pour donner une meilleure idée des distances qui se démultiplient dans ce labyrinthe géant .

C'est bien simple , j'ai eu l'impression au milieu de certaines avenues d'être un morceau de sucre au milieu d'un gobelet géant de café substance marron non identifiée made in Starbuck .

Je cherche dans la poche du sac à dos que j'ai organisé scientifiquement une paire de chaussettes propres Brune et lui demande si « elle sait ou sont les paires de chaussettes propres ? » .

Je vous le concède , c'est devenu assez grave , tout de même .

« Et je suis désolé Nico , je pensais t'avoir pris assez de paires , mais la dernière n'en était pas une et je n'ai qu'une chaussette propre à te proposer ... tu vas devoir remettre une sale d'hier . »

... Certaines âmes sensibles ne peuvent rester plus de 2 secondes devant des films comme Alien , Le Dentiste , Braindead , ou encore le très relevé Hostel . D'autres ne peuvent plus se baigner sans sueurs froides et palpitations d'un cardiaque enfermé dans un caisson de basse géant après avoir vu les dents de la mer . D'autres encore ne peuvent plus regarder une glace au chocolat sans avoir envie de se défaire de leur intestin grêle en le vomissant après avoir vu le buzz crade actuel du net , « 2 girls 1 cup » .

C'est carrément dégueu .

Moi , rien de toute cela ne m'impressionne vraiment (et puis de toute facon , je reste toujours là ou on a pied donc peut pas y'avoir de requins en dessous de moi , mon psy me l'a dit , alors hein) , mais j'ai en revanche une irrésistible envie de défenestration lorsque c'est la seule alternative qui s'offre à moi , avec celle qui consisterait à remettre un doigt de pied dans une chaussette qui a déjà mariné une journée entière dans une chaussure vieille de 3 mois avec laquelle je viens par ailleurs de parcourir en long et en large Berlin et Paris .

Non Fabien , ce n'était effectivement pas ton confit de canard qui sentait le camembert , ce samedi midi au resto .

(...)

Un compartiment première classe , de la liaison rapide de nuit Paris-Toulouse passant par Brives la Gaillarde et Chateauroux la Berrichonne .

Ca s'invente pas , tout de même .

Je suis coincé . Brune à la tête sur mes genoux , et ronfle dort paisiblement , ce qui est à la fois une chance et un problème d'ordre majeur . Une chance , parce que dormant , je peux espérer qu'elle ne sentira pas trop vite l'odeur qui commence à flotter autour de nous .

Un malheur , parce que je ne peux pas m'eclipser discrêtement pour me réfugier dans un compartiment vide , où je pourrais à l'abri des regards (hautement) désapprobateurs glisser mes pieds par la fenêtre et diminuer substantiellement l'odeur atroce qui en émane .

Substantiellement , j'ai bien dit .

Ca y'est , mon voisin de droite , un homme de la cinquantaine genre cadre sup , a senti . A priori , et quoique cela ne tardera guère , il ne sait pas d'où l'odeur vient . Si je sais qu'il a senti , c'est juste que je le trouve juste un peu plus jaune que jusqu'alors .

Merde , s'il était déjà jaune , c'est qu'il avait déjà senti , alors .

Je remue , mal à l'aise , sur mon fauteuil ; brune râle un peu , et tout en continuant à dormir , sa main se rapproche ostensiblement de son nez .

Elle est en première ligne , faut dire .

Je me dégage de sa jolie chevelure , et non sans lui arracher une bonne touffe maladroitement (au moins , je sais qui de nous deux finira chauve la première ...) , je me dirige vers les toilettes . Chaque pas est un supplice au pays du gluant , du moite et du microbe que même dans il était une fois la vie , t'en voyait pas des aussi méchants .

Et paradoxalement , j'ai l'impression que mes pieds brulent littéralement , un peu comme si je les avaient plongé dans une cocotte minute .

Non , finalement , pas paradoxalement , alors .

J'arrive enfin aux toilettes . Comme toutes celles des trains , elles sont archi dégueues , ce qui ne serait rien si en plus , on était pas aussi projeté d'une paroi à l'autre tel un vil moustique sur un pare-brise en été .

Mes pieds me brulent .
Je me sens crade .
Je donnerais n'importe quoi pour que mon cerveau puisse oublier fut-ce 3 secondes les liquides gluant qui font un remake de Stalingrad dans ma chaussure .

... je considère alors d'un oeil humide la cuvette , quelques centimètres en dessous de moi .

(...)

Un nuage limite radioactif s'est échappé derrière moi , alors que je sortais de la pièce .
... Ma salle de bain , chez moi , à Toulouse .

Foutre mes pieds dans la cuvette des WC d'un train ?
Non mais vous me preniez pour qui ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nico Lagaffe
commenter cet article

commentaires

Shaya 05/03/2008 17:10

Ah Soda, tu l'as dit.Quand on se promène aux bras de Marylin Monroe, on apprend à compter ses paires de chaussettes et à faire son sac comme un grand. A entrer dans les magasins et acheter DES paires neuves.

Nicopoi 06/03/2008 16:51

DES ?J'ai un budget fringues au moins aussi conséquent que le budget accordé à la protection des hérissons en Afrique du Sud .D'ailleurs , y'a pas de n'hérissons en Afrique du Sud .

Soda 05/03/2008 00:19

A Berlin je ne sais pas, mais tu sais, à Paris, on peut acheter des chaussettes à peu près n'importe où.

Nicopoi 06/03/2008 16:50

Oui , mais cela aurait impliqué d'enlever mes chaussures en plein magasin .... On arrête pour motif de terrorisme pour beaucoup moins que cela .

Danielle 04/03/2008 16:49

Bonjour ! un ptit coucou ! bon mardi ! bisous !

Nicopoi 06/03/2008 16:55

Gasp ! D'ou sort ce gif , si , si , si ....Je , je ne trouve pas les mots .