Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
4 avril 2006 2 04 /04 /avril /2006 19:49
J’ai mis un certain temps a cesser ma crise d’hystérie . Le temps en fait de me rappeler pour quelles raisons j’avais voulu venir a Montagnac .
 
Je concède lorsque j’ai particulièrement le moral et que je suis absolument certain de ne pas le penser totalement que je suis quelqu’un d’effroyablement superficiel . J’ai heureusement pour moi été jusqu'à mes 19 ans quelqu’un de vraiment gentil (je lâcherais le terme de « brave » si toute tendance masochiste ne me répugnait , ô divine providence …) mais malheureusement quelques jours après j’étais déjà devenu au niveau rapport hommes/femmes le plus parfait crétin .
 
Je ne me sens pas hélas le droit de dire aujourd’hui que ma jurisprudence ait terriblement évoluée …
 
Bref , assez palabré . La seule raison aussi inavouable soit elle pour laquelle j’ai été m’enterrer dans ce trou perdu a des heures pleines de toute forme primitive de civilisation , était que je voulais finir l’été un peu moins puceau que je ne l’avais commencé .
Et mes souvenirs vieux de 2 ans de jeunes idiots baisant dans tous les recoins pas forcément sombre de la maison n’avaient pas plus d’ancienneté dans ma tête qu’une dizaine de minutes . Moins 9 minutes .
 
J’ai une mémoire affligeante de par son contenu …
 
Ceci étant , j’aurais pu ! J’y ai tellement cru que j’ai été incroyablement crédible par la suite quand j’ai raconté mes exploits sexuels et saisonniers , mon imagination débordante me servant a point nommé les détails qui malheureusement m’avaient fait défaut sur le moment .
C’est ainsi que Constance croyait encore il y’a moins de 15 jours que je m’étais fait dépuceler sur une table de ping-pong …
 
Pour être franc , je n’aurais pas été contre . J’avais fleurtouillé avec la fille de vacanciers qui semblait ne pas s’être rendu compte de mon inexpérience manifeste , du moins jusqu'à ce qu’il me faille passer de l’étape « je te séduis avec succès » a l’étape « Ça , c’est un bisou pour commencer … » .

Il m’arrive encore aujourd’hui de m’étonner d’avoir eut un certain nombre de conquêtes , d’autant que je pense encore aujourd’hui ne savoir répondre a la 1ère étape que par une étape inédite et très personnelle dite « Je me viande incroyablement alors que je n’avais plus qu’a t’embrasser » .

C’est ainsi que la partie de ping-pong achevée joyeusement aux alentours de 3h du matin n’aboutit sur rien d’autre qu’une petite balade au clair de lune ou je ne su que proférer que des banalités susceptibles de tout , sauf me permettre d’espérer le moindre bisou aussi chaste soit il , et que ma proposition de bain de minuit qui avait fait l’espace d’un instant croire a ma convoitée qu’elle n’était pas tombée forcément sur un niais fut forcément compromis quand les autres employés refusèrent de libérer la piscine pour donner une infime chance a mes improbables ébats nocturnes .
 
Probable que peu pensaient que j’arriverais a surmonter mon incroyable inexpérience , alors se priver de piscine pour un puceau en manque … c’était beaucoup demander .
 
Les gens ne sont pas coopératifs .
 
(Be Continued)

Partager cet article

Repost0

commentaires