Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 15:55

K's Choice - Not an Addict


Juillet 2003 .

Ma grand-mère m'ayant fait part de son désir de me prêter sa Twingo avec option pour le don si affinité , il ne s'était incroyablement pas passé plus de temps entre le moment de sa proposition et le moment ou j'avais commandé mes billets d'avion pour Thionville que celui nécessaire pour s'obtenir une disgrâce à la Cour du Roy à la fin de ce bon vieux 18ème siècle .

J'adore ce film , Ridicule .
Force m'est de constater que je m'en suis salement inspiré pour mener ma vie .

Vous diriez : « Incroyablement ? Si on m'avait proposé de m'offrir une Twingo à peine 2 mois après mon permis , je n'aurais moi aussi pas hésité une seconde ! » . Vous oublieriez alors un peu vite une donnée que j'ai énoncé plus haut : ma grand-mère habite à Thionville .

J'ai l'habitude d'user de comparaisons vaseuses et emphatiques , mais il me serait ici absolument impossible de dire des choses comme « Thionville est à l'image de la ligne Maginot dont elle faisait partie : c'est un rassemblement de bâtisses aussi moches que inutilement grotesques » , ou encore « le panorama de Thionville donne une idée très précise de l'esthétique même de la ville : il est essentiellement constitué d'une magnifique vue sur des cheminées de centrale atomique » .

En effet : cette ville est encore plus moche que ça .

Si Thionville donne un avant goût de l'enfer (ou d'un plateau de Pascal Sev... Ok , j'arrête) , j'allais devoir affronter pire que cet ignoble trou perdu . Il faut savoir que ma grand-mère n'ayant pas souvent l'occasion de me voir (plus besoin de préciser pourquoi , donc) , cette dernière à une certaine tendance tout à fait adorable -si si j'en conviens- à vouloir chaque fois que je lui rend visite
me présenter jusqu'au plus parfait inconnu à qui elle aurait l'occasion de dire de sa bonne vieille voix de femme de l'Est « C'est mon petit fils ! » . Que l'interlocuteur soit une de ses dernières amies non totalement encore Alzheimerienne ou l'homme pipi de la gare de Metz , rien à faire : je n'y couperais pas .

Grands-parents , sachez le : c'est totalement insupportable .

Pour fêter ma venue , ma grand mère m'amena dans un casino d'une ville Thermale du Luxembourg , afin d'y dîner et de « s'amuser un peu » , dixit ses propres propos .

Ce n'est pas possible ce que j'ai subi .

Après que j'ai été présenté au sommelier , serveur(s) et patron du restaurant que nous ayons dîné tranquillement , nous nous rendions dans la salle de jeu du casino .

Petite précision utile : j'étais encore plus à la dèche financièrement à cette époque que aujourd'hui . Et je l'avoue , j'avais pourquoi pas l'intention de lui demander une « petite aide ponctuelle » afin de m'assurer que mon compte bancaire ne ressemble pas à la fin de l'été au Crédit Lyonnais après le passage de Bernard Tapie .

Fin de la parenthèse .
Début du drame .

Alors que j'en étais encore à tenter de reprendre un semblant de rythme cardiaque normal après que ma grand mère ait sorti une liasse de billets verts à faire passer Bill Gates pour nécessiteux , je devais subir l'ignominie de devoir saisir la dite liasse et d'aller la porter à un guichet ou l'on ne me rendait en échange de mes belles coupures qu'un gobelet de jetons tout moches et usés pas glops du tout .

Je viens de me rendre compte que je ne m'en suis toujours pas remis .

Je l'ai regardé faire . Elle était la , à déverser 1 , 2 , parfois 3 jetons à la fois , passant d'une machine à l'autre , reniflant presque les machines en leur prêtant des vertus de toute évidence impossibles à connaître d'un néophyte ou d'un Nico (quoi pléonasme ?) , se jetant avec un oeil mauvais sur une machine abandonnée par un autre joueur lessivé persuadée « qu'il était fou d'être parti alors que la machine n'avait toujours rien donné » , sic et aie .

Et moi , je faisais la navette entre elle et le guichet où je voyais défiler entre mes doigts le budget annuel du Pentagone en période de guerre froide .

L'horreur , vous dis-je .

La vieille génération voulait-elle faire un exemple sur le représentant de la jeunesse que j'étais , de toute évidence , au milieu de cette bande de vieux séniles cousus d'or mais aux dents qui l'étaient beaucoup moins (cousues) ? Toujours est-il que je n'avais encore pas subi le pire .

Ma grand-mère , échaudée par une série de machines aussi avares en gains que Orange lorsqu'on leur demande si les mois qu'ils ont indûment prélevés seront un jour remboursés , décida de changer de salle , et après m'avoir présenté en chemin à la moitié du personnel du Casino , en dénicha une qui de toute évidence avait été aménagée par un daltonien frustré et unijambiste .

Non , parce qu'une machine à sous dont le levier est une jambe de fille en plastique verte-fluo , ça fait peur quand même .

« Tiens , à toi de jouer Nicolas ! » , dit-elle alors .
Gasp .

C'est ainsi que je me suis retrouvé une heure durant , à tenter de dépenser le plus vite possible de l'argent dont j'aurais drôlement eut besoin , avec ma grand-mère à coté de moi éructant suffisamment fort pour que la moitié du casino ne l'entende (et pour me vriller les tympans , aussi) : « Vas-y , mon petit fils , fait lever la jambe à la fille ! Zut , encore raté . C'est pas grave mon petit fils , recommence . Vas y , fait lever la jambe à la fille . Zut , encore raté . C'est pas grave , recommence , fais lever la j..... »

J'en cauchemarde encore la nuit .

prunellefurieux.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Saucisse 12/10/2007 00:43

@Ludie: moi je suis 50% rital et je dois avouer que la corruption me passe souvent par la tête !!! qui va payer Wilkinson pour qu'il rate ses pénalités samedi soir ?!

Ludie 11/10/2007 14:35

@ Saucisse: Je suis italienne, la corruption est ma seconde nature!On ne lutte pas contre la génétique!:)

Xavinou 11/10/2007 02:56

Vaut mieux cauchemarder que ne pas dormir.

Saucisse 11/10/2007 00:12

Ludie, la corruption, c'est une chose affreuse !!!

Ludie 10/10/2007 16:31

J'aurais pu écrire cette article..ma grand-mère est une obsédée du Casino...maintenant elle me corromp pour que je l'emmène..sa dernière trouvaille:"Ludie, je te paye cette veste en cuir si tu m'emmènes jouer au Casino sans rien dire à ton grand-père"J'ai cédé!:(

marjorie 10/10/2007 15:27

Elle a peut être des actions dans le groupe Tranchant la grand-mère ? vu le nombre de petits vieux qui vont jouer au casino, c'est peut être un PEA spécial senior ?En tous cas, ton billet est très drôle, une fois de plus. Merci.

Catherine 10/10/2007 10:54

@Veig les vieux d'aujourd'hui sont les jeunes d'hier et ils ont aussi payé les retraites de leurs ainés. Ca s'appelle la solidarité. Seule consolation on crevait plus vite en ce temps là. Bien sûr il y a ceux qui ont voté ns et jmlp mais il y a parmi les jeunes des gens qui entrent dans leur jeu : "diviser pour régner". Salauds de vieux, salauds de jeunes, salauds de fonctionnaires, salauds de pauvres, salauds d'étrangers, je suis sûre que j'en passe et des meilleures. A quelle catégorie appartiens-tu ? Il faut suivre Nico qui, comme tout bon humoriste, noircit le trait pour faire rire et non pas pour diviser, lui.Et une remarque de grand-mère : si on vous présente à tout le monde c'est parce qu'on est fière de vous même si ce n'est pas toujours justifié ;-).

prinsessan Fluflu 10/10/2007 07:43

Mais elle a bien raison la grand- mère de Nico, pourquoi se priverait - elle ? c´est son argent , libre à elle de l´utiliser comme elle le veut !
Et je suis certaine qu´elle est généreuse !

Saucisse 10/10/2007 01:05

Je crois que Veig s'excite un peu... parce que faire des conclusions hatives sur la grand-mère de Nico alors qu'on ne connaît pas sa vie d'avant, c'est pas très sympa. C'est sûrement une brave dame et il ne faut pas lui jeter la pierre simplement parce qu'elle veut un peu s'amuser !Mon grand-père a travaillé jusqu'à 77 ans. Loin de faire 35 heures, il a gagné sa vie à la sueur de son front et c'est tout à son honneur.Je pense que dans cette histoire, cette vieille dame avait peut-être envie de passer un bon moment avec son petit-fils... et je suis sûr qu'elle lui aurait donné ses gains ?!

aymeric 09/10/2007 22:48

N'est pas une manière de te dire (de vous dire), j'ai de l'argent mais je compte bien de le dépenser avant de clapser? Une twingo c'est pas mal, joli cadeau!